Vivre avec un autre partenaire que sa flamme jumelle oui mais... • Change Ta Perception ≫ Guérir de son parcours flamme jumelle.
Tous les Articles Flammes Jumelles > Vivre avec un autre partenaire que sa flamme jumelle oui mais…

Vivre avec un autre partenaire que sa flamme jumelle oui mais…

Quitter son conjoint pour sa flamme jumelle ?

Souvent en séance de coaching revient la thématique suivante : est-il possible de faire sa vie avec une autre personne que ma flamme jumelle ?

Cette question est légitime, car pendant une bonne partie du parcours le Chaser va ressentir/croire qu'il ne peut pas aller avec qqn d'autre. Comme s’il était bloqué, comme si aller avec qqn d'autre était sans saveur ou un non-sens. C'est là qu'on peut se mettre à croire que le “lien est incassable et que la Source ceci ou cela…” Alors qu'en fait pas du tout.

La réponse à cette question est bien évidemment oui, mais ton mental ego pendant une bonne partie du parcours va te donner l'impression que non ou te faire croire que non.

Et c'est justement ce que l'on va voir dans cet article.

Les décharges négatives du mental ego

Pour s'y prendre, il va faire ce qu'il fait de mieux : quand tu vas penser à faire ta vie avec une autre personne que ton autre, il va t'envoyer une décharge d'émotion négative comme la trahison, la culpabilité ou la déloyauté.

Pourquoi il fait ça ?

Car pendant une bonne partie du parcours, ton mental ego jauge que la meilleure option est la dépendance affective et donc toute décision qui invalide cette dépendance affective, qui va “ailleurs ou contre” celle-ci, donnera lieu à une décharge d'émotion négative, qui va te paraitre être bien réel, c'est-à-dire “la vérité”.

En gros tu vas te manger une claque dans la nuque pour te faire comprendre que ce n’est pas un chemin à prendre.

Tu vis tellement dans l'illusion du mental ego que tu crois encore que le message envoyé avec la peur est réel alors tu l'écoutes et tu fais ce qu'il te dit. Alors qu'en fait, tu viens de te faire “arnaquer” par ton propre mental ego. 🤣

Finalement tu arrêteras d'envisager cette option pour revenir alors à ton point de départ :

La dépendance affective.

Elle est pas belle la vie ?

Sauf que cette option : vivre avec qqun d'autre que ton Runner vient d'une intention positive qui consiste à être heureux parce que tu le vaux bien et que tu le mérites, et à ce moment-là ou tu envisages cette option :

BAAAAAM ! Décharge négative, car tu envisages une autre option que le Runner.

Du coup cela veut dire (dépendance oblige) que tu n'as pas le droit d'être heureux par toi-même ou pour toi même. Dis donc Chaser, tu te Runneriserais pas un peu à tout hasard…?

Le pire c'est que beaucoup croient que c'est leur intuition ou leur âme qui leur parle dans ce genre de situations alors qu'en fait c'est juste leur mental.

Tu n'a pas idée à quel point le mental est polymorphe et peut te faire croire tout et n'importe quoi

Finalement dans la spiritualité on va parler du fameux “éveil spirituel” qui consiste justement à se rendre compte progressivement que beaucoup de nos décisions sont d'abord prises pas notre mental ego et qu'on est piloté par lui en pensant être aux commandes…

D'ailleurs, les Neuroscientifiques d'Harvard disent qu'environ 90% des décisions d'un adulte sont prises par l'inconscient, l'adulte ne fait alors qu'acter des décisions dont il n'est pas l'auteur mais pense l'être…

Et c'est vrai, car quand tu commences à simplement observer la réalité de ton quotidien, il est très facile de se rendre compte que tu te réveilles pas le matin en choisissant de te bombarder de pensées négatives concernant “ta relation FJ”.

Ces pensées sont générées automatiquement par ton mental ego par contre toi tu les subis.

Pourquoi ?

Car tu as choisi de t’identifier au contenu des pensées que le mental produit non-stop.

Ou dit d'une autre façon, tu ne sais pas comment te détacher de l'emprise et du contrôle que ces pensées ont sur toi (paraphrase de Bouddha). En somme tu ne sais pas comment lâcher prise.

Tu crois être ces pensées alors que ce ne sont pas les tiennes, mais celles de ton mental. On parle alors de vivre dans l'illusion du mental ego grâce à l'identification au mental ego.

  • Quand tu crois au message de tes émotions -> identification au mental ego
  • Quand tu agis en fonction de ce message -> tu vis l'illusion du mental ego.

Je te donne un exemple qui va te parler…😏

Quand ton Runner te fuis, car il te prend pour la poupée Chucky qui lui court après avec un couteau de 25 cm de long, toi tu sais qu'il a fumé un joint on est bien d'accord ? 🤣 🤣 🤣

En même temps, t'as vu la gueule de Chucky ? Tu m'étonnes qu'il ai les boules !

En fait, il ne fait qu'acter une décision qui n'est pas la sienne, mais celle de son mental ego qui lui fait croire que l'amour est souffrance (etc…).

Quand il pense à se lancer dans cette relation, il prend alors une décharge d'émotion négative qui lui fait croire que c'est vrai (que l'amour est souffrance) alors qu'en fait, c'est la décharge négative qui est souffrante….

Il fait alors une association qui est fausse (mais comme tout le monde d'ailleurs, car on tombe tous dans ce panneau).

On associe le message avec l'émotion négative et on n’emprunte pas le chemin. Ici pour le Runner cela donne la chose suivante :

Me lancer dans cette relation = émotion négative = amour = souffrance = pas le bon chemin.

Alors qu'en réalité, ce qui fait souffrir le Runner est cette décharge soudaine d'émotion négative et non l'amour, car à l ‘instant T, il ne ressent pas l'amour mais une émotion négative qui va être associée à l'amour.

Petite nuance qui fait toute la différence.

Le Runner ou tout autre personne sujet à ce genre de mécanisme, c'est-à-dire tout le monde, va alors garder en mémoire l'empreinte de cette décharge négative.

Tu nages alors dans le monde de tes propres limites intérieures générées par ton mental ego.

Grosso modo, l'ego mental fait avec toi ce que l'on fait à certains animaux. Tu sais quand tu leur met un collier qui balance une décharge électrique chaque fois qu'ils ne font pas ce que tu veux qu'ils fassent…

Tu fais le rapprochement ? 🤣 🤣 🤣 🤣

Finalement, cette association d'idées passe en une nanoseconde dans la tête du Runner fait qu'il va croire au message provenant de la décharge négative. Il agira alors en fonction du message et s'éloignera de toi.

S'il était présent et conscient, il comprendrait alors que la peur est une illusion et que c'est la décharge qui est souffrante et non l'amour.

Maintenant que le Runner s'est identifié au contenu du message, sa vie se base alors sur une l'illusion crée de toute pièce par son mental ego.

Résultat : la fuite.

Le Runner est alors persuadé que tu n'es pas bon pour lui et qu'il faut te fuir, sauf que de l'autre côté, son vrai self couplé à son intuition lui dit le contraire…

Et là tu comprends les vas et viens de ton Runner couplé avec ses failles narcissiques, son passif agressif, son délire de parano et de persécution de son mental ego.

Ce sont les “armes” que le mental ego utilise afin d'amener son hôte (le runner) vers la solution qui lui paraît être la meilleure option. Le mieux décidé par qui ?

Par le mental ego bien sûr, car pour lui, au vu du contenu du disque dur du Runner, dans cette situation (“Amour FJ”), la meilleure de stratégie est la fuite pour maintenir son hôte en toute sécurité.

En fait, ces mécanismes on les a tous, d'ailleurs toi aussi Chaser t'es complètement piloté par ton mental qui te fait croire que la dépendance affective est la meilleure stratégie à suivre pour que tu atteignes ton objectif : Être heureux.

Autrement dit, pour ton mental ego, rester en enfer (dépendance et souffrance) devrait te permettre d'aller au paradis et tu vas comprendre pourquoi dans cet article.

Prépare tes kleenex tu peux en avoir besoin 🤣 🤣 🤣

La dépendance : la meilleure stratégie

En fait ce qu'il se passe c'est que le Chaser va vivre exactement le même mécanisme de peur que celui raconté avec notre Runner, mais sur une autre thématique.

Le Chaser a ressenti un vide toute sa vie qui n'a pu être comblé qu'en présence du Runner aussi il y aura instantanément une association dans son cerveau :

Runner = Bonheur

En plus de cela, c'est une association réelle et factuelle, puisque vécue. Elle est alors extrêmement ancrée, car proportionnelle à “l'amour” ressenti.

En gros, cette association c'est du béton armé renforcé à l'acier.

Et c'est ce qui va créer ton obsession pour ton Runner et te rendre à la fois aveugle et perméable à plein de concepts à la con. Pendant une bonne partie de ton parcours, tu vas devenir comme cet animal à qui l'on met un collier électrique et ne jurera plus que part “ta réunion” :

Acquisition réunion, objectif réunion, y a que la réunion qui compte.

Le Chaser va donc devenir dépendant de son Runner puisque soumis à sa programmation mentale et aux décharges électriques chaque fois qu'il va envisager un autre chemin que celui dicté par le mental ego.

En effet c'est le mental ego qui dirige la partie et c'est pareil pour tout le monde, sauf que tu fais ton “éveil spirituel” comme on dit. Et la dépendance est, selon le mental ego la meilleure des stratégies et voici pourquoi.

Face à cette séparation, il n'y a que deux choix possibles :

  • Chemin 1 : Tracer sa route, faire sa vie et retrouver sa complétude pour soi, par soi.
  • Chemin 2 : Attendre que” le jumeau” revienne pour retrouver le jackpot émotionnel.

Il choisira alors l'option 2 qui est pour le mental le chemin le plus court pour obtenir la réunion, car “le jumeau veut”, mais ne veut pas, il y a alors “moyen de moyenner”:

Il faut juste attendre qu'il ouvre les yeux. Et qu'on se le dise, attendre est le chemin du moindre effort. Autrement dit, je fous rien et j'aurais les résultats.

Alors que dans le chemin 1, tirer sa révérence est associé à perdre “son jumeau” définitivement ou quelque chose du genre, alors comme on ne veut pas le perdre, car le perdre serait perdre la possibilité de retrouver cet état d'extase émotionnel

On va alors rester accroché comme une moule à son rocher à l'option 2 : l'attente.

Et si on va rester accroché, c'est bien parce que de l'autre côté on ne croit pas une seconde être capable d'atteindre cet état d'extase par soi-même. En plus, chaque fois qu'on va envisager un autre chemin ce que celui là, on se mangera des décharges d'émotion négatives.

Petit toutou bien dressé restera dans le panier (la dépendance).

Finalement, comme on croit pas être capable d'atteindre cet extase émotionnel par soi-même, il ne reste que le chemin de la dépendance et l'attente que notre autre revienne.

Et on y croit pas à cette complétude par soi même, en tout cas au début, car quand notre mental regarde dans le disque dur de ta vie, il voit bien “qu'avant la rencontre avec le Runner” tu auras bien essayé 1001 clés pour atteindre ce paradis, mais sans succès.

Alors quand tu envisages le chemin 1, celui du retour vers soi, tu vas te manger une belle grosse décharge d'émotion négative qui te fera croire que ce n'est pas le bon chemin.

Pourquoi ?

Car t'es la marionnette de ton mental ego, ni plus ni moins.

Pourtant la complétude est le plus court chemin vers ta réunion, si on reprend le théorie FJ. Mais ça, le mental ne le sait pas, car il n'a accès qu'aux informations contenues dans ton disque dur

Tout ce qui est en dehors de l'écran radar lui est inconnu et pour lui, ce qui est inconnu ne mérite pas d'être explorer, car source de danger potentiel.

Autrement dit, n'allant pas à gauche (retour vers soi) et ne pouvant pas aller à droite (réunion Runner), on reste entre les deux… à attendre.

On met alors sa vie sur pause !

Tu remarqueras que ton Runner est toujours “le cul entre deux chaises” lui aussi… En fait si tu prends le temps de réfléchir, tu remarqueras que le Chaser à une tendance à se Runneriser, mais pas sur les bons côtés…

  • Il n'ose plus dire ce qu'il pense, car il a peur que l'autre fuit,
  • Il n'ose pas dire non, car il a peur que l'autre tombe dans le silence,
  • Il a peur de faire sa vie seul, car ça serait perdre son autre,
  • Il a peur de ceci et de cela,
  • Il devient indécis,

Finalement le Chaser commence à avoir pas mal de peurs…

Et comme la peur paralyse… tu comprendras l'attente du Chaser.

En gros le Chaser devient un gros peureux qui s'oublie et n'ose plus, car totalement pris au piège dans sa peur de perdre son autre, car cette peur est au coeur de sa dépendance.

Car son mental ego a associé : Runner = bonheur.

Et c'est pourquoi il n'osera pas prendre le chemin 1, car prendre le chemin 1 c'est prendre un chemin ou le Runner n'est pas présent, c'est donc tout bonnement impensable.

  • Chemin 1 = Pas de Runner
  • Chemin 2 = Runner

Vu que Bonheur = Runner alors on se retrouve avec l'association suivante :

Bonheur = Runner = Chemin 2 = Attente/dépendance.

Alors que de l'autre côté le chemin 1 est associé à :

Pas de Runner = pas de bonheur = chemin de merde = sans saveur.

En plus de cela le mental ego sait que seul on est jamais arrivé à ce niveau d'extase ce qui verrouille la décision. Soit dit en passant, cela veut dire que seul ta vie est sans saveur. (cherche l'erreur…).

Je sais tu vas avoir du mal à le reconnaître, mais dans ce cas, pourquoi être si obnubilé par ton Runner si seule ta vie est si géniale…?

Non, car en complétude, ton autre tu t'en tapes le haricot comme de l'an 40, car ta vie est maintenant génial, pleine de saveur, de peps, de gouache, de motivation et d'entrain.

Bizarre la réunion ne t'intéresse plus… 🤣 🤣 🤣

  • Si elle vient, c'est super.
  • Si elle vient pas, c'est super aussi.

En fait en complétude, t'y penses plus, car ce n'est plus une préoccupation ou une inquiétude car ton bien-être ne dépend plus de la présence de l'autre. Cette phrase en général dérange les dépendants puisque cela “invalide” leur programmation de dépendance.

Je te laisse réfléchir Maurice.

Enfin bref, quand t'y seras-on en parlera, car tant que t'es pas en complétude tu peux pas savoir ce que c'est donc tu ne peux que l'imaginer et la jouer “ouais, mais moi je lui envoie de l'amour, car c'est l'amour inconditionnel flamme jumelle” LOL.

>> N'importe quoi 🤣🤣🤣 <<

Non non… en complétude t'es bien trop concentré à kiffer ta life plus qu'à prendre ton Runner pour un incapable qui a besoin que tu lui envoies de l'amour constamment, car il a “besoin de soutien”.

En complétude tu arrêtes de te la jouer “sauveur” car tu comprends que le futur de “ton runner” dépend de lui. Il peut travailler sur lui ou pas, dans les deux cas c'est son choix.

C'est juste qu'il faut arrêter de se voiler la face.

Tu lui envoies de l'amour, car tu as besoin d'être connecté au lien, car au fond… cela te permet de nourrir ta dépendance, car tu as trop peur de faire ta vie sans ton Runner alors t'espères que ce faisant cela te ramènera la clé qui ouvre ta porte que tu NE VEUX PAS ouvrir seul.

Comme seul t'y arrives pas et n'ose pas, toi avoir besoin de quelqu'un tu as —> Dépendance

Comme tu n'arrives pas à l'avoir en vrai, vu que c'est la séparation, tu vas partir dans des trips intergalactique de “discussions en 5D” avec ton jumeau, tu lui envoies de l'amour et ainsi de suite, car au fond :

Tu n'arrives tout simplement pas à décrocher, voilà tout.

Alors tu vas porter le masque du sauveur, de celui qui a atteint un certain stade d'amour et qui envoie de l'amour à son Runner, car il est déjà “au-dessus” alors qu'en fait, t'es encore à fond dans la dépendance, car si tu arrêtes tout cela :

Tu te prends une décharge négative en pleine poire, tu te sens triste, ta vie n'a plus de sens, car tu es encore à une étape intermédiaire de la dépendance.

En gros c'est l'ego mental qui te maintient sous dépendance, tout en te faisant croire que t'es plus dans la dépendance alors que t'y ai jusqu'au cou.

Quand t'arrêtes de boire de l'alcool tu ne passes pas tes soirées dans les bars.

Aller, médite celle-là 🤣 🤣 🤣

T'arrives juste pas à faire ta vie sans être obsédé par ton Runner, car sans lui au fond, t'a l'impression de mourir.

D'ailleurs voici la réaction du Chaser quand tu lui proposes de se libérer de sa dépendance, de son attente et de toute sa souffrance par rapport au parcours FJ 🤣 🤣 🤣
(met le son)

Du coup, comme le chemin 1 n'est pas envisageable, il ne reste que l'option 2, celle de l'attente et c'est là que le Chaser va devenir un marin d'eau douce et écumer toutes les vidéos FJ le tarot, les blogs, les livres, car cela le maintient connecté à son “espoir” de revoir son autre.

Il se perdra lui-même dans les méandres de la dépendance, rongé de l'intérieur par cette dépendance, son incompréhension, en passant de sursauts d'espoir en sursauts d'espoirs chaque fois qu'un médium lui annonce le retour du Jedi…

Chose qui n'arrivera pas, ce qui le fera retomber encore plus bas par la suite. Et ni une, ni deux, voici le chaser reparti dans la dépendance : Le tarot et la médiumnité… Comme quoi, on change pas une équipe qui gagne 😋🤓

Bref, quand le Chaser arrivera au point ou il en aura marre d'en avoir marre le mental va alors s'actualiser et choisira alors la seule option qu'il reste : Le Chemin 1 ! Pour ce faire, tu vas avoir envie de te libérer de ta souffrance pour commence puis emprunter le chemin 1.

À ce moment-là, tu verras la magie karmique intergalactique et supraluminique opérer, par une simple décision de ta part, car tu en auras vraiment raz le cul…

Tu pourras enfin d'autoriser à vivre et tout va changer petit à petit.

Maintenant que toi et ton ego mental envisagez l'option 1, tu vas te rendre compte (petit à petit) que te reprends goûts à la vie et qu'envisager de faire ta vie avec une autre personne que ta FJ n'est plus sujet à des décharges d'énergie négative, mais au contraire…

Tu te sens super bien en y pensant. 🤓

Le choix de la souffrance

Quand t'es trop occupé à chercher des causes extérieures à toi même, tu vas forcément louper la cible avec ta flèche, car tu ne regardes pas au bon endroit.

Chaser tu souffres, car tu veux souffrir, ni plus ni moins, mais tant que tu ne regardes pas à l'intérieur tu t'en défendras en disant que “non ce n'est pas vrai”.

Bien sûr de manière consciente, tu te dis pas :

“Tiens je vais me tailler une petite heure de souffrance histoire de…”

Mais ta volonté de ne pas faire d'effort, de ne pas prendre le chemin 1, de continuer à mater du tarot et consulter des médium montre ta faiblesse d'avoir envie d'avancer dans ta vie. Ceci est est le résultat d'un choix intérieur dont tu n'as pas trop conscience, car t'es trop occupé à regarder à l'extérieur qu'à sonder tes propres pensées.

Si tu regardais, tu t'en apercevrais :

Pour ton Mental Ego >> c'est moins souffrant d'être dépendant, que d'envisager ce retour à soi.

Tu choisis alors de souffrir, car cela te promet le retour du jedi.

Pourquoi ?

Car comme dit précédemment, tout chemin que tu envisages qui n'est pas le chemin de l'attente et la dépendance, sera considéré comme non valide de la part de ton mental et il t'enverra une décharger négative, que tu vas écouter et donc… à laquelle tu vas t'identifier.

Tu n'envisageras plus ce chemin, pour revenir à ton point de départ : la dépendance si souffrante, mais moins souffrante que de prendre l'autre chemin.

Autrement dit, tu fais le choix de laisser ton mental ego te dire ce qui est le mieux pour toi, donc tu fais le choix d'être contrôlé par lui, donc tu fais le choix de souffrir, car tu fais le choix de croire à son baratin.

Tu choisis donc bien de souffrir. Fin de l'histoire.

Et c'est pourquoi, toutes solutions qui demandent de l'implication personnelle comme l'EFT tous les jours ou autres techniques qui vont directement s'attaquer au mental ego, son systématiquement écartés du chemin.

Et c'est pourquoi de l'autre côté, on ira allègrement vers toute technique qui promet des résultats sans effort : médiumité, cartomancie et toute la clique.

Soit toute activité où tu ne fais rien mais tu obtiens des résultats. 🤣

Tu l'auras compris, le but de cet article est que tu te demandes si réellement tu te permets, tu t'autorises à être heureux ou si tu préfères continuer d'alimenter ta dépendance.

Dans les deux cas, c'est un choix que tu fais.

Beaucoup répondront de manière mécanique “oui bien sûr” pourtant, vérifies tes actions au jour le jour et regarde si tes actions vont dans le sens de ce “oui bien sûr”, car tu risques d'avoir des surprises…

“Mais oui je matte des vidéos FJ et des guidances TOUS les jours, je fais mon travail sur moi”

Non petit padawan, tu est passé d'une dépendance à un autre. Tu as arrêté de fumer et t'es devenu alcoolique en écoutant des alcooliques t'expliquer que t'es sur le chemin de la guérison. LOL

Dis donc, le “parcours FJ” c'était pas le parcours de l'éveil ? Ouvre les yeux il est temps !

En fait on pourrait résumer la chose suivante :

Tout choix qui te fait trop sortir de ta zone de confort et/ou qui invalide une programmation mentale déjà établie te fera goûter à ce genre de décharges d'émotions négatives.

  • Sortir de ta zone de confort : décharge négative, car égal insécurité.
  • Arrêter de fumer : décharger négative, car fumer égal plaisir.
  • Parler à cette nana dans le café : décharge négative, car insécurité et refus à la clé.

En gros si tu as compris le message, on vient juste de décortiquer comment la peur fonctionne.

La peur est un mécanisme de défense de l'ego mental face à une décision qui invalide une programmation mentale déjà établie.

Si t'es vraiment déterminé afin de t'autoriser à être heureux, dresse une liste des choses qui te tiennent à coeur que tu n'as pas encore osé faire. Tu peux également lire cet article qui te donne un exercice afin de parvenir au même résultat.

Feras-tu ces exercices ou pas ? Si cela doit ce faire cela ne tient qu'à toi. 😎

Si tu en es au point que t'es vraiment déterminé à guérir, je t'invite à cliquer ici pour prendre une séance de thérapie comportementale cognitive.

Alexis Faure

⛓️‍💥 Coach Pleine Conscience.
🌱 Désactivation des Traumas.
🌱 Transformation Consciente.
🧘‍♀️ EFT ❘ PNL ❘ SDN ❘ MCBT ❘ DTMA.
🥂 +9000 coachings réalisés.
🏆 +2.3 Millions de pages lues.
👉🏻 Guérir du parcours FJ ici.
👉🏻 Guérir des dépendances ici.
👉🏻 Guérir de l'anxiété ici.

66 comments

  • Bonjour 🙂
    Un runner peut-il être en couple avec une âme soeur lors de la rencontre ?
    Runner et chaser peuvent-ils persister dans leurs relations de couple respectives tout en travaillant sur eux-mêmes ?

    • Coucou ! je me permets de te répondre comme je suis dans ce cas de figure 🙂
      Je suis chaser et j’ai reconnecté avec mon jumeau. J’ai tout plaqué pour lui sans avoir de contacts ( séparation avec mon âme sœur, vente maison, formation, tout…). Depuis peu, j’ai bien bossé sur ma grosse blessure d’abandon et de l’enfance et n’attendant plus mon runner et en déclinant ses invitations, j’ai choisi de me remettre avec mon âme sœur que j’ai quitté qui est aussi le père de mon enfant. Tout est possible ! Je souhaite un beau parcours à mon runner! j’ai énormément souffert, à terre même, et maintenant hop je repars avec mon âme sœur qui me fait bien bosser ma relation au père que je n’ai pas eu <3
      Bises !

      • Quand j’avais 20 ans alors que j’ai souffré beaucoup sur le plan sentimental à cet époque là j’ai pleuré souvent si ma copine me quitte pour une autre personne. Et alors un jour j’étais en promenade et. J’avais rencontré un pasteur qui m’avait dis ceci” mon fils Dieu ma dit de te dire ceci , ne pleure plus parceque ta femme arrive mais elle est encore petite, elle vas t’aimer plus que les autres femmes que tu abordent”. J’ai connu ma flamme jumelle après un grand bouletvement. total dans ma vie(séparation avec ma 1iere ex femme, puis 2ieme ex femme) jusqu’à rester celibataire. Nous travaillons ensemble dans une même entreprise mais nous avons des differences comme par exemples: difference d’âge de 10 ans , des cultures, des réligions, des vies sociales , des regions. Mais ceux que je ne comprend pas chez elle, on se voient presque chaque jours au travail , elle me quitte pas les yeux , nous avons peu communication ,chaque fois elle me regarde au bureau si je demande un rendez vous elle accepte mais ne vient pas toujours, des rendez vous manqués. Un jour je l’avait parler à propos des sentiments que j’ai envers elle , elle m’avait répondu en ce terme” je t’ai écouté mais donne moi un peu le temps de réflechir” dépuis elle m’ a jamais répondu mais elle me regarde tjrs aux yeux.
        Ma question est la suivante est ce que je peux trouver une autre femme même avant complétude ou attendre la complétude.

    • Bonjour,
      Merci pour cette question.
      Je suis en début de parcours flammes jumelles, tout en ayant une famille que j’aime énormément.
      Je suis entrée en phase de séparation depuis 5 jours, avec mon runner. C’est difficile, car j’ai des crises d’angoisse qui arrivent à tout moment. Je me sens “à l’ouest”.
      Jusqu’à présent je n’avais pas parlé de ce que je vivais. Il sait juste que j’avais repris contact avec C. depuis mai 2021!
      Ce matin, je me suis lancée à lui révéler la situation et lui ai parlé de parcours flammes jumelles. Il est assez cartésien. Il m’a dit que ça lui faisait penser plutôt à un lien pervers narcissique, mais qu’il restait à mes côtés. Je ne sais pas si j’ai bien fait de lui en avoir parlé.
      Je ne veux pas quitter mon mari.

      Quant à mon runner, il m’a fait comprendre qu’il ne pouvait plus répondre à mes messages car il croule sous le travail et le peu de temps qu’il avait c’était pour se consacrer à sa famille. Quelque part je suis soulagée, car je peux reprendre ma vie de famille tranquillement, mais en même temps, je ressens un vide. Mes sentiments sont tourmentés, je fais le yoyo entre pleurs et rires.

  • Et si le fait que l’on soit chacun en couple/vie de famille depuis un certain temps “bloque la réunion” on peut se demander si on est vraiment sur ce genre de parcours même si beaucoup de signes concordent ..

    Finalement on est jamais sûrs de rien 😕

    • En fait c’est pas parce qu’on est dans cette situation qu’on est pas FJ. Cela n’a rien à voir, que l’on soit en couples tous les deux ou pas, de toute manière, il y a tout un tas de choses à “surpasser”.

      Tu as des runners et Chaser célibataires et pas en réunion pour autant…
      Tu as des runners en couples et chaser célibataire (le plus fréquent) et pourtant pas en réunion…

      • Je suis d’accord là-dessus, ça met en lumière tout un tas de choses dont on avait même pas conscience avant la rencontre…ressentis, prises de conscience, vision de la vie, de part ce lien incroyable et indéfectible à te rendre dingue parfois! Le but étant certainement de devenir de meilleures versions de nous-mêmes.
        Signé un chaser pas encore sorti de la dépendance 🙊

      • Habituellement comment réagit le runner si il apprend que son autre est en couple ?? Qu’elle soit (la runner dans mon cas) en couple elle-même ou pas!!??

        • ca je sais pas… ca dépend de chaque runner je pense. Mais une pointe de jalousie et de “finalement c’est cuit” ne serait pas surprenant.

    • Les familles recomposées c’est monnaie courante de nos jours. Donc l’enjeu et l’obstacle n’est pas là à mon sens, mais bien plus profond, ancien, intérieur. FJ ou pas, si on veut être ensemble, ou si on est prêt à être ensemble, on acte en ce sens.
      Signé une personne ni chaser, ni runner, ou alors une chaser yin ou runner yang, car oui je regarde trop de paramètres objectifs pour me ranger ou ranger l’autre dans une case, qui nierait l’entièreté de son être. Et c’est d’ailleurs en ça que ce site est utile je trouve, car au final, osef, plutôt que se raccrocher à des concept ou croyances, utilisons des outils de dvpt personnel, car si on bouge, toute la systémie autour aussi (famille, fj etc). Pour moi et l’autre, célibataires, sans enfant, c’était une autoroute si on voulait. Et ben non, parce qu’il faut voir au delà des apparences. Et prendre les blocages et blessures à bras le corps. Si ça ne s’est pas fait c’est que malgré les non obstacles extérieurs en apparence, ça bloquait à un autre niveau…
      Et non, on est jamais sûr de rien. Au final, c’est un prétexte pour bosser sur soi, et si on le fait bien on sera forcément mieux après, peu importe la conclusion de cette relation et où elle ira, car bosser sur soi c’est améliorer sa relation à soi, et donc aux autres. 🙂

    • En fait pas forcément, car les runners en général en “début de parcours”, c’est-à-dire pendant un long moment, ont une mentalité de perdant, donc d’un côté ça les attriste, mais de l’autre côté ça les arrange, car ils pourront se dire “ah bah je le savais… finalement c’était pas une personne pour moi”.

      Si tu réfléchis comme un chaser, oui cela devrait les faire se bouger alors que non, car se bouger veut dire… s’engager et ils ont peur de l’amour. C’est pourquoi les Runners veulent la relation à 2/10. Ils ne veulent pas s’engager, mais pas la perdre non plus. Ils naviguent toujours entre deux eaux.

      C’est pourquoi, sur le blog je ne cesse de répéter : chaser va chercher ta complétude, libère-toi du manque et de l’attente, c’est ta priorité. 🙂

    • Je sais pas si ça change quelque chose d’être yin conscient du lien en 1er, mais pour le coup moi si l’autre se met en couple éclair pour m’agiter sa conquête sous le nez, voilà ce qu’il se passe dans ma tête =Pourquoi? Rendre jalouse? Faire réagir? Me manipuler? Désolée mais les “triangulaires”, ne m’intéressent pas, dans ce cas, oui, je passe mon chemin. +Ce qui avait un potentiel sympa est brisé, c’est une forme de trahison. J’ai pas signé pour participer à une version low coast du Bachelord. C’est pas une question d’avoir une “mentalité de perdant” ou quoi, c’est perdre la confiance en l’autre. Point barre. Si on te sort des belles paroles pour en fait, se mettre avec la première venue si juste tu prends un peu le temps (faire connaissance/ analyser la nature des sentiments, etc), ben ça envoi juste un message d’incohérence et annule tout. Si l’autre a besoin d’user de tel stratagème (en faisant souffrir une tierce personne au passage, abusé pour elle) pour te “faire réagir/bouger le derrière”, obtenir de toi ce qu’il veut plus vite, ça pue. C’est des méthode de collégiens, de mauvaise série B avec une VF bien pourrie qui en rajoute dans le drama gerbant. Qui manipule? Se ment? Porte un masque? Donc pour séduire quelqu’un, vous lui montrez que “vous aimez quelqu’un d’autre” (parce que pour quelqu’un de pure et simple d’esprit on se met avec quelqu’un que si on l’aime)? PTDR c’est vachement logique comme stratagème. Pour un peu que la personne ai des pb de confiance ça va bien la terminer. Je vais pas me mettre avec la personne si je ne l’aime pas. Donc, si je vois ça, ça m’envoie le message suivant: 1) “il l’aime, point, sinon il se mettrait pas avec= je mérite de trouver quelqu’un qui m’aimera/ me choisira aussi, adieu.” ou 2): “Cette personne se met vite en couple et se désintéresse vite des gens, cette personne n’est pas prête à s’engager, s’il l’a jeté aussi rapidement, il peut faire pareil avec moi, alerte, pas fiable, ouf ça me montre le genre d’individu que c’est, ouf j’ai évité le pire”. Voila, si vous trouvez illogique qu’une personne n’a pas envie de s’épuiser à avoir de l’espoir et se dise en toute logique “bon bah c’est cuit”, parce qu’ un ADULTE responsable se met en couple ou flirt ailleurs (ce qui revient au même et prouve juste que la personne en a rien à foutre de votre gueule au final pour faire ça). Les stratagèmes n’ont rien d’aligné, au mieux, ça nous fera souffrir un temps de la désillusion, et c’est pas séduisant pour un sous, ça fait fuir n’importe qui souhaite des relations authentiques à mon avis. Logique et légitime. On se met en couple ailleurs pour les bonnes raison= par amour, pas pour faire “bouger le derrière de quelqu’un”….sauf si vous en avez rien à foutre de saboter les 2 relations (parce que si l’autre se rends compte qu’elle a été utilisé à de telles fins, normalement si elle se respecte, elle devrait pas avoir une “bonne” réaction non plus). Et c’est comme ça qu’un yin qui voit ça peut se dire “va chercher ta complétude, libère-toi”. (Ouvre toi à rencontrer qqun de vrai et de simple, pas à quelqu’un qui utilisera tes stratagèmes tout pétés).

        • “Ok et son “finalement c’est cuit” lui fera pas comprendre.. réaliser..ou la faire se bouger le derrière!!?”. De Carol 07…
          Alors mon ego traumatisé interprète mal le propos. Mais effectivement, pour ma part, si on attend une réaction, c’est qu’il y a une stratégie derrière. Mais cela n’est que mon ressenti personnel….

          Et pour répondre à Carol 07, si cela intéresse quelqu’un… À l époque où l’on se voyait dans le cadre professionnel , mon merveilleux chaser s’était remis en couplé avec son ex copine. Trop de fierté pour lui montrer quoique ce soit, aucune honse de jalousie, car dans ma tête c’était montrer de la jalousie =être faible=lui permettre de prendre l’assendant sur toi=domination=privation de liberté… . En aujourd’hui c’est encore difficile pour la part d’accepter d’être jalouse et de montrer ma jalousie envers une femme qui bourdonne autour de lui…. Et de cette situation, je suis restée le week-end à déprimer au lit en ayant le sentiment d’avoir été rejetée par lui, et qu’il ne m’aimait pas. Que j’étais rien au final pour lui et blablabla…. Je n’avais pas imaginé à l’époque que c’était pour me faire réagir… Ou me tester ou juste mon indécision avec son impatience qui l’a poussé à agir ainsi. Bref. Voilà. J’espère que cela peut aider… Bisous

      • PUTAIN MERCI…..😩 Tellement bien résumé l’état d’esprit d’un yin… On mange sévère mais en général on déteste faire souffrir autrui. D’où cette idée pourquoi se servir d’autrui pour faire réagir une autre personne… C’est juste un irrespect total, autrui est une personne avec des sentiments, pas un objet ni un pion d’échec…. 🙁 Enfin bon courage à tous, yin yang runners chasers Jean Michel et René… . On vous aime chers amis chasers💋❤️.

        • A part coyotte, personne ici ne parle de monter une stratégie pour faire réagir le runner… La question initiale est :

          “Habituellement comment réagit le runner si il apprend que son autre est en couple ??”

          Aucune stratégie la dedans, mais une simple question.😃

  • Merci Alexis!!
    Tu sais je n’ai pas la certitude que je suis dans une relation FJ.
    Mais ce que je sais c’est qu’il y a un lien extrêmement fort entre nous…mes intuitions et mon ressenti sont indescriptibles si je peux dire.

    Les comportements sont extrêmement similaires.
    Ce qui est différent je dirais c’est l’influence au niveau de son entourage..famille..
    Presque certaine à 95% que ça famille ne l’encouragerait pas à rester avec une personne qui n’est pas bonne pour elle.
    Sa famille m’adore….je crois simplement qu’elle ne parle pas de certaines choses me concernant.

    Et ce qui est triste dans ça c’est que ya pas si longtemps elle m’a écrit pour me dire qu’elle aimerait que j’aille la voir et que avec son ex avec qui elle avait été 2 mois et demi et que c’est une fille avec qui il y a 11 ans leur relation n’avait pas été possible donc elle lui donnait une chance. Mais cette courte relations était de la trahison..mensonge.. beaucoup de chicanes… très toxique…
    Mais finalement quelques semaines plus tard elle est retourné avec elle.😕
    Donc…….bravo championne!!!! Et je sais pas à qu’elle point elle est consciente de notre lien comme moi je le suis. Mais moi je ne lui écris plus depuis 1 an environ, car j’ai mis mes limites…et je continue ma vie pour me respecter. Mais elle, elle finit toujours par me réécrire!! Et je lui redis non!!

    Mais moi je vais commencer la technique de libération émotionnelle cela m’appelle énormément!!!🙂

  • C’est quand même hallucinant quand on aime sincèrement qn et qu’en toute logique on ait envie de faire notre courte vie avec, on soit taxé de dépendant affectif!

  • En ce qui me concerne, j’avais simplement envie de réussir ma vie, à savoir faire ma vie avec la bonne personne, celle qui me correspondait et m’était destinée: le runner

  • Vos articles sont très intéressants, cest du beau travail.
    Perso aujourd’hui apres bcp d avancement, je vois la reunion comme un grand plaisir, un enorme plaisir peut etre le plus grand plaisir sur terre, mais plus comme un plaisir qui completerai ou s appararenterai au bonheur, non le bonheur et le plaisir sont bien deux faux jumeaux.
    Le bonheur trouver grace à ce chemin c est le bonheur de “vivre” tout simplement sans besoin d aucun plaisir, le plaisir est bon mais dangereux si il remplace un bonheur inexistant, quand le bonheur a pris toute la place en soi, alors le plaisir esr bon et reste un plus, pas vital.
    Je pense qu a ce stade là on est deja bien.
    Vivre avec une autre femme nee dis rien mais l hypothese ne me deplait pas pour autant j y suis pas fermé mais je ne le cherche pas, sinon en fait je chercherai a fuir ma solitude ce qui voudrait dire que je suis pas heureux de vivre simplement et seul.
    Donc si sa doit arriver sa arrivera avec une autre, et l idee de rester seul me va tres bien aussi, et l idee de vivre avec mon autre est aussi fantastique, mais plus a nimporte quel prix, si cela ne me convient pas je dis non tout simplement, comme avec les membres de ma famille, ami, professionnel aucun traitement de faveur.
    Et cest une joie d etre dans cet etat d esprit ( cela n a biensur pas était toujours le cas).
    Remplacer le besoin par l envie comme disait Balavoine.
    C est un peu ça, oui j ai encied etre avec elle mais j en ai pas besoin, et comment savoir que vous avez pas besoin de votre runner pour vivre?
    Et bien c est de ne plus l avoir.

    Ps: J ‘aprecie votre humour et m y retrouve dedans

  • Bonjour,

    Très sincèrement, je ne suis pas certaine que tous ces efforts d’explication sur les mécanismes servent à quelque chose…car lorsqu’on explique, on est dans le mental or cette relation n’a rien de rationnel, elle échappe à toute logique, on sent le “divin”…je pense qu’on attribue trop souvent la séparation à des “mécanismes”, mais n’est -elle pas plutôt une “préparation”? Les cycles de silence, les vérifications-tests en allers-retours pour voir où l’on en est? Quoi qu’il en soit, je pense qu’il faut simplifier au maximum cette relation, ni chaser, ni runner…deux personnes se rencontrent et se reconnaissent, leur vision sur l’existence change à jamais, ouverture sur l’éternité, d’où le sentiment de toucher le divin, le puzzle manquant incarné par cet autre car TOUJOURS dans la bienveillance, un amour pur, l’autre semble “angélique”…et l’élévation, la prise de conscience du lien qui passe par “une séparation” sans quoi, qu’y aurait il pour différencier ce lien d’une relation habituelle? Que l’on y croit ou pas, le temps impose le phénomène dans les esprits les plus cartésiens…l’amour ne s’atténue pas, sa profondeur, sa pureté, la croissance et les progrès opérés sur notre personne nous pousse à évoluer positivement après que la douleur se soit estompée…celui qui fait silence est souvent le 1er éveillé à la nature sacré du lien, et ses fuites semblent davantage laisser le temps nécessaire à l’autre d’assimiler cette histoire hors du commun. Et puis, ne pas attendre, le fuyant ne dit jamais adieu, mais souvent à bientôt…pour disparaître des mois ou des années…lien éternel. Rien de toxique, que du beau. Alors ne pas attendre, évoluer, vivre et…ce qui doit arriver, arrivera. Facile à dire au départ mais lorsqu’on chemine, c’est ce que l’on comprend de ce parcours hors du commun…trop de vidéos qui rendent complexes une relation qui à mon sens est beaucoup plus rare qu’il n’y paraît. ON désacralise ainsi le lien car ce lien, qui se vérifie fait souffrir uniquement par l’absence jamais par les actes ou paroles de l’autre…la foi est la clé…pas la patience. On n’attend personne, on doit être heureux et se réjouir d’une rencontre qui nous change pour le meilleur…ce qui est destiné…sera… 🙂

    • Finalement je me retrouve dans les écrits d’une personne. Bien d’accord avec toi Valerie. Pas besoin de se donner une étiquette. Je me donnais celle de chaser, puis elle est revenue une semaine après notre séparation. J’en ai tellement souffert de cette séparation, mais je lui ai fait confiance, et je l’ai accepté, mais elle est revenue… je lui ai alors dit de repartir, que ce n’était pas le temps, que je ne voulais pas souffrir encore une séparation, et je me suis senti runner. Puis quelques jours plus tard, je sens l’amour qu’elle se donne, et ça me pousse à m’aimer davantage. C’est une force intérieure qui jaillit, et je la sens jaillir de ma FJ qui se donne tant d’amour. Je sens que notre mission de vie approche. Je pense d’ailleurs que la réunion des FJ ne pourra se faire seulement que si les FJ s’accordent le droit de faire leur mission de vie, et le seul moyen de la découvrir, c’est en atteignant le fameux Je Suis. Ce merveilleux moment où notre nom devient synonyme d’égo. Ça peut sembler fou, mais lorsqu’on vit ça, l’amour de soi est si intense que la seule chose qui nous importe, c’est le bien d’autrui. L’amour inconditionnel c’est ça. Donc oui, tant qu’on se laissera mener par cette dualité chaser/runner, on restera dans le 3D, et on s’empêchera d’accéder à l’amour inconditionnel de soi.

  • Super Article, merci ecore une fois…
    Je suis Chaser et j’ai vite mis fin à la relation car je ne peux pas accepter une relation frustrante ppur ma vie. Je sortais d’une relation avant avec un Pervers narcissique et j’ai vite reconnu de mauvais signaux et j’ai choisi mon bonheur et mon bien être… S’il revient changé alors Amen… s’il ne revient pas, mon destin affectif se dessinera dans d’autres horizons…. mais je n’accepterai certainement pas une attente subie et victimisante …

  • Merci pour cet article qui me parle….. En choisissant le 1 j ai aussi donné le nom retour vers soi à ma page Facebook… Je lis donc cet article en souriant à ce joli clin d oeil 😊😉

  • Bonjour,
    Je suis rentré dans ce parcours de FJ depuis maintenant 3/4 mois, sauf que mon parcours est très différent de la “norme”, j’ai donc beaucoup de question dont je n’ai toujours pas trouvé de réponse.

    Pour résumé ma situation, j’ai rencontré ma FJ sur internet, puis après (beaucoup) de temps, j’ai ressentis que j’avais une connexion étrange avec elle, suite à mon éveil à cette connexion, j’ai eu une période de dépression (la nuit noire de l’âme), où mes doutes/peurs/souffrances sont ressortis, au bout de 3 mois (donc très récemment), je suis sortis de cette période en étant en paix avec moi même, j’arrive clairement à voir qu’il y a un avant et un après cette période, je me sens différent par rapport à avant, mais en mieux !!! j’ai guéris ma part de souffrance la plus grande, même s’il m’arrive encore d’avoir des petites rechutes de 2/3 jours mais rien de bien important comparé à cette longue période de 3 mois, bref, donc même si au début j’avais des doutes sur la véracité de cette histoire de FJ, maintenant, après un énième signe du destin pour me faire penser à elle, j’en suis convaincu: cette fille est ma FJ, problème, moi je suis conscient de ce lien mais pas elle, vu qu’elle ne m’a pas (encore) rencontré, je lui est donc envoyé un message pour lui expliqué cette histoire de FJ mais elle m’a répondu qu’elle était déjà en couple et bientôt fiancé…. j’ai donc plusieurs questions:

    – Que dois-je faire? essayer de faire en sorte qu’elle me voit pour lui faire réaliser ce lien, même si elle est déjà en couple ou attendre que le destin la fasse me rencontré ? d’un côté, ça me dérange de perturber son couple, surtout qu’elle y est heureuse, et ça me fait un peu de peine pour son copain mais d’un autre, si j’attends trop longtemps et qu’elle se rend compte de ce lien après cette marié + eu des enfants, ça va être vraiment terrible comme situation pour elle… donc je ne sais vraiment pas quoi faire…

    – Si jamais elle s’en rend compte et qu’on est ensemble, vu que j’ai déjà eu ma période de nuit noire de l’âme AVANT d’être avec elle, la séparation est elle quand même inévitable ?
    car cette période risque de lui arriver à elle aussi mais vu que moi j’ai déjà fais le plus gros du travail, peut-être que je pourrais quand même rester avec elle pour l’aider, à moins qu’elle décide malgré tout de se séparer ?, je ne sais pas…

    – J’ai également vu que l’on est sensé être l’opposé (Yin et Yang) sauf que de ce que je vois, bah je vois beaucoup plus de points communs que de différences entre nous, et je n’arrives pas à identifier qui est Yin et qui est Yang, comment faire pour le savoir ? car j’arrive à identifier que je suis Chaser et elle Runner mais concernant le Yin et le Yang, je n’arrive pas…

    – Un autre truc étrange, c’est que entre le moment où je l’ai connu et où j’ai remarqué que l’on avait une connexion, il s’est passé 2 ans (exactement 2 ans d’ailleurs, jours pour jours, encore une coïncidence…), et c’est vrai qu’elle a “changé” entre temps, donc est il possible que cette “ancienne” version d’elle n’était pas ce qu’elle était vraiment, et c’est pour cela que mon âme ne l’a pas reconnu, et que c’est cette ”nouvelle” version d’elle qui est sa vraie personne, ce qui a déclenché en moi cette reconnaissance ? à moins que c’est mon âme qui est long à la détente, je ne sais pas non plus…

    – Dernière question, vu que ne pas pouvoir être en couple avec elle ne me dérange plus, (même si j’aimerais beaucoup, forcément) si elle prend conscience de ce lien qui nous unis, est-ce qu’elle va quand même chercher à me fuir ? car de ce que j’ai compris, si le Runner fuit, c’est à cause de l’insistance du Chaser, mais vu que moi, dans ma situation, je ne cherche pas à insister pour être avec elle, pourquoi elle me fuirait ? afin d’éviter que ses blessures nous fassent coulés ensemble ? mais vu que j’ai déjà guéris la majeure partis de mes blessures, pourquoi ses blessures me ferrait sombré ? à moins que ce sois par refus de croire en ce lien ou parce que cet amour la ferrait souffrir, je ne sais pas…

    Merci beaucoup de prendre le temps de répondre à mes questions, cela m’aiderai énormément !!! car le chemin de mon parcours de FJ est encore long, d’ailleurs, bon courage à tous !!!

    Merci de m’avoir lu, je vous souhaite une bonne journée !!!

    • Personne n’a les réponses à vos questions. Aucun parcours n’est semblable. Le concept FJ (articles, vidéos, livres) s’adresse à votre mental et non pas à votre âme. Il faut s’avoir s’en détacher et c’est difficile (quasi impossible si tôt dans le parcours, donc inutile de culpabiliser si vous n’en êtes pas là, c’est normal). J’en suis à 3 ans, et je continue à lâcher prise là dessus, c’est beaucoup mieux qu’à 3-4 mois mais j’ai compris que vouloir aller plus vite que la musique, c’était se mentir à soi-même…. Je suis en milieu de parcours proche de la complétude mais pas encore (et ça n’a rien à voir avec l’absence de la FJ dans ma vie, maintenant que j’arrive à voir au delà de la dépendance en toute honnête, ça à avoir au fait que PAR MOI-MÊME et POUR moi-même, je n’ai pas encore réalisé tous les actes, prises de conscience, et avancées qui me permettrait d’être plus complète, kiffer ma life, et il faut accepter que parfois on a l’impression d’y être, et puis on retourne carrément dans un état proche du début de parcours, pour ré avancer ensuite. L’autre ne me manque plus, ou rarement maintenant (attention on confond parfois manque de l’autre avec mental qui tourne en boucle sur cette idée de FJ), et même, quand je pense à un éventuel retour, je flippe, car j’ai enfin commencé à regarder dans MA direction et non pas dans la sienne, pour comprendre que ça n’était pas “prêt” de mon côté non plus. (voir les questions sur soi plus bas). Ce n’est pas une avancée forcément linéaire. Il peut y avoir un pas en avant, un en arrière. Attention au conditionnement et surtout au conte de fée auquel on vous fait croire dans certains discours FJ, qui s’adresse à votre mental, à vos désirs…à la fin du chemin et pas au chemin lui-même. Revenir à l’instant présent. A la réalité telle qu’elle est là maintenant. Cette personne que vous avez identifié comme votre FJ ne vous a pas reconnu comme telle. Cela se respecte. Vous devez avancer à partir de là. Même si c’est dur à accepter. Souvent, on aurait envie qu’on nous confirme le lien. Mais, de toute façon, qu’elle soit votre FJ ou pas, c’est la même chose, dans les faits, vous devez vivre pour vous et accepter la réalité présente. La partie de vous qui veut qu’elle sache que vous êtes FJ est un leurre. C’est la partie de vous qui veut le couple. Car FJ ou pas, le couple n’est pas assuré. Certaines personnes n’ont jamais revu leur FJ de leur vie. Quand on prend ces faits, on se rend compte que l’autre sache ou pas, n’a en fait aucune importance. Certaines FJ le sont, réunies ou pas, et n’ont jamais mis le mot FJ dessus. Même le chaser conscient. Certains savent sans les mots et concepts qui vont avec (surtout ceux avant l’heure d’internet). Pourquoi l’aider si elle ne vous a rien demandé? FJ ou pas, c’est intrusif (voir aussi rôle du sauveur, triangle de Karpman, et en cherchant à sauver l’autre, dans quelle mesure je me fuis?). Chacun est responsable de soi avant tout. Vouloir aider l’autre cache souvent le fait qu’on accepte pas que l’autre ne nous reconnaisse pas…
      “On est censé être yin ou yang”, NON, on est censé être nous, attention au conditionnement que peut occasionner le concept FJ (qui s’adresse au mental uniquement et pas à l’âme). De toute façon, vous avez du yin et du yang en vous, après, savoir à quel %….Si on nous disait qu’il faut se mettre une plume dans les fesses et danser sur une plage à la pleine lune pour retrouver son autre, on serait nombreux à le faire en début de parcours, et puis on se rend compte que l’enjeu n’est pas là…Si pas fait, vous pouvez lire l’article de ce site “Pourquoi tu devrais lâcher prise sur ta polarité” qui est dans mon top 10 d’articles pertinents, tous sites FJ, livres, vidéos confondues (et il y en a eu bcp bcp, encore une dérive du début de parcours ou prendre l’info externe de façon boulimique et plus simple que de SE voir, se concentrer sur SOI, SES projets sans chercher à savoir ce que fait l’autre…)
      SE regarder bien en face. Votre texte, comme tant d’autres de début/ milieu de parcours se veut détaché…mais…(je vous laisse vous relire, imaginez que vous lisez le commentaire d’un autre, pour être votre propre miroir). Voir qu’on est “attaché” est une étape indispensable pour vraiment se détacher :). Comme pleurer toutes les larmes de son corps si besoin est, est indispensable pour aller mieux 🙂
      Voyez aussi cette vidéo, qui pique un peu, mais qui remet les pieds bien sur terre, et l’ancrage est hyper important dans ce parcours: https://www.youtube.com/watch?v=3PEVgVAdAlQ (je me suis revue en début de parcours à travers les paroles et le ton de voix de la femme qui pose la question. On la sent perdue et complètement décentrée. Elle dit “j’ai lu ça”, “la FJ serait”…elle ne donne pas SA définition…elle parle à partir de concept extérieurs. Attention, ça ne veut pas dire qu’elle n’est pas FJ. Ca veut juste dire qu’elle n’est pas encore dans le lâcher prise. Or, FJ, est un parcours vers SOI.
      Pour info, certains “runner” sont éveillés au lien en premier…Donc votre âme longue à la détente, je ne sais pas, mais il est possible que cette “nouvelle version” d’elle soit juste une runner “éveillée” qui a bossé sur elle…Sauf que “éveillée” veut-il aussi dire “consciente” du lien, ça je ne suis pas sûre, de mon expérience…(il est possible qu’elle ai bossé sur elle, sans savoir qu’elle était FJ, et sans savoir qu’il y avait une connexion entre vous, s’il y en a une).
      Là ça va un peu piquer: vous parlez comme si toutes les FJ étaient censées finir en couple…personne n’est sûr de ça et tout les parcours étant différents, pour certains duo ça se fera, mais pas forcément pour tous, en fait, les deux sont possible…seul l’avenir vous le dira.
      Non, le runner ne fuit pas forcément à cause de l’insistance du chaser. Là aussi, c’est dur, mais il faut lâcher prise. Certains chaser se sont réveillés assez vite pour arrêter de “chasser”, et bien souvent, c’est à ce moment qu’arrive la séparation, car le chaser se rend compte que si lui arrête de porter la relation….ben elle s’effondre, car runner n’est pas prêt à prendre sa part relationnelle (surtout ceux après 2017 où il y a eu une explosion des informations sur les FJ permettant de se rendre compte des choses plus vite, au niveau conscient, mental, mais l’éveillé, n’est pas toujours celui qu’on croit…). Pour ces chaser là, il y a eu très peu de “poursuite”. Certains étaient même prêt à accepter juste une amitié, et ils se sont quand même mangé dans la face une séparation complètement WTF. Par exemple: runner propose un rdv à chaser, runner annule (le runner est bourré de peur assez WTF qui peuvent occasionner jusqu’à des symptômes de maladie physique, parfois même ce sont les peurs du chaser qu’il capte que chaser lui-même ne voit pas, se croyant prêt), runner revient timidement vers chaser qui a arrêté de chasser, runner commence à gosther, runner bloque chaser (parfois dans tous les moyens de communication à leur disposition, mail, tél, réseaux sociaux etc), chaser doit juste accepter de n’avoir aucune explication et se faire goster et bloqué par un ami, ce qui est inédit comme situation, vu que chaser choisit bien ses amis et pas des relations superficielles mdr). Un runner s’appelle pas runner pour rien. Faut comprendre qu’il peut fuir, même quand ça échappe à la logique de chaser. C’est énergétique. Donc c’est même pas la peine de chercher la logique. Faut comprendre que le runner, n’a pas la même fonction du tout dans le lien.
      “à moins que ce sois par refus de croire en ce lien ou parce que cet amour la ferrait souffrir, je ne sais pas…” arrêtez de penser à sa place. Oui, vous ne savez pas. Vous êtes dans la supposition, créée par votre espoir, désir, envie, d’être reconnue par cette personne, d’être avec elle. Dans toute relation c’est le pire truc à faire. Les faits nous disent “elle est en couple et heureuse de l’être.” Pour vous dire à quel point ce parcours est WTF pour nos esprits et logiques humaines, certains duo se séparent alors que les deux étaient célib et auraient pu se mettre en couple (si leurs égos blessés avaient pas foutu le dawa), les “énergies tierces” sont parfois pas aussi évidentes que des conjoints empêchant la réunion.
      Et même si elle se mentait à soi-même, SON réveil, ne viendra pas de vous….cqfd. La preuve, votre expérience vous a déjà donné cette réponse. Vous lui avez parlé des FJ, elle vous dit qu’elle a quelqu’un. Il faut distinguer savoir mental, conscience et éveil spirituel.
      Ne voyez aucun jugement dans mon écrit. On est tous passés par là plus ou moins. Mais c’est pas le côté FJ qui fait ça. C’est le côté dépendant affectif. (Quoi? Moi? Dépendant affectif? Non pas du tout….ben si, partir du principe que l’autre qui se dit heureux dans son couple et se poser toutes ces questions plutôt qu’accepter que vous aimeriez, même une toute partie de vous la relation, et pas elle (pour l’instant au moins), en est un symptôme… L’attachement n’est pas l’amour. Vous ne voulez pas quelqu’un qui viennent vers vous parce que vous lui aurez “fait comprendre les choses”, vous voulez que cette personne le fasse d’elle-même. (Si si, et là votre mental va chercher à discuter, mais votre âme, elle sait).
      Alors, on accepte ce côté “obsessionnel” envers son jumeau, mais on regarde dans le bon sens:
      QUESTIONS SUR SOI:
      -Suis-je bien dans ma tête, dans mon corps, dans ma vie, dans ma profession, dans ma peau, dans ma ville, dans mon logement etc etc…aka, suis-je en énergie d’amour par le plein? Est-ce que je m’aime assez moi-même, pour ne pas avoir besoin de la validation de l’autre.
      OU
      -Ai-je BESOIN de l’autre dans ma vie pour me sentir bien?
      Même quand vous aurez sondé tout cela en vous, il y aura des jours, on va pas se mentir comme disent certains, où vous sentirez juste le manque et la frustration. Inutile de lutter contre, on est pas infaillibles, c’est ok, avancer, et dépasser. Et être doux avec soi-même, sans complaisance.
      Ce qui m’intrigue dans votre discours, c’est qu’elle ne vous a pas rencontré…vous n’avez donc pas eu la phase “lune de miel”.
      Un runner est parfois capable de vous dire que vous avez un lien spécial entre vous (dans mon duo, c’est lui qui venait me chercher au début, en faisant les premiers pas, et en disant des choses puissantes sur le lien, sans s’en rendre compte, je l’ai compris plus tard), même quand tout est platonique et officiellement “juste de l’amitié”. Pour d’autres chaser qui ont eu la chance d’être en couple avec runner (peu de temps en général) se prennent même des “je t’aime”, pour se faire jeter le lendemain mdr (ou encore “je t’aime mais tu mérite mieux” ), il faut vraiment lâcher la compréhension logique avec votre logique de chaser car chez runner ça fonctionne pas pareil, c’est comme si toi tu as MAC et lui windows 95^^)…En tous les cas, la dynamique FJ se base sur un minimum de chose…souvent, le runner est incohérent, entre ce qu’il dit et ce qu’il fait. Un runner est un peu “ambigüe”, au moins pendant la dite lune de miel, et même parfois encore un peu pendant la joute des égos, même si pas prêt à voir ou à s’engager, et il ne se rend même pas compte qu’il est ambigüe, mais le chaser lui voit (et c’est d’ailleurs ce qui le rend dingue^^).
      Sinon comment différencier ce concept FJ de l’érotomanie? Pour vous donner un exemple, j’ai parlé une demie journée avec quelqu’un en toute légèreté, et ça lui a suffit pour se comporter à mon égard comme un dépendant affectif, comme si je lui devait déjà quelque chose. Alors que je n’ai eu AUCUN comportement ambigu à son égard. J’ai donc fini par le bloquer, car, je n’avais pas envie de laisser entrer cette personne à ce point dans ma vie. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé dans sa tête, mais franchement ça a du aller loin pour qu’il se comporte comme ça. Je me dis qu’une personne comme ça, pourrait très bien, si elle se croit in love de quelqu’un à peine rencontré, se fourvoyer et se croire FJ…lire des ressources externes et se conditionner dedans. Et refuser de voir juste les simple fait, que je lui avait dit que je n’étais pas intéressée (ce qu’un runner ne fait pas forcément, puisque runner ne se positionne pas^^). J’ai essayé de lui dire les choses, avec clarté et bienveillance, mais si quelqu’un ne comprend pas, ne veut pas voir la réalité, il peut vite se convaincre et se dire “bloqué” parce que l’autre est son runner…Alors que l’autre en a juste eu marre, et n’a pas voulu perdre son énergie avec quelqu’un qui ne voit et ne comprend que ce qu’il veut (sans considérer la personne qu’il pense aimer). Bloquer devient alors le moyen pour éviter d’être harcelé. Rien de spirituel là dedans. La personne que je crois être mon runner, c’est elle qui est venue me chercher en tout premier lieu, et m’a témoigné un minimum d’intérêt, d’affection, de “conscience inconsciente” du lien. (Je sais, c’est chelou, mais mon runner avait des parties clairement “éveillé” est-ce que ça l’a empêché de fuir? NON mdr) Et pourtant, malgré ça, RIEN ne me dit qu’il se “réveillera au lien” un jour, ou s’il le fait, qu’il aura pour autant de nouveau envie de passer du temps avec moi, de s’investir dans une relation, ou même de s’engager dans un couple. ou même moi, car si j’ai bien avancé dans ma complétude, ma vie, je n’aurais alors peut-être plus de place pour lui dans ma vie terrestre (le lien il est là quoi qu’on en fasse), et ça aussi, faut être prêt à prendre le “risque”. A l’instant T, je dois accepter que malgré cela, je ne SAIS rien du futur. Je ne peux que me concentrer sur ICI et maintenant. J’ai tenté de refouler, couper le lien, passer à autre chose. Je comprends que je dois juste accepter cette nouvelle part de consciente, tout en vivant ma vie, sans la contrôler, car telle est la condition de tous les humains. BREF, c’est vous qui savez, et quand je dis vous, je ne parle pas de votre mental. 🙂 Bon courage

      • Bonjour,
        Je viens seulement de voir qu’on m’avait répondu, merci pour ton message, il s’est passé beaucoup de chose entre temps (entre mon 1er commentaire et celui là), j’ai discuté avec deux personnes qui sont également FJ, et elles m’ont beaucoup aidées, grâce à elles, j’ai compris que je suis dépendant affectif de cette fille, car j’ai peur d’être abandonné (blessure de l’abandon), depuis quelques jours, j’essaye de vivre ma vie indépendamment des autres, mais je n’arrive toujours pas à m’imaginer vivre sans elle (car en vrai, ce que je suis en train de faire, être indépendant, c’est plus dans l’espoir que cela me permette d’avoir la réunion que pour moi même…), pareil, quand je pense à devoir vivre sans elle, je ressens un vide en moi, une peur d’être seul, inconsciemment, je fuyais cette pensée en me rassurant que si je voulais tant être avec elle, c’est car je ressens de l’amour, mais c’est faux, c’est surtout car je suis complètement dépendant d’elle, donc il faut que j’arrête de vouloir être avec elle pour ne plus être dépendant (encore une fois, si je ne veux plus être dépendant d’elle, la vérité, c’est plus dans un objectif de réunion que d’épanouissement personnel…), mais je n’arrive pas à comprendre comment se détacher de ce lien et être dans un état de “je m’en fous d’elle, je vis ma vie tout seul” car comment c’est possible d’être dans cet état tout en éprouvant de l’amour pour elle ??? j’ai essayé de ne plus être amoureux d’elle mais c’est impossible, d’ailleurs, après avoir essayé, je l’aimais encore plus qu’avant 😂 en fait, plus le temps passe, plus mon amour pour elle augmente, c’est terrible 😂, mais bon c’est vrai que ça ne fait que quelques mois que mon “parcours” a commencé, donc je verrai bien comment les choses évoluent, par contre, 3 ans et toujours pas en complétude ??? woaw, courage, ça doit être dur, je sais pas si je pourrais tenir aussi longtemps vu la torture mentale que c’est…

        • En vrai, je pense que je me complique la vie pour rien, pourquoi essayer d’atteindre cette “complétude”, et de ne plus ressentir ce “besoin” d’être avec elle ??? au contraire, vouloir atteindre ce stade, ça va dans le sens de la dépendance affectif, car vouloir la complétude, c’est afin d’être “prêt” pour se réunir avec son autre, car finalement, j’ai pas besoin d’atteindre la complétude pour être heureux, ni de ne plus vouloir être avec elle, je peux très bien faire ma vie tout seul dans mon coin sans être “complet” en gardant en tête l’envie et l’espoir d’être avec elle un jour, et être heureux comme ça, pourquoi ça serait un problème ?

        • C’est aussi ce que j’avais perçu en lisant ton message.
          ” je n’arrive toujours pas à m’imaginer vivre sans elle”, mais, si j’ai bien compris, vous ne vous êtes même pas rencontré? Donc, tu n’as pas vécu avec elle, et pourtant, tu ne t’imagines pas vivre sans? Pourtant, tu l’as déjà fait, tu vivais sans avant de la rencontrer virtuellement. Tu te base sur un potentiel fictif, Un peu comme un mec qui écrirait un super scénario de comédie romantique mais n’aurait pas encore le budget, les acteurs, l’équipe de techniciens etc…Scénario mental, à partir de ce que tu perçois d’elle, ou ce que pourrait être votre vie ensemble, et non pas qui elle est vraiment/ ce que vous avez déjà vécu ensemble. C’est + ou – ça? Si oui, se rappeler que tout ce qui est inexploré est souvent mis sur un piedestal, idéalisé, biaisé… (tu peux faire tes recherches sur la “fixette amoureuse” et ses mécanismes sur le net).
          “car en vrai, ce que je suis en train de faire, être indépendant, c’est plus dans l’espoir que cela me permette d’avoir la réunion que pour moi même…”, oui et ça, à mon avis, c’est fortement amplifié et aggravé par tous ces gens qui font des tirages FJ ou articles putaclic promettant la réunion ou le couple divin à toutes les FJ à la prochaine pleine lune etc etc. Tu t’es déjà conditionné à partir des choses que tu as pu lire ou entendre, plus qu’à ton expérience réelle avec elle.
          Si c’est trop hard, se faire aider par des bons thérapeutes (hypnose, emdr, eft, kinésio, etc etc etc les choix sont multiples) car même si au début tu as l’impression de le faire dans l’idée d’être avec elle, ben au final, si le travail est bien fait, c’est toi qui récoltera les lauriers pour une meilleure vie! A commencer par plus être dans la DA. Donc, c’est tout bénef, et c’est déjà hyper positif ta lucidité!
          Si je peux me permettre un conseil: accepte ta dépendance affective avec bienveillance, reconnaitre la chose est l’étape première dans le processus de la guérir.
          “je m’en fous d’elle, je vis ma vie tout seul”, lutter contre et contre productif. Il vaut mieux s’accueillir et “s’accompagner” dans tous ses ressentis et émotions (positifs ou négatifs). Accepter ses sentiments, sans les refouler, en fait. On peut ressentir une forme de dualité au début, parce qu’on colle la souffrance au fait d’aimer, alors que, si tu est DA, ta souffrance affective est bien plus ancienne….
          Vouloir s’en foutre d’elle, c’est l’égo (pour ne plus ressentir la peine/frustration de ne pas être aimé en retour, ce qui est bien compréhensible), ou aussi, la culpabilité, voire la honte, (et pour ceux qui ont flirté ou ont été en couple
          avec leur FJ, l’impression d’avoir été manipulé, trahi, etc),

          3 ans c’est rien mdr, j’imagine que c’est la part en semi complétude qui peut désormais le dire^^. Si tu veux une histoire rapide, simple et romantique, je te souhaite de rencontrer une âme sœur. Parce que la FJ, c’est clairement pas sa fonction première mdr…(malgré ce qu’on peut lire, et malgré les ressentis de la lune de miel qu’on a du mal à laisser partir). On ne parle pas de 3 ans de torture mentale, heureusement! On parle de 3 ans de parcours, de travail sur soi. XD Je suis plus heureuse aujourd’hui qu’avant la rencontre, même en étant pas avec.
          Heureusement que tu n’es pas tombé sur les témoignages qui parlent de décennies de parcours mdr.
          Je n’ai plus DU TOUT la même notion du temps. Je ne suis plus à ça prêt. Et surtout, plus de DA= plus d’attitude sacrificielle, plus de triangle de Karpman. Mon lien FJ est là, la relation n’est pas fonctionnelle (il faut être deux pour être en relation). C’est la vie. 🙂 Je vais pas attendre un éventuel réveil de l’autre pour vivre ma vie. ^^

          Exemple de séance d’EFT pour traiter la DA: https://www.youtube.com/watch?v=Tl3yGfNrgzQ (à adapter selon ton cas, tu peux changer les phrases que tu associe aux tapotages).
          https://youtu.be/QRdH7fuqZGE

          • Oui, c’est ça, on ne s’est jamais rencontré, après, ce qui me fait penser que je ne peux pas vivre sans elle, c’est car avant cette rencontre, j’étais la plupart du temps malheureux, j’étais très peureux, anxieux sociale, j’arrivais pas à faire des choses par moi même et j’attendais qu’on me le dise pour le faire, mais depuis cette rencontre, tout a été bouleversé, rien que le fait de penser à elle me donne du courage, et depuis je suis beaucoup plus confiant en moi et je me sens bien dans ma peau, je suis heureux, pendant cette période de 3/4 mois, j’ai fais par moi même des choses que j’aurais été incapable avant la rencontre, rien que le fait de lui avoir envoyer un message pour lui dire que je l’aime et que je pense qu’on est FJ, j’ai encore du mal à réalisé que je l’ai vraiment fait, car jamais de la vie j’aurais eu le courage de faire ça avant, et pourtant, je l’ai fait, donc c’est pour ça que je suis dépendant affective d’elle, car ce qui me motive à me surpasser, et me permet de faire des choses qui avant me paraissaient impossible, bah c’est en (très) grande partie grâce à elle. Je suis conscient que ce qui a changé, c’est uniquement dans mon cerveau, car que ce soit avant ou après cette rencontre, ma situation dans la vie n’a pas changé, je suis toujours seul, donc même sans être avec elle, je suis capable de faire toute ces choses qui me semblait impossible, c’est d’ailleurs ce que je fais actuellement, elle n’est pas avec moi mais j’arrive à faire ces choses, sinon, pour finir, j’ai du mal à comprendre ce qu’est exactement cette période de “lune de miel”, si on peux m’éclairé là dessus !🙂

  • Bonjour! Il y a une chose dont vous ne parlez absolument pas et qui vient perturber le fait de se remettre en couple avec quelqu’un d’autre —> la télépathie sexuelle ce que certain appellent montée de kundalini ou sexe virtuel (faire l’amour à un fantôme en gros) et c’est pas un petit problème c’est un des points qui fait qu’il est très difficile de se mettre avec quelqu’un d’autre. Depuis le début du lien j’ai eu des tonnes de rencontres âme soeurs avec qui je suis restée au stade amical car mon jumeau même si je ne le vois pas est très possessif dès que je m’approche d’un homme ou juste matte un homme je sens sa présence de manière trop lourde nous avons trop fusionné et nos pensées se mélangent on communique en télépathie et je le vois sur mon visage comme si j’étais lui du coup impossible de ne pas penser à lui pourtant j’ai tout essayé jusqu’à coucher avec un autre homme pour trouver ça extrêmement nul comparé aux sexe virtuelle qui m’a donné plus d’orgasme que toute ma vie passé. J’ai beau m’épanouir personnellement depuis notre rencontre; en 2 ans j’ai fais plus de trucs que je rêvais de faire que toute ma vie d’avant; et je me sens vraiment épanoui quand je fais tout ça et je vois mon jumeau un peu comme un boulet (désolé pour lui) je ressens ses émotions et parfois c’est dure de faire le tri entre les siennes et les miennes Bref tout ça pour dire wai okay pour la complétude par soi-même c’est mon délire pas de problème mais j’aimerais qu’il me lâche et s’ occuppe de lui il est ultra dépendant addict à moi et au sexe virtuel du coup il me ralenti dans mes projets c’est relou j’ai l’impression de devoir sans cesse me battre pour faire ce que je veux de mes journées ou penser ce que je veux!!

    • Oui mais cela revient exactement à ce que j’ai dis dans l’article : il y aune part de nous qui ne “veut pas lâcher son jumeau” même si on dit “oui oui ça me soule”. Rien que le fait de dire “pourtant j’ai tout essayé jusqu’à coucher avec un autre homme pour trouver ça extrêmement nul comparé aux sexe virtuelle qui m’a donné plus d’orgasme que toute ma vie passé”

      Cette phrase là montre qu’une porte est encore ouverte en vous ce qui lui permet ses incursions, en fait avec le temps ça va partir quand vous en aurez tellement marre d’en avoir marre que vous direz réellement et intérieurement “ciao à votre jumeau”.

      Jusqu’àlors, certaines portes en nous sont encore entre-ouvertes et permettent à l’autre de faire ses incursions.

  • Bonjour 🙂
    Un vrai bonheur votre site !!!!
    Cela apporte beaucoup de légereté dans le parcours Flammes Jumelles et j’en ai bien besoin. Je suis chaser, déjà passée par l’éveil/réveil, nuit noire de l’âme, (avant notre reconnexion) et poussée dans mes retranchements par mon compagnon actuel qui est mon âme soeur et s’est porté volontaire avant son incarnation pour me faire bosser dessus afin que je me reconnecte avec ma flamme jumelle <3 c'est magnifique ! Tout est acté et soigneusement préparé !
    Ma flamme Jumelle est mon thérapeute 😀 qui communique lui aussi avec les mondes invisibles et travaille dans les énergies. Et c'est le symbole du Christ qui nous a réuni, je pense que nous sommes proches du but !
    J'adore mes montées intenses de Kundalini (mon dieu… sur mon lieu de travail :D) et j'aime tout le monde, je suis remplie d'un amour fou pour toute forme de vie sur Terre, merci beaucoup pour votre site ! <3
    Bien à vous !!!!

    • Quand vous sites que c’est le symbols du Christ qui vous a réuni, pouvez-vous m’en dire plus ? Cela m’intéresse

  • bonjour est t’il possible d’être dans une relation de type personnes Anxieux/ambivalent avec un/une Évitant sans que ça soit un lien d’âme jumelle ? Après un an de la rencontre je coche toutes les cases sauf celles qui implique un lien énergétique hors de la présence de l’autre (rèves, etc…).

    • Bonjour 🙂

      Oui absoluement, en fait il y a plusieurs types de dynamiques relationnelles qui collent parfaitement avec les parcours FJ.

      • merci pour votre réponse. C’est juste que le reste de la description me parle énormément, grande complémentarité et lien très fort en la présence de l’autre, sentiment de la connaitre depuis toujours, temps qui passe très vite, connexion par le regard très puissante, magnétisme physique … Tout sauf ce qui touche au connexion dans la 5D en fait, mais bon j’imagine que le temps me donnera les réponse, d’après ce que j’ai lu, un an c’est peu dans ce type de parcours.

        • et aussi le fait que nous avons une grande différence d’âge et qu’en apparence tout nous sépare et que cette relation m’a fait changer…

        • Oui en fait les phénomènes peuvent s’étaler dans le temps. Par exemple c’est au bon d’un an que j’ai commencé à rêver de ma jumelle, pourquoi pendant 1 an rien…? Mystère ! Et quand ça a commencé c’était tous les jours pendant 2 mois consécutif.

          Cependant FJ ou pas, on est wuand même face à de la psychologie donc des profils connu et donc le travail sur soi et le décisions à prendre sont les mêmes, faut pas se laisser avoir par le terme “FJ” qui met un peu tout le monde sur pause. 😀

          • oui vous avez raisons et ce qui est rassurant c’est que si on comprend bien le concept en se débarrassant de ceux qui tirent trop vers l’ésotérisme on se rend compte que dans tous les cas les solutions sont les mêmes: la complétude pour le chaseur.

  • Bonjour Alexis,
    Je me questionne tout de même sur un point. Que le chaser ait cette prise de conscience de vivre pour soi, qui le conduit finalement à construire sa vie avec quelqu’un d’autre est une chose importante que je conçois aujourd’hui tout à fait.
    La où cela bloque, c’est quand on dit que l’atteinte de cette “complétude”, la recherche d’un bonheur “seul” ou du moins sans le runner, est justement ce qui conduirait à la “réunion” du chaser et du runner. Je trouve cela à double tranchant.

    Comment être heureux, lâcher-prise complètement dans la vie qu’on se construit sans le runner, si la finalité pourrait être le retour du runner ? Puisque nécessairement, le retour du runner, et la “réunion” runner/chaser mettrait fin à ce qu’on s’évertue à se construire sans lui, avec, du coup, une autre personne que lui…
    Comment vivre son histoire avec cette autre personne sereinement, libérer ses sentiments pour lui, si vivre dans le bonheur avec lui risque de ramener le runner dans sa vie et tout faire capoter ?
    J’ai vraiment un blocage la dessus et ne trouve aucune réponse…

    Dès lors où j’ai fait le choix de vivre ma vie, d’être heureuse “seule”, dans le sens “sans ma FJ”, je me suis beaucoup épanouie et j’ai rencontré quelqu’un pour qui j’ai une infinie tendresse, qui me tempère, me complète, avec qui je veux faire ma vie. Mais je vis avec dans le ventre la peur de le faire souffrir, et l’incapacité de lui dire que je l’aime. Je suis bloquée et je pense que cette crainte que notre histoire peut se terminer si je m’y adonne complètement n’y est pas étrangère… [ dans la mesure où si je lâche prise pour me laisser vivre ce que vous appelez ma “complétude”, cela est la clé pour que le runner revienne et que nous vivions notre “réunion” : mais je ne veux plus de cela, je veux être heureuse avec l’homme que je ME suis choisie !
    Et croyez le ou non, j’accueille avec une certaine forme de bonheur (et d’amour ?) qui n’est pas le mien, les belles nouvelles concernant mon runner : réussites, amour, acquisition d’un animal : quand je le sais bien, je suis bien ! Et nous ne sommes pas amis… juste des connaissances qui se croisons quelques fois ]
    Je sais que cela peut paraître fou… ou peu claire, je ne demande pas de jugements, je le fais assez bien toute seule…
    Et oui, je suis sûre.

    Je vous remercie pour vos retours bienveillants, qui nous permettront à tous de grandir et de nous éveiller, ensemble <3

    • Hello Cazaeline 🙂

      Merci pour ton commentaire :

      En fait quand t’es en complétude, tu as fais le deuil de ta FJ sur tous les plans : plus d’attentes, d’espérance, d’envie, d’intentions de réunion, rien. Le Runner peut effectivement revenir un jour ou l’autre, mais à ce moment-là, rien ne t’oblige à rien.

      Si tu as bien guéris, y a plus de côté “obligation magnétique”. Tu pourras faire ce que tu veux à ce moment -là avec l’esprit clair. Et ce que tu veux peut-être de dire “désolé, mais je suis en couple et je suis bien comme je suis” 🙂

      Et donc ce que tu peux bosser en libération émotionnelle (eft ou autre) c’est ce point là :

      “Mais je vis avec dans le ventre la peur de le faire souffrir, et l’incapacité de lui dire que je l’aime. Je suis bloquée et je pense que cette crainte que notre histoire peut se terminer si je m’y adonne complètement n’y est pas étrangère… ”

      Ca, ca veut dire que tu as encore ce programme/pensée en toi, et tu peux t’en séparer, de ce fait, quand ça sera fait, tu seras plus libre de vivre cette relation pleinement. 😎

      • Merci beaucoup pour cette réponse apaisante, claire et inspirante qui me libère déjà un peu !
        D’autres questions me viennent, forcément…

        Si, quand il décide de revenir, le runner est repoussé par un chaser qui a atteint sa complétude et peut sans difficultés vivre sa vie sans lui, il n’y aura donc pas de réunion … on considère que le chaser devient runner ? C’est le cercle sans fin 🤔

        Et si le chaser décide finalement de ne pas le repousser quand il se pointe… peut on considéré qu’il s’était vraiment libéré de cette “obligation magnétique” et qu’il avait atteint sa complétude ? Ou bien que finalement le travail n’était pas fini et que la relation est de nouveau vouée à l’échec ?
        Autre cercle sans fin…

        En faite, c’est une vraie plaie ces histoires de FJ 😅

    • Bonjour ! Je suis en plein dedans et pour moi c’est toxique comme genre de relation. J’en veux plus même si je vais travailler sur moi même. La liberté n’a pas de prix ! Je me demande si ça existe vraiment les flammes jumelles au final ? N’est ce pas une relation toxique ? Et toute façon les flammes jumelles ne reviennent jamais autant faire nos vies et ne plus y penser. Pour moi c’est terminé.

  • C fou la vie avant de lire votre article j’ai choisi le chemin 1 depuis 24h à ce jour je fais le deuil de cette relation
    Je suis prête à me prioriser même si mon autre me manque

  • Bonjour Alexis,

    Je vous fais part de la situation que je vis, car c’est perturbant pour moi. Je suis mariée à un homme de 9 ans de moins que moi et qui me comble de bonheur et je suis maman de 3 garçons.

    Mais voilà, j’ai repris contact avec un homme que j’ai rencontré il y a 33 ans, pendant les vacances d’été, je n’avais que 14 ans et lui 19. Nous nous sommes très bien entendu, mais j’étais tellement timide, que je ne l’ai pas laissé flirter avec moi. Nous étions bien à nous tenir par la main et avoir de grandes conversations.
    Il m’avait présenté à ses parents, ce qui était étonnant, puisque je n’étais que de passage et il a rencontré les miens, car il bossait dans le camping où je logeais.
    Puis nous ne nous sommes plus jamais revus.

    En lisant vos articles, j’ai trouvé énormément de réponses à mes questions comme:
    Pourquoi l’avoir re contacté après 33 ans de séparation (prise de contact tous les 10 ans de ma part, pour prendre des nouvelles.)?
    Pourquoi vouloir absolument le revoir, si lui n’est pas prêt?
    Pourquoi cette relation me fait elle souffrir, puisque je suis en couple et épanouie?
    Qu’est-ce qui m’oblige à rester en lien avec lui, puisque visiblement tous les prétextes sont bons pour éviter la rencontre (de sa part)?

    Je voulais le revoir et lui présenter ma famille et j’aurais aimé rencontrer la sienne. Juste le revoir!

    En 33 ans tout a été fait pour nous empêcher de nous revoir.

    Avec les réseaux sociaux, il est plus facile de renouer contact! D’ailleurs j’ai pu renouer avec des connaissances juste pour discuter et se donner des nouvelles, c’est sympa!

    Mais lui…. Depuis que j’ai repris contact, je suis dans le flou total. Je me lève en pensant à lui, je me couche avec les mêmes pensées. Je regarde mon téléphone à tout moment. J’ai la sensation de ne plus rien contrôler du tout. Bon, quand je suis avec mon mari, je suis réellement avec mon mari, mais sitôt que j’ai une disponibilité dans ma tête, et bien c’est lui qui revient. Je culpabilise énormément.

    Cela fait depuis une dizaine d’années que je travaille sur le manque de confiance en moi, sur les angoisses de séparation, sur divers blocages… Mais là, j’ai la sensation que tout me pète à la tronche et cela fait mal.

    Merci pour vos articles, qui m’aident à dénouer cette situation.

    • Aussi, depuis une quinzaine de jours, je ne lui envoie plus de messages, pour mettre de la distance et me poser. Et bien il m’écrit! Pourquoi entretenir l’échange?

  • Bonjour Etoile Filante. Je suis dans le cas de figure de ton conjoint. Je découvre la relation FJ de ma femme et je me sens au milieu d’un champ de mines sans savoir comment réagir pour l’aider en pleine nuit noire. Suis-je condamné à attendre qu’elle en sorte seule les bras croisés et de voir si je fais encore partie de son futur? Nous étions si fusionnels avant, c’est horrible de ne plus rien ressentir de sa part.
    Merci

  • Bonjour,
    Je tiens à vous remercier (beaucoup) pour votre blog ! J’étais complètement perdue..je pensais devenir folle (la première relation qui me fais sortir autant d’émotions non gérés…) je perdais pied et l’incertitude de me rendait malade..(j’avais mis ma vie sur pause car dans l’incompréhension totale, le bazar dans ma tête🤯) avec une personne qui fait des “va et vient” qui me faisait souffrir avec ses conquêtes, pour revenir vers moi à chaque fois que ça n’aller plus et me dire que je suis la seule qui le comprends, que je lui fais se rendre comprendre de plusieurs choses, me dire qu’il ne veut pas me perdre, qu’il m’aimes mais…pour divers raisons .. (sûrement la différence d’âge, 15 ans de plus que moi, ou la différence de religion etc.. me disais-je…)pour finalement retourner dans sa relation toxiques..

    Bref, j’en ai bavé comme jamais dans ma vie..car je ne comprenais rien de ce qui m’arrivais, moi qui ne m’attache à personne..qui passe à autre choses dé qu’on me manque de respect ou manques d’attention (j’évitais toute souffrance, mais là j’étais pas prête ! 🤣).

    J’ai donc recherché des infos, je voulais comprendre ce qui m’arrive, pour finalement tomber un jour par hasard sur un article de flamme jumelle (concept que je ne connaissais pas du tout) je n’y ai pas cru mais tout collait parfaitement mdr je me suis dis ça y est j’ai perdu la boule, cet article se fou de ma gueule (la personne qui l’a écrit du moins 🤣). Je lui en parla, lui demandant s’il connaissait ” oui” et basta rien d’autre pas un mot de plus..moi qui lui faisait part de mes peurs, que je ne me reconnaissais plus, que j’étais devenue quelqu’un d’autre, que je n’aimais pas.. il restait silencieux, et je me disais que ça n’en vaut pas la peine et pourtant je revenais vers lui à chaque fois qu’il me rejetais 🤦‍♀️, je ne souhaitais pas l’abandonner car il m’avait fait part de cette peur et me disais que je l’abandonnerai aussi comme toutes les autres etc…j’en avais honte car je me disais que je perdais un peu plus de valeur à chaque fois, mais je le faisais quand, d’où les recherches pour comprendre.. En tout cas je vous remercie beaucoup beaucoup pour toutes vos explications qui m’ont aider à comprendre ce concept et surtout de vos conseils pour arriver à me relever 😊
    Belle journée à vous.

  • A peine lu les 1/10 de l’article, que je me reconnais déjà. Je me reconnais dans tout!!! Mettre des mots sur ce que je ressens, voir que je ne suis pas seul, ça m’apaise et me déculpabilise! Merci 😌😌😌😌

  • Ha ha tu m’as bien fait rire lol .. c’est exactement comme dans la vidéo les vidéos jeu de tarot voyance et tout et tout . La grande totale quoi 🤣 j’en ai bien bavé et encore aujourd’hui cela revient repart mais ça va nettement mieux .. on apprend beaucoup surtout à se détacher 😉 j’ai même des vues sur d’autres hommes maintenant et cela me fait du bien jai le droit de vibrer aussi sans lui ❤️ Ciao

  • Enfin un blog sur les FJ qui libère et qui n’enferme pas. J’ai quitté mon runner il y a deux mois car je me suis choisie. Je suis en chemin de complétude et je relis régulièrement cet article qui me fait du bien et m’accompagne. Merci pour tes partages.
    Lumineusement,
    Aude

  • Excellente explication qui me montre aussi que j’avance sur ce chemin. Car en effet, j’ai mis le doigt sur mon mental ego qui m’empêche d’avoir une relation avec une autre personne par culpabilité et il y avait toujours…cette envie de vomir qui revenait. Mais lire votre explication m’a soulagé et fait bien rire tellement je me suis reconnue dedans. Vos tournures sont excellentes ! Merci beaucoup ! <3

  • Bonjour
    C’est juste horrible la manière dont vous parlez des runners.
    Je ne comprends pas que l’on se déchaine à ce point là. Votre runner a dû sacrément vous en faire baver mais vous c’est vous et vous généralisez un peu trop il me semble.
    Les choses sont loin d’être si basiques. Tout est très complexe et les parcours récents montrent qu’il n’y a plus de situations aussi tranchées.
    Je suis choquée par moment par vos mots
    Pour quelqu’un comme moi qui les utilisent je les pèse…
    Bonne journée

  • Bonjour Alexis,
    Je lis tes articles depuis peu et c’est un régal.
    J’adore cette pointe d’humour et cette façon d’imager tes propos.
    J’ai pris conscience de mon parcours FJ il y a environ deux semaines, après six mois d’incompréhension, de peine, de dépression et de pseudo rejet de la part de ma runner.
    Il y a une semaine, alors qu’on s’étaient croisés tout a fait par hasard le matin, ; rencontre suivie de quelques échanges très détendus et sur le ton de la plaisanterie.
    L’après midi même elle me contacte via Messenger, me demande comment je vais….je ne sais pas si c’est la teneur de ma réponse à savoir que paradoxalement je me sentais très bien avec une sensation de force intérieure en progression ces derniers jours.
    Puis l’échange s’est arrêté quelques minutes , et à ce moment j’ai bien compris qu’elle attendait cette question :”et toi comment vas tu?” , Question que je redoutais de poser bien évidemment…..et bim elle répond je vais bien, je suis en couple depuis une semaine, pour l’instant ça se passe bien, je suis contente…..
    Mon coeur a failli jaillir de ma poitrine, mais contre toute attente je lui ai répondu :”tu es cruelle, tu me déçois beaucoup”…..à savoir qu’avec une autre femme, mes propos auraient sans doute moins mesurés.
    Là, avec ses belles certitudes de runner bien ancrées en elle, elle rétorque :”je suis juste franche”, 😂 on s’est croisés ce matin chérie.
    Quoiqu’il en soit moi en tant que chaser qui a morflé comme jamais pendant six mois, j’ai pris le parti d’avancer et je ne suis plus du tout fermé à trouver une âme soeur….bien sûr je pense à elle., J’ai saisi la force et l’intensité d’une relation FJ…..
    La finalité d’une telle relation n’est pas forcément la Réunion, même si je la souhaite au plus grand nombre d’entre vous…..pour ma part j’ai compris que si je veux effleurer mon plein potentiel, mettre mon ego en sommeil et espérer atteindre la complétude, alors en effet cette épreuve aura été salvatrice….

  • Bonjour à tous si cela peut vous aider à avancer, oubliez le! Reprenez votre vie en main! Vous allez me dire comment je fais c’est uu lien indestructible je pourrais jamais je souffre trop et bla bla ! Ce qui nous fait souffrir c’est justement ce lien qui n’est pas terrestre et qui peut-être ne sera jamais viable dans la matière. Alors vous dites mais pourquoi je ressens tout ca si cela n’est pas viable ? Parce que cela fait partie de notre chemin pour nous réveiller comprendre que c’est nous qui créons notre vie nos croyances, nos idéaux et illusions. Quand nous avons fait le tour et que nous nous choisissons à nous, la douleur finit par partir et le lien aussi. La libération totale 🙂 🙂 quel soulagement!! Pour ma part je compte bien rencontrer un partenaire à la hauteur de mes attentes et pour construire ma vie avec, dans le partage, l’amour la liberté.. tout cela est trop compliqué pour les FJ

    • Bonjour Christel,
      Je me permets de répondre à votre message que je trouve très sain, encourageant et réaliste.
      J’ai déjà pu poster un message similaire dans la rubrique complétude
      Quelle est votre vision de vider son sac pour exprimer ce qui nous a blessé pendant la relation au runner ? Donc écrire une lettre par exemple, en employant le « je » pour exprimer ce qui m’a blessé et que le runner n’a jamais reconnu. J’ai le sentiment que je me sentirai plus apaisée après et au moins ça concrétise le fait que je suis obligé de passer à autre chose puisque plus rien a dire. 
      Mais est-ce un leurre de mon ego ? Est ce vraiment nécessaire de passer par là, donc de reprendre contact avec en quelque sortes ?
      Ou bien vaut il mieux ne pas lui envoyer la lettre, même si écrite ?
      Merci 🙏🏼

  • J’ai commencé l’EFT ce week-end, je travaille sur le fait qu’il me manque et le vide qu’il a laissé. J’ai perdu un confident dans ma vie.
    D’ailleurs, merci Alexis, de m’avoir fait réaliser qu’il fallait que j’assume pleinement mes sentiments pour m’en libérer. 
    Ton discours m’a aidé à comprendre que mon Runner n’était pas aussi exceptionnel que je le pensais et que son comportement a été irrespectueux, lâche et manipulateur, même s’il n’a jamais voulu me faire de mal, le résultat est là : il n’a pas été correct et je souffre de son absence. 

    Il m’a tout donné et m’a tout repris du jour au lendemain. Cet acte est d’une violence extrême et plonge le chaser dans une souffrance et un vide brutal. Le comportement du runner est égoïste. 

    Nous ne sommes pas obligé de tout porter sur nos épaules.

     Du coup, je n’éprouve plus l’envie de lui envoyer de messages pour le moment..Cela fait du bien, de parler, enfin, à quelqu’un qui comprend ce parcours car mes amis et ma psy n’avait pas entendu parler de ce “délire flamme jumelle” et je me sentais un peu seule face à tout ça, quand j’essayais d’en parler.

    Je me rends compte du véritable danger de ce concept qui fait croire aux gens tout et n’importe quoi : l’amour inconditionnel, essayer de comprendre et de rester ouvert face à un runner qui n’a même pas les “corones” de nous appeler une dernière fois pour discuter calmement et nous expliquer les raisons de son silence.

    Je pense qu’il faut arrêter de chercher des excuses au gens qui font souffrir les autres, volontairement ou pas, l’attitude du runner n’est absolument pas correct.
    NON, Je n’accepterais pas ces va-et-vient, aucune envie d’être un martyr au nom de l’amour inconditionnel, personnellement je préfère l’amour sous conditions que j’ai avec mon conjoint actuel et qui a toujours était là pour moi et qui est encore là, après tout ce que je lui ai fait endurer ces derniers temps…Pour moi c’est ça l’amour, le couple: être une équipe et se battre pour y arriver, ensemble.

    Je ne savais pas comment expliquer tout ça et j’ai encore du mal aujourd’hui… Au final, c’était une relation toxique très très forte qui a fait ressortir nos blessures et donc nos masques, on a eu besoin de ça tous les deux à ce moment-là, j’en retiens des bons souvenirs mais je prie pour ça reste du passé.

    Plus de 5 mois que je me bouffe le cerveau dans ce parcours , 5 mois de trop, j’arrête. La vie est trop courte pour se faire du mal.

    Toute façon mon dernier message pour lui était un message d’adieu et je vais tout faire pour rester sur ça. C’est, avant tout, un combat contre mon mental égo et ma dépendance affective. J’ai cru que je n’étais pas assez importante pour les gens, mon runner m’a donné l’impression d’être très importante à ses yeux et du jour au lendemain je n’existais plus. Ce qui a renforcé mon sentiment d’être sans intérêt et d’être mise de côté.

    Mais sincèrement, avons-nous vraiment besoin de quelqu’un pour se sentir important?
    Nous sommes tous des êtres-humains, capables de faire de grandes choses ou de petite choses avec grand coeur, nous avons tous notre place sur cette terre, nous avons tous une mission de vie et un chemin à parcourir et c’est cela qui nous rend IMPORTANT. Ne laissez personne vous enlever ça. Nous sommes tous exceptionnels, chacun à notre façon. Pas besoin de la validation de quelqu’un pour le comprendre. Pas besoin d’un runner dans notre vie et on est déjà COMPLET, tout ce dont on a besoin se trouve à l’intérieur de nous.

  • Merci et je crois que ces mots ne peuvent devenir clair qu à l’étape clef.
    J ai bloqué 4 ans à ne pas savoir m’intéresser à qu’un d’autre. C est revenu petit à petit. En voyage loin de tout ça. D’un coup j’ ai ressenti que j ´étais anesthésié .
    Le retour de voyage m’interroge car je suis tjs célibataire et ça me ferais chier que lui fasse sa Life et moi je galère encore.
    La moindre des choses c’est que je puisse revivre qq chose de bien aussi.
    Bref ça se met en place petit à petit que je veuille être enfin heureuse et sortir de toute cette merde d’histoire souffrante.

  • Hé oui ! Et c’est vraiment dur de lâcher tout ce monde FJ où nous évoluons depuis des années ! Mais ça y est, comme une droguée, j’ai choisi de me désintoxiquer et je me fais aider par ma thérapeute. Je suis sur le chemin vers ma complétude mais il me reste à mettre la cerise sur le gâteau. Pour moi ne plus être dans l’attente, accepter de vivre une belle histoire d’amour avec un autre homme que mon runner = être naïve. Oui car cela signifierait que je me suis trompée pendant des années en pensant qu’il n’y aurait que lui dans ma vie et qu’il était ma FJ.
    Alors comme je veux dorénavant être vraiment heureuse par moi-même, hier soir j’ai supprimé mon compte YouTube (ne plus regarder les vidéos FJ) et j’ai commencé mes recherches pour vivre vraiment ma vie. Je suis tombée sur votre site. Aujourd’hui après avoir posté ce message, je décide de me reprendre en main et je ne vais plus taper FJ dans un moteur de recherche. Je veux être HEUREUSE !
    Je vais commencer par prendre rdv chez mon coiffeur … 😉 Belle suite à tous ! Et un grand merci Yves pour vos articles.

    • Très intéressant cet article et les commentaires (même si je n’ai pas tout lu !). Perso j’étais déjà mariée quand j’ai rencontré mon runner donc il a toujours été hors de question d’envisager qqch ensemble même si quitter mon conjoint a été mis sur le tapis. Mais cette rencontre m’a empêché un moment d’avancer dans ma vie niveau projets etc. Suite à l’éveil, je décide enfin de fonder une famille et de renoncer à de possibles retrouvailles avec mon autre, qui est en silence radio depuis des mois. Chacun fait sa vie et advienne que pourra même si je pense que ce genre d’amour ne disparaît jamais tout à fait… Qu’en pensez-vous ? Bon courage à tous ceux sur le parcours, c’est l’occasion d’évoluer et de sortir de nos zones de confort !