Pourquoi le Runner fait tout pour garder son couple (Partie 2)

Ceci est la suite de l’article sur pourquoi ton Runner fait tout pour garder son couple. Si tu veux bien tout comprendre, lit l’article précédent, c’est dans un ordre précis. 🙂

La responsabilité du Runner

On arrive alors à un point super important. L’entourage et/ou le conjoint vont utiliser la technique du chantage émotionnel qui consiste à rendre le Runner responsable du mal être de l’autre personne ou d’une situation.

la responsabilité du runner dans sa relation toxiqueCe faisant, tu t’assures que ton Runner renonce à sa décision de rompre car il devient alors le bourreau.

Pour un Runner, prendre des décisions c’est être responsable or c’est précisément tout ce qu’il a toujours tenté d’éviter toute sa vie.

C’est d’ailleurs pourquoi il est dans la dépendance affective afin que ça soit les autres qui décident pour lui. Son partenaire sait précisément cela car c’est justement son rôle dans la relation, soit : l’aider à décider, le prendre en charge, l’épauler, et le soutenir.

Du coup, quand le partenaire utilise le chantage émotionnel et la manipulation, il sait précisément et exactement ce qu’il fait…  Il ne fait qu’appuyer là ou ça fait mal.

Voici un exemple extrême :

Si j’ai envie de me suicider, c’est de ta faute, car tu veux rompre notre relation.

Personnellement, j’appelle ça des techniques de putes, mais cela n’engage que moi. En effet, il faut vraiment être malsain, sournois, méchant pour utiliser les points faibles d’une autre personne contre elle… afin d’avoir ce que l’on veut.

Et c’est encore plus abusé, car lorsque le Runner tente de se séparer de son conjoint, il est déjà dans une fragilité émotionnelle car il est sur le point de faire ce qu’il n’a jamais osé faire jusque-là…

C’est donc le parfait moment pour retourner la situation en jouant la carte du chantage émotionnel qui noiera le Runner dans un océan de culpabilité. (On le repêchera ensuite pour passer pour le Sauveur).

Il fera alors l’association suivante :

Je veux rompre alors il veut se suicider. C’est donc ma faute.
Il devient alors responsable de la menace de son partenaire.

Et ça, c’est super fort car c’est typiquement le genre de stratégies utilisées par les pervers narcissiques.

Finalement suite à cette technique, cela va renforcer la croyance du Runner :

 Il vaut mieux que j’écoute les autres, car chaque fois que je prends des décisions,
je finis par faire souffrir les autres.

Avec cette technique, le Runner passe pour le méchant de l’histoire et cela renforce alors :

  • Son impuissance.
  • Sa dépendance envers le conjoint/entourage.
  • Son manque de confiance en lui.
  • L’écoute du Faux Self car écouter le Vrai Self fait souffrir les autres.
  • Le déni du Runner envers les signes et son intuition, âme.
  • Son sentiment de culpabilité,
  • Sa peur du Rejet.

Je ne sais pas pour toi, mais moi si on me fait le coup du suicide, je réponds :

T’as de la veine aujourd’hui, j’vais chercher le couteau bouge pas ! 🤣🤣🤣

T’as de la veine… se couper une veine…se suicider… t’as compris la blagounette ou ? 🙃😏

La responsabilité via les belles promesses

En plus, vu que le Runner a donné un rôle à jouer à son partenaire. Il est alors pris à son propre piège car le partenaire va pouvoir utiliser toutes les belles promesses que le Runner lui a fait…

Et oui, car le Runner essaie de faire marcher une relation qui ne marche pas, aussi, afin de s’assurer de ne pas être rejeté, il faut balancer quelques croquettes, soit des promesses du style : allusions mariages, achat d’appartement, vie en commun et ainsi de suite.

quand le runner vend du rêveTout cela dans le but de laisser entendre que la relation c’est pour du long terme.

Finalement il est un peu “obligé” de jouer à ce jeu du mec parfaitement heureux en couple, sinon cela va… éveiller des soupçons.

Du coup, il y aura souvent des allusions “sur le futur” afin de donner la carotte pour faire avancer l’âne.

Et ça arrange le partenaire, car d’une part cela lui fait croire que lui aussi il aura son “idylle”, mais si jamais ce n’est pas le cas, (car il sent bien que y a pas d’amour entre eux), il l’utilisera à des fins de chantage émotionnelle et ainsi de suite.

Mais quand on lui donne quelques croquettes, la peur de l’abandon du partenaire sera sous contrôle, calmée jusqu’à la prochaine “rechute”. Il faudra alors travailler cette relation tout le temps et c’est franchement fatiguant.

C’est pourquoi tu vois souvent ton Runner “en perte d’énergie”. Plus le temps passe, plus il est fatigué physiquement, émotionnellement… Car c’est épuisant d’être avec une personne comme ça, jouer des rôles et surtout… l’autre est un vampire énergétique qui puise en nous ce dont il a besoin.

Enfin ça, c’est une autre histoire, c’est de l’épigénétique.

Finalement cette stratégie se retournera contre lui lorsqu’il voudra se barrer, car maintenant on a matière à le culpabiliser et lui dire qu’il a menti, car il nous a vendu du rêve, etc., etc..

Du coup difficile pour un Runner de rompre sans casser des oeufs.

En plus, lors d’une crise de couple, on n’est pas à l’abri que le partenaire implique les familles respectives dans l’histoire afin qu’une relation privée devienne un projet communautaire.

C’est une technique parfaite contre un Runner, car il est super influençable, aussi… on va raconter un peu ce que l’on veut à l’entourage afin que toutes ses personnes parlent au Runner et le ramène à la “raison”.

Après qu’on ne vienne pas me parler de “liberté” LOL C’est limite sectaire tout ça (en abusant un peu quand même).

Le Runner s’en tiendra alors à ce que les autres pensent, car d’une part on ne prend pas de décisions, d’autre part on ne va pas contre l’opinion des autres sinon “rejet” et ensuite, car…il faut conserver toute cette image de “personne parfait” au vu des autres.

Finalement le Runner c’est le big boss pour se foutre dans des situations de merde LOL

La parfaite programmation du Runner.

découvre la programmation mental du runner de flamme jumelleVoici maintenant une explication rapide de la programmation mentale du Runner et tu vas voir qu’elle est super cohérente.

Cela va te permettre de comprendre pourquoi il est toujours le cul entre deux chaises et pourquoi il est bloqué dans des relations toutes moisies.

Cela tient principalement à deux programmations qui sont “contradictoires, mais complémentaires” et en fait vachement cohérentes.

Il est programmé de la manière suivante :

  • Amour = souffrance et perte de liberté.
  • Peur du rejet.

Voici ce qu’il se passe pour le mental.

Il cherche à éviter l’amour puisque c’est souffrant et liberticide aussi on retrouvera un Runner dans des relations “sans amour” comme il le dit lui-même. Dans ce type de relation, le Runner ne sera pas engagé émotionnellement et ne souffrira pas d’Amour vu qu’il n’y en a pas.

Pour le mental c’est donc mission accomplie : Le Runner évite alors la souffrance et la perte de liberté liée à être Amoureux. Il ira donc dans des relations toutes moisies.

De l’autre côté le mental doit aussi faire respecter la programmation peur du rejet et donc trouver un partenaire qui ne le rejette “jamais”. Le meilleur profil pour cela est de trouver quelqu’un avec une blessure d’abandon bien profonde, car ce type de personne est alors dépendant.

Plus la personne a peur d’être abandonné, plus il sera dépendant et moins il te rejetera.

Sauf que les dépendants sont en général jaloux, possessifs, manipulateurs, contrôlants, menteurs, car c’est leur manière d’être afin d’éviter d’être abandonnés !

Pour le mental c’est donc mission accomplie : Le Runner ne sera pas rejeté par son partenaire.

Du coup, le mental a parfaitement fait son job en fonction de la programmation établie. Il n’y a rien à lui reprocher. Le hic, c’est que finalement le Runner vivra la souffrance et la perte de liberté.

Pourquoi ?

D’une part, car c’est dans la nature humaine de vivre l’amour. C’est un désir, une envie naturelle tout comme boire de l’eau. L’amour c’est la vie.

Donc bien que le mental tente d’éviter l’Amour par la programmation qu’il a reçue, le Runner sera toujours tiraillé entre éviter l’Amour et vouloir l’Amour.

En gros :

  • Faux self : Évitons l’amour c’est souffrant et emprisonnant. 🙅‍♀🤬🤮🤮🤮😱
  • Vrai Self : Je veux l’amour c’est de la bombe de balle bébé! 💗💓❤💋🤪💞💝💫

Tu auras alors un Runner coupé en deux et constamment le cul entre deux chaises. Vu que c’est le Faux Self qui mène la danse la plupart du temps, il va tenter d’éviter l’amour la plupart du temps en étant, restant et en luttant pour rester dans une relation toute moisie.

Mais… qui dit toute moisie, dit “pas d’amour” et donc comme c’est un désir naturel, le Runner va souffrir par manque d’Amour au lieu de souffrir de l’Amour.

Le Runner souffrira alors que c’est précisément ce qu’il tentait d’éviter.

Mais ce n’est pas finit, attention !

Le Runner veut aussi éviter la perte de liberté et il vivra alors la perte de liberté, car ce sur quoi tu te concentres, tu l’invites dans ton expérience (loi de l’attraction).

Mais plus fort encore…

Comme dit précédemment, le partenaire a peur de l’abandon et donc utiliseras ses stratégies naturelles de possessivité, de manipulation et jalousie afin d’être sûr qu’il ne soit pas abandonné par “l’amour de sa vie”.

Le Runner sera alors dans une relation ou il sera flicqué, contrôlé, contraint, restreint et donc… privé de liberté.

Clique ici pour découvrir la suite la partie 3, les stratégies du Runner pour rester en couple.

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel, comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

There are no comments

Join the conversation

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Share
Tweet
Share
Pin