La Vulnérabilité c'est la clé ! 👊🏻💥 • Change Ta Perception ≫ Guérir de son parcours flamme jumelle.
Les Principes du succès > La Vulnérabilité c’est la clé ! 👊🏻💥

La Vulnérabilité c’est la clé ! 👊🏻💥

Dans l'article d'aujourd'hui, on va voir un concept qui fait beaucoup parler de lui en ce moment. Je parle bien évidemment du concept de la vulnérabilité.

On t'explique ici et là qu'il faut être vulnérable, que la vulnérabilité est une force, qu'il faut du courage pour être vulnérable. Malheureusement cela fait partie des concepts qui paraissent cool, mais complètement bidon et tu vas voir pourquoi au cours de l'article.

Tout le problème avec ce concept de vulnérabilité est que le mot en lui-même, porteur d'un label négatif et de l'effet que cela a sur ton cerveau quand tu l'entends.

Partant de ce constat, on va alors tenter de t'expliquer que c'est bon pour toi d'être vulnérable, certains parlent même de la “force de la vulnérabilité“. C'est pour te dire à quel point ça va loin.

Bienvenu dans le monde de la perversion.

Le gros problème du développement personnel de nos jours, c'est qu'étant devenu une énorme niche lucrative, n'importe qui avec un bon travail de marketing peut s'ériger en expert tout en ayant, entre autres, une méconnaissance totale du sens des mots.

En 2008, quand j'ai commencé à faire du Business sur internet, s'est lancée la mode des Infos-preneurs, c'est-à-dire, monsieur et madame tout le monde cherchant à faire des compléments de revenus sur Internet. Ces personnes suivaient alors des formations en marketing afin de vendre de l'information sous forme d'ebooks.

Comme tu l'imagines, c'est devenu une vraie ruée vers l'or.

Cela génère une flopée de gens très fort en marketing, repackaging et en rédaction publicitaire pour arriver à vendre, mais pas forcément très fort dans la thématique concernée.

Un peu comme ce commercial très fort pour vendre ses articles de Golf, mais qui, sur le Green, peine à toucher la balle. Quand tu comprends ça, tu comprends énormément de choses dans le développement personnel.

Je te garantis que le nombre de likes, de followers n'est que le reflet d'un bon marketing et travail de l'image.

D'ailleurs, beaucoup de ces marketeurs découvrent le travail sur soi pendant qu'ils te le vendent, c'est d'ailleurs comme ça qu'ils ont créé leur contenu en découvrant les concepts qu'ils te recommandent.

Il fut un temps, à l'époque de la logique et du bon sens, tu te formais, tu expérimentais, ce qui générait l'expérience que tu pouvais ensuite transmettre à tes petits Padawan.

Des concepts dérivés du marketing.

C'est donc à partir de ce constat, que va sortir tout un tas de concepts dits “contre intuitifs” dérivés d'accroches marketing, développés par des gens qui cherchent à tout prix à capter l'attention de leur audience afin de faire leur CA

Une fois que le concept est sorti, tu vas avoir une ribambelle de perroquets, Experts du copier-coller et de Google traduction, qui vont alors publier ce concept partout sur leurs réseaux sociaux, car il faut plaire aux algorithmes de Facebook et Instagram sinon, ton nombre de vues dégringole.🤓

Bref au final, tu obtiens alors un concept à la mode.

Et comme tout le monde en parle, cela fait “force d'autorité” et pourtant c'est complètement bidon.

Ce qu'il faut comprendre aussi c'est que tous ces marketeurs ont des impératifs :

  • Ils doivent se démarquer de la concurrence.
  • Ils doivent publier du contenu sur une base régulière (algorithme oblige).

Comme il faut publier régulièrement, il faut toujours avoir quelque chose à dire afin de se démarquer de la concurrence, jouer avec l'algorithme pour être bien positionné. C'est comme ça qu'on va publier “tout et n'importe quoi” pour avoir une présence.

Et pour finir…

Beaucoup sur le marché français ne font que copier-coller ce qu'ils vont dénicher chez les Américains.

Toutes les grosses formations en marketing et développement personnel que j'ai suivies sur le marché français sont des copier-coller remaniés d'auteurs américains…

Ce n’est pas nouveau, en 2008 c'était déjà le cas LOL !

Mais revenons à nous de moutons.

Parfois, il faut juste revenir aux bons sens et à la logique et surtout être pote avec son dictionnaire. Quand tu entends parler du concept de la vulnérabilité, qu'il faut être vulnérable, montrer sa vulnérabilité ou que celle-ci est une force, ce que les gens veulent vraiment dire sans trop maitriser le sens des mots c'est :

Oser être soi, être Authentique.

Sauf que par effet de manche marketing, on prend des chemins alambiqués pour se démarquer et montrer qu'on a découvert un concept, une nouvelle manière de faire, alors qu'au fond pas du tout.

Le hic, c'est que ça crée de la confusion dans ton cerveau et tu vas voir pourquoi.

Le mot vulnérabilité est associé en toi comme quelque chose de négatif. Pour bien comprendre le concept, voyons ce qu'en pense le dico :

Vulnérable :

  • Qui peut être blessé, frappé par un mal physique.
  • Organisme plus ou moins vulnérable.
  • Qui peut être facilement atteint.

Juste pour le kif, voici les synonymes/antonymes du mot vulnérable :

Synonymes : chancelant, délicat, faible, fragile, précaire, réceptif, sensible.
Antonymes : cuirassé, endurci, fort, inaccessible, insensible, invulnérable.

En gros, vulnérable = être faible, délicat, fragile, en mesure d'être blessé, frappé…

Juste comme ça, en lisant la définition, ça t'a donné envie d'être vulnérable toi ?

Je ne crois pas… tu vois. 🫠

Et c'est justement là tout le problème. Le mot vulnérable est considéré par ton cerveau et à juste titre, comme quelque chose de négatif, car ce n'est pas un état ou il faut bon vivre.

Autrement dit, quand on essaie de t'expliquer que la vulnérabilité est une force, qu'il faut être vulnérable, que c'est bon d'être vulnérable, désolé de te le dire, mais c'est de la perversion en plus d'être complètement con.

C'est comme si j'essayais de te convaincre que le poison est bon pour toi.

Pourquoi ne pas simplement utiliser le mot prévu à cet effet : Authenticité ?

On est d'accord… question marketing cela n'apporte rien de nouveau. Du coup pour se démarquer et se la raconter, ce n’est pas gagné.

Quand on te dit : “Soit vulnérable, la vulnérabilité est une force” ce que ton cerveau comprend c'est :

Autorise-toi à être en mesure d'être blessé, frappé, endommagé, facilement atteint.

Mis à part les fans de BDSM, je ne vois pas trop qui serait tenté par ça… 🤔

Maintenant, voyons la définition du mot Authenticité :

Authenticité :

  • Qualité d'un fait conforme à la vérité.

Vérité :

  • Connaissance conforme au réel ; son expression (opposé à erreur, ignorance ou à mensonge).

Perversion :

  • Déviation des tendances, des instincts (par rapport à ce qui est jugé naturel).

Naturel :

  • Qui appartient à la nature d'un être, d'une chose.

Oui je sais cela fait beaucoup de définitions de mots d'un coup, mais tu vas voir, ça va déglinguer en 2 temps et 3 mouvements le concept de la vulnérabilité.

Juste avant d'aller plus loin j'ai une petite question… Juste comme ça, hein !

Tu penses que tous les matins en se réveillant Superman se dit un truc du genre :

“Putain j'ai trop hâte de mettre un peu de Kryptonite dans mes Chocapic 🤤

Explication d'un concept à la con 🙂

Comme d'habitude on va utiliser la logique, le bon sens et l'ordre chronologique des évènements.

Quand tu es sorti du ventre de ta mère, tu étais authentique et tu vivais pleinement tes émotions positives et négatives, car il est normal et naturel d'avoir ce type d'émotions. À l'époque, tu étais pleinement toi.

Avec l'éducation et le conditionnement, tu as appris à nier certaines parties de toi-même, car jugée non conforme par les personnes de ton entourage. Tu as donc appris à cacher, renier et à trahir qui tu es dans une certaine mesure.

Tu as donc appris que montrer qui tu es – c'est choisir d'être attaqué, rejeté, critiqué et donc d'être vulnérable. (retiens bien ceci… c'est la clé).

Avec le temps c'est devenu une habitude et considéré comme normal.

Le hic c'est que cela ne l'est pas.

Par exemple, si tu es un mec, tu as appris que pleurer n'était pas bien et qu'il ne fallait donc pas le faire. Sauf que pleurer quand tu t'es éclaté le doigt de pied sur le coin d'une table, bah désolé Maurice, mais ça fait chialer. 🤣

Du coup, le début de la perversion entre en scène, car une réaction naturelle devient alors “non naturelle”. Avec le temps tu apprends à faire du “non naturel” quelque chose de normal.

Rappel de la perversion :

  • Déviation des tendances, des instincts (par rapport à ce qui est jugé naturel).

C'est de la microperversion, mais cela en est tout de même. Autrement dit la perversion de faible intensité devient normale. Un peu comme un fumeur qui s'habitue à la toxicité de la cigarette.

Va se forger l'association suivante :

“Quand je suis authentique, je suis alors critiqué, jugé, refoulé, moqué, engueulé, isolé ou punis par mes parents”

Du coup :

Être authentique = Situation négative à éviter.

Puis vient ensuite l'état de vulnérabilité puisque :

Quand je suis authentique, je rentre dans une situation ou je peux être attaqué, blessé, jugé, critiqué, rejeté, isolé, punis.

Voici alors ce qui se forge en toi :

Être authentique = état de vulnérabilité = situation négative à éviter.

Autrement dit, tu as appris qu'être authentique c'est entrer dans un état de vulnérabilité puisque en capacité d'être attaqué, blessé, jugé, critiqué, rejeté, isolé, punis.

Et c'est là que les Experts à Gourou Land t'expliquent que la vulnérabilité est une force. 🫠

C'est pourquoi pendant le covid, c'était les premiers à porter leurs masques et brandir le “Stay at home”. LOL ! 👻

La vérité est que tu veux être pleinement toi, authentique.

Sauf que faire le choix d'être authentique c'est faire face à cette programmation mentale qui te dit que tu seras alors exposé à la critique, au rejet, etc.

Oser être authentique c'est alors choisir de s'exposer à une situation perçue comme dangereuse et choisir d'entrer dans une situation de vulnérabilité.

Et donc, pour ne pas être en posture de vulnérabilité, tu continues à ne pas être authentique.

Et c'est pourquoi, le Slogan de ce Blog est “Vers plus d'Authenticité et de Vérité Personnelle” car si tu as en ligne de mir l'envie d'être authentique, tu es alors focus sur “vouloir être toi” comme résultat final.

Cela va certes engager en second temps et par association la programmation “Authenticité = Vulnérabilité” mais ton focus intérieur sera axé sur le résultat final : être soi.

  • Vouloir être Authentique aura plutôt tendance à te propulser et à te motiver.
  • Vouloir être Vulnérable aura plutôt tendance à te rebuter, à vouloir éviter cet état (et c'est normal).

En choisissant d'être Authentique, tu devras alors libérer tes peurs (ta programmation de vulnérabilité) à être authentique afin de pouvoir l'être de plus en plus. Si tu veux pleinement kiffer ta life tu veux arriver a en avoir rien à péter de ce que tu crois que les autres vont penser de toi si tu fais X ou Y.

Car c'est d'abord et avant tout une résistance intérieure par rapport à ce que tu crois qu'ils vont penser de toi si tu fais X ou Y. Il y a ensuite la vérité : quand tu auras fait  X ou Y tu verras ce que les gens pensent de toi.

Mais la première barrière, celle qui te bloque vraiment, est d'abord et avant tout dans ta tête :

Je crois que si je fais X ou Y les gens vont penser “…” de moi. Donc, je choisis de ne pas oser montrer telle ou telle partie de moi, car je ne veux pas être critiqué, rejeté, attaqué.

Du coup, “soit vulnérable”, “montre ta vulnérabilité”, c'est complètement con, car quand tu te sens vulnérable tu te protège de la menace, qu'elle soit réelle ou fictive. Du coup, cela va avoir tendance à te mettre sur la défensive ou en état d'alerte.

Si quand tu te sens vulnérable tu mets un armure en utilisant la “force de la vulnérabilité”, tu vas encore plus mettre ton armure. Par contre si tu cherches à être authentique, tu vas devoir faire tomber l'armure, et pour cela, il faut alors passer en “acquisition courage” et non être soumis à la peur d'une menace.

En conclusion :

Ton job consiste à t'autoriser à vivre ce que tu vis sans rien cacher et donc à enlever cette programmation :

Authenticité = vulnérabilité

Pour n'avoir que :

Authenticité = C'est bon d'être chez Soi 🤓

Je t'épargne au passage, l'explication sur tout cet engouement “Flamme Jumelle” qui fait qu'avec ton autre tu te sens enfin complet grâce à sa présence.

Ce qu'il se passe en réalité, c'est qu'en rencontrant cette personne cela a, entre autre, activé une programmation qui te permet tout naturellement d'être toi. Cette sensation de complétude que tu as ressentis, c'est juste quelque chose qui est déjà là en toi depuis la nuit des temps mais que tu n'autorises pas à vivre sans la présence de la dite personne.

Et pourquoi c'est comme ça d'après toi ?

Car c'est juste le résultat d'une ligne de code :

“Je veux être pleinement complet mais cela doit se faire via la présence d'une personne extérieure qui m'accepte telle que je suis. Si je n'ai pas cette personne, je continue de verrouiller la porte car si je suis authentique je me ferais rejeter ou critiquer”.

Et pourquoi c'est comme ça ?

Car tout petit, quand tu as été naturellement toi, tu t'es mangé des coups. Alors à force tu t'es mis à chercher cette personne qui pourrait t'accepter tel que tu es et donc pendant ce temps, on fait sa vie avec une armure.

En présence de l'autre c'est alors une complétude réelle car ressenti, mais fictive car dépendante de la présence et de l'humeur de l'autre personne.

Autrement dit, on a pas bougé d'un iota dans le parcours FJ intergalactique du plan divin karmique et multi dimensionnelle de la Flamme Jumelle Universelle… On est toujours dans de la bonne vieille dépendance traditionnelle.

  • Seul je ne m'estime pas fort face au regard des autres alors je me planque.

Qui je suis dépend alors du regard des autres, vu que j'ai peur d'être critiqué, rejeté.

  • Accompagné par la dite personne, je m'estime assez fort pour être moi.

Qui je suis dépend alors du regard de la dite personne.

Tu vois, dans les deux cas, le comportement “complétude ou incomplétude” dépend encore et toujours du regard des autres et donc d'une ligne de code conditionnelle.

Cela veut donc dire que tu as fait un choix en amont, celui d'avoir et de maintenir en toi ces deux options.

Mais il y a un choix numéro 3 :

Je m'en bas les C des autres et je suis moi, point. Qui m'aime me suive !

Sauf que ce troisième choix, nous ramène à la vulnérabilité, si je fais le choix 3, alors je risque d'être rejeté, critiqué. Aussi, c'est là que la libération émotionnelle entre en jeu, car tu peux faire sauter ces lignes de codes.

Conclusion, faire le choix numéro 3 devient bien plus naturel.

Tu rentres alors sur le chemin de l'authenticité et de ta vérité personnelle.

Alors quel sera ton choix ?

Alexis Faure

⛓️‍💥 Coach Pleine Conscience.
🌱 Désactivation des Traumas.
🌱 Transformation Consciente.
🧘‍♀️ EFT ❘ PNL ❘ SDN ❘ MCBT ❘ DTMA.
🥂 +9000 coachings réalisés.
🏆 +2.3 Millions de pages lues.
👉🏻 Guérir du parcours FJ ici.

2 comments

  • Te lire me donne toujours le sourire et la patate Alexis ! Evidemment, 100 % d’accord avec toi sur le concept d’authenticité. Il y a aussi souvent un amalgame entre “j’accepte d’être vulnérable” = “j’accepte l’aide des autres…j’arrête de me croire surhumain..j’accueille le soutien etc”. Ca brouille aussi les pistes comme tu l’expliques très bien…

    Comme tu le dis, la véritable quête est celle de l’authenticité…qui demande un préalable majeur…se connaître, s’accepter….(ouh…allons même jusqu’à dire…) “s’aimer” (..ouïe, ça fait mal 😉 )… se sentir légitime, à sa place etc etc…bref, on voit en cascade toutes les croyances limitantes à venir bosser !

    Totalement d’accord aussi quand tu évoques les FJ… Fuck alors ! C’est grâce à l’autre que …. ??? que rien du tout !!! L’autre nous renvoie juste un joli miroir…sans même en avoir conscience… il baigne juste dans son jus sans savoir ni où, ni pourquoi il a mal… quand la conscience arrive enfin pour lui/elle (si ça arrive un jour)…alors là, ça devient intéressant.

    Je dirais juste..petits “chasers”, “polarité consciente” “Yang inversé en yin switché en double salto arrière”… tout ce que vous faites, tous les progrès, toutes les libérations, vous ne les devez qu’à vous même…. et c’est vous qui en profiterez. Soyez fiers de vous…et laisser l’autre dans son chao mental et émotionnel… vous ne pouvez rien pour lui/elle.

    Question qui tue Alexis…. tu crois toujours au concept de FJ ???

    Bon courage à tous !!! Have fun !!!!