descriptif du runner dans la flamme jumelle

Vrai Self / Faux Self – Les manipulateurs Offensifs (Partie 3)

La grosse différence entre le manipulateur défensif et l’offensif c’est que le manipulateur offensif est vraiment mal intentionné.

Il cherchent à obtenir quelque chose de quelqu’un sans rien donner en échange. Il est aussi animé par un certain plaisir à dominer, donc avoir du pouvoir et de l’emprise sur sa proie.

Le manipulateur Défensif (Runner par exemple) cherche simplement à se protéger et s’il te fait du mal, (car il fait du mal tout de même), il se sentira mal car ce n’est pas du tout ce qu’il voulait.

Il a donc conscience de l’état émotionnel de l’autre et s’en soucis.

Mise à nu du Manipulateur offensif

L’offensif lui, il en a clairement rien à battre de ton état émotionnel même s’il fera tout pour te faire croire le contraire. Et c’est pourquoi il est parfois difficile à détecter car il porte également un masque, une fausse personnalité bien rôdée qu’il en soit conscient ou non.

Voici un exemple parmi tant d’autres : la pointe de l’iceberg visible en société sera quelqu’un de doux, d’un peu fragile, d’un peu introverti qui peut laisser apparaitre un certain manque de confiance en lui.

Tout cela pour quoi ?

Pour que tu te dises : celui là n’est pas une menace, je n’ai donc rien à craindre.

En public il n’oseront pas utiliser leurs stratagèmes car ils peuvent vite être démasqués.

Aussi il y a deux options :

  •  Soit il est offensif de manière indirecte envers une personne plus forte que lui.

Il utilisera alors tout un tas de stratégies indirectes et détournés pour tenter de détruire son adversaire. Comme par exemple : casser la réputation de quelqu’un dans son dos, retourner ses amis contre lui, répandre des rumeurs, inventer des mensonges, dégrader la personne. Bref “diviser pour mieux régner”.

Mais le tout bien planqué afin de ne pas être impliquer dans un conflit direct.

En bref, ce type de manipulateur n’a pas trop de courage et se sent impuissant. Il va donc essayer rameuter du monde à sa cause afin d’avoir plus de poids contre cet ennemi trop fort pour lui.

C’est le type de stratégie d’un manipulateur offensif face à un Chaser par exemple.

  • Soit il est offensif de manière directe envers une personne moins forte que lui.

Il utilisera alors la culpabilité, les remords, les regrets, les manipulations mentales, les chantages émotionnels directement sur la personne en question tout en prenant soin de renverser les rôles : passer pour la victime et non le bourreau.

C’est le type de stratégie d’un manipulateur offensif face à un Runner qui est principalement dirigé et piloté par l’émotionnel. Le Runner est donc très manipulable.

Manipulation émotionnel ou mentale ?

Voici la stratégie ultime du Manipulateur Offensif et c’est pourquoi en public il fait profil bas. Sa stratégie favorite est d’appuyer sur les failles émotionnelles de quelqu’un afin de l’hameçonner.

C’est tellement subtil que leurs proies ne voient rien venir et tombent encore et encore dans le panneau. En fait, plus c’est subtil, moins c’est visible, d’ou le profil “introverti, manque de confiance, doux etc..”

C’est ce qui va lui permettre d’attirer sa proie dans ses filets.

De cette manière on passe en dessous des radars et cela lui évitera de devenir lui-même la proie d’un prédateur : une personne de type Chaser par exemple.

C’est-à-dire une personne capable de le démasquer en public.

Il fait alors profil bas en public car au fond le manipulateur offensif est une personne fragile et qui, pour ré-hausser sa faible estime de lui-même a besoin d’avoir du pouvoir et de l’emprise sur quelqu’un d’autre.

C’est pourquoi, le Runner est souvent la cible idéale d’un manipulateur offensif.

Et voici pourquoi :

  • Le Runner est souvent un Empathe émotionnel.
  • Le Chaser est souvent un Empathe cognitif (cérébral).

Ce qui nous amène à ceci :

  • Un Runner capte facilement les émotions des gens par son hyper sensibilité.
  • Un Chaser décrypte facilement la psychologie des gens par son hyper analyse.

Le Runner se retrouve alors facilement de-stabilisé émotionnellement par cette hyper sensibilité qui lui permet de ressentir les émotions des autres. Il ne maitrise rien mais subit l’émotionnel des autres.

D’autre part, cette hyper sensibilité fait qu’il est très facile de déclencher des émotions négatives chez le Runner avec quelques critiques.

Le Runner est donc la cible parfaite d’un manipulateur offensif.

Eh oui… Si tu n’a pas remarqué, tu n’a pas les mêmes pensées et actions quand tu es dans l’enthousiasme ou la peur. En fonction de ton émotionnel tu a accès à un certain type de pensées/actions.

Exemple :

  • L’enthousiasme de donne envie d’aller de l’avant.
  • La peur te donne envie rester dans ta zone de confort.

L’enthousiasme te donne des pensées comme : “C’est bon je suis un gagnant, j’y vais.”
La peur te donne des pensées comme : “C’est trop dangereux ça”.

Du coup… imaginons que dans une dispute de couple, le Runner soit en forte posture. Le manipulateur n’ayant pas ce qu’il veut, va alors appuyer sur un bouton émotionnel : la culpabilité.

Pour ce faire, il va jouer la victime et rendre le Runner responsable de son état émotionnel. En une fraction de seconde, le Runner bascule d’une posture de force, d’affirmation de soi, à une posture de faiblesse.

En effet, en étant responsable de son état émotionnel, le Runner devient alors le “bourreau”, le “méchant” de l’histoire et a horreur de ça car cela lui donne une mauvaise image et il prend alors le risque de perdre l’amour de l’autre.

Submergé de culpabilité et de remords, il va alors automatiquement changer de “tracks”. Il devient le petit bébé qui est désolé, qui n’aurait pas du faire ceci ou cela. Le manipulateur a alors gagné son combat car maintenant le Runner fera ce que l’autre demande car après tout “c’est bien de la faute du Runner si l’autre se sent mal non?”

Finalement… si tu compiles le faits, tu verras que c’est le manipulateur qui a fauté, tout organisé et te fait porter le chapeau. On peut même arriver à des situations ou c’est carrément le Runner qui va proposer de lui-même de réparer “ses torts” en donnant au manipulateur exactement ce qu’il veut. MDR !

Le Chaser est le pire ennemi d’un manipulateur offensif.

Avec un Chaser c’est une toute autre histoire, car c’est un “hyper analyste”. Autrement dit avant d’arriver à appuyer sur un bouton émotionnel du Chaser tu peux t’accrocher !

Toute information passera d’abord et avant tout par les filtres de l’analyse intellectuelle…

Du coup, si un manipulateur essaie d’embrouiller un Chaser, il va y laisser ses plumes. C’est pourquoi un manipulateur va presque toujours opter pour l’option 1 indirecte décrite plus haut : Tenter de détruire la réputation du chaser, propager des rumeurs dans son dos, mais jamais de front car il a bien trop peur.

S’en prendre à un Chaser c’est jouer sur son terrain de prédilection : la logique pure.

Le manipulateur sait qu’il ne fait clairement pas le poids car le but d’un manipulateur n’est pas de t’avoir avec la logique mais avec l’émotionnel afin de t’affaiblir pour ensuite te retourner le cerveau et te faire accepter son point de vue.

Et cela ne marche clairement pas avec un Chaser tout simplement et on adore la fight ! Du coup, si un manipulateur veut vraiment jouer le chaud, on est prêt à prendre les armes pendant très longtemps.

On aime, que dis-je, on adoreeeeeeeeeee décrypter, analyser, décortiquer la psychologie et montrer la vérité au grand jour. Autrement dit, instinctivement le manipulateur sait qu’il vaut mieux faire le lâche par derrière que de front, car c’est sa mort assurée.

Nous les Chasers on compile les faits, les preuves, on a pas le temps avec le bla bla, les non sens et les incohérences. Face aux faits les manipulateurs sont forcément hors jeu et surtout sont complètement de-stabilisé car tout leur château de carte s’éffondre et tout le monde peut constater qu’il raconte tout et son contraire et qu’il n’y a aucun cohérence dans son discours.

Bref sa psychologie pourrie sera révélée au grand jour.

La proie favorite des Manipulateurs offensifs

Pour que le manipulateur offensif puisse sévir, il lui faut un certain type de proie : Une personne étant majoritairement régit par les émotions.

Le Runner qui capte les émotions des gens via son hyper sensibilité est une proie parfaite !

Et voici comment fonctionne la stratégie des manipulateurs offensifs. Ils jouent à fond sur l’émotionnel plus que sur la cohérence de leur discours qui souvent du pipeau blindé de contradictions, d’un manque de logique hallucinant et de conclusions sans queue ni têtes

Le principe est vraiment très simple, car il se base sur la nature humaine. Voici comment je formais mes équipes en marketing de réseaux, avec la phrase suivante :

Les gens vont toujours associés votre état émotionnel
au sujet/produit/service dont vous êtes en train de parler.

  • Si ton pote te demande comment était le film que tu as vu au ciné et que tu dis “ouais bof bof quoi”. Il va associé ton état émotionnel au film et en conclure qu’il était pas terrible…

Il aura tendance à ne pas aller le voir au cinéma.

  • Si par contre tu avais répondu “Ah ouaiiiiiis de la bombe de balle bébé”. Il va associé ton état émotionnel au film et en conclure qu’il à l’air terrible !

Il aura tendance à aller le voir au cinéma.

Finalement ton état émotionnel a influencé ton ami.

Le manipulateur Offensif utilise exactement la même stratégie et avec un empathe émotionnel cela marche à merveille ! Le Runner tombera dans le panneau sans même savoir qu’il a marché dans un piège à ours !

En effet, le Runner qui captant les émotions fera bien plus attention à ce qu’il ressent quand il entre en résonance avec son interlocuteur, qu’au sens du message.

Qui plus est, le Runner est déjà bourré de peurs, de culpabilité et est constamment en sur-adaptation à l’autre, il sera alors facile de jouer avec ses émotions à lui aussi.

Le terrain est alors super fertile à la manipulation car il suffira d’activer les peurs du Runner pour qu’il devienne alors prisonnier de lui-même. Le Manipulateur jouera alors le rôle de sauveur pour apaiser les peurs qu’il vient d’activer : et le tour est joué !

Le Runner tellement pris dans ses peurs, ne cherchera qu’une seule : s’en sortir. Il prendra alors la main qu’on lui tends et associera son partenaire toxique à de l’aide bénéfique.

C’est la stratégie de base, mais de base utilisée depuis la nuit des temps :

On allume un feu, on vient l’éteindre et on passe pour un Hero !

Du coup, comme expliqué dans l’article précédent :

  • Ments au Runner et il pensera que tu dis la vérité.
  • Dis la vérité au Runner et il pensera que du ments.

Le Runner se fera complètement manipuler par une personne qui ne pense qu’à l’exploiter en croyant que cette personne ne lui veut que du bien. (Je fais très blanc ou noir, discernement coco, discernement).

LOOOOOOOL 🤣🤣🤣🤣

Si tu es Chaser et que ton Runner est dans une relation toxique avec un manipulateur offensif et que tu tentes de lui montrer la vérité, tu feras alors face à un Runner qui défendra corps et âme son partenaire et il pensera même que c’est toi le manipulateur.

Il ne te reste donc qu’une seule option :

Attendre que le Runner se crâme les ailes tout seul dans cette relation, alors tu pourras lui asséner ta vérité en lui disant :

🤣 Je te l’avais dis… 🤣

En effet, quand le Runner sort de son sommeil et s’approche de plus en plus de l’éveil, il commence à voir les stratégies, les manipulations, et le fait que pas mal de personnes de son entourage profitait de lui tout simplement…

Mais ces personnes là, ne peuvent en profiter que et uniquement parce que le Runner propose un terrain fertile à cela par son rôle de caméléon qui s’adapte à tout le monde… Il s’offre de “tout faire” pour les autres, et bien évidemment, les gens sont plus prompt à prendre qu’à donner…

C’est le serpent qui se mord la queue !

Le Runner Défensif face à un Offensif

En fait si on regarde bien, tout est logique dans ce type de relations toxiques.

Le Runner étant un manipulateur défensif il aura besoin de la présence d’un manipulateur offensif. Son partenaire toxique complète parfaitement ce “jeu de pouvoir”.

Le hic, c’est que lorsqu’on est dans une relation intime, les attentes d’un manipulateur offensif sont sans fin, car il veut continuellement obtenir ce que la relation lui apporte au jour le jour.

C’est donc une relation à base de manipulations constantes, car il n’y a pas de fins.

Il y aura donc :

  • Des manipulations subtiles sur une base régulière quand “tout va bien”.
  • Des manipulations plus offensives et plus violentes en “temps de crise”.

Le truc c’est que ces manipulations violentes seront comme expliquées plus haut, “justifiées” car il tentera de retourner les choses à son avantage.

Si le Runner commence à avoir la puce à l’oreille, l’offensif en remettra une couche en jouant sur la culpabilité et les peurs du Runner qui sera alors totalement noyé par des Emotions Irrationnelles Incontrôlables.

Il sera donc paralysé intellectuellement car complètement noyé par ses peurs…

En plus, le Runner n’aimant pas le conflit, n’osera pas montrer au créneau et s’affirmer, cela serait prendre le risque de perdre l’amour de l’autre et surtout les avantages que lui procure cette relation.

Eh oui, si tu croyais que ce genre de relation est fondée sur l’Amour, c’est comme croire que manger au Mac Do chaque jour permet de maigrir. Ils vont tous deux employer le mot Amour, mais ce n’est qu’une relation basée sur les carences émotionnelles, que chacun va combler chez l’autre.

  • Le partenaire toxique va donner de la sécurité à un Runner qui en manque cruellement.
  • Le Runner va donner un rôle à jouer à une personne complètement perdu dans la vie.

(Ce n’est qu’un exemple, chaque relation est différente, mais basée sur le système de manques à combler)

Se rebeller et s’affirmer envers son partenaire, c’est prendre le risque de perdre toute cette sécurité que seul on ne se sent pas capable de se donner. Le Runner préfèrera subir et se soumettre.

De toute façon c’est pas bien grave car il subit déjà son faux self depuis des années, il est plus à ça près ! 😅

Finalement c’est souvent lorsque tu tentes de quitter la relation avec un manipulateur offensif que tu vas déguster. C’est à ce moment qu’il/elle sortira tout son arsenal dans l’unique but de continuer d’avoir ce qu’il veut…

Bien sûr, au détriment de tes valeurs, de ta santé, de tes envies et de toute règle de respect

En gros tu vas prendre cher !🤣

Un Runner addicte à la souffrance

De part la mise en place d’un Faux Self, le Runner entretient une relation malsaine avec lui même.

C’est donc déjà une toxicité en soi que d’avoir un Faux self aux commandes. Cela génère le mal-être, qui répété avec le temps va créer une addiction mentale chez le Runner.

Tout schéma répétitif va créer des connexions neuronales. Plus tu répètes un schéma, plus les liens entre neurones deviennent forts et plus il sera difficile d’arrêter de répéter ce schéma comportemental.

Mais comme expliqué précédemment, le Runner est addicte à la mélodie du mensonge, de la manipulation et de la tromperie : le 50Hz c’est la drogue de son Faux Self.

Comme tout est une question d’états vibratoires, vous comprendrez maintenant pourquoi on retrouve le Runner dans des relations toxiques

  • Les relations toxiques vibrent à des fréquences similaires au Faux Self.
  • Les relations saines vibrent à des fréquences similaires au Vrai self.

Étant déjà dans une relation toxique avec soi-même avec ce faux self qui prédomine, on ne peut qu’attirer une relation extérieure également toxique puisque il faut qu’elle corresponde à la psychologie du Faux self.

Le faux self va alors chercher à s’alimenter seul afin d’avoir une raison d’être. Dit autrement, le faux self aime créer des problèmes avec de pouvoir justifier son rôle : résoudre les problèmes.

Pour cela il fait chercher l’amour où le Runner ne le trouvera pas, comme ça le Runner aura toujours des problèmes qu’il devra résoudre et ainsi de suite.

Par exemple : il le fait aller dans une relation avec un partenaire toxique qui en apparence est “le mec ou la meuf parfaite”, mais qui a une psychologie déplorable. De cette manière, il y aura alors tout un tas de conflits, d’inconforts, mais comme en apparences “c’est la personne parfaite”, on se dit qu’on arrivera à tout régler afin de vivre enfin le rêve.

C’est une bonne stratégie, car pendant que le Runner est occupé à faire entrer un écrou rond dans un trou carré, le Runner est totalement focalisé sur le monde extérieur et non en son intérieur (Vrai Self).

C’est une très bonne diversion ! Pratique non ?

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel, comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

Il n’y a aucun commentaire.

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most popular

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

Most discussed