Et son Karma à lui, on en parle ? 👊

L’autre jour sur instagram je suis tombĂ© sur cette photo de Nick Santonastasso.

Un homme nĂ© sans jambes, sans bras droit et avec 1 seul doigt sur sa main gauche…

Pourtant malgrĂ© tous ces handicaps, il a un business en ligne Ă  6 chiffres/mois, fait de la randonnĂ©e, voyage Ă  travers le monde, pĂȘche, conduit, fait de la muscu, a une nana d’enfer et anime des confĂ©rences et inspire des milliers de personnes.

En voyant cette photo de Nick portĂ© par sa compagne, je n’ai pas pu m’empĂȘcher de faire une comparaison entre ses problĂšmes Ă  lui, bien rĂ©els et les problĂšmes en carton rencontrĂ©s dans cette relation de flamme jumelle.

Eh oui, car quand tu te mets les deux en perspective, tu prends un peu de hauteur et tes problĂšmes si importants, devient de suite tout petits.

Comme disait mon mentor : ne fait pas d’un grain de sable une montagne.

J’ai alors pensĂ© : l’autre te fuit Ă  cause de problĂšmes tout petits qu’on va Ă©riger au niveau des 12 travaux d’Hercule Ă  l’aide d’explications “spirituelles” afin de mieux avaler la pilule.

Bien Ă©videmment, je parle Ă©galement pour nous Chaser car notre dĂ©pendance est un problĂšme Ă  deux balles. 🙃

Le but de cet article est que tu prennes un peu de hauteur et que tu sortes de la “Bubulle FJ” afin de te recentrer sur ta vie, tes buts, tes rĂȘves, si ce n’est pas dĂ©jĂ  fait.

Se poser les bonnes questions

J’ai Ă©cris un article il y a quelques temps sur comment faire le deuil de ta relation FJ et je parlais de relativiser comme une des techniques. L’exemple de Nick permet de revenir les pieds sur terres, sans mauvais jeux de mots.

Regarde les problĂšmes de Nick puis demande-toi la chose suivante :

  • Est-ce que je n’en ferais pas tout un fromage de cette sĂ©paration ?
  • Les problĂšmes de mon autre sont-ils vraiment si insurmontables que ça ?
  • Vais-je vraiment mettre ma vie sur pause sur la base d’un espoir ?

Quand tu regardes la vie de Nick, il ne met rien du tout sur pause et pourtant, lui, il a toutes les raisons de le faire. Le mec est nĂ© comme ça…

Il pourrait choisir de baisser la tĂȘte devant les moqueries des Ă©lĂšves Ă  l’Ă©cole, devant toutes les choses qu’il ne peut pas faire comme une personne normale.

Il pourrait pleurer sur son karma, maudire son Ăąme d’avoir choisi un corps comme ça alors que tout le reste de la planĂšte se ballade en Nike Air…

Pourtant, ce n’est pas ce qu’il fait…

  • Ce qu’il fait, c’est qu’il n’en a rien Ă  pĂ©ter du karma,
  • Ce qu’il fait, c’est qu’il n’en a rien Ă  pĂ©ter de manque de ceci ou de cela,
  • Ce qu’il fait, c’est qu’il trouve des solutions pour chaque projet qu’il veut mener.

Il lui manque un bras droit et 4 doigts Ă  sa main gauche, pourtant il envoie des textos Ă  sa nana quand il en a envie, alors que rien ne s’y prĂȘte physiquement…

À croire qu’il suffit de vouloir afin de pouvoir

En fait Nick a juste dĂ©cidĂ© de ne pas utiliser l’excusite Ă  tout bout de champ et pour rappel, voici la dĂ©finition d’une Excuse que je donnais Ă  mes Ă©quipes en marketing de rĂ©seaux :

Une excuse est tout argument rĂ©el ou non, utilisĂ© pour justifier et expliquer pourquoi je suis encore au point A au lieu d’ĂȘtre au point B.

Et dans le parcours FJ l’Ă©norme excuse utilisĂ©e c’est le lot de toutes ces justifications “spirituelles” afin d’expliquer pourquoi on est dans la sĂ©paration, le manque et le mal-ĂȘtre alors que normalement on devrait ĂȘtre en complĂ©tude et rĂ©unis.

La vraie question est : pourquoi tu n’es pas en complĂ©tude par toi-mĂȘme…?

(Une des raisons, est que tu ne veux pas car tu ne crois pas en toi mais tout ceci sera expliquĂ© dans l’article du “Oui mais…” que j’Ă©cris actuellement.)

Tu vois Nick pourrait ĂȘtre blindĂ© d’excuses rĂ©elles, car techniquement parlant, il pourrait dire et prouver qu’il ne peut pas faire ceci ou cela, car il n’a pas de jambes ni de bras droit.

Pourtant malgrĂ© cette rĂ©alitĂ© incontestable, indĂ©niable, il n’en a visiblement rien Ă  taper.

Tiens d’ailleurs, voici comment il joue au basket le mec… Un vrai Dieu !

En plus il pourrait rajouter qu’il n’a pas choisi de naĂźtre comme ça et que, par consĂ©quent, ce n’est pas de sa faute, mais celle de son Ăąme, du karma, du mauvais oeil, du transgĂ©nĂ©rationnel, etc.

Pourtant au lieu de faire ce choix, il dĂ©cide simplement de faire de la randonnĂ©e, du surf, du saut en parachute, de la pĂȘche et ainsi de suite malgrĂ© tous les handicaps rĂ©els sur sa route.

Pourquoi ?

Car il en a envie, tout simplement.

Finalement, il est plus occupĂ© Ă  trouver des moyens qu’Ă  trouver des excuses.

Quand ton autre a peur d’envoyer un SMS, car l’Amour le terrifie, Nick au lieu d’ĂȘtre terrifiĂ© par ses conditions rĂ©elles de vie, dĂ©cide d’envoyer un texto Ă  sa nana, simplement car il en a envie.

Pourtant il n’a qu’un seul doigt…

Visiblement, bien que bloqué par la malformation physique, Nick a décidé de se débloquer tout seul, par choix, car il arrive à :

Être, faire et avoir ce qu’il veut.

Es-tu sur le chemin d’ĂȘtre, faire et avoir ce que TU veux, ou choisis-tu d’ĂȘtre bloquĂ© par tes propres attentes et croyances et d’en ĂȘtre libĂ©rĂ© grĂące au retour de ton autre ?

Tout est une question de choix

LĂ  oĂč je veux arriver est le point suivant…

Face Ă  cette situation (la sĂ©paration), il va y avoir tout un discours de perdant, culpabilisant et bourrĂ© d’excuses toutes plus ou moins “vraies” les unes que les autres.

On va se planquer dans du spirituel, du nĂ©buleux, du flou, car c’est bien plus facile pour faire passer la pilule et Ă©viter de se confronter Ă  soi-mĂȘme.

Car quand on a peur, on regarde ailleurs tout simplement.

Du coup ce mĂ©canisme permet de perdre subtilement son objectif de vue tout en croyant qu’on est sur l’objectif mais finalement tu perds de vue :

Ta complĂ©tude, ton bien-ĂȘtre, ta patate, ta gouache, ton goĂ»t Ă  la vie.

Nick ne perd pas son temps avec des explications rocambolesques de Karma, d’Ă©nergie tierce, d’entitĂ©s bas astrale et je ne sais quoi encore (qui peuvent ĂȘtre des trĂšs petites influences)…

Mais quand on fait d’un grain de sable une montagne, elle devient vite insurmontable. (voir l’article sur le “Oui mais”)

Nick ne met pas son focus sur chercher des excuses, mais sur les solutions pour kiffer sa Life en fonction de sa situation actuelle !

Nick ne pleure pas des journĂ©es entiĂšres Ă  expliquer comment ça serait trop bien si seulement il Ă©tait nĂ© avec des jambes et un bras droit et tous ses doigts…

Il va de l’avant, fin de l’histoire.

Chaser rĂ©veille toi, sors de ton illusion, qu’est-ce que tu fais aujourd’hui pour que tu te sentes radieux et pĂ©tillant ? Tu ne vois pas Ă  quel point tu choisis de dĂ©pendre de l’autre afin de rĂ©cupĂ©rer ta complĂ©tude ?

Tout ce rĂŽle de Chaser consiste Ă  partir Ă  la poursuite de l’arche perdue, enfin du bonheur perdu depuis que ton Runner t’a quittĂ©…

Ce qui veut dire que cela fait des lustres que tu n’es plus dans l’amour, mais complĂštement noyĂ© sous la dĂ©pendance Ă©motionnelle qui te pousse Ă  partir en quĂȘte de ta complĂ©tude…

Au travers de la piĂšce maĂźtresse : ton Runner.

C’est entre autres pour cela qu’il fuit.

En effet, maintenant que tu as enfin trouvĂ© l’Amour via le Runner, il a peur d’ĂȘtre responsable de ton bonheur car de lui, de sa prĂ©sence dĂ©pend ton bonheur.

Il se sent alors lié à toi et donc responsable.

C’est entre autre pour cela que les Runners ne veulent pas reconnaitre le fait qu’on soit FJ car cela implique qu’on soient liĂ© pour l’Ă©ternitĂ© et pour lui, c’est perdre sa libertĂ©.

Le Runner en bon irrĂ©ductible Gaulois rĂ©sistera encore et toujours Ă  l’envahisseur ! đŸ€Ł đŸ€Ł đŸ€Ł

Comme cette expĂ©rience est rĂ©elle et qu’en prĂ©sence de ton Runner tu te sentais en complĂ©tude, tu penses alors Ă  juste titre que c’est le moyen de la retrouver, vu qu’il s’est barrĂ©.

Et sans t’en apercevoir, via un raisonnement logique et presque imparable du mental, tu viens de mettre le doigt dans l’engrenage de la dĂ©pendance Ă©motionnelle.

Tous les chemins mĂšnent Ă  Rome, sauf pour le Chaser qui pense qu’il n’y a qu’un seul chemin pour atteindre la complĂ©tude : son Runner.

Si tu crois que seul, sans ton Runner tu ne peux pas arriver en complĂ©tude, je te propose de faire un petit skype avec Nick afin qu’il t’explique comment on fait des randonnĂ©es sans jambes.

Il ne te restera alors plus qu’une chose Ă  faire : fermer ton bec 😏 😏 😏

Voici ce que Nick te conseille de faire, attention, ça pique les yeux :

Voici ce que dit Nick dans cette vidéo :

“Fait cet exercice. Je vais te challenger. Si tu es quelqu’un qui accomplit et qui veut plus de la vie. AprĂšs cette vidĂ©o, assis toi et demande toi :

Quel a Ă©tĂ© le pire moment de ma vie ? Quel a Ă©tĂ© la plus grosse merde qui m’est arrivĂ©e, le plus gros challenge, ou la mort dans ma famille ?

Je m’en fiche de ce que c’Ă©tait, mais qu’est-ce que c’Ă©tait ? Ecris-le sur ta feuille et change son histoire en te posant une question diffĂ©rente.

Au lieu de te demander “pourquoi cela m’est arrivĂ©“, demande toi  :

Qu’est-ce que j’ai appris de cette situation ? 

Pourquoi ? Car la qualitĂ© de notre vie, mes amis, dĂ©pend de la qualitĂ© des questions qu’on se pose. Notre cerveau est un ordinateur et tellement de gens ne comprennent pas qu’ils sont dans un Ă©tat Ă©motionnel nĂ©gatif parce qu’ils se posent des questions de merde.

  • Pose toi des questions de merdes, tu auras des rĂ©ponses de merde.
  • Poste toi des questions positives, tu auras des rĂ©ponses positives.

Donc, quand tu es dans la brume, en plein challenge ou Ă©chec, prend une bonne respiration et demande toi :

Qu’est-ce que je peux apprendre de cette situation ?

Pourquoi ? Car j’ai appris d’une citation de Nelson Mandela, la chose suivante : 

Dans la vie, je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends.

Quand tu changes et entraines ton cerveau Ă  seulement gagner ou apprendre, Oh mon Gars, quel super pouvoir !” 

Maintenant si tu fais le parallÚle avec le parcours FJ, tu dois avoir percuté la chose suivante :

Tout le monde est obnubilé par des questions de merde.

  • Pourquoi mon autre ne revient pas ?
  • Pourquoi mon autre ne lĂąche pas son Ă©nergie tierce ?
  • Pourquoi j’ai choisis cela dans mon incarnation ?
  • Pourquoi ci et pourquoi ça…

T’imagine si Nick passait son temps Ă  regarder des vidĂ©os qui explique :

Pourquoi il est né sans jambes et sans bras ?

Le mec il ferait rien de sa vie, pas de surf, pas de pĂȘche, pas de sĂ©minaire, pas de business, rien quoi, il serait hypnotisĂ© par des questions de merde provoquant la stagnation.

Je vois bien Nick attendre une intervention de la Source, des guides, des anges afin que ses jambes repoussent pour qu’il puisse faire de la rando.

Demain il fera de la randonnĂ© (sans jambes) pendant que toi tu seras encore dans l’attente.

Stagnation ou Évolution dans les deux cas c’est TON choix.

La dépendance au moindre effort

Le piĂšge dans lequel on tombe tous est le piĂšge de la dĂ©pendance au moindre effort, car si tu regardes bien, pour te sentir en complĂ©tude, tu n’as rien fait de particulier.

Il t’a suffit d’ĂȘtre en prĂ©sence de ton autre et hop te voilĂ  transportĂ© au paradis.

Et tout le problĂšme est que justement, c’est par la rencontre de ton autre que tu atteins le paradis et non par toi-mĂȘme, chose qu’il t’es demandĂ© de faire maintenant que t’es sĂ©parĂ©.

Autrement dit, tu as obtenu le saint Graal sans jamais avoir rien eu Ă  faire.

Cela lance alors le mécanisme de la dépendance émotionnelle.

Mais en plus va s’ajouter (parmi d’autres choses), la dĂ©pendance au mĂ©canisme du moindre effort : J’obtiens les rĂ©sultats sans rien faire de particulier.

Aussi, durant la séparation, on va chercher de maniÚre inconsciente, des moyens qui entrent en résonance avec ce concept.

On va alors tomber dans toutes les solutions qui promettent des résultats sans rien faire : Les soins énergétiques, le tarot, la voyance et toute la clique.

Attention, ici je ne parle pas de la qualité des services, mais du principe sous-jacent qui consiste à :

Je veux bien les résultats mais sans fournir le moindre effort.

  • C’est le MaĂźtre Reiki qui pratique le soin, toi tu ne fais rien.
  • C’est le Voyant qui se connecte et te donne les rĂ©ponses, toi tu ne fais rien.
  • C’est le Tarologue qui interprĂšte les cartes, toi tu ne fais rien.
  • C’est le Youtubeur qui parle, toi tu ne fais rien.
  • C’est la masseuse qui te masse, toi tu ne fais rien.
  • C’est le praticien d’EFT qui… Ah non lĂ  ça ne marche pas, faut le faire soi-mĂȘme. đŸ€Ł 🙊

Tu m’Ă©tonnes que l’EFT personne ne veuille en faire, y a trop d’implication personnelle lĂ  ! đŸ€Ł

Bref tu l’auras compris, dĂ©jĂ  que le travail sur soi, tout le monde rechigne Ă  le faire, mais alors quand tu as goĂ»tĂ© au paradis sans avoir fait le moindre effort… C’EST MORT !

C’est du pain bĂ©ni pour le mental ego qui va te pousser Ă  reproduire la mĂȘme chose dans des solutions terrestres, car c’est l’assurance pour lui que tu continues de pioncer.

Pourquoi crois-tu qu’on parle d’Ă©veil spirituel ?

L’Ă©veil c’est le chemin progressif qui t’amĂšne Ă  comprendre que t’es pilotĂ© et soumis Ă  des programmations mentales. Sur ce chemin tu replaces le mental Ă  sa place : en tant que serviteur.

Quand tu mattes non-stop des vidĂ©os FJ ou de Tarot FJ, tu n’es pas du tout aux commandes, t’es complĂštement pilotĂ© par la dĂ©pendance et un sous programme :

Le besoin de savoir et de comprendre (X ou Y).

Tu ne te lĂšves pas le matin en te disant : “Tiens aujourd’hui je vais produire sciemment du mal-ĂȘtre via le doute et le questionnement incessant histoire de mettre un peu de piment dans ma vie.”

Pourtant, c’est bien ce qui arrive đŸ˜Œ

Si ce n’est pas toi qui a dĂ©cidĂ© ça, qui alors…?

Et il est lĂ  le “combat” de l’ĂȘtre humain qu’il ne veut pas faire et partira alors dans le “moindre effort” et se mettra Ă  croire Ă  toutes les pastilles magiques, sortilĂšges et incantations Ă  la Harry Potter qui lui promettront les rĂ©sultats sans le moindre effort.

La dépendance à la technique magique

Partant de ce constat et cet effet de rĂ©sonance, c’est lĂ  qu’on va voir arriver tous les trucs magiques, intergalactiques qui promettent toujours et encore la mĂȘme chose :

Le facile et sans effort.

Tiens d’ailleurs, je me demande si Nick consulte des voyants ou le tarot pour savoir quand ses jambes vont, par miracle de la Source divine, repousser d’un jour Ă  l’autre…

À mon avis, il n’en a tellement rien Ă  pĂ©ter de tout ça lui et tu sais pourquoi ?

Il a compris que c’Ă©tait un ĂȘtre spirituel venu faire une expĂ©rience humaine, aussi, son focus est ici et maintenant et non pas d’essayer de repartir lĂ -haut, car se sentant impuissant dans la matiĂšre.

En fait, par ses conditions Ă  lui, il a dĂ©passĂ© le stade des “faux espoirs”, un peu comme ses joueurs Ă  l’euro million qui s’accrochent au 0,000000034% de chance de gagner le Jackpot et qui, tant qu’ils n’ont pas gagnĂ© n’osent pas mettre la moindre action en place pour concrĂ©tiser leurs rĂȘves, car ils leur manquent ceci ou cela.

Ils attendent le miracle divin…

Pourquoi ?

Car au fond, ils ne croient pas pouvoir arriver Ă  concrĂ©tiser par eux-mĂȘmes. Alors ils attendent le tout cuit, le rapide, le magique, le soudain, le miracle.

Pourtant on a tous entendu le dicton suivant :

Aide toi ET le Ciel d’aidera.

Visiblement c’est tombĂ© dans l’oreille d’un sourd. Mais c’est marrant car la loi de l’attraction marche exactement de la mĂȘme maniĂšre, car tout est en rĂ©ponse Ă  tes pensĂ©es et Ă©motions, soit la vibration que TU Ă©mets d’abord.

Du coup, si tu veux du magique dans ta vie, tu n’as pas d’autre choix que de te sortir les doigts d’abord pour rĂ©colter ensuite.

Ouais je sais, ça casse un mythe ça… đŸ€Ł đŸ€Ł đŸ€Ł

Le joueur Ă  l’euro million a peur de pas arriver Ă  concrĂ©tiser sa vie alors il attend de gagner le Jackpot pour vivre soudainement cette vie.

Le Chaser a peur de ne pas arriver à sa complétude seul alors il attend son Runner pour vivre soudainement cette vie.

Le Runner a peur de ne pas ĂȘtre Ă  la hauteur de lui mĂȘme alors il attend que le temps rĂšgle les choses…

En fait, tout le monde attend quoi… Faudrait s’asseoir Ă  une table pour en discuter !

Les influences extérieures

En fait, toute personne qui a rĂ©ussi dans la vie sait qu’il y a des influences extĂ©rieures, mais ils composent avec, un peu comme Nick, qui joue avec les cartes qui lui ont Ă©tĂ© donnĂ©es.

Le hic c’est que justement le Chaser est complĂštement dans la dĂ©pendance Ă©motionnelle et ne veut pas regarder la vĂ©ritĂ© en face, alors il va utiliser tout un tas d’influences extĂ©rieures afin de justifier le pourquoi du comment de la sĂ©paration.

En fait :

Il y a juste ceux qui cherchent des excuses et ceux qui cherchent des moyens.

Et c’est lĂ  ou c’est la grosse contradiction, car le plus court chemin pour rĂ©cupĂ©rer ton autre, c’est de faire ce retour Ă  soi, et donc de travailler vraiment sur soi.

Non pas pour rĂ©cupĂ©rer l’autre, mais rĂ©cupĂ©rer son bonheur personnel.

Car si tu bosses sur toi POUR rĂ©cupĂ©rer ton autre, t’es encore dans la dĂ©pendance, donc agrippĂ© au lien, donc tu tournes toujours autour du rond point sans jamais prendre de sorties.

Faire ce vrai travail sur soi, pour soi, pourra effectivement favoriser, amĂ©liorer, optimiser le retour de l’autre (dans une certaine mesure).

Du coup, t’es cuit, car si tu veux vraiment ton autre, faudra passer par les marĂ©cages, lĂ  ou justement tu ne veux pas aller car au fond tu as juste les chocottes…

Ton mental te fait croire que prendre ce chemin te fera perdre ton autre, car il ne connait pas le “plan” Ă  l’avance, il est limitĂ© et fait ce qu’il peut avec les informations qu’il a.

Pour lui, la meilleure stratĂ©gie c’est d’attendre que l’autre fasse son Ă©veil.

Le plus gros effort que cela te demande de faire est de te libĂ©rer de ta dĂ©pendance Ă©motionnelle, mais tu n’en as pas envie (cela dĂ©pend de ton avancĂ©e dans le parcours) car pour toi, se libĂ©rer de cette dĂ©pendance, donc de l’attachement au lien, c’est perdre ton autre.

Mais encore une fois, c’est juste de l’illusion mentale, car la rĂ©alitĂ© c’est que tu as dĂ©jĂ  perdu ton autre puisque t’es en sĂ©paration, voir en non communication.

Tu vis dĂ©jĂ  ce que tu as peur qu’il arrive.

Actualise ton systĂšme d’exploitation. Tu fonctionnes encore sous Windows 95 lĂ  !

C’est juste que le chaser est dans le dĂ©ni de ta rĂ©alitĂ© et va se flouer, devenir un perchĂ© de la spiritualitĂ©, avec des mots comme la foi, l’espoir afin de mieux  faire passer la pilule.

Fallait lire la notice, car visiblement, t’as rien compris au Game !

Pour ton mental/ego, se libĂ©rer de ta dĂ©pendance c’est oublier, renoncer Ă  ton autre. Ce n’est pas vrai, mais c’est ce qu’il croit, ou plutĂŽt, ce qu’il te fait croire.

Et toi en bon esclave de ton mental, t’y crois Ă  fond, car plus l’Ă©motion de la peur est forte, plus tu crois que le scĂ©nario de cette peur va se rĂ©aliser.

Tu vas alors planquer dans du magique intergalactique et supra luminique.

Et c’est le serpent qui se mord la queue, car en te libĂ©rant de ses programmes mentales, tu rĂ©cupĂšres ta complĂ©tude par toi mĂȘme, ce qui fait qu’alors…

  • Si ton Runner revient, c’est parfait.
  • Si ton Runner ne revient pas, c’est parfait aussi.

Sauf que ceci, le Chaser ne veut pas l’entendre pendant une bonne partie du parcours, car on est persuadĂ© que “retour Ă  soi” veut dire ne plus jamais ĂȘtre avec son autre et donc perdre quelque chose.

Alors que c’est complĂštement faux, car en complĂ©tude tu ressens encore plus cette prĂ©sence de ton autre en toi, que t’es super bien avec, et que cela favorise le retour de ton autre.

En fait ta meilleure carte Ă  jouer, c’est ta complĂ©tude !

Sauf que soumis a ta dĂ©pendance Ă©motionnelle, tu freines des 4 fers et prĂ©fĂšres l’attente car pourquoi travailler sur toi quand ton expĂ©rience physique t’a montrĂ© que tu pouvais vivre le paradis sans faire le moindre effort ?

Pour cela, il te suffit d’attendre que ton Runner revienne…

Tu vois l’argument “presque imparable du mental” ? Il ne fonctionne que comme ça.

RĂ©veil toi chaton, car tu ronronnes Ă  fond…

Du coup, on va utiliser des concepts spirituels afin d’Ă©riger les problĂšmes du Runner comme relevant des 12 travaux d’Hercule ce qui permettra de mieux faire passer la pilule.

En fait, c’est un des mĂ©canismes de la dĂ©pendance Ă©motionnelle qui consiste Ă  Ă©lever les problĂšmes de l’autre comme relevant des travaux d’hercules afin qu’on ne se confronte pas Ă  nos problĂšmes.

Le tout mixĂ© avec des questions de merde comme dit Nick, ce qui nous pousse Ă  rester passif et non pro-actif, mais c’est typiquement ce que fait le dĂ©pendant. Tu prends un fumeur de cigarette, il va utiliser le mĂȘme genre de procĂ©dĂ© pour continuer de fumer

Du coup, nous on va rester bloquer sur l’autre et nos questions de merde et pendant ce temps, on ne se regarde pas Ă  l’intĂ©rieur, car on va aussi rester bloquĂ© avec des arguments logiques imparables du mental du genre :

Avec mon autre je me sentais au paradis, sans lui je me sens mal, il faut que je récupÚre mon autre.

Pour bien camoufler notre attente et tout notre comportement, on va alors maquiller le tout (notre dĂ©pendance) sous des mots comme l’Amour Inconditionnel, la foi, l’espoir.

Au moyen Age, on faisait des guerres “saintes” au nom de Dieu, mais la motivation sous jacente Ă©tait la mĂȘme : la dĂ©pendance au pouvoir, Ă  l’argent, Ă  la conquĂȘte…

C’est toujours la mĂȘme histoire mais Ă  une Ă©chelle humaine entre deux personnes et ici sans mauvaise intentions.

Depuis que ton autre t’a quittĂ©, t’es dans la dĂ©pendance inconditionnelle et non l’amour inconditionnel. Tu cherches Ă  rĂ©cupĂ©rer ce que tu n’as plus alors arrĂȘte de te voiler la face avec des influences extĂ©rieures sorties tout droit du monde de Mickey Mouse.

Comme :

  • Il n’y a pas rĂ©union, car il est bloquĂ© par les peurs inconscientes du Chaser.
  • Il n’y a pas rĂ©union, car le Chaser n’a pas fini son travail sur lui.
  • Il n’y a pas rĂ©union, car son Ă©nergie tierce le tient sous emprise.
  • Bla-Bla-Bla.

Le Runner ne revient pas, car il ne veut pas revenir puisque revenir le confronte Ă  ses peurs. Il prĂ©fĂšre nettement se raconter des films tout comme le Chaser d’ailleurs. Il reviendra quand il sera prĂȘt, fin de l’histoire.

Nick lui, face Ă  sa rĂ©alitĂ© indĂ©niable, choisit d’agir en gagnant et de se confronter Ă  sa vie de tous les jours. C’est juste ça la diffĂ©rence entre un gagnant et un perdant.

Roosevelt disait : les gagnants cherchent des moyens, les perdants des excuses.

Comme d’une certaine maniĂšre, le Chaser “a perdu son autre”, il va alors chercher des excuses, des explications et des justifications pour faire mieux passer la pilule.

Or la vĂ©ritĂ©, c’est que tout est question de choix…

Le Runner a peur de cette relation alors il la fuit et c’est pourquoi il s’appelle le “runner” soit le fuyant. Genre tu vois, c’est juste une question de bon sens…

Mais cette vĂ©ritĂ©, c’est envisager l’impossible pour un Chaser. Alors ils vont venir avec leur pseudo foi, l’espoir, l’attente, la patience et toute l’armĂ©e de mots spirituels bidons afin de pouvoir faire une seule chose :

Continuer d’ĂȘtre dans la dĂ©pendance en se camouflant sous de belles paroles “foi, patience, parcours long, espoir” alors qu’en fait :

  • La vĂ©ritĂ© est que si tu Ă©tais dans la foi, tu ressentirais le bien-ĂȘtre.
  • La vĂ©ritĂ© est que si tu Ă©tais dans l’espoir, tu ressentirais la confiance.
  • La vĂ©ritĂ© est que si c’Ă©tait le cas, tu ne serais pas sur ce blog ou sur YouTube…. 🙂

La vĂ©ritĂ© est qu’en complĂ©tude, t’importe peu que ton Runner revienne ou pas, car tu n’as plus besoin de lui POUR te sentir bien vu que t’es dĂ©jĂ  Pump n UP!

La vĂ©ritĂ© c’est que ton sentiment de trahison que tu ressens Ă  l’idĂ©e d’ĂȘtre avec une autre personne que ton Runner est encore un programme sous-jacent Ă  ta dĂ©pendance.

Tu prends cela pour de la loyautĂ© et tu as raison, mais ce n’est pas de loyautĂ© envers ton Runner mais envers ta dĂ©pendance Ă©motionnelle et tu sais pourquoi ?

Car en envisageant d’aller avec une autre personne, automatiquement ton mental t’envoie un ressenti nĂ©gatif (trahison), alors que vas-tu faire ?

Tu vas alors arrĂȘter d’envisager d’aller avec quelqu’un d’autre vu que tu sens dĂ©loyal par rapport Ă  ton Runner, alors tu vas rester… mais rester ou ?

À attendre que ton autre revienne.

ET BOOM ! Ni vu ni connu te revoilĂ  encore et toujours au mĂȘme stade : l’attente, la patience, soit la bonne vieille dĂ©pendance Ă©motionnelle. Tu t’es fait avoir par la stratĂ©gie de ton mental et tu prends cela pour de la loyautĂ©, de l’intuition, alors que ce n’est que du vent de l’ego/mental.

Du coup, tu comptes faire quoi finalement ? Agir comme Nick et t’en inspirer ou continuer d’Ă©couter ces discours de perdant ?

Fais toi une faveur, suit Nick sur Instagram, Ă  mon avis, ça va te retourner l’estomac.

Comme je sais que tu adores les excuses, voir un lien directe vers son compte :

Nick Santonastasso, le mec qui te montre que l’impossible est possible.

Si on me sort “Ouais mais lui c’est diffĂ©rent car il n’est pas FJ, il ne connait pas la souffrance psycho-Ă©motionnelle et corporelle que cela engendre”, j’ai une question pour toi :

Est-ce que tu Ă©changerais ta situation contre la sienne ? Est-ce que tu serais prĂȘt Ă  ce que demain on t’enlĂšve tes deux jambes, ton bras droit et 4 doigts Ă  ta main gauche ?

Bien Ă©videmment que non ! Alors arrĂȘte ton baratin et tes excuses a deux balles !

T’as pas de problĂšmes, tu as que des opportunitĂ©s que tu ne vois pas et face Ă  ce genre de gens, ou des 85% de la population mondiale qui crĂšve la dalle, t’es bĂ©nis des Dieux et tu trouves encore le moyen de chouiner 👊 đŸ’„ 🙏

Les gagnants cherchent des moyens, les perdants des excuses (Franklin Roosevelt).

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent dĂ©semparĂ© et complĂštement dĂ©boussolĂ©. Si tu veux te dĂ©barrasser de ce fardeau Ă©motionnel, comprendre en dĂ©tail ton parcours pour un mieux ĂȘtre immĂ©diat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondĂšre, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vĂ©ritĂ©.

There are 8 comments Join the conversation

Join the conversation

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Share
Tweet
Share
Pin