Flamme Jumelle : Vrai Self Vs Faux Self (Partie 1) • Change Ta Perception ≫ Guérir de son parcours flamme jumelle.
Tous les Articles Flammes Jumelles > Flamme Jumelle : Vrai Self Vs Faux Self (Partie 1)

Flamme Jumelle : Vrai Self Vs Faux Self (Partie 1)

flamme jumelle

Dans cet article on va tenter d'éclaire un peu la lanterne des Chaser en essayant de comprendre pourquoi le Runner à un faux self. On fera également la distinction entre les manipulateurs offensifs et les manipulateurs défensifs.

Alors pourquoi tout cette panique et tant de problème dans la “relation de Flamme Jumelle”…? Pour comprendre, il faut revenir aux fondations mêmes du Runner…

On plante le décor : Vrai Self / Faux Self

Quand le Runner s'est montré tel qu'il était dans sa jeunesse, il s'est fait rejeter.

Ainsi et afin de recevoir l'acceptation des autres et se sentir aimé, il a décidé de s'adapter aux désirs des autres. Situation que l'on a tous vécu mais on a pas tous fait le choix de s'adapter au autres ou en tout cas avec la même intensité.

Sauf que s'adapter aux désirs des autres signifie se mentir à soi-même, se renier soi-même, et se conditionner à être quelqu'un qu'on est pas, pour avoir l'amour et l'attention des autres.

Cela signifie aussi mentir et manipuler les autres pour leur donner ce qu'ils veulent afin d'obtenir ce qu'on veut. Cela signifie aussi être une personne facilement manipulable puisque malléable et donc influençable.

Cela va de paire car sinon comment s'adapter aux autres ? Ce sont donc les attentes de autres “qui vont décider” de nos masques, nos réactions, nos comportements.

Le point de départ de cette décision est donc une certaine mettre sous clé son Soi Véritable afin de mettre en place une Fausse Personnalité (Faux Self) qui mentira et manipulera la vérité afin de correspondre aux attentes des autres. Tout cela dans le but de se sentir aimé/accepté.

Ce procédé nous le faisons tous à différent degré (conditionnement sociétal oblige), sauf que le Runner le fait à des niveaux extrêmes et surtout :

Il a perdu le contrôle sur cette fausse personnalité il y a bien longtemps et il maintenant croit être ce faux personnage

Finalement en procédant ainsi, on va forcément se retrouver dans la merde. Même si on a enfermé son Vrai Soi au fond d'un Bunker, celui-ci est toujours là et voudra toujours sortir.

C'est pourquoi le Runner a souvent des hauts et Bas émotionnels car il est très souvent écartelé entre la Vérité et le Mensonge, ou dit autrement, entre son Vrai Self et son Faux Self mais il ne le sait pas ou peu et cela dépend de son niveau de conscience. Pour lui, il vit juste des hauts et bas émotionnels vraiment chiants.

En fait, le Vrai Self tente de refaire surface quand le Faux Self veut garder le contrôle à tout prix.

C'est uniquement en présence du Chaser qu'il redeviendra lui-même tout naturellement et c'est justement ce qui va complètement le déstabiliser car il redécouvre enfin son Vrai Self qu'il avait enfermé dans son Bunker il y a fort fort longtemps…

Le Runner aura par moments l'impression d'avoir 2 personnalités.
On se demande bien pourquoi..🙃

Pour faire simple on pourrait dire que la simple rencontre avec son Chaser fait un redémarrage système du Runner.

Pendant ce cours laps de temps il lâche enfin les masques et embrasse qui il est vraiment.

En présence de son Chaser, la porte du Bunker s'ouvre naturellement ce qui apporte une joie immense au Runner qui se laisse aller… enfin pendant un petit moment.😏

Dès que cela devient trop bon, le faux self va vite s'en apercevoir et par peur de disparaître, reviendra en force pour nier, bloquer, refouler, mentir, manipuler afin de renfermer le Vrai Self dans le bunker.

Bien évidemment quand cela arrive, le Runner ne voit pas du tout les choses de cette manière et va alors accuser le Chaser d'être le responsable de ce changement en lui.

Eh ouais, même si c'est vachement bon, le Runner n'a pas identifié (au début) que ce changement de personnalité n'est simplement que son Vrai Self qui ressort enfin de son Bunker mais comme être vrai c'est être “vulnérable” alors on va remettre le tout sous clé.

N'étant pas habitué à agir de la sorte, le Runner panique et va faire ce qu'il fait de mieux :

Trouver une menace de laquelle il faudra se défendre face à ce bien-être qui vient finalement remettre en cause toute la pseudo construction de vie du Runner.

Du coup, pour le Runner, le Chaser lui a forcément “fait un truc” : de la magie noire, du voodoo, de l'hypnose, de la perversion narcissique, des mensonges, des manipulations et ainsi de suite.

Remarquez que cette façon de penser est justement ce que fait le Runner au quotidien avec son faux self : il est constamment dans le mensonges et la manipulation pour s'adapter à l'autre.

Elle est bonne la blague non ? 🤣

En fait ce procédé est tout à fait normal car en transférant ce qu'il se fait à lui même et en le projetant sur son Chaser, cela lui permet d'avoir une raison de fuir et donc au Faux Self une raison de survivre.

Le faux self créé constamment des “fausses menaces” afin d'avoir un rôle à jouer et de justifier son utilité. En effet, le faux self veut survivre à tout prix, et la menace ici est l'Amour / être soi ou l'engagement émotionnelle.

Accepter le Vrai Self c'est abandonner le Faux Self.

Et pour le Faux Self la menace est alors très claire : Tout cela est à cause du Chaser. Il devient alors la menace.

Et une menace, soit on s'en éloigne (fuite), soit on l'élimine !

Ce qui nous amène à faire la distinction entre les manipulateurs Défensifs et Offensifs.

Si tu veux te libérer de la souffrance de ce parcours je t'invite à cliquer ici et prendre rendez-vous en thérapie comportementale cognitive.

Alexis Faure

⛓️‍💥 Coach Pleine Conscience.
🌱 Désactivation des Traumas.
🌱 Transformation Consciente.
🧘‍♀️ EFT ❘ PNL ❘ SDN ❘ MCBT ❘ DTMA.
🥂 +9000 coachings réalisés.
🏆 +2.3 Millions de pages lues.
👉🏻 Guérir du parcours FJ ici.

15 comments

    • Coucou Luisa 🙂

      Merci !

      J’ai bien pris le temps d’essayer de comprendre mon Runner adoré et je me suis également renseigné sur le sujet.

  • Bonjour,
    Si je peux me permettre une remarque.
    Je suis runner. Mais je vous jure que j’ai passé ma vie à croire être honnête, droite. Ce n’est que maintenant, en essayant de comprendre ce qui se passe, quel est ce lien inrompable qui m’unit à l’autre que je réalise la vraie nature de mes motivations et mes comportements. La peur du rejet, donner aux autres ce qu’ils veulent pour qu’ils m’aiment.
    Je me suis toujours engagée dans les relations, j’ai aimé, j’ai toujours souffert, c’est toujours l’autre qui me quittait. Mais en fait, force est de reconnaître que c’était toujours les relations où dès le début je voyais la fin car l’homme n’était pas amoureux. Le masque, les mensonges n’étaient absolument pas voulus, conscients. Bien au contraire

    • Yes mais le Runner est une bonne personne, c’est juste que dans la relation FJ il ouvre vraiment les yeux sur les masques et tout et tout 🙂 En soi rien de bien grave et comme je l’ai dis dans je ne sais plus quel articles, il n’y a aucune malveillance de la part du Runner. 🙂 🙂

  • Bonjour et merci 🙏 du fond du 💓. Cela explique ce que je ressens depuis des mois sans savoir vraiment à quoi c’était lié.. je n’allais pas m’inventer des blessures🤯 pour me guérir encore et encore…. le fait de conscientiser cela en tant que chaser va t il etre suffisant et permettre au runner d’avancer ?
    Mille mercis, belle journée ! 🌸❤️🐌🦋

    • Hello 🙂

      Cela aide je pense, mais il ne faut pas trop compter sur les effets “vases communicants”. Le Runner est a son étape à lui et nous à la notre et chacun nous avons notre travail sur soi à effectuer. Ensuite, ce qu’il se passera… c’est une surprise 🙂

  • Bonjour
    Quand j’ai rencontré ma Runner au travail et donc travaillé avec elle pour mes supérieurs quand elle s’est mise à avoir des remontées de peur lors de l’effet miroir forcément pour eux je la “harcelais”
    Et maintenant qu’elle est en nuit noire de l’âme et en arrêt de travail c’est à cause de mon harcèlement
    Car allez faire admettre à votre DRH que les flammes jumelles existent
    Idem pour les gendarmes qui m’ont convoqué suite à sa plainte
    Pour eux flammes jumelles = martiens ça existe pas
    Et je ne sais pas encore si le Procureur va classer sa plainte sans suite ou pas
    Wait and see comme disent les British

    • J’espère pour vous que c’est du 36ème degré et de l’humour….du trolle du net quoi…
      C’est pas parce que c’est écrit à plein d’endroits que les FJ existent qu’elles existent…et quand bien même…les compréhensions de certains vis à vis de ce concept sont flippantes…..
      C’est pas parce que vous pensez que cette femme est votre FJ qu’elle l’est. Et quand bien même elle le serait, visiblement vous avez abusé.
      J’ai du mal à imaginer qu’une FJ puisse harceler son autre. Vous n’avez peut-être pas la même perception qu’elle sur la notion de harcèlement, mais si tout l’extérieur vous renvoie une image de harceleur faut quand même se poser des questions. °___° Une dépression suite à oppression (ici le harcèlement qu’elle a visiblement ressenti) n’est pas forcément une nuit noire de l’âme. Elle a quand même du vous mettre des stops avant d’en arriver à de telles démarches, si vous les aviez respecté, elle irait surement mieux. C’est choquant comment certains déforment les choses à l’avantage de leurs fantasmes et désirs. Une polarité consciente en premier peut quand même sentir quand c’est la dépendance affective qui la pousse à agir ou l’amour, et dans ce cas, elle entreprend les démarches pour s’en guérir. Il faut savoir garder un minimum les pieds sur terre et de la lucidité sans dec. Quand je vois des trucs comme ça, toutes les mauvaises interprétations et dérives autour du concept et du jargon FJ, j’en suis à espérer pour le bien des FJ que les polarités inconscientes ne tomberont au final jamais sur toutes ces théories avec les commentaires des érotomanes qui suivent. Et qu’au final, les personnes conscientes en premier du lien auront suffisamment cheminé pour n’en avoir plus rien à battre de nommer leur lien FJ ou AJ. ^^
      Peut importe les mots, les croyances, les concepts, pas d’amour sans RESPECT. Y a des très bonnes méthodes de travail sur soi qui peuvent très bien marcher avec les FJ qui ont été créé avant même qu’on en entende parler et s’appliquent dans des cas divers et variés. Faut arrêter un peu de croire que comme c’est différent c’est un truc spécial de ouf que personne peut comprendre et patati et patata. Quand on veut devenir meilleur, on laisse l’autre tranquille, ou se gère suffisamment pour pas en arriver à se faire taxer de harceleur, on respecte les stop, on gère sa frustration et sa peine. L’amour sans respect je n’y crois pas. Respectez là et respectez vous! Vos croyances new age ne justifient et n’excusent en rien des actes abusifs.
      La justice n’a pas besoin de croire aux FJ pour faire son travail qui est d’observer les faits, d’être neutre. Quand bien même le procureur lui-même serait en lien FJ, son rôle n’est de toute façon pas de rendre ses propres croyances publiques. Donc là dessus vous pouvez être tranquille, ils ne vont pas juger vos croyances, ils vont juger vos actes.

    • Lucidité ?

      Mais comment peut-on parler de lucidité quand le message vient “remonter les bretelles” d’une autre personne dont on ignore tout de son histoire et que la seule information que l’on a sont quelques lignes dans un commentaire ?

      Quand on connaît la réalité terrain eh bien on se rend compte que ce genre d’histoires ne sont pas isolées puisque les runners (pas tous), on souvent des troubles de la personnalité du type : narcissique/histrionique/borderline voir des troubles dissociatif de la personnalité.

      J’ai déjà eu des runners au téléphone ayant admis avoir fait ce genre de procédures à l’encontre de leur chaser pour avoir admis plus tard (une fois leur éveil effectué) avoir complètement pété des câbles.

      J’ai même eu d’autres runners au téléphone ayant admis :

      “c’est vrai que j’ai trahis, mentis, manipulé et maltraité mon chaser, j’ai été ignoble et abjecte avec car à l’époque j’étais persuadé que c’était un PN qui me voulait du mal”.

      Donc à un moment l’éveil spirituel ne concerne pas uniquement les Runners mais aussi les chasers qui ont un “besoin maladif” de s’accrocher au monde des bisounours et de sacraliser ce parcours pour mieux faire passer la pilule.

      Il y a la théorie d’un côté et la réalité terrain de l’autre.

  • Merci Alexis pour votre retour, c’est vrai qu’en relisant mon message, je le trouve dur, hâtif, et pas approprié car comme vous dites, à partir de quelques lignes seulement. J’aurais pu m’exprimer dans la forme avec plus de précaution et de bienveillance. Et surtout en laissant le bénéfice du doute.
    J’ai réfléchi sur ma réaction et je pense que j’ai réagit comme cela surtout à cause d’une accumulation de commentaires vus ici et là, auxquels je ne prenais pas la peine de répondre, et au final c’est tombé sur celui-ci (désolée pour la personne).

    Mais la fin de mon message reste valable, la justice va juger les faits. Donc, pour statuer d’un harcèlement, il faut des preuves, si le “runner a pété un câble”, des preuves, il n’y en aura pas. Ou pas assez signifiantes, et dans ce cas, la personne n’a pas à s’inquiéter.
    Peut-être même que ça peut être tout bénéf pour que l’autre (“runner”) comprenne qu’il a dramatisé, est sorti d’une certaine réalité objective, non?

    Je pense que toutes ces théories FJ, que les gens le soient ou pas, décentrent (bisounours, réunion, blablabla), et que certains “s’accrochent plus” que s’ils n’avaient jamais entendu parler de FJ. Et par là, perdent en authenticité, en discernement, et en pouvoir personnel. Et cela n’est pas bénéfique pour eux, dans le sens ou s’ils acceptaient les STOP et bien ce n’est pas seulement respecter l’autre dans ses limites (aussi WTF qu’elles soient), c’est aussi et surtout se respecter SOI, garder son énergie pour soi, sa vie, l’instant présent, et les gens prêt à être en relation saine. Les chasers ont tendances à “trop donner”, porter la relation, et ce n’est pas juste pour eux. Comme une perche tendue à l’autre pour se faire battre.
    Si je peux me permettre de vous donner un lien, qui parle du déni du déni:
    https://youtu.be/syRshUedoTc

    Autant agir/ réagir en fonction des faits observables, au delà des théories FJ, justement, comme on le ferait avec n’importe qui d’autre. Il/elle ne veut pas que je le/ la contacte? OK, non c’est non.

    Par exemple, dans mon duo, j’ai observé un “moment de bascule”, dissociatif, à tendance paranoïaque etc dans un de ses messages quelques temps avant la grosse et “vraie” séparation. Et du coup, peut importe si l’autre se sent “harcelé ou oppressé” de façon “raisonnable” ou “rationnelle” avec des vrais faits ou juste ses “délires de persécutions” (même avec un seul message après 3 mois par exemple mdr), sa sensation reste une oppression? Ok…ben stop alors. Qui aurait envie de subir les “délires” de l’autre? Délire auquel on donne raison quelque part, si on continue à vouloir être en relation, alors que oui, une partie de lui/elle sait abuser dans ses comportements et se donne tant de mal pour se faire passer pour quelqu’un de pas bon pour nous. Si on ne veut pas les nourrir, lui donner raison, ou avoir la désagréable sensation d’être en demande, de “réclamer des miettes”, bref de nourrir une relation désormais déséquilibrée (ou pire pour ceux qui se font accuser de harcèlement à tord), c’est plus sain de prendre ses distances, non? Sinon, comment sortir du triangle de Karpman et autres dysfonctionnements, avec une communication aliénante, une relation en pointillée etc?
    Oui, les “runners” sont capables de reconnaître les choses dans les moments de lucidité. Même avant la fuite, silence etc pour certains.
    Du coup, oui, je suis entièrement d’accord avec toute votre réponse. En ajoutant qu’un chaser pour sa propre santé mentale, au lieu d’insister (jusqu’ à se faire accuser de harcèlement), ferait bien de prendre de la distance aux premiers “signaux d’alertes” que ça tourne plus très rond chez l’autre.
    Bon j’imagine que quand les deux bossent ensemble, c’est hard, si l’autre se fait taxer de harceleur juste s’il demande à l’autre de lui prêter son agrafeuse ou autre chose indispensable au taf, pas facile en effet de trouver le positionnement juste à adopter pour travailler cordialement dans une ambiance saine. Être accusé de harceler à tord pourrait être suffisant pour avoir envie de sauver sa peau, et ne plus chercher le contact de l’autre.

  • Je suis runner j’ai rencontré ma flamme jumelle il y a 20 ans, mes blessures ont bloqué la relation, et j’ai oublié le chaser. ….. Enfin jusqu’il y a deux mois où il a refait surface dans mes pensées et depuis je travaille mes ombres. Je comprends: il était un révélateur. Le retrouverai-je?

    • Ne renoncez jamais vous êtes toujours connectés travaillez sur vos blessures moi je vais voir Valérie grumelin à Paris g 57 ans ma runneuse 26 ans j’espère la voir revenir et l’aider a guerir

  • C était sûr que cet article était écrit par un chaser 😉 Déjà ce n est pas facile de parler des fj mais ensuite un de tes amis tombe sur ça : manipulateur etc. Au secours. Apprenez à manier les mots avec respect quand même. Vous êtes loin d avoir tout pigé sur les peurs, l’inconscient et le langage symbolique de tout être humain.