Les mécanismes de la dépendance émotionnelle examinés à la loupe (PARTIE 2) • Change Ta Perception ≫ Guérir de son parcours flamme jumelle.
Tous les Articles Flammes Jumelles > Les mécanismes de la dépendance émotionnelle examinés à la loupe (PARTIE 2)

Les mécanismes de la dépendance émotionnelle examinés à la loupe (PARTIE 2)

dependance emotionnelle

Dans l'article précédent j'ai parlé des critères 1 et 2 de la dépendance émotionnelle du Runner du binôme “Flamme jumelle”. Pour mieux comprendre son comportement, n'hésitez pas d'abord à visiter le premier article.

3 – Craindre & éviter les désaccords avec son partenaire

Maintenant, le ciment de la relation toxique commence à prendre forme et chacun comble dans une certaine mesure les besoins de l'autre.

Autrement dit, cette relation ne repose pas sur l'amour, mais sur la capacité de l'un à combler les besoins de l'autre et vice versa.

Sauf que combler les besoins de l'autre veut dire avoir un moyen de pression sur l'autre. Et celui qui aura les carences émotionnelles les plus profondes sera le plus fragile, et le plus manipulable.

Bienvenue dans les jeux de pouvoir !

Du coup en cas de conflit et comme le Runner n'ose pas faire face par peur d'être rejeté/exclu il aura tendance à se laisser bouffer si le conflit va trop loin. Cela ne veut pas dire qu'il ne “fera pas front” de temps en temps, mais pour le Runner la menace ultime c'est “attention, demain tu te retrouves seul”.

Du coup si ça part trop loin dans le conflit, le Runner prend le risque de toucher du doigt cette menace. Par exemple, le partenaire pourrait commencer à faire ses valises sous les yeux du Runner afin de lui montrer à quel point il en a raz le cul.

Mais bien sûr c'est un peu du bluff, car le partenaire a aussi besoin du Runner, mais cela sera suffisant pour que le Runner dépose les armes et revienne sur sa décision. Du coup, on peut arrêter le bluff et redéballer ses valises mdr.

En effet, il sait que devant ce type de menace le Runner va complètement tétaniser sur place. Le Runner “non éveillé” est vraiment très contrôlé par le cerveau reptilien :

Attaque/Fuite/Paralysie.

Autrement dit les crises de paniques il connaît ! À partir de ce moment-là, le Runner sera “prêt à tout” pour éviter sa peur qui d'une certaine manière est déjà en train de se manifester sous ses yeux.

“Le mec fait ses valises et demain je me retrouve seul.”

Dans la tête du Runner c'est le vide intersidéral… il est complètement submergé par des émotions d'une intensité vraiment abusées : il panique totalement.

Se sentant vraiment très très mal, il va chercher la seule chose qu'il a toujours cherchée : se sentir en sécurité. Dans la situation présente, la seule chose à faire et qu'il connaît :

Ressouder son couple.

Rappelez-vous : Seul il se sent mal, Aidé il se sent mieux.

Et ça le partenaire toxique le sait pertinemment d'ou ce bluff qui n'est finalement qu'une simple manipulation émotionnelle. Finalement le Runner rentrera dans le rang comme un bon petit mouton.

Notez que le chantage et les manipulations ne sont par forcément exprimés violemment
et de manière frontale comme dans l'exemple ci-dessus. Il y a des techniques encore plus sournoises.

Voici un exemple qu'une flamme jumelle m'a raconté :

Au cours d'une conversation lambda autour d'un café, le partenaire toxique se mit à complimenter le Runner.

On sait tous que le Runner ne vit, ne se nourrit et ne se définit que par le regard des autres.

Aussi devant autant de compliments de la part de son partenaire, il est au bord de l'orgasme émotionnel. (Je force le trait hein).

À ce stade-là, l'esprit critique du Runner qui déjà n'est pas bien développé en général est complètement “OFF”. Ce qui laisse toute la place à la manipulation :

Voici ce que dit le partenaire à son Runner afin de resserrer son emprise sur lui :

“Mais moi je crois en toi, tu es super capable, je t'admire, tu es fort et t'as vachement de potentiel, tu es une personne incroyable et je pense que tu devrais lancer ton entreprise et vivre la vie de tes rêves…

…Mais bon comme tu le sais, seul tu n'y arriveras pas, car tu as peur des responsabilités, des formalités administratives et c'est pour cela que je suis là.”

Elle n’est pas belle la vie ?

Bon je ne parle même pas de l'incohérence de l'argumentation qui est vraiment bidon : “t'es super puissant, mais seul t'y arriveras pas”. LOL ! Et c'est là qu'on voit que ce n'est qu'une manipulation émotionnelle…

Tout le but de ce discours consiste à appuyer sur des “boutons émotionnels” ou “gâchettes émotionnelles” chez le Runner. C'est pour cela que ce types d'incohérence passent “crème”. (Le chaser vivra très souvent les mêmes choses de la part du Runner au cours de son parcours, c'est aussi pourquoi j'en parle ici).

Alors que si cette personne toxique avait tenté de faire cela face à un Chaser n'ayant aucunes attentes émotionnelles envers elles,  il se serait casser les dents en une fraction de secondes car nous on lui aurait couper la parole pour lui dire un truc du genre :

“Attends ! Comment ça je suis super capable, mais seul j'y arriverai pas..?!

Et là on serait face des bégaiements d'une personne pris la main dans le sac car toute sa stratégie est d'appuyer sur l'émotionnelle et non sur l'esprit logique/critique de la personne.

Du coup ici, le partenaire toxique utilise l'ascenseur émotionnel :

  1. Compliments (positif).
  2. Le problème (négatif).
  3. La solution (positif).

En bref, le partenaire pousse délibérément le Runner au casse-pipe ou il sera totalement terrifié, apeuré, mais sera vite soulagé, car… son Sauveur viendra “le fait sentir mieux”.

N'est-ce pas là le même schéma qui a poussé les deux compères à être ensemble ?

Seul le Runner se sent atrocement mal, aidé il se sent mieux ?

Autrement dit le partenaire connait les failles de son Runner et le pousse à s'y engouffrer afin de continuer à jouer le rôle de sauveur/soutien et donc… pour qu'il continue de jouer son rôle : se sentir utile dans la vie.

Et rappelez-moi, que se passe-t-il quand on sauve un Runner ? Il se sent redevable à vie !

Ce stratagème n'a qu'un seul but : resserrer son emprise sur le Runner.

Dans le cas de la flamme jumelle en question, le partenaire a utilisé ce genre de technique, car il sentait bien que le vent était en train de tourner et que le Runner se désintéressait petit à petit de la relation.

Voici maintenant ce que ferait une personne équilibrée :

  • Je te donne de l'appréciation (sincèrement),
  • je te montre le problème,
  • Je t'offre une solution que TU vas mettre en place.

Dans ces conditions, le Runner devient alors la solution de son problème en ou pas… en fonction de son choix. Que cela soit aller voir un thérapeute, lire un livre de développement personnel, un séminaire ou écouter des podcasts :

C'est le Runner qui fait la démarche et se prend en charge et à aucun moment il ne dépend de quelqu'un d'autre.

Le partenaire toxique et les contrats :

Le problème c'est que le partenaire toxique ne tentera jamais de rendre le Runner indépendant.

Il peut avoir un discours qui laisse entendre que oui, mais dans les faits il ne fera jamais quoi que ce soit dans ce sens et c'est très clair : si jamais il faisait ça, c'est le suicide assuré de sa relation.

Ce partenaire est toxique, mais loin d'être con. 🙃

Sachant que le Runner n'est pas en position de force lors d'un conflit, l'idée est donc de s'ajouter sur les statuts de la société où les contrats de location afin de resserrer l'étau sur le Runner.

Eh oui. Car dans le cas ou le Runner “pris de folie passagère” voudrait rompre la relation, il faudrait alors procéder à toutes les démarches administratives, ce qui veut dire se confronter à plusieurs reprises à un partenaire qui n'a qu'une chose en tête : lui faire changer d'avis.

Elle est belle l'histoire d'amour non ?

Alexis Faure

⛓️‍💥 Coach Pleine Conscience.
🌱 Désactivation des Traumas.
🌱 Transformation Consciente.
🧘‍♀️ EFT ❘ PNL ❘ SDN ❘ MCBT ❘ DTMA.
🥂 +9000 coachings réalisés.
🏆 +2.3 Millions de pages lues.
👉🏻 Guérir du parcours FJ ici.

11 comments

  • Donc, si le Runner est en couple avec une relation toxique. Il n’aura jamais la chance ou le déclic pour faire son vrai travail et chemin vers ce qu’il ou elle veut vraiment au fond de son cœur c’est à dire l’amour inconditionnel!!??

    • En fait, il “fait” son travail avec l’énergie tierce/relation toxique, car comme bon nombre d’entre nous, c’est souvent lorsqu’on en a marre d’en avoir marre de qqch, qu’on finit par y tourner le dos. Le Runner fonctionne comme ça. Il faut qu’il se brûle encore et encore les ailes pour “comprendre”.

      En fait c’est un parcours à deux vitesse, donc ça ne sert à rien de l’attendre LOL 🙂

      • Merci Alexis ,
        C’est ce compte faire ne plus être dans l’attente et faire ma vie pour moi peut importe ce qu’elle en pense!!
        De toute façon elle est revenue avec celle qui est toxique ( ce qu’elle m’a dit quand elles n’étaient plus ensemble).
        Alors pk je m’empecherais de faire ma vie pour moi🙂

  • Comment le runner sortira de cette relation toxique. Affaibli ou renforcé?
    Tu me répondra, cela dépend du runner, si elle a compris ou non qu’elle devrait arrêter de se mentir et devenir elle-même.

    • Alexis…
      C’est quand même difficile en ce moment de voir que la personne que t’aime reviens avec une personne supposément toxique et qu’elle a l’air super bien..heureuse et amoureuse!! Comme si tout d’un coup la toxicité qui était là ya quelques mois..n’était plus là… maintenant….

  • Car j’aimerais rajouter que c’est une personne qui elle a été un petit moment ya 13 ans et là elle veulent se redonner une chance.

    Donc elles ont été ensemble environ 2 mois et demi l’été dernier.

    Mais dernièrement elle m’a écrit me disant qu’elles étaient séparés qu’elles avaient essayé mais que s’était toxique..mensonges etc..
    Et là j’ai vue qu’elles sont revenues ensemble!! Et tout d’un coup tout es wow!! 😯

    • Est-ce possible que celui qui est appelé “runner” par une femme qui aimerait que cet homme soit une flamme jumelle, SA flamme jumelle, soit juste un homme qui ne souhaite pas s’engager dans une relation quelconque, et donc, en entretien 2 à la fois, des “non relations” juste pour son bon plaisir ? Tout en ayant une attitude avec une troisième visiblement ambiguë, ou qui l’a été, pour que cette femme se pense sa chaser…Et après le pauvre on le pense dans une ou deux (🙄) relation toxique …mais parfois on récolte un peu ce que l’on sème…
      A ne pas être clair avec les gens, suffisamment pour les garder sous le coude à son bon vouloir où les laisser espérer…
      Si ses deux relations toxiques étaient ok pour du plan cul sans être en couple avec lui, il n’y aurait aucun drama, donc aucune raison pour elles d’êtres “toxiques” envers lui….
      Espérons que le jour où elles en auront marre d’être baladé, elles quitteront d’elle-même cette relation et trouveront un homme sincère. Mais l’homme qui cumule deux partenaires ou plus, va-t-il changer sa façon d’être en relation quand il en trouve qui acceptent ça ? Red Flag, non?