L'habit ne fait pas le moine et encore moins dans la spiritutalié (partie 2) • Change Ta Perception ≫ Guérir de son parcours flamme jumelle.
Libération Emotionnelle > L’habit ne fait pas le moine et encore moins dans la spiritutalié (partie 2)

L’habit ne fait pas le moine et encore moins dans la spiritutalié (partie 2)

Mais alors si ces personnes ont des capacités parapsychiques, mais sont des quiches en spiritualité alors c'est quoi la spiritualité ?

Eh bien je vais te donner ce qui me semble (pour moi) la définition de la spiritualité.

Le problème avec cette définition c'est qu'elle fait mal au cul à tous ceux qui sont embourbés dans leur mental en se prenant pour des Bouddha… Et tu n'as pas idée à quel point ils sont nombreux lol !

Car c'est bien plus facile de paraître que d'être… C'est bien plus facile de donner des leçons que de les appliquer. Le monde de la spiritualité c'est un peu la grotte ou se planquent les loups déguisés agneaux. Mais attention, cela ne veut pas dire que ces gens-là soient mal intentionnés, ils ne sont justes pas conscient, mais croit l'être.

Et comme l'habit ne fait pas le moine et que tu utilises ton discernement… tu feras maintenant plus attention, et tu seras plus dans l'observation et tu ne te laisseras pas flouer par les apparences qui sont souvent trompeuses. 🙂

Mais alors la spiritualité c'est quoi exactement ?

La spiritualité c'est choisir et intégrer des valeurs
que l'on veut expérimenter et vivre au quotidien.

Là on arrive au coeur de l'article… et accroche ta ceinture, car cette simple définition dérange bien plus de monde que tu ne le crois, car elle implique tout un tas de mécanismes qui sont absolument indigestes pour tous celles et ceux qui sont dirigés par l'ego/mental se prenant pour des bouddhas…

J'entends ici ego/mental en tant que générateur de pensées automatiques qui pense pour toi en te faisant croire que c'est toi qui pense. Si tu veux te rendre compte que tu as ce mental/ego et que c'est lui qui dirige la danse, ferme les yeux et essaie de ne “penser à rien” pendant 3 minutes.

Tu verras que pas plus tard que tout de suite… tu ne cesses de penser à quelque chose, d'avoir des pensées diverses et variées, d'émettre des commentaires, ou de voir des images alors que… tu as fermement décidé de ne penser à rien…

C'est bizarre parce que, si tu décides de lever le bras… ton bras se lève… si tu décides d'arrêter de penser, tu continues de penser… TU continues de penser ou quelque chose pense pour toi…?

Hummm question qui fait mal au cul n'est-ce pas ?

Et c'est pourquoi la méditation est si compliquée au départ, car on se rend vite compte que nous n'avons pas le contrôle sur ces pensées, car elles sont indépendantes de notre volonté.

Au même titre que si tu décides fermement d'arrêter ton coeur en y pensant très fort, tu vas vite te rendre compte qu'il s'en bat les C**** de ton opinion et qu'il continue de faire ce qu'il est supposé faire… Battre.

Sauf qu'ici on parle de pensées et donc par association on parle d'IDENTITÉ. Car on va s'associer, s'identifier à ces pensées et considérer que ce sont les nôtres car elles sont “dans notre tête” alors que ce sont celles du mental.

En fait tu as tes pensées qui s'entremêlent avec le flot incessant des pensées de ton mental, et comme tu manques de discernement, tu ne fais pas la différence entre les deux. En même temps, nous n'avons jamais été éduqué ni pris le temps pour séparer le grain de l'ivraie.

Descartes disait “je pense donc je suis”.

C'était bien essayé, mais pour autant c'était faux. Quand tu regardes un film au cinéma, tu vois les images se projeter sur l'écran, tu n'es pas “ces images” et encore moins l'écran et par conséquent tu te dissocies très bien.

C'est ce que l'on appelle le monde physique régit par les lois et la longueur, largeur, hauteur et donc l'espace et le volume qui te permet de dissocier les choses, car chaque chose à un espace définit.

Donc tu fais très bien la différence entre l'écran, le projecteur et toi dans la salle de cinéma. Toutes ces choses-là ne sont pas toi et tu le sais très bien car tu peux observer ces différentes choses

Eh bien avec la méditation tu vas te rendre compte qu'il y a toi “l'observateur” ET ces images qui apparaissent dans ton esprit. Tu deviens alors le témoin/observateur de “ces films mentaux” qui se déroulent hors de ta volonté. Tu ne les as pas choisis, tu ne peux pas les arrêter, cela se passe “que tu le veuilles ou pas”.

D'ailleurs Bouddha disait il y a des siècles :

Le but de la méditation n'est pas de contrôler nos pensées,
mais de se détacher du contrôle qu'elles ont sur nous.

Quand tu pensais être aux commandes alors que pas du tout !

Il y a donc les pensées d'un côté (mental) et la conscience (nous) de l'autre. Tout le but de la méditation est de se dés-identifier… de ces pensées, car elles ne sont pas nous, mais les relents de programmations mentales suites aux évènements et informations passées contenues dans notre disque dur intérieur.

Quelques tentatives de méditations te permettront d'expérimenter ce que je viens de dire. 

Ne me crois pas, expérimente et tire tes conclusions sur la base de TON expérience.
Ne fais pas tienne l'expérience des autres car tu vas encore t'arnaquer toi même…

Alors si tu ne contrôles pas ces pensées… qui les produits ? Qui projette ces pensées non-stopBien, tu viens de découvrir le générateur de pensées : ton mental. 

Maintenant que les bases sont posées, on peut continuer.

Le choix, le mental et le début des emmerdes !

Revenons alors à la définition de la spiritualité :

Si la spiritualité consiste à choisir quelles valeurs on souhaite expérimenter et vivre au quotidien, tout commence donc par un état des lieux de “qui nous sommes” ce qui nous permettra de faire un choix quant aux valeurs que l'on veut intégrer en soi. 

Cet état de lieux implique un certain courage, car vous devrez regarder ce que vous aimez en vous et ce que vous n'aimez pas. En fait cela demande surtout une bonne dose d'honnêteté vis-à-vis de soi même et la majorité des gens ne l'est… pas, car ils ont peur de voir ce qu'ils vont trouver.

Et avoir peur c'est être contrôlé par le mental… Rien de plus, rien de moins.

La vérité c'est qu'à ce stade on a déjà perdu 90% des participants.

Ils ont quitté la salle et ont frappé à la porte de la clairvoyance, du tirage de tarot et du channeling, et autres activité super fun car dignes des super-héros des temps modernes. Bref c'est vachement plus fun que de se regarder dans le miroir, et surtout, il n'y juste qu'à croire et pas “vérifier ses résultats”. Bref une bonne échappatoire.

Donc, une fois que tu as fait l'état des lieux, TU SAIS qui tu es et qui tu n'es pas et donc cela t'amènera à faire un choix : celui d'intégrer d'autres valeurs, d'en accentuer d'autres et d'en enlever certaines qui ne te servent plus, etc.

Sauf que si tu fais ce choix, alors cela implique que tu deviendras alors l'observateur de tes pensées, de tes paroles et de tes actions, mais également l'observateur de tes résultats.

Ce qui implique que ces résultats t'appartiendront et que tu en seras responsable. À ce stade là, tu ne pourras alors plus de PLANQUER et c'est pourquoi la majorité préfère se planquer dès la première étape.

Cet pourquoi les gens sont toujours dans la négation, le déni, ne voulant pas “reconnaître” leurs faits et gestes et utilisent les excuses, les mensonges et la manipulation afin de se retirer de toute responsabilité

En fait c'est une stratégie du mental pour bloquer à la source toute forme d'évolution et donc de changement. Le mental a horreur du changement, car c'est l'inconnu et il ne sait pas comment y faire face.

Ne pas savoir comment faire face au changement, veut dire qu'il perd son utilité… et qu'il peut mourir. Sauf que si le mental perd de son utilité et donc de son emprise sur toi, qui prendra le relais… ?

Réponse : Toi, la conscience, mais également ton âme.

Et là tu commences à comprendre les petits dessins de Disney avec le Mickey Ange et le Mickey Diable.

Le Mickey Diable : la voix du mental qui est dans la peur et le manque presque “constamment”.
Le Mickey Ange : la voix de ton âme/coeur/intuition qui souhaite que tu réalises ton plein potentiel.
Le Mickey Physique : toi, la conscience qui peut faire des choix entre les deux…

Si ton âme sait ou aller, ton mental lui ne voit pas bien loin, il est très limité et c'est pourquoi il est constamment dans la peur, car il sait que ce qu'il y a dans le “disque dur”. Il sait qu'il est limité et que par conséquent, il ne sait pas comment aller vers l'inconnu.

Il fait donc la seule chose qu'il sait faire : tout faire pour rester dans la zone de confort.

S'il restait jusque là 10% de vaillants, il n'en reste plus que 1%. Les 9% qui restent viennent de frapper aussi à la porte de la clairvoyance et de Harry Potter, car finalement c'est bien plus simple d'arborer l'image que d'être.

Comment ça se passe pour les 1% qui restent ?

D'ailleurs tous ces gens s'affublant de l'étiquette de spiritualité vous ne le trouverez pratiquement jamais à des séminaires impliquant la libération émotionnelle et la re-programmation mentale. Ils fuient ce genre de séminaires comme la peste en prétextant qu'ils sont déjà passé à un autre niveau.

Car en effet en tentant d'intégrer une valeur en soi, on se heurte inévitablement à notre best friend : notre mental qui lui n'a qu'une seule mission : faire en sorte que l'on respecte la programmation qui est en nous (celle qu'on s'est forgé avec nos décisions, les médias, l'éducation, etc..)

Du coup nous entrons dans un “combat” entre nos nouveaux choix et ce que le mental veut que l'on respecte !

En gros : “nouvelle programmation V.S ancienne programmation”.

Et c'est pourquoi beaucoup partent dans le côté Harry Potter de la spiritualité, le bling bling, l'image, car c'est bien plus facile de paraître que d'être. C'est bien plus facile pour s'arnaquer soi même car au fond on va a des séminaires de “Spiritualité”, mais on ne fait pas le taf de la spiritualité.

Car le vrai travail c'est la libération émotionnelle et la re-programmation mental ou dit autrement, bosser sur ça psycho-émotionnelle qui te permet d'ÊTRE. Tout le reste (dans un premier temps) c'est du pipeau, de l'image, du flan, du Harry Potter, rien de plus et rien de moins. C'est la facilité en somme.

La spiritualité c'est s'affranchir de ses limitations psycho-émotionnelles afin de se sentir soi, de permettre à notre soi de prendre toute sa place, de s'exprimer. C'est donc aussi de se sentir bien au quotidien peut importe ce qu'il se passe dans ta vie. C'est être capable de vivre les valeurs que tu auras décidé sans chercher un coupable à l'extérieur de toi afin d'expliquer pourquoi tu ne vis pas ces valeurs.

C'est vivre l'amour, car tu as envie de vivre le sentiment d'amour sans chercher à expliquer que t'y arrives pas à cause d'un ex qui t'a blessé quand tu étais plus jeune et que donc maintenant à cause de “lui” tu n'y arrives pas.

C'est comprendre que lorsque tu cherches à expliquer que tu ne vis plus l'amour à cause de ton ex (par exemple), t'es en train de porter un bagage émotionnelle d'une histoire qui s'est passé il y a 10 ans, qui a duré un instant, mais qui continue d'avoir des conséquences dans ta vie de tous les jours.

C'est comprendre que ce bagage n'est rien d'autre qu'un disque qui tourne en boucle, à cause d'une programmation passé et que tu autorises ce disque à rejouer la même musique chaque jour, d'ou ton mal-être, tes hauts et tes bas constants.

C'est comprendre que tu as décidé en somme de ne pas être au commandes de ta vie, alors que tu as les pleins pouvoir, mais tu les a cédé par manque de courage et de responsabilité.

C'est comprendre que tu laisses alors ton MENTAL raviver la douleur, car il est tout le temps en mode survie, il doit donc “te protéger” de plein de “menaces” qu'elles soient réelles ou fictives.

La spiritualité c'est s'affranchir de tout cela PAR CHOIX et non pas en se planquant dans des capacités à la Harry Potter afin de se mentir à soi-même.

La réalité c'est que…

La seule réalité c'est que tu ne te sens pas bien, car tu ne t'autorises pas à te sentir bien même si tu clames que tu voudrais le contraire, car tu es piégée dans les programmations de ton mental que TU ne veux pas voir, car tu ne veux pas y toucher, car tu as peur de pas être à la hauteur, car tu as peur que tout ton petit monde ou château de carte s'écroule, car tu sais intuitivement….

…Que si tu commences à mettre les mains dans le camboui, tu vas te salir, cela va te dé-stabilisé et que tout va être chamboulé pendant un temps. Et comme tu as peur, tu restes dans tes douleurs et souffrance.

Et qu'est-ce qu'on a dit déjà…? La peur est la technique n°1 du mental.

C'est pourquoi, il n'y a plus que 1% des gens qui évoluent vraiment.

Alexis Faure

🔆 Somatic Trauma Therapist.
🔆 Nervous System regulation.
🔆 EFT ❘ PNL ❘ SDN ❘ MCBT ❘ TCC.
🔆 + de 6000 coachings effectués.
🔆 + de 1.4 Millions de pages du blog lues.
🧘‍♂️ Coaching FJ 👉🏻 ici.
🔥 Programme Cendres à Renaissance 👉🏻 ici.

Ajouter un commentaire