Qui veut la paix, prĂ©pare la guerre ? 😜😏

Cet article fait suite Ă  celui sur le tarot, ou j’expliquais les bases d’un mĂ©canisme mental qu’on utilise tous Ă  diffĂ©rent degrĂ© sans mĂȘme s’en rendre compte.

Lorsqu’on se sent mal, on cherche une solution afin de se sentir mieux, mais elle nous fait souvent retomber sur un Ă©tat Ă©motionnel nĂ©gatif alors que ce n’est clairement pas ce que l’on veut. Et comme le disait Einstein :

On ne peut pas trouver la solution Ă  un problĂšme avec l’Ă©tat d’esprit qui Ă  crĂ©Ă© le problĂšme.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que par notre sociĂ©tĂ©, Ă©ducation et scolarisation nous avons programmĂ© sans le savoir, notre mental avec plein de « lignes de commandes ».

Notre mental a donc une maniùre de penser qui est à notre avantage et ou pas😏.

Une programmation séculaire

Par exemple on a tous entendu l’adage suivant : Qui veut la paix prĂ©pare la guerre.

Il y a de fortes chances que ce concept fasse partie intĂ©grante de ta vie, peut-ĂȘtre pas de cette maniĂšre mais sous une autre forme. Certains ont par exemple la variante suivante :

Il faut espérer le meilleur, mais se préparer au pire.
Qui veut la paix (le meilleur) prépare le pire (guerre).

Et si tu n’a pas ces programmations, tu auras Ă  coup sĂ»r l’essence de cette programmation en toi. elle dirigera ta vie en grande partie (tu verras en fin d’article).😜

LĂ  ou cette programmation est super forte c’est qu’on crĂ©Ă© les problĂšmes tout en croyant ĂȘtre la victime du problĂšme qu’on vient tout juste de crĂ©er pour devenir ensuite le Sauveur alors que depuis le dĂ©part on est le bourreau.

Exemple dans la vie quotidienne

Qui veut la paix prépare la guerre peut se décrypter ainsi :

Je veux quelque chose que je n’ai pas (ici la paix). Pour l’avoir, la solution consiste Ă  combattre un ennemi qui m’empĂȘche d’avoir la paix. Je pars alors en guerre pour Ă©liminer la menace et j’aurais ainsi ce que je veux (la paix).

Ce raisonnement est vrai dans une certaine mesure, car il y a bien un « ennemi ». La propre programmation négative contenue dans le mental de cette personne, qui lui fera faire la guerre pour avoir la paix.

Et pour faire la guerre, il faut trouver un ennemi et s’il y en a pas, on en crĂ©era un !

Maintenant voici ce que cela donne dans la vraie vie :

Imagine un chef d’entreprise qui a une bonne blessure de Trahison. Il se mettra Ă  croire tĂŽt ou tard que ses employĂ©s veulent ou sont dĂ©jĂ  en train de le trahir d’une maniĂšre ou d’une autre.

Comme il a cette blessure de trahison, son mental va réguliÚrement tourné en boucle en émettant des commentaires et des opinions de trahison et il se sentira mal.

Comme il se sent mal, il voudra se sentir bien (la paix).

Sauf que… comme cette personne fonctionne sur le principe de « qui veut la paix, prĂ©pare la guerre », il oublie que son tiraillement intĂ©rieur vient uniquement de sa programmation. Il va alors tentĂ© d’agir sur le monde extĂ©rieur pour rĂ©gler un problĂšme intĂ©rieur (Good Luck Boy).

Il estime que s’il se sent mal, c’est Ă  cause de la menace extĂ©rieure (employĂ©s qui soi-disant le trahissent). Comme il ne veut pas ĂȘtre trahit, il va partir en guerre contre ses employĂ©s afin de rĂ©tablir la situation : obtenir justice/la paix…

On se retrouve face Ă  une personne qui, ne voulant pas ĂȘtre trahit, va trahir ses employĂ©s en premier afin de se protĂ©ger de la trahison. Elle est bonne la blague non ?

Il mettra en place des stratégies commencer par exemple :

  • Fliquer les horaires d’entrĂ©e/sorties des employĂ©s,
  • Demander Ă  certains employĂ©s d’en « fliquer » d’autres discrĂštement.
  • VĂ©rifier les connexions du modem pour savoir qui fait quoi, ou, quand, comment.
  • Pense Ă  installer des mini camĂ©ras dans les bureaux pour espionner ses employĂ©s,
  • Installe un logiciel qui filme tous les Ă©crans un peu comme des camĂ©ras de sĂ©curitĂ©s…
  • Etc.

Mieux vaut prévenir que guérir

Sauf que pendant qu’il fait tout cela, c’est lui qui trahit la confiance de ses employĂ©s et pas l’inverse. Il fait un procĂšs d’intention basĂ© sur du vent et utilise de maniĂšre perverti le concept de mieux vaut prĂ©venir que guĂ©rir.

Tu vas voir que le Runner est trĂšs friand des procĂšs d’intentions et c’est pour ça qu’il passe son temps Ă  tourner en rond !

Du coup, ceci va à terme créer des conflits entre employés, car maintenant il y a maintenant les privilégiés et les suspectés. Finalement la trahison amÚnera à un autre concept :

Diviser pour mieux régner !

Et quand tu fais la guerre, une des stratĂ©gies de base n’est-elle pas de diviser les forces ennemies pour mieux les Ă©craser ? Mais bon, tout ceci dans une optique d’Ordre, de Justice et de Paix !đŸ€ŁđŸ€ŁđŸ€Ł

Mort de rire je suis…

En fait quand tu regardes bien la nature mentale de la trahison, tu vas te rendre compte que c’est super cohĂ©rent… Si tu te sens trahis, c’est que t’Ă©tais dans l’union avec quelqu’un mais il y a eu une sĂ©paration et donc une division qui n’est pas de ton fait.

Si tu te sens trahis, c’est que tu te sens divisĂ©, aussi l’arme que tu vas utiliser sera de faire aux autres ce qu’on t’a fait : diviser le camp adverse.

Sauf qu’ici on parle bien d’une stratĂ©gie illusoire du mental qui vient de nul part, si ce n’est que d’une division intĂ©rieure de la personne. En gĂ©nĂ©ral une personne qui a cette blessure lĂ , se cache dĂ©rriere des masques en sociĂ©tĂ©s.

Elle est alors divisé entre son vrai et son faux self.
La division Ă©tant intĂ©rieure, elle se reflĂštera Ă  l’extĂ©rieur.

Finalement si on récapitule la personne à cumulé 3 adages :

  • Qui veut la paix prĂ©pare la guerre,
  • Mieux vaut prĂ©venir que guĂ©rir,
  • Diviser pour mieux rĂ©gner.

Le cÎté vicieux de cette programmation

LĂ  ou c’est super vieux, c’est que lorsque tu agis sous le coup de cette programmation (et on le fait tous plus ou moins), elle te place directement en posture de victime.

Alors il devient logique et justifiĂ© de se protĂ©ger, de combattre une menace afin d’ĂȘtre son propre sauveur, alors qu’en fait on est le bourreau depuis le dĂ©part !

Et c’est comme ça qu’on se retrouve face Ă  des gens qui dans la vie quotidienne, Ă  divers degrĂ©s ne sont jamais responsables de leurs actes puisque leurs actes sont 100% justifiables et justifiĂ©s, car ils se dĂ©fendent d’une menace !

Et comme c’est tout Ă  fait lĂ©gitime de se dĂ©fendre d’une menace tout va bien qui finit bien non? En plus d’ĂȘtre lĂ©gitime, c’est honorable, car ils se battent pour rĂ©tablir l’Ordre, la Justice et la Paix !

Ouais enfin coco t’as mis le feu aux poudres tout seul !

Dans la vie quotidienne tu vas par exemple, avoir un mec jaloux qui, comme il est la victime d’une menace (sa nana qui pourrait se barrer avec un autre) va alors la flicquer, l’emprisonner. Pour lui c’est tout Ă  fait normal, car il dĂ©fend son « bien » d’une menace : la perte, trahison.

Et comme tout cela est une question d’honneur, de justice, de paix et d’ordre : on va te couper tes libertĂ©s pour te protĂ©ger. 😍💗💝 Viva el Amoooor !

Bien Ă©videmment ici je parle des cas ou il n’y a aucun faits pour justifier de tels comportements.

Mais en flamme jumelle ça donne quoi…

Alors Ă©videmment, dit comme ça, on pourrait se dire que seuls les gens un peu « foufous » utilisent cette programmation alors qu’en fait pas du tout. Presque toute ta vie est rĂ©gie par cette programmation.

Ah ouais tu ne me crois pas ? Et la peur tu crois que c’est quoi Ă  ton avis…? La peur te lance un scĂ©nario catastrophe qui te dit :

Si tu fais Y alors il va t’arriver X, donc ne le fais pas.

Et c’est basĂ© sur quel fait ça ? Juste sur du vent, du bla-bla mental. À ce moment-lĂ  tu vas alors changer ton comportement, ne pas faire Y afin d’Ă©viter X (la situation souffrante).

Qui veut la Paix, prépare la guerre.

Voici ce que cela donne dans la relation flamme jumelle par exemple. 😅😜

T’es Runner et tu laisses entrer l’amour dans ta vie (le chaser)💝🧾. Tout commence bien et Ă  un moment une pensĂ©e toute logique et banale pointe le bout de son nez : la peurđŸ˜±.

Elle te dit alors :

Si tu continues cette relation (Y), Alors il va se passer (X), Et donc Ă©carte toi s’en.

Tout se passait merveilleusement bien jusqu’Ă  l’arrivĂ©e de cette pensĂ©e toute pourrie. Une menace vient de pointer le bout de son nez et le Runner va alors changer son comportement afin de « se prĂ©parer Ă  la guerre », se prĂ©parer Ă  lutter contre cette menace.

Il pense ainsi obtenir la paix (qu’il avait dĂ©jĂ  vu que 💝🧾)

Mais cette paix, il Ă©tait dĂ©jĂ  en train de la vivre car 💝🧾 avec son Chaser et tout a changĂ© quand cette pensĂ©e a pointĂ© le bout de son nez. Mais question rĂ©alitĂ© concrĂšte : il n’y a strictement aucune menace.

Finalement le Runner se prépare à une « future menace potentielle ». Le fait de se préparer à une future menace potentielle, va créer justement cette menace et donc la situation que la peur cherchait « à nous éviter si gentiment ».

En fait c’est la peur qui va engendrer la menace en question.đŸ€“

Finalement au lieu de rester dans l’amour, le Runner va passer dans la fuite, le silence, la peur. Ce qui, comme dans l’exemple des employĂ©s, va crĂ©er des soucis car le Chaser va alors se mĂ©fier, et se dire « Oula… il est pas clair lui, c’est suspect ».

Le Chaser va alors avoir peur de s’ĂȘtre donnĂ© en amour et se faire abandonner du jour au lendemain.

Le Runner fuit et le Chaser va alors essayer de comprendre pourquoi.

Maintenant que la guerre a démarré, le Runner a alors des faits réels pour justifier sa fuite et donc sa prophétie :

« Je le savais ».

Finalement, le Runner complĂštement manipulĂ© par la peur va alors ĂȘtre un grand fan de  :

Qui veut la paix, prépare la guerre.
Il faut espĂ©rer le meilleur, mais se s’attendre au pire.

Il partira dans ses trip parano : magie noire, on m’a hypnotisĂ©, on m’a fait du Voodoo, des trucs Ă©nergĂ©tiques Ă  distances etc… etc…

Finalement, tout est basĂ© sur du vent, de l’illusion et sur aucun faits rĂ©els. Mais le Runner ne s’en aperçoit pas, car il est trop occupĂ© Ă  faire confiance Ă  ses peurs.

Et voici le concept clé de tout cet article.

Le Runner va faire comme tout le monde lorsque la peur surgit… Il va faire l’association suivante :

Plus l’intensitĂ© de l’Ă©motion de peur est forte plus tu vas croire que ta peur dit vrai !

Autrement dit, la peur te suggĂšre un scĂ©nario catastrophe, si tu vis une Ă©motion super forte liĂ©e Ă  ce scĂ©nario tu crois dur comme fer qu’il va se rĂ©aliser.

Du coup, plus ton Ă©motion est forte, plus tu vas ĂȘtre manipulable par la peur qui va te pousser Ă  faire tout l’inverse de ce que tu Ă©tais en train de faire ou comptait faire.

Sauf que dans la rĂ©alitĂ© physique et matĂ©rielle, pendant que tu « bois les paroles de la peur » il ne se passe strictement rien…

Tout va bien, d’ailleurs t’es en mode bisounours party avec ton Chaser.💋💝🧾💌

Mais comme tu as peur et que tu crois au scénario catastrophe de ton mental, tu vas alors nier ta réalité, ton ùme, ton intuition, tes ressentis présents pour faire confiance à ta peur.

En fait tu vas te déconnecter de la réalité physique et matérielle pour croire une illusion mentale.

Finalement tu vas fuir ton Chaser en prĂ©textant de dĂ©fendre d’une menace qui n’existe que dans ta tĂȘte afin de « retrouver la paix » que tu vivais dĂ©jĂ  avec ton Chaser. C’est ballot hein ?

En fait tu fuis la paix de l’instant prĂ©sent car tu crois que c’est une menace, alors tu t’en Ă©loignes en pensant trouver la paix ailleurs que tu avais dĂ©jĂ  entre tes mains.

DĂ©solĂ© de te dire cela, mais voici typiquement la stratĂ©gie du mental : il a horreur du moment prĂ©sent, car pour lui dans l’instant prĂ©sent, il ne sert Ă  rien. Voulant survivre, il fera tout pour t’Ă©loigner de cela.

Avec ton Chaser tu es dans le moment prĂ©sent, c’set pourquoi le temps semble s’arrĂȘter car ton mental n’a plus sa place, enfin ton faux self de merde LOL. Autrement dit, IL lance SA stratĂ©gie pour te faire sortir du moment prĂ©sent afin de continuer Ă  vivre; (voir l’article du papillon et du cocon).

Oui oui relis ces 3 derniers paragraphes car c’est pas encore « ancrĂ© en toi ».

Comme disait mon mentor ce concept c’est 5 minutes Ă  apprendre, une vie entiĂšre pour maitriser.

Finalement quand tu fais confiance Ă  la peur, tu ne vis plus dans le monde rĂ©el, mais dans le monde de l’illusion du mental.

Si tu veux bien comprendre ce mĂ©canisme, regarde une personne qui a une phobie des insectes. Quand elle en voit un, elle pĂšte un cĂąble et devient hystĂ©rique. Pour autant, tout le monde sait qu’il ne va rien lui arriver, mais elle croit dur comme fer qu’il y a un danger.

Elle vit alors dans l’illusion du mental alors que la rĂ©alitĂ© est tout autre. Elle est en guerre dans sa tĂȘte quand le monde extĂ©rieur est en paix.

Elle va alors commencer Ă  s’agiter dans tous les sens, vouloir tuer la menace, ou la fuir, bref tu vois le genre. Mais tout ça, c’est juste du flan au caramel đŸ™ŠđŸ§đŸ€€…

En fait, la peur te propose une solution (la guerre) pour avoir la paix, mais tout ce que tu rĂ©colteras c’est la guerre, ici la misĂšre Ă©motionnelle dans ta relation flamme jumelle.

C’est pourquoi Einstein disait :

On ne peut pas trouver la solution Ă  un problĂšme avec l’Ă©tat d’esprit qui Ă  crĂ©Ă© le problĂšme.

  • Si tu es dans une Ă©tat d’esprit de peur (50hz) tu vas trouver des solutions de 50hz qui te ramĂšneront Ă  un rĂ©sultat de 50hz. (Pour illustrer les propos d’Einstein).

Sauf que cela n’est pas ce que tu veux… Du coup :

Si tu te sens mal (50hz) tu veux te sentir bien (100hz) la seule solution consiste en la libĂ©ration de ta peur afin que tu puisses changer d’Ă©tat Ă©motionnel afin de te brancher sur du 100hz et avoir des solutions de 100hz.

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent dĂ©semparĂ© et complĂštement dĂ©boussolĂ©. Si tu veux te dĂ©barrasser de ce fardeau Ă©motionnel, comprendre en dĂ©tail ton parcours pour un mieux ĂȘtre immĂ©diat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondĂšre, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vĂ©ritĂ©.

Il n’y a aucun commentaire.

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer