Responsabilité Vs mode victime activé

Dans cet article je te propose de regarder les choses sous un point de vue différent.

Vois-tu, la majorité des gens voient leur vie sous l’angle suivant :

Je suis heureux ou malheureux en fonction de ce qui se présente dans ma vie. Si un élément extérieur positif survient dans ma vie, je me sens bien, et s’il est négatif, je me sens mal.

Du coup, quand quelque chose ne va pas dans leur vie, ils accusent d’abord un élément extérieur : une personne, un évènement, ou une institution afin de justifier et d’expliquer pourquoi il leur est arrivé ceci ou cela.

Ils rendent responsable cet élément extérieur de leur mauvais sort et se placent ainsi en victime. Sauf que même si c’est confortable d’être une victime, une victime n’a pas de pouvoir. La personne utilisant le mode victime s’enlève délibérément son propre pouvoir personnel… C’est con hein?

Donc, une fois que la personne a trouvé son bouc émissaire, elle va être totalement concentrée sur lui, comme l’aigle sur sa proie. Elle va parler de sa situation à ses amis, sa famille, ses collègues et surtout passer un temps fou à ressasser son histoire dans sa tête avec comme seul focus : cet élément extérieur.

Toute cette concentration sur le monde extérieur permet à la personne d’éviter d’être concentrée sur la seule chose qui importe et qui est la cause de tout “son malheur” : son monde intérieur (ses pensées et émotions) qui sont responsables de ce qu’elle crée dans sa vie.

Quand tu as peur de toi-même…

En fait, tout ce mécanisme est mis en place, car la personne sait intuitivement et inconsciemment que si elle devait regarder à l’intérieur elle arriverait alors et inévitablement à la conclusion suivante :

“C’est moi et personne d’autre qui a créé ces résultats dans ma vie”.

Eh oui, car en retraçant, tel un inspecteur de police ces résultats, la personne se rendrait compte que ses résultats découlent de ses actions, que ses actions découlent de ses choix, et que ses choix découlent de ses pensées…

Quand vous arrivez à cette prise de conscience vous arrivez à la conclusion suivante :

Si je suis capable de créer des choses indésirables dans ma vie,
je suis également capable de créer des choses désirables… 

Sauf que lorsque vous vous arrivez à cette conclusion, vous arrivez inévitablement à une autre conclusion :

Si ma façon de penser actuelle crée du négatif, je vais devoir opérer
des changement afin de créer des résultats positifs.

Arrivée à ce stade, nous arrivons alors inévitablement à une question cruciale que toutes les victimes veulent absolument éviter, et c’est pourquoi elles activent le mode victime :

Maintenant que je me suis rendu compte que mes pensées, mes choix, mes actions ont créé ces résultats négatifs dans ma vie, est-ce que je choisis de continuer à penser de la même manière ce qui créera les mêmes résultats ou est-ce que je choisis de faire les changements nécessaires ?

Et ça, c’est la question qui tue !

Alors que feras-tu à partir de maintenant ?

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel, comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

There are no comments

Join the conversation

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Reçois Gratuitement le Protocole Flamme Jumelle "Énergie de l'Union

Share
Tweet
Share
Pin