L’écart vibratoire entre vous et Vous (Être Intérieur)

votre taux vibratoire est votre alignement

(Ceci est la suite de l’article L’alignement vibratoire est source de soulagement, extrait du livre d’Esther et Jerry Hicks : Le fabuleux pouvoir des émotions). 

Étant donné que la vie a provoqué votre expansion, et que la Loi de l’Attraction réagit désormais à la vibration de votre moi élargi, vous pouvez maintenant percevoir consciemment votre réaction à cette Énergie en mouvement.

Voilà précisément ce que sont vos émotions.

Si les pensées qui sont actuellement les vôtres sont alignées sur la vibration de votre Moi plus vaste, vous percevez la nature harmonieuse de cet alignement sous forme d’émotions positives.

Mais si vos pensées sont déphasées par rapport à cette vibration de votre Moi, vous ressentirez cette dysharmonie par l’intermédiaire d’émotion négatives.

Donc, pour reprendre notre analogie du canoë dans le Courant : quand vous vous autorisez à flotter librement dans le Courant, sans résister, et que vous refermez ainsi l’écart qui sépare votre position actuelle de ce qu’est devenue la partie plus vaste de vote Être, cet alignement se traduit par une émotion positive.

Mais si vous continuez de pagayer à contre-courant, faisant ainsi opposition au cours naturel de votre propre évolution, votre résistance à ce Flot et à ce qu’est devenu votre Moi prend la forme évidente d’une émotion négative.

La pouvoir d’orientation de vos émotions

Si un inconnu vous rencontrait, d’une manière ou d’une autre, et vous disait : “Bonjour, vous ne me connaissez pas, mais je voulais vous dire que je ne prendrai plus jamais contact avec vous”, vous diriez sans doute : “très bien”.

Vous n’éprouveriez ni tristesse ni déception de ne plus jamais entendre parler de cet inconnu. Mais si quelqu’un d’important vous disait exactement la même chose, vous ressentiriez une forte émotion négative.

Vos émotions indiquent toujours quelle est la différence vibratoire entre votre point de désir et vos pensées actuelles. On pourrait même dire qu’elles soulignent l’écart entre vos désirs et vos croyances, ou entre vos désirs et vos attentes.

Nous aimons bien expliquer que vos émotions mettent en évidence la dynamique vibratoire existant entre la vibration de ce qui vous êtes véritablement devenu et celle de qui vous vous autorisez à être dans l’instant, en raison des pensées que vous cultivez.

Par exemple, lorsque vous vous sentez fier de vous, ce sentiment indique que la vibration (ou les pensées) de votre Être Intérieur est en phase avec la vôtre, ici même et en cet instant.

Lorsque vous éprouvez de la honte ou de l’embarras, par contre, ces émotions sont le signe que les pensées que vous cultivez dans l’instant, à votre propos, diffèrent considérablement de celles de la partie plus vaste de votre Être.

Avant que vos émotions prennent véritablement sens à vos yeux – avant que vous puisiez leur permettre de vous fournir la Guidance parfaite et précise qu’elles vous offrent – vous devez bien comprendre que vous êtes un Être doté de deux points de vue qui sont constamment en lien l’un avec l’autre.

Quand vous aurez compris que votre Être Intérieur, ou l’Être élargi que vous devenez, se situe au point culminant de la vie et ne cesse de vous attirer vers lui, vous saisirez du même coup la passion ou l’enthousiasme qui vous habitent lorsque vous vous autorisez à progresser dans sa direction.

Et, de manière analogue, vous comprendrez le sentiment d’insatisfaction ou de gêne que vous éprouvez lorsque vous ne vous permettez pas d’aller dans ce sens.

Il n’y a pas moyen de faire autrement :

Vous devez vous autorisez à être Celui que la vie vous pousse à devenir, si vous voulez éprouver de la joie.

Et si vous ne ressentez pas de joie, c’est que vous ne permettez pas de devenir l’Être que la vie vous a fait devenir.

Les émotions sont la mesure de votre niveau d’alignement

Comme votre propre vie vous l’enseigne, tout un éventail de sentiments vous traverse, en fonction de ce qui se passe, de ce que vous observez et de ce que vous pensez. Vos émotions, qu’elles soient positives ou négatives, sont la mesure vibratoire de la relation existant entre la vibration de votre Moi Supérieur et vous.

Elles indiquent le niveau d’alignement que vous avez atteint avec qui vous êtes devenue. Elles vous montrent, dans l’instant même, si vous êtes ou non en phase avec vous-même.

Au fil du temps, vous avez pris l’habitude de décrire vos divers sentiments et vos émotions avec de nombreux mots différents.

Et, en raison du nombre de personnes qui ont éprouvés ces sentiments et de toutes les générations ayant fait des expériences variées, un certain accord s’est établi quant à quel mot utiliser pour décrire quel sentiment ou quelle émotion.

Nous préférerions vous voir éprouver des sentiments d’excitation, d’amour et de joie, que de peur, de haine ou de colère, mais comme nous comprenons la raison d’être de ces états, nous ne tentons pas de vous faire passer directement de la peur à la joie, car nous sommes bien conscients que l’écart vibratoire serait trop important pour être franchi d’un seul coup.

De plus nous voyons aucune raison de vous faire faire ce bon en une seule fois, car la seule chose requise, ou même possible, c’est une avancée progressive vers un certains mieux-être.

Rien de ce que vous voulez ne se trouve en amont du courant

Tout ce que vous voyez autour de vous (la terre, le ciel, les rivières, les immeubles, y compris les gens et les animaux) a commencé par être une vibration de pensées avant de devenir la chose physique que vous observez.

Même si la plupart d’entre vous ne le réalisent pas, vous vous trouvez aux Confins de la pensées.

De plus, vous êtes si doué pour traduire les vibrations grâce à vos cinq sens que vous n’êtes pratiquement conscient de ce processus de traduction. Pour vous, c’est simplement la vie, et vous vous contentez de la vivre.

Mais si vous parvenez à vous approprier l’idée que ce que vous voyez sous forme manifeste a tout d’abord été une vibration de pensée, puis une forme de pensées, avant d’être enfin une manifestation réelle, vous commencerez à discerner la vision d’ensemble de la création.

Et alors, non seulement vous aurez une perception plus claire de la façon dont ce que vous nommez “la vraie vie” est apparu, mais vous sentirez le Courant d’où proviennent toutes choses et sur lequel elles se meuvent toutes.

Ce que nous voulons dire par “Rien de ce que vous voulez ne se trouve en amont du courant”, c’est que vos désirs – du fait que vous y avez déjà pensé et que vous les avez exprimés – sont déjà en cours de création.

De même qu’un objet rond roulera tout seul jusqu’au bas d’une pente, sans nécessiter de moteur ou d’impulsion extérieure, on peut dire que d’une certaine manière vos désirs “roulent” également, de la façon la plus naturelle et la plus facile qui soit, vers leur propre réalisation.

Une fois que la vie a provoqué en nous l’émergence d’un désir, le travail est fait : les forces et les lois naturelles prennent le relai.

La meilleur manière que nous ayons trouvé de vous expliquer ce processus d’évolution naturelle est l’analogie avec le Courant d’une rivière ; chacune de vos requêtes, petites ou grandes, vient s’ajouter au Courant de cette rivière ; et littéralement tout ce que vous avez jamais demandé se trouve en aval du courant, où vous pourrez facilement le trouver, le vivre, le posséder ou en faire l’expérience.

La question qui se pose alors, est : êtes-vous en train de permettre cette évolution ou non ?

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel, comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

There are no comments

Join the conversation

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Share
Tweet
Share
Pin