Ce qu’ils ne veulent pas que vous sachiez dans le parcours FJ 🙊

(Ce que je vais dire dans l'article est ce qui est généralement constaté au travers des coachings, via les témoignages de chaser et Runner.

Bien évidemment, à toi de replacer cela dans ton contexte, car chaque parcours a ses différences. Je vais également faire trÚs blanc ou noir pour que cela soit plus simple.)

Dans le parcours flamme jumelle il y a toute une omerta presque systématique sur toute une partie du parcours. On en parle généralement peu, et ce pour plusieurs raisons :

  1. Ce n'est pas trĂšs glamour et cela rend le parcours nettement moins spirituel.
  2. En parler nous fait passer pour qqn qui critique et donc pas trĂšs spirituel.
  3. Ce n’est pas du tout ce que veulent entendre les Chaser en dĂ©pendance !

Et pourtant c'est toute cette dimension du parcours qui est au cƓur de tous les clashs de la relation flamme jumelle et non pas le cĂŽtĂ© spirituel, karmique et toute la clique.

Ça, c'est le discours qu'on te sort et qui sert de maquillage afin de ne pas expliquer en dĂ©tail tout ce pan du parcours, car personne ne veut vraiment en parler.

Cette dimension n'est rien d'autre que :

Le fait que la relation flamme jumelle soit d'une similarité écrasante
avec une relation de type personnalité narcissique !

On ne sera alors pas Ă©tonnĂ© que le discours FJ soit plutĂŽt axĂ© “spiritualitĂ©” afin de passer sous silence le fond du problĂšme. Dans le parcours FJ il ya deux dimensions inextricables :

La dimension énergétique (spirituelle) et la dimension psychologique.

On te bourre le mou avec la dimension spirituelle/énergétique, car c'est plus plaisant et surtout, cela permet d'occulter l'autre dimension, qui elle, si on en parlait réellement, appellerait forcément à parler d'outils concrets.

Outils gratuits tellement inexistants dans le parcours flamme jumelle que cela en devient hilarant. C'est Ă  se demander si on est lĂ  pour se faire du pognon ou pour aider les gens…

En fait, si on parlait vraiment de cette dimension, cela changerait toute la direction du parcours FJ.

Sauf que tu l'auras compris, ce n’est pas la direction gĂ©nĂ©rale du parcours, car c'est un discours racontĂ© au travers du prisme du dĂ©ni de la posture de victime et de la dĂ©pendance affective du Chaser.

Introduction : une différence fondamentale

Maintenant il faut faire quelques prĂ©cisions…

DÚs qu'on prononce le mot Narcissique on pense automatiquement à Pervers Narcissique alors que ce n'est pas forcément le cas. En fait, il y a les Personnalités Narcissiques et leur catégories et sous-catégories.

Le pervers narcissique est une catégorie parmi les personnalités narcissiques.

Si ici je parle de Pervers narcissique dans cette introduction c'est tout simplement, car dans le parcours Flamme Jumelle c'est un mot qui ressort souvent et combien de Chaser ce sont posĂ©s la question “Est-ce que mon Runner est un PN?”

Et si effectivement la relation avec un pervers narcissique et la flamme jumelle se ressemblent fortement ce n'est pas sans raison, car, dans les deux cas on est face à une Personnalité narcissique.

Si le Runner n'est pas un pervers narcissique (bien que certains frÎlent ce type de personnalité), le Runner est trÚs souvent un autre type de Personnalité narcissique.

Il faut donc noter une différence de taille entre une relation avec un Pervers narcissique et le Runner de la FJ :

  • Le Pervers narcissique est clairement mal intentionnĂ© et veut te pulvĂ©riser.
  • Le Runner est non mal intentionnĂ©, mais ça te pulvĂ©risera (quand mĂȘme).

Et c'est bien pour cela que je fais cet article, car dans les deux cas :

  • La dynamique relationnelle,
  • Les comportements,
  • et les dĂ©gĂąts causĂ©s vont ĂȘtre trĂšs similaires.

D'ou le questionnement de pas mal de Chaser : Mon Runner est-il un pervers narcissique? Ceci dit, il faut maintenant préciser encore une chose importante.

Si le Pervers narcissique est une catégorie des Personnalités Narcissiques, il y en existe d'autres.

Par exemple, il y a les Personnalités Narcissiques introverties ou dites Vulnérables (en Anglais Covert Narcissist). Et c'est dans cette catégorie que l'on retrouve bien souvent le Runner.

En fait en détaillant un peu plus, on pourrait dire qu'il y a :

  • Les PersonnalitĂ©s Narcissiques Introverties-VulnĂ©rables malveillantes,
  • Les PersonnalitĂ©s Narcissiques Introverties-VulnĂ©rables non malveillantes (Runner)

En fait, si on commence Ă  rentrer dans les dĂ©tails et les subtilitĂ©s de chaque catĂ©gorie et sous-catĂ©gorie on n’est pas sortie de l'auberge, car c'est un sujet assez complexe.

La particularité de ces Personnalités Narcissiques introverties ou dit Vulnérables est justement le fait qu'on soit toujours face à quelqu'un de :

  • Timide,
  • Qui sait pas,
  • Qui sait plus,
  • Qui se rappel plus,
  • Bref l'innocent qui n'a pas fait exprĂšs,
  • Qui souffre et c'est pas de sa faute quoi”.

Pour autant, on va retrouver les critÚres classiques de l'armature d'une personnalité narcissique.

Comme dit précédemment, la différence fondamentale entre un Pervers narcissique et une Personnalité narcissique introvertie/vulnérable est la malveillance.

Et c'est pourquoi on s'empressera dans les livres FJ et autres vidéos de dire que le Runner n'est pas un Pervers, car il n'hausse pas le ton, ne lÚve pas la main sur toi et ainsi de suite.

Mais on est d'accord le Runner n'est pas un Pervers Narcissique, cependant, les profiles de types Narcissiques Introvertis/vulnérables et/ou Passif agressif aussi, ne lÚvent pas la main sur toi ni ne hausse le ton.

Ça par contre… On en entends pas parler Ă  Gourou Land. đŸ€­

Sauf que voilĂ , chaque PersonnalitĂ© narcissique Ă  ses particularitĂ©s et un Introverti/VulnĂ©rable ne se comporte pas du tout comme un Pervers narcissique “clichĂ©” qu'on a tous en tĂȘte.

Aux États Unis ils mettent tout le monde sous l'appellation “narcissique”, car c'est plus simple, mais ils font une diffĂ©renciation avec le Covert Narcissique (narcissique introverti/VulnĂ©rable), car justement…

C'est la personnalité narcissique la plus subtile à détecter et la difficile à s'en détacher.

Pourquoi ?

Car une Personnalité narcissique Introvertie/Vulnérable n'a pas du tout l'apparence d'un Narcissique alors qu'il en est un.

Pour informations voici comment certains psychologues, coachs, thérapeutes spécialisés dans le domaine des relations narcissiques aux Usa parlent des phénomÚnes qu'ils vivent aussi et que nous appelons  :

Les vases communicants et la 5D et le systĂšme d'Ă©puration.

  • Vases communicants -> Narcissique Energetic Trauma Bond
    -> Soit le Lien traumatique énergétique avec une personnalité narcissique.
  • Communication 5D et systĂšme d'Ă©puration -> Psychic Virus
    -> Soit le Virus Psyhique.

Et comme moi, ils disent la mĂȘme choses car on constate les mĂȘmes choses encore et toujours :

Quand tu guéris, ça ferme les portes énergétiques en toi qui font que ces phénomÚnes sont possibles puisque c'est une relation d'attraction par les blessures et c'est alors ton inconscient qui permet/ouvre ses ponts.

Maintenant que cette précision sur les Personnalités Narcissiques a été faite, on peut passer à la suite.

Les dégùts causés en relation

Comme je le disais prĂ©cĂ©demment, il y a les dĂ©gĂąts causĂ©s par les comportements narcissiques du Runner et maintenus par la dĂ©pendance affective du chaser, car une relation se joue Ă  deux…

Autrement dit, il y aura :

La souffrance liée à la séparation des FJ + la souffrance liée au comportement du Runner.

De maniÚre consciente ou non, le Runner utilisera la violence cachée avec ses fuites, silences et renversements de rÎles.

La violence cachĂ©e est un des plus hauts degrĂ©s d'invalidation de l'ĂȘtre d'une personne.

Cela créer des souffrances absolument atroces dont le chaser va faire les frais.

D'ailleurs si tu utilises la violence cachée avec un narcissique ou un Runner, il va complÚtement péter un cùble, car c'est une souffrance absolument ignoble vu que les deux ont absolument besoin du regard de l'autre pour se sentir exister.

Autrement dit, le pire que tu peux faire Ă  un Narcissique : c'est l'ignorer.

Le On/Off et l'invalidation

C'est là ou on va rentrer dans des failles narcissiques de la part du Runner, car d'un cÎté il va t'invalider chaque fois qu'il a peur ou qu'un sujet ne l'intéresse pas, mais te porter de l'attention chaque fois qu'il est intéressé par qqch chez toi

On comprendra alors la souffrance du Chaser qui se sentira moins que rien face à ce comportement des plus destructeurs. Finalement quand tu as qqch d'intéressant pour le Runner : t'es validé sinon tu seras invalidé.

  • InvalidĂ© quand tu poses des questions sur vous deux, car il a peur.
  • InvalidĂ© quand tu poses des limites, car il ne peut plus avoir ce qu'il veut.
  • InvalidĂ© quand il ne s'intĂ©resse pas Ă  qui tu es.
  • InvalidĂ© quand il te critique ou te rejette.
  • InvalidĂ© quand il fuit dans le silence, car X ou Y.
  • InvalidĂ© quand il fuit physiquement, car tu es une “menace”.
  • InvalidĂ© quand tu cherches Ă  exprimer tes sentiments, car sinon fuite, silence…
  • InvalidĂ© quand il renverse constamment les rĂŽles.
  • InvalidĂ© quand il te rend coupable et responsable de ses actions.
  • Etc… Etc…

Finalement, la violence cachée (fuites, silences, renversements de rÎles) permet un contrÎle presque total sur la relation. ContrÎle presque total avec ton consentement Chaser.

En effet, tu as tellement peur de perdre ton autre, que tu courberas l'Ă©chine et accepteras de vivre l'inacceptable, autrement dit, tu es tout autant responsable que ton Runner.

  • Le Runner est responsable de son comportement en vers toi.
  • Le Chaser est responsable d'accepter de subir ce comportement.

Sans ton acceptation, cette dynamique relationnelle ne peut pas exister. On est alors dans une co-création.

Sauf que le Runner et c'est bien lĂ  le but de cet article est “semi-conscient“, parfois il aura ces comportements de maniĂšres automatiques (inconscients), comme tout le monde d'ailleurs, et parfois il saura parfaitement ce qu'il fait.

Car ne l'oublions pas, le Runner bien cachĂ© derriĂšre son masque d'innocent, sait parfaitement scanner les gens pour dĂ©tecter ce qu'ils veulent. Aussi et Ă  de nombreuses reprises, le Runner saura jouer “au con” tout en sachant ce qu'il fait…

Il sait comment tu fonctionnes et sait que t'es bien accrochĂ©. D'ailleurs au cours des tĂ©moignages on retrouvera alors ce genre de rĂ©flexion qui “veut tout dire” :

Runner : “C'est fini entre nous, je mets un terme Ă  la relation mais je sais que tu reviendras”.

Ce qui montre bien que le Runner sait trÚs bien ce qu'il fait. Il t'invalide, en te rendant coupable de la situation et se place en sauveur de la situation (gaslighting) tout en sachant que t'es au taquet et que tu feras tout pour récupérer ce que tu n'as plus.

T'es dans la demande et il est l'offre, tout simplement.

Comme le Runner a du passif agressif, il pense qu'on veut le dominer, aussi il te dominera, mais à la maniÚre du passif agressif  c'est à dire sans donner l'impression qu'il domine.

Faut juste pas se faire flouer par son masque de l'innocent, rĂŽle qu'il peaufine depuis des annĂ©es. Soit dit en passant, quand tu passes ton temps Ă  vouloir te montrer innocent c'est sĂ»rement parce que tu ne l'es pas…

On se demandera bien pourquoi 🙃

Finalement le Runner pourra se permettre avec toi ce qu'il ne se permet avec personne d'autre, car il sait que t'es bien amarrĂ© au port. Il aura des comportements inacceptables en termes de respect, de savoir-ĂȘtre et de savoir-vivre.

Dégùts causés par les failles narcissiques/invalidation

Quand tu lis des livres sur les relations narcissiques/victimes, tu risques de te retrouver dans le rĂŽle de la “victime”. Tant sur le plan du dĂ©roulement de la relation que dans l'interaction et des dĂ©gĂąts causĂ©s.

Mais encore faut-il se renseigner pour vraiment prendre la pleine mesure de la chose.

Que cela soit la victime d'un narcissique ou un Chaser, voici quelques-uns des résultats généralement constatés (liste non exhaustive) :

Il se sentira trahi, déshonoré, non respecté, bafoué, sali, diminué, ignoré, piétiné, non reconnu et une colÚre gigantesque grandira en lui.

Il aura perdu confiance en lui, se sentira perdu, comme si on lui avait arrachĂ© “une partie de lui”. Il perdra aussi des amis ou son job, n'aura plus goĂ»t Ă  la vie et passera par une phase de “dĂ©pression“. Il passera aussi par “tous les Ă©tats Ă©motionnels”.

On retrouvera aussi d'autres similarités comme le fait que la victime d'un narcissique va à un moment prendre la responsabilité des actions de l'autre.

“Mais s'il agit comme ça, c'est parce que c'est moi qui…”

Et le parcours FJ est bourré de ce genre de concepts.

Et c'est lĂ  ou c'est vachement malsain, car ce genre d'arguments vont ĂȘtre diffusĂ©s en bloc dans le parcours FJ tout en les mĂ©langeant Ă  de la spiritualitĂ©.

Il faudra alors ĂȘtre attentif pour ne pas se faire avoir. Juste un exemple parmi tant d'autres…

Si ton Runner ne revient pas c'est que toi Chaser tu n'as pas fait ton travail sur toi.

Alors que dans la rĂ©alitĂ© des choses, si ton Runner ne revient pas c'est peut-ĂȘtre tout simplement, car il a…

  • Un Faux Self,
  • Des failles narcissiques,
  • Du passif agressif,
  • Utilise les renversements de rĂŽle Ă  tout va,
  • Est dans le dĂ©ni de sa rĂ©alitĂ©,
  • Est souvent un peu bipolaire/cyclothymique,
  • À un peu de dĂ©lire de persĂ©cution,
  • Et un peu de parano.
  • Etc… etc…

Et toi tu as cru qu'avec ta petite baguette de sorcier et ton affirmation matinale :

“Abracadabra mon Runner reviendra” que ton Runner allait revenir ?

Parfois faut juste ouvrir les yeux et redescendre de son arbre. S'il n'y a que 5% de rĂ©unions, c'est peut-ĂȘtre parce que le Runner ne va pas magiquement se dĂ©patouiller de tout cela en 3 week-ends Yoga. Ca va prendre son temps, tout simplement, et il n'y a rien de plus normal Ă  ça. (En partant du principe que le Runner ait envie de travailler sur lui…)

Sauf que ça, c'est exactement le type de discours que les chasers ne veulent pas entendre.

Au fond le Chaser veut qu'on lui vende du rĂȘve.

La vĂ©ritĂ© c'est que mĂȘme s'il y a les vases communicants, chacun prends ses dĂ©cisions au jour le jour et donc chacun dĂ©cide de bosser sur lui ou pas.

Il y aura donc rĂ©union… ou pas.

En attendant, achĂštes des actions chez Kleenex tu pourrais te faire plein de tunes đŸ€Ł đŸ€Ł đŸ€Ł

Fin Ă  l'hypocrisie FJ

À un moment faut juste arrĂȘter de la jouer le rĂŽle du spirituel. Le comportement du Runner est destructeur. Ce n'est ni bien ni mal, mais un simple constat.

C'est aussi souvent pour cela que le Runner est dans des relations toxiques, car tant qu'il n'a pas encore ouvert les yeux, c'est lĂ  oĂč il pourra valider ses programmations d'auto sabotage. (Tout comme le Chaser d'ailleurs).

Auto sabotage = destruction.

Et si effectivement le Chaser a son lot de choses à travailler, il devra en plus panser les blessures générées par le comportement destructeur du Runner.

Sauf que ça aussi c'est un des aspects du parcours dont personne ne veut parler.đŸ€«

En effet, cela remet une grosse par de responsabilitĂ© sur le Runner et de ce fait, place le Chaser en mode victime, posture dont il a horreur surtout quand elle lui est “imposĂ©e” par la dynamique relationnelle contrĂŽlĂ©e par le Runner.

C'est le Runner qui fait ce qu'il veut quand il veut et dans la mesure ou il le veut.

Pourquoi ? Car le Chaser est en Demande et que le Runner est l'Offre.

Le Chaser veut du 10/10 de relation quand le Runner ne veut que du 2/10.

Aussi le Runner va toujours ĂȘtre au contrĂŽle de ce qu'il dit, ce qu'il fait, pour arriver Ă  un Ă©quilibre de la relation et ĂȘtre Ă  son 2/10 tandis que le Chaser essaiera d'avoir son 10/10.

Pour ça, le Runner est capable de mettre tout un tas de restrictions en place dans la relation pour arriver Ă  son 2/10 via des excuses bidons, des fuites, des silences, les renversements de rĂŽles et surtout le masque de l'innocent “qui sait pas, qui sait plus, qui se rappelle plus” qui lui permet de continuer de faire ce qu'il fait pendant que tu passes l'Ă©ponge.

T'inquiĂštes paupiette, il en sait bien plus qu'il ne laisse paraĂźtre, c'est justement un des masques prĂ©fĂ©rĂ©s du Runner ” jouer Ă  l'innocent, au faible”.

Les Runners qui j'ai eu au tel m'ont confirmĂ©s ce que je dis dans l'article. Bien Ă©videmment cela ne peut pas ĂȘtre une rĂšgle gĂ©nĂ©rale concernant tous les Runners.

Si le Chaser tente de pousser un peu genre comme poser 3 questions d'affilé, il fera face à des silences, des fuites, des renversements de rÎles et de la projection qui sont clairement une forme de contrÎle de la relation.

C'est de la violence cachée et du chantage émotionnel qui signifie :

Interdit de parler de ci ou de ça sinon punition (fuites, silences, renversements de rÎles)

Faut juste arrĂȘter avec “le pauvre petit choupinou il est bloquĂ© dans son faux self”. Quand le Runner fait cela, il sait trĂšs bien ce qu'il fait, car le sujet le dĂ©range voilĂ  tout.

C'est donc une bonne vieille tactique de contrĂŽle relationnel de Passif Agressif.

Bien Ă©videmment parfois ils seront vraiment bloquĂ©s par leur faux self aussi… C'est pour cela que cette relation est ultra subtil et qu'il faut ĂȘtre attentif

Ceci dit, cela ne veut pas dire qu'ils soient mĂ©chants ou mal intentionnĂ©s pour autant. Juste qu'ils en savent bien plus qu'ils ne laissent paraĂźtre sous leur masque de l'innocent 🙃.

Par contre cela arrange le Chaser de croire que l'autre ne sait pas et qu'il ne comprend pas, car cela permet au Chaser de perdurer dans son propre comportement de dépendant affectif.

Finalement, comme le parcours FJ est racontĂ© par des Chaser s'adressant Ă  d'autres Chaser, et qu'on n’aime pas passer pour la victime, on va retourner les choses en prenant une part de la responsabilitĂ© du comportement du Runner pour se la jouer sauveur.

On se positionnera en sauveur sacrificiel c'est nettement plus classe.

Du coup, on va avoir tendance à décrire le Runner comme un innocent qui ne sait pas trop ce qu'il fait, en prise avec le Karma, les énergies tierces, la famille, etc.. (ce qui est un peu vrai aussi).

On va le dĂ©peindre comme un gamin immature qui ne sait pas trop ce qu'il fait, car cela permet aussi de mieux faire passer la pilule. Pourtant les Runner que j'ai eu au tel, me disent qu'ils savent parfaitement ce qu'il font mĂȘme s'ils n'ont pas de mauvaises intentions.

Maintenant savoir ce qu'ils font et te le communiquer sont deux choses diffĂ©rentes… đŸ€“

La face cachée du Runner

Ce type de Runner sait aussi ĂȘtre extrĂȘmement blessant et cela arrive presque toujours au mĂȘme moment :

Quand ta relation se passe vraiment bien et qu'il se retrouve alors devant un choix :

S'engager ou fuir.

Comme ce choix le fait flipper, il va se retrancher et crĂ©er un conflit (auto sabotage) afin de justifier sa fuite Ă  lui-mĂȘme et en prenant soin de renverser les rĂŽles pour te faire porter le chapeau.

Sauf qu'en premiĂšre partie de parcours, le Runner est sans empathie ou presque puisque ego centrĂ© (narcissique), sinon il n'oserait pas faire ces choses-lĂ  et surtout… il ne les rĂ©pĂšterait pas bien alors que tu lui a dĂ©jĂ  fait la remarque.

Empathie : Capacité de s'identifier à autrui dans ce qu'il ressent.

Chose qui peut arriver plus tard ou quand il se rendra compte de son comportement destructeur il fuira (comme d'hab), mais cette fois-ci pour ne pas ĂȘtre destructeur envers toi et surtout pour ne pas avoir Ă  se confronter Ă  sa posture de bourreau qu'il a en horreur.

Du coup quand arrive l'heure du choix, il peut te dire un truc vraiment dĂ©gueulasse, mais Ă  la “narcissique passif agressif” c'est-Ă -dire avec un petit ton tout mielleux et calme histoire qu'il ne s'en prenne pas plein la gueule quand tu vas capter que tu viens de te manger un missile.

Cela va créer un conflit qui justifiera sa fuite.

En fait cette technique est appelée la technique de la double contrainte :

On envoie deux messages contradictoires en mĂȘme temps.

  • Un ton doux, mielleux et calme,
  • Une remarque vraiment blessante,

Cela crée alors la confusion chez l'autre, car on ne sait pas vraiment ce qu'il faut comprendre. C'est toute l'ambivalence et l'ambiguïté du passif agressif qui ne fait jamais rien clairement ni de front afin de ne pas prendre la responsabilité.

En fait, c'est ce qui te permettra de donner sans cesse le bĂ©nĂ©fice du doute, car tu ne sais jamais trop sur quel pied danser… Il t'a crucifiĂ© ou pas?

Comme tu donnes le bĂ©nĂ©fice du doute, le Runner aura alors ce qu'il veut. Il aura sa relation a 2/10, car tu seras encore prĂ©sent parce que dans le doute… Tu chercheras alors Ă  comprendre, Ă  Ă©lucider ce mystĂšre et Ă  avoir ce que tu veux soit (le 10/10 de relation).

Du coup, tu vas te retrouver à courir (faire le chaser quoi) derriÚre l'autre ce qui alimentera ses failles narcissiques et lui permettra d'avoir ce qu'il veut quand il veut, tout en t'invalidant chaque fois que tu dépasses les limites qu'il a fixé pour toi.

Cela te fera comprendre ce que tu peux ou ne peut pas faire.

En fait, faut juste que tu arrĂȘtes tout simplement cette relation. D'ailleurs les tĂ©moignages de Runners que j'ai vu sur le net disent pareil… LOL !

“Mais comment voulez-vous que votre Runner s'Ă©veille si vous ne lui posez pas de limites?”

Alors si mĂȘme les Runners “Ă©veillĂ©s” le disent, t'attends quoi Maurice ?

En fait il ne faut pas oublier que tu deal presque avec “deux personnes” en exagĂ©rant un peu. Le vrai self et le faux self de ton autre. D'ailleurs pas mal de tĂ©moignages de Chaser le montrent et disent un truc du genre :

“Non, mais c'est dingue, car quand il commence Ă  fuir, son regard change du tout au tout, c'est plus la mĂȘme personne, il a ce regard noir, dur, mĂ©chant et froid.

Il devient distant alors que rien n'est arrivĂ© de bizarre dans la relation. Il devient alors capable de dire les pires horreurs, mais toujours avec un ton doux, calme et mielleux“.

C'est marrant on retrouve les mĂȘmes descriptions chez les victimes de narcissiques…LOL. Pourquoi je te dis ça ? Car quand le faux self s'active tu ne peux rien faire, tu auras beau tout tester rien ne marchera.

(En fait la seule chose qui marche, c'est de couper tout contact avec cette relation.)

Similarité de parcours FJ/Narcissique.

Quand tu te renseignes sur le dĂ©roulement d'une relation avec une personnalitĂ© narcissique, tu vas retrouver de trĂšs fortes similaritĂ©s dans le dĂ©roulement de la relation, mais aussi dans l'interaction “victime/narcissique”.

Voici par exemple 3 grandes Ă©tapes dans une relation narcissique/victime. Toute ressemblance avec le parcours FJ est totalement fortuite.

Phase 1 : adulation/adoration

Le narcissique tu mets sur un piĂ©destal, il te voit comme son dieu te monte les blancs en neige, bref, il est croc de toi, et forcĂ©ment tu vas kiffer Ă  mort. Mais pour produire cette Ă©tape 1, le narcissique doit se diminuer afin de te mettre plus haut, et pour un narcissique qui a un ego sur dimensionnĂ© ceci est inacceptable sauf si cela fait partie d'une stratĂ©gie…

C'est pourquoi une fois hameçonné, il passera alors à l'étape 2 afin de corriger le tir.

Dans le parcours FJ on parle de la Lune de Miel et on retrouve aussi ces critÚres si magiques, incroyable, cette complétude et ainsi de suite. Bref c'est tout pareil à la seule différence prÚs de l'intention du Runner dans cette phase là.

D'ailleurs ne dit-on pas que durant cette lune de miel, nos deux compĂšres mettent l'autre sur un piĂ©destal?”.

Phase 2 : la critique/fuite

Le narcissique commence alors Ă  changer de visage du jour au lendemain et commence Ă  ne pas tenir ses promesses, ĂȘtre un peu absent et distant tout en revenant sur le lien aussi… Il te donne des rdv qu'il ne tient pas, utilise tout un tas d'excuses, etc etc.

Face Ă  ton incomprĂ©hension et tes questions, il te fera alors des rĂ©flexions en te disant que t'es trop oppressant, contrĂŽlant et que tu cherches Ă  le soumettre, Ă  lui faire perdre sa libertĂ©, alors qu'au fond c'est exactement ce qu'il tente de te faire… (renversements de rĂŽles).

En fait toute question sur son intériorité est vue comme une menace, car les personnalités narcissiques sont connues pour leur incapacité à entrer dans leur intériorité à se remettre en question. (Aucune volonté de changer).

Finalement, il te rejette afin que tu t'accroches encore plus Ă  lui, car c'est de cette maniĂšre qu'il vit “sa phase 1”, car tu lui donnes toute l'attention et l'adoration dont il a besoin.

En gros il te fait vivre un ascenseur Ă©motionnel et tu vas devenir addicte, car quand tu cours derriĂšre lui et que tu vas faire le Chaser tu le fais dans un seul et unique but :

Pour récupérer le sentiment d'extase que tu ressentais en phase 1.

Ici il faut aussi différencier les choses avec le Runner.

Le Runner sait trÚs bien que t'es accroché à lui et qu'il peut se permettre certaines choses qu'il ne peut se permettre avec d'autres personnes. Il connait les rÚgles du jeu. Il sait que tu as tellement peur de le perdre que tu acceptes dÚs choses qui ne te conviennent pas.

  • Le Runner se permet de faire des choses avec son Chaser qu'il ne peut faire avec personne d'autres.
  • Le Chaser accepte de subir des comportements de la part du Runner qu'il n'accepterait de personne d'autres.

Et attention, ce n'est pas parce que le Runner sait tout cela et en profite que cela fait de lui une personne mal intentionnée, c'est la différence avec un Pervers Narcissique qui lui, sait que ça va te faire souffrir et c'est bien pour cela qu'il le fait, car ça le fait kiffer.

Tu fais un peu le parallĂšle lĂ  avec parcours flamme jumelle ou tu veux qu'on aille jusqu'Ă  l'Ă©tape 3 histoire que cela soit plus claire ?

Phase 3 : L'abandon

Nous on appelle cela la phase de sĂ©paration, chez les narcissiques l'abandon LOL, d'ailleurs ne dira-t-on pas que le Chaser a une Ă©norme blessure d'abandon ? Tout comme d'ailleurs les victimes de narcissiques… đŸ€“

Cette phase c'est celle ou le Chaser tout comme la cible d'un narcissique se sentira :

Trahis, déshonoré, non respecté, bafoué, sali, diminué, non écouté donc non reconnu et une colÚre gigantesque grandira en lui et l'injustice la plus totale.

On retrouve alors des similarités avec le parcours FJ, mais bien évidemment ici les intentions sont différentes.

Et c'est ça dont on ne veut pas parler dans le parcours FJ, car cela explique une grande partie de la souffrance du Chaser et surtout de la dysfonctionnalitĂ© de la relation. En effet, au lieu de tout remettre sur le “karma”, la “charge karmique” il faut juste regarde la psychologie.

Demain tu rencontres une personne sur qui tu as un Crush, mais qui a une personnalité narcissique et du passif agressif, tu vas vite te rendre compte à quel point c'est similaire avec une relation FJ.

La seule chose qui va vraiment changer c'est que tu n'auras pas tout cette dimension des phénomÚnes énergétiques et donc tu pourras plus facilement rompre cette relation, quand tu vas voir qu'elle part vite en sucette.

Se renseigner sur les narcissiques

À des fins de pures informations, voici 28 critĂšres qu'ont notĂ©s les psychologues et qui dĂ©finissent le comportement d'un pervers narcissique. Bien que cela soit les critĂšres d'un Pervers Narcissique je fais exprĂšs de les mettes car toutes les personnalitĂ© narcissiques vont se retrouver dans certains de ces critĂšres.

Pense Ă  ton Runner ou Ă  toute autre personne et voit combien de critĂšres tu peux objectivement remarquer chez eux. Soit dit en passant, n’hĂ©site pas Ă  faire le test sur toi tu pourrais dĂ©couvrir certaines choses 🙂

Il faut 10 critÚres observés de maniÚre réguliÚre pour envisager que la personne soit une personnalité narcissique ou un Pervers narcissique.

PrĂ©pare tes kleenex… ça peut piquer. đŸ€Ș đŸ€§

  • Le pervers narcissique culpabilise l’autre et inverse les rĂŽles constamment.
  • Il n’a jamais tort et n’est jamais responsable.
  • Il ne communique pas clairement ses attentes.
  • Il nie constamment les Ă©vidences et les preuves.
  • Il change de comportements et de discours en fonction de son interlocuteur.
  • Il utilise la technique de la double contrainte pour te briser.
  • Il divise pour mieux rĂ©gner et est fan des triangulaires.
  • Il isole sa proie de ses amis et famille (interdiction tacite de socialiser).
  • Se positionne toujours en victime surtout quand il est coupable.
  • Il change de sujet et fuit constamment.
  • Il utilise les principes moraux des autres Ă  son avantage.
  • Il utilise les menaces et le chantage.
  • Il compte Ă  fond sur l’ignorance des gens pour arriver Ă  ses fins.
  • Il ment de maniĂšre chronique.
  • PrĂȘche le faux pour avoir le vrai.
  • Totalement Ă©gocentrique.
  • Il est jaloux et possessif.
  • Il utilise constamment la peur et le doute pour casser/briser sa proie.
  • Travaille Ă  fond son image en sociĂ©tĂ© (loup dĂ©guisĂ© en agneau).
  • Il s’énerve et se braque facilement.
  • Il se contredit trĂšs facilement dĂšs qu’on creuse un peu.
  • Il dit blanc, mais fait noir.
  • Il provoque la dĂ©pendance affective.
  • Il ne te poussera jamais Ă  grandir en tant que personne.
  • Il coupe sa victime de ses libertĂ©s.
  • Atteins ses objectifs aux dĂ©pens des autres.
  • Il lui fait perdre ses repĂšres.
  • Il se nourrit de son Ă©nergie (vampire Ă©nergĂ©tique).
  • Etc., etc.

En fait il y a encore pas mal de similaritĂ©s notamment sur les tactiques utilisĂ©es par les narcissiques comme la technique de la miette de pain, de la double contrainte utilisĂ©e Ă  tour de bras par les Runner notamment… mais l'article serait trop long. Si tu veux plus de dĂ©tails sur certains de ces critĂšres, j'ai Ă©crit un article dessus avec des exemples.

Mais et les vases communicants alors ?

MĂȘme s'il y a les vases communicants, cela ne crĂ©Ă© par des miracles non plus bien que le parcours FJ veuille jouer Ă  fond dessus comme Ă©tant le truc WoW. D'ailleurs plus tu guĂ©ris, plus ils vont se fermer naturellement car ce sont des ponts Ă©nergĂ©tiques basĂ©s les blessures inconscientes.

Autrement dit, envoyer de l'amour à ton autre parce que secrÚtement tu désires qu'il revienne peut donner quelques croquettes de résultats, mais ça ne cassera pas 3 pattes et un canard.

Conclusion

Du coup, l'idée de cet article est que tu comprennes que suivant les Runners certains vont avoir plus de failles narcissiques et de passif agressif que d'autres. Pour certains cela sera plus facile à voir que d'autres.

C'est-à-dire que certains Runner vont en jouer (de leurs masques, etc.) afin de continuer de faire ce qu'ils font. Aussi tant que tu tombes dans le panneau de ta dépendance qui te fait donner le bénéfice du doute, t'as pas encore compris.

Le Runner mĂšne la danse, car tu lui permets, par peur, de le faire.

Voici une chaine Youtube trÚs bien faite sur les comportements Narcissique, Passif Agressif qui pourront t'éclairer, comme elle le dit d'ailleurs dans ses vidéos, les cibles du narcissique elles aussi sont persuadés d'avoir trouvé l'ùme soeur au début de la rencontre.

Je te laisse découvrir ses vidéos :

🔆 Durant le parcours flamme jumelle on est souvent dĂ©semparĂ© et complĂštement dĂ©boussolĂ©. Si tu veux te dĂ©barrasser de ce fardeau Ă©motionnel - de ce vide intĂ©rieur - comprendre en dĂ©tail ton parcours pour un mieux ĂȘtre immĂ©diat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondĂšre, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vĂ©ritĂ©.

Il y a 43 commentaires Rejoignez la discussion

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most popular

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondĂšre, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vĂ©ritĂ©.

Most discussed