Chaser, ne fait pas une montagne d'un grain de sable ! • Change Ta Perception ≫ Guérir de son parcours flamme jumelle.
Tous les Articles Flammes Jumelles > Chaser, ne fait pas une montagne d’un grain de sable !

Chaser, ne fait pas une montagne d’un grain de sable !

runner chaser et leurs problèmes

Dans l'article sur comment faire le deuil de ta flamme jumelle, j'ai parlé de relativiser comme étant une technique afin de prendre de la distance vis-à-vis de cette relation.

Il faut quand même revenir 2 minutes les pieds sur terre. Si t'es Chaser il y a de fortes chances qu'à un moment tu sois tombé sur le tarot et toutes les autres vidéos Flamme jumelle qui existent.

Fait pas genre, t'es cramé ! 🤣

Je ne sais pas si tu as remarqué, mais en général on fait toute une montagne de cette relation dite “flamme jumelle”. Mais la vérité c'est qu'à un moment donné, il faut revenir les pieds sur terre, juste 30 secondes histoires de voir ce que cela fait…

Ce n’est pas ça qui va te changer la vie sauf si tu utilises ce que cela fait remonter en toi pour faire le travail sur toi. Sinon cela va juste entretenir en toi l'espoir, l'attente et la quête du miracle.

Alors désolé si ce que je vais dire dans cet article n'est pas trop le discours que tu veux entendre, mais je ne suis pas là pour te caresser dans le sens du poil, loin de là. 😋. En fait te caresser dans la sens du poils j'en ai rien à battre car à part te faire rester dans l'illusion et la dépendance, ça sert pas à grand chose d'autre… Statistiques à l'appui 🙂

Redescendre sur terre 2 minutes

revenir à la réalité chaserAvec ce parcours appelé “Flamme Jumelle”, des trucs super simples deviennent des ouragans, des missions impossibles ou carrément des situations improbables.

Il faut juste arrêter d'en faire des caisses…

Si ton Runner est en couple avec une dite “Énergie tierce”, il est juste en couple… Ça va c'est bon, ce n’est pas la fin du monde. S'il ne rompt pas son couple c'est que :

1 – Il n'en a pas vraiment envie.
2 – Il est encore sous dépendance.
3 – Et de tout ce qu'il a envisagé c'est sa meilleure option.

Cela montre simplement qu'il est, là ou il veut être ! Bon et tu sais quoi ? Ce n’est pas bien grave en fait ! Chacun sa route, chacun son chemin !

Mais rompre un couple c'est pas non plus gagner la seconde guerre mondiale ou arrêter un bus à mains nues tu vois ? C'est juste un fait banal de la vie quotidienne, c'est pas l'épreuve du siècle Oh!

Maintenant que le Runner en fasse tout un fromage car il aime se croire au centre d'un film de Science fiction et être le héros de sa propre illusion… ça le regarde, mais toi… redescend sur terre…

Tu fais exactement pareil en te mettant au centre de ton parcours dit “Flamme Jumelle” à deux balles (et oui encore un points commun entre Runner/Chaser). Toi tu te vois l'élu de la Source, dans un “parcours divin” avec une “mission divine” alors que t'es complètement sous perfusion, endormi dans la dépendance.

T'es tellement puissant dans ton déni de la réalité et ta posture de victime, que t'appelles cela être l'âme éveillé au lien, alors que tu confonds dépendance émotionnelle inconditionnelle avec de l'Amour inconditionnelle. 🤣🤣🤣

Il y a le réveil qui sonne, ouvre les yeux, tu pourras alors éventuellement commencer ton travail de développement personnel. Oublie deux minutes le “spirituel”, Vise pas encore le doctorat, t'es encore en maternelle là. Déjà, sort du lit, habille toi, fait tes lacets, ensuite on en reparlera…

Bref, le Runner est dans son couple car il veut bien y être, lui cherche pas des excuses.

Ensuite, est-ce que c'est vraiment ton job de savoir s'il souffre ou pas dans cette relation ?  Est-ce que c'est vraiment ton job de savoir si c'est bien ou mal qu'il vive dans le mensonge, les masques, la trahison et ainsi de suite ? Pas du tout.

C'est sa vie, son choix, sa destinée.

Si tu penses que tu dois aller le sauver c'est que tu penses, dans une certainement mesure, qu'il ne peut pas le faire seul et en plus cela te permet d'être focus sur lui et non sur toi (encore une technique d'évitemment, elle est belle l'âme éveillée…).

Autrement dit tu penses que ton Runner est un incapable…? Sans toi il ne peut pas s'en sortir…?

Ne serait-ce pas là les débuts de l'engrenage de la dépendance… ? N'es-tu pas en train de jouer exactement le même rôle que son partenaire qui est là pour aider et soutenir le Runner…?

Si tu penses que tu dois le sauver et intervenir dans sa vie, laisse moi te dire un truc :

Ton Runner a bien des défauts mais incapable ne fait pas parti de son vocabulaire.
Il choisi tout ce qu'il vit et cela l'arrange de pas travailler sur lui.

S'il veut brûler en enfer qu'il brûle !

Est-ce que c'est vraiment ton job de savoir s'il se trompe de route ou pas ? Pas du tout ! Est-ce qu'il se trompe de route ? Oui et non ! On est tous venu ici pour expérimenter la joie, et ton Runner a décidé de passer d'abord par les enfers afin de mieux apprécier le paradis.

Si ton Runner veut brûler en enfer, qu'il brûle ! C'est son choix, pas le tiens.

Quand il aura trop chaud il en sortira par la même porte par laquelle il est entrée. Pour l'instant, il fait bronzette et il a l'air de kiffer ! C'est donc pas ton taf de lui apporter de la crème solaire.

Ton taf, c'est de t'occuper de toi (aouch, ça te fout les boules ça hein?).

Peut-être a t-il besoin de goûter à l'enfer pour mieux apprécier le paradis ?

Finalement tu n'as pas à le sauver, ni tenter de le sauver. Votre rencontre physique de “flamme jumelle” a déclenché ce qu'elle devait déclencher au niveau des subconscients, qu'il écoute ou pas c'est son problème et il fera face aux autres épreuves qui l'attendent à cause de son déni. Que tu écoutes ou pas c'est ton problème.

Oui car il y aurait les foudres karmiques qui devraient s'en mêler (comprendre ici par foudres : les conséquences de ses choix). Surtout quand le Runner arrive au fameux carrefour (expliqué plus bas), là il peut prendre cher… Mais encore une fois. c'est son choix !

Si tu penses que jouer le sauveur est altruiste, tu ferais mieux de te demander pourquoi tu joues le sauveur quand personne ne t'a rien demander. Qu'est-ce que tu as a y gagner…? 🤣

En fait, ce que tu cherches c'est l'empêcher de vivre ce qu'il a a vivre car tu estimes que c'est pas bon pour lui afin que tu aies ce que tu veux. (ouais je sais, elle pique celle-là).

Finalement, est-ce que d'une certaine manière, tu ne serais pas en train de jouer exactement le même rôle que ce partenaire toxique…?

“Je te contrains, je te restreins car je veux te protéger car j'ai un bénéfices à la clé”

Si tu regardes bien, c'est très similaire à ce que fait le partenaire toxique, sauf que les raisons sont différentes. Lui il créé de fausses menaces pour ensuite jouer le sauveur et resserrer son emprise sur le Runner. Pour ce faire il va lui “couper les ailes”, l'empêcher, le contraindre, le restreindre.

Toi tu veux le protéger de vraies menaces et pour se faire tu veux lui montrer que tu as raison, lui expliquer ce qu'il doit faire et comment le faire, donc le “contraindre et le restreindre” d'une certaine manière car il doit vivre ces choses là pour apprendre par lui-même. Et s'il ne comprends jamais, car le Runner est très fort dans le déni : c'est sa vie pas la tienne.

D'une certaine manière, c'est l'empêcher d'apprendre les leçons qui sont le fruit de ses décisions. S'il t'écoute toi, il continue de faire le Runner qui écoute les autres et n'apprend pas par lui même.

Or c'est précisément l'inverse qu'il doit faire :

Apprendre à s'écouter lui, ses ressentis, son intuition, son coeur, son âme, t'appelle cela comme tu veux.

Le Runner est à la fois son propre bourreau, la victime, et son sauveur.

Ouais je sais, là tu vas coincer et dire “Oui mais…”

Oui mais CHUT ! Lit, pense, apprend, remet en cause, soit pas d'accord avec moi mais envisage, considère ce que je te dis, car même si cet article parait un peu frontale, je l'écris à juste titre.

Toi aussi Chaser tu es persuadé d'être sur le bon chemin alors que t'es complètement à la masse.

Ce type de relation permet de révéler une part de toi que tu ne veux pas voir et qui fait que tu t'accroches à ce lien, à “ton jumeau” comme une putain de sang sue et cela retarde ta réunion !

Hummm maintenant que je te parle de réunion ça t'intéresse là ? 😎😏

Là maintenant tu veux considérer mon point de vue si cela te permet de te rapprocher de ta réunion… Petit malin va ! Mais ici je parlais de réunion avec soi-même (désolé j'ai cassé ton rêve lol).

Finalement t'as pas encore compris que :

  • Tu n’as pas la main sur ton Runner…?
  • Que ton rôle c'est la liberté dans ta vie et donc vis-à-vis de ton Runner ?

Toi par contre fais tout ce que tu as à faire pour te sentir bien, car c'est bien là ton seul pouvoir. Si tu as la main sur quelque chose dans ta vie, c'est sur toi et uniquement sur toi.

Lien sacré permission pour tout !

Finalement tu fais toute une montagne des petits problèmes de ton Runner afin de t'expliquer pourquoi il ne te choisit pas toi et cet “Amour Divin” ! Mais peut-être parce que “le but” de cette relation est que tu arrives à la conclusion qu'il faut que tu te choisisses d'abord et avant tout.

T'y as pensé à celle-là ?

Non parce que, lorsque tu attends que ton Runner se choisisse lui-même avant tout, tu lui demandes de faire ce que toi même tu n'arrives pas à faire actuellement ! C'est ballot 🙂

Tu veux que ton Runner se choisisse lui-même et s'honore, qu'il voit la vérité (qu'il est dépendant etc…) Or t'es dans exactement la même situation, car pour vivre heureux tu estimes avoir besoin de ton Runner et c'est pour cela que t'es en train de l'attendre !

Du coup je suis en train de faire pour toi ce que tu tentes de faire à ton Runner : ouvrir les yeux !

T’as pas comme l'impression que l'histoire se répète des deux côtés ?

Et vient pas me sortir toutes les raisons bidons de” l'amour divin”, “parcours flamme jumelle” et tout le tsoin tsoin car ce ne sont que des arguments utilisés comme excuses pour justifier ta situation.

Définition d'une excuse :

Une excuse est tout argument réel ou non, utilisée pour justifier pourquoi on en est encore au point A au lieu d'être au point B.

Ici dans ton cas :

  • Point A : Encore dans l'attente & la souffrance.
  • Point B : Complétude, bien-être avec ou sans ton Runner.

Finalement pendant que t'es à fond sur ton Runner afin qu'il voit ce qu'il ne voit pas, cela te permet de ne pas voir ce que tu devrais voir ! Tu vois le piège maintenant ?

Quand tes pensées créés ta réalité

Combien de temps encore tu vas t'amuser à attendre ton Runner et à essayer de te convaincre que ses épreuves sont insurmontables ? Tu sais que tes pensées créent ta réalité non ?

Tu sais que tout le temps que tu passes à penser au pourquoi du comment que ton Runner ne sort pas de sa situation, tu contribues à créer cette situation de stagnation ?

  • Tu veux vraiment être responsable de quelque chose ?
  • Tu veux vraiment t'occuper de ton Runner et c'est ta plus grand priorité ?
  • T'es vraiment un altruiste dans l'âme ?
  • T'es prêt à tout pour votre binôme flamme jumelle ?
  • T'es vraiment celui qui sait, car t'es le Chaser, le Crack, le King de ce binôme, la super âme éveillée ?

Travaille sur toi dans ce cas.

Arrête les conneries, la négativité, la colère, la tristesse, la peine, l'amertume, la haine, l'injustice ! Regarde toi dans le miroir, tu feras un énorme cadeau a ton Runner, à toi même.

C'est trop facile de tout remettre sur sur le dos du Runner, même si dans la dynamique relationnelle, il a un comportement de merde en terme de savoir être et savoir vivre !

Si t'es vraiment le plus évolué des deux alors arrête de le pointer du doigt et pointe toi du doigt : passe tes peurs.

Affronte tes démons.

Montre que t'es capable de faire ce que tu demandes à ton Runner de faire ! Ouvre la voie, éclaire le chemin et arrête de faire le campeur caché derrière un rocher en donnant des conseils à tout va.

Quand tu l'auras fait, tu pourras faire le beau !

Mais pour l'instant tu te comportes comme un Runner en te prenant pour un Chaser

Les cycles d'enfermement ou d'élévation

cycle décisionnel flamme jumelleEn plus il y a un paramètre supplémentaire qu'il te faut comprendre. Dans la vie il y a des cycles.

Autrement dit ton Runner va régulièrement arriver à des carrefours ou il aura un choix à faire :

Continuer de choisir l'enfermement ou choisir l'élévation.

S'il continue l'enfermement, alors il continuera de nourrir et vivre ses schémas qu'il connait et qui le font souffrir.

Le Runner est le seul responsable de ses choix et de ses programmations mentales et ainsi de suite. Tout comme toi d'ailleurs.

S'il souffre avec un partenaire toxique, c'est lui qui l'a choisit, hein rappel toi, le partenaire c'est pas Hitler et il ne retient pas le Runner enchaîné dans une cave pieds et poings liés.

Sauf qu'ici on parle de toi Chaser.

Si ton Runner repart pour un cycle de 6 mois, 1 ans ou plus, tu vas faire quoi ? Tu vas encore attendre ? Tu vas faire le choix “très Runner” d'arrêter de vivre en ayant l'espoir qu'un jour, peut-être, éventuellement… ton Runner se bouge le boule ?

Du coup, si tu choisis d'attendre le prochain “carrefour” et s'il refait le même choix, tu vas encore attendre 1 ou 2 ans ? Mais t'es sérieux toi ?

Révise ta vie mon ami, car je pense que ta boussole a perdu le nord !

Si toi tu fais ce choix, t'es exactement en train de faire le Runner avec ton Runner : attendre, avoir la “foi”, “espérer”, vouloir un miracle, attendre que la “justice divine” face le taf pour toi.

Bref tu continues de vivre dans une monde de rêves et d'être sous dépendance car tu n'as pas les burnes d'oser être heureux par toi-même.

Si t'étais pas au courant, il y a des milliers “d'âmes soeurs” sur cette planète avec qui tu vas pouvoir vivre un amour vrai, sain, intense, puissant, fusionnel, passionnel bourré de moments de partages, de joie, de rire, de douceur et d'amour.

Et toi tu veux te faire chier à attendre pour recevoir un texto tout moisi tous les 2 ans ?

T'es vraiment sûr sûr sûr que c'est le chemin que tu veux prendre ?

Pendant cette attente, tu se sens comment ? Voilà la vraie question à te poser 🙂

En fait tu as juste peur de vivre le vrai amour ou dit autrement une vraie relation saine, car ce dont il n'est jamais parlé dans ce “parcours FJ” est que la conception de l'amour du Chaser est complètement pété. C'est bien là “tout” le problème.

Aussi dans l'inconscient il y a un énorme stop face à une relation saine qui fait que le Chaser est attiré et adicte aux relations toxiques et que cela le fait sentir comme à la maison et qui lui donne un but.

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel – de ce vide intérieur – comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis Faure

⛓️‍💥 Coach Pleine Conscience.
🌱 Désactivation des Traumas.
🌱 Transformation Consciente.
🧘‍♀️ EFT ❘ PNL ❘ SDN ❘ MCBT ❘ DTMA.
🥂 +9000 coachings réalisés.
🏆 +2.3 Millions de pages lues.
👉🏻 Guérir du parcours FJ ici.

17 comments

  • Excellent! J’adore qu’on me parle comme ça 🤗
    J’en ai bouffé de la vidéo sur les Flammes jumelles, de un parce que JE NE COMPRENAIS RIEN DU TOUT à ce qui me tombait sur le museau, de l’incohérence de A à Z, rien de rationnel, il fallait que je comprenne ce bazar insensé dans ma vie, et si je n’avais pas fait ça, j’aurais été terrassée par la douleur, j’étais déjà pas loin de la loque, j’avais l’impression d’avoir été envoûtée, tout en me doutant bien qu’il ne ferait jamais ce genre de choses et qu’il n’a certainement pas ce genre de préoccupations. Et oui, tu sais que toutes ces dames qui font des tirages de cartes dans leur cuisine te disent exactement ce que tu veux entendre, mais sur le coup, tu es tellement désespéré que tu es content d’avoir de l’espoir même en sachant que c’est bidon.

    Alors ça m’exaspère quand je lis les commentaires YT cucul style “j’adore ce parcours, ça fait dix jours qu’il ne me parle plus, mais gratitude, je retrouve ma complétude, j’ai tout compris à l’amour inconditionnel”… ben non, en dix mois déjà, tu n’as rien capté alors que tu retournes le truc dans tous les sens comme un Rubixcub, donc, non “fais pas genre”, ça s’appelle se cacher derrière son petit doigt.

    Alors, non, moi, je n’ai rien foutu du tout, j’ai juste bien vu tout ce qui n’allait pas chez moi (mon immaturité, mon incapacité à prendre des décisions d’adulte, ne jamais rien choisir qui ne soit pas amusant ou dans une logique de récompense immédiate, et du coup, les addictions, mon coté hyper contrôlant, genre, faut que ça se passe comme je veux moi et c’est tout (sale gamin capricieux) etc… Je savais déjà tout ça avant, mais ça ne me gênait pas trop.

    Donc, je n’ai rien foutu et l’amour inconditionnel, je le vis, mais ça me dépasse. J’aime les hommes plus âgés, il a deux ans de moins que moi, physiquement, c’est pas du tout mon style, son gauchisme de façade a tendance à m’irriter un chouilla, ça fait tellement faux-jeton pour être dans le moule et être applaudi, et ses tatouages sont aberrants de connerie et de laideur, du n’importe quoi qui semble tout droit sorti d’un catalogue. D’où le couac: pourquoi ce type qui m’en fait baver me fait cavaler jusque dans sa capitale alors qu’il n’est pas mon style? Pourquoi un mec sur lequel je ne devrais jamais me retourner me met dans un tel état quand je le vois sourire? Tout ça me dépasse encore par moments.

    Et cerise sur le gâteau, je l’ai bloqué sur le dernier lien que nous avions, je me disais “il faudra bien passer à autre chose, tu n’avanceras jamais si tu attends ses posts en permanence, surtout dans l’espoir qu’il y ait un petit sous-entendu pour toi”, la vérité vraie 😂… c’est que je l’ai fait pour une raison très peu spirituelle: je commençais à flipper de le voir se faire brancher avec des compliments et qu’il réponde par des petits cœurs. De la jalousie quoi… On ne peut pas dire que j’ai “tout compris”. Je l’ai bloqué parce que je redoute de le voir draguer.

    Mais il y a un moment où l’on a moins besoin d’être en permanence connecté à lui, ça ne fait que faire régresser. Je n’ai pas vraiment fait ce choix pour le retrouver, j’ai fait une croix dessus, j’ai bien capté que c’était mort pour lui, mais pour me sentir mieux, ou au moins, dans un premier temps, moins mal.

    Merci pour ton article, j’adore ta franchise. Oui, 98% des gens qui suivent tous les protocoles le font pour retrouver leur jumeau, et pas pour se guérir eux, ce qui est le plus important. Je le dis toujours: le but des flammes jumelles, ce n’est pas une histoire romantique du tout mais se guérir et se nettoyer, peu importe ce que fait ou pense ton jumeau, d’ailleurs, ça ne te regarde pas et c’est bien ça qu’il ne supporte pas, parce qu’il le sait et le sent que tu focalises totalement sur lui, et ça l’angoisse à fond.

    Ce n’est pas évident, mais ça finit par arriver, on sature, et c’est la première étape vers le lâcher prise. Il ne faut en réalité, surtout rien attendre, espérer et penser à soi. Et ces vidéos ne nous y aident pas, elles ne parlent QUE d’amour romantique et idéal, et pour moi, ça, c’est déjà une grosse erreur.

    Encore merci Alexis, et désolée pour ce pavé 🤗

    • Hello Kate 🙂

      Oui c’est ça ! C’est pour ça qu’il faut bosser sur nous, car franchement le “Runner type”, c’est du béton armé renforcé à l’acier niveau déni, manque de respect, indifférence et silence.

      En plus ce qui est relou, c’est que même en complétude, on a des rechutes car on se tape de temps en temps et de manière assez soudaine (alors que rien ne s’y prête) son caca à nettoyer…

      Pour ma part, je sens le truc venir 1 semaine à l’avance, ou d’un coup, je ressens comme une “pression” envers mon jumeau alors que j’ai pas envie de le contacter. Plus les jours passent, plus ça monte et je me dis “Arf, elle doit encore en chier émotionnellement”.

      Finalement je commence à regarder ses story et je vois qu’effectivement… vu sa gueule, ça va pas fort du tout. Et là je comprends “okay, ca va me péter à la gueule dans quelques jours”.

      Quelques jours après je prend toute la charge d’un coup en plein poire, et je passe la journée à nettoyer. Et c’est là que je me dis, heureusement que je connais les techniques de libération émotionnelle sinon ça pourrait prendre des jours voir des semaines…

      Chose intéressante, chaque fois que je nettoie pour deux (alors que mon jumeau ne le sait pas, puisque impossible de lui parler) je regarde ses story (dans la journée) et je vois un net changement dans son état émotionnel…

      Finalement, on reçoit son indifférence, son mépris, ses silences et son caca à nettoyer. Elle est belle la vie du Runner LOL.

      • En 2024, en êtes-vous toujours à la même perception ?
        Pensez-vous toujours qu’un “chaser bosse pour le runner”? Et si oui, pourquoi?

        Avez vous avec des “preuves” concrètes de cela?
        Et pas juste des hypothèses , des espoirs (conditionnés par le discours FJ qui dit qu’il faut faire ça) ou des interprétations à partir de pas grand chose. La vitrine Fake des réseaux sociaux qui n’est que ce que chacun veut montrer et mettre en scène de sa vie ne vaudra jamais la conversation profonde d’une relation réciproque sur les ressentis de chacun.

        Se dire, “je bosse pour les deux”,
        N’est-ce pas entretenir la toxicité du runner qui voudrait que le chaser endosse toutes les responsabilités, y compris les siennes? Maintenir l’Inversion des rôles etc.

        N’est-ce pas aussi problématique de “bosser pour l’autre, à distance et dans son dos”, donc sans son consentement, du coup?

        Et concrètement comment c’est possible de bosser et savoir l’impact éffecient du taf, pour quelqu’un qui par son silence a dit STOP à la relation.

        Les miettes, gosthing, le gasligthing et toutes ces choses que vous avez très justement cités, n’est-ce pas déjà suffisant comme traumatisme pour enfin ne s’occuper que de soi et des conséquences sur soi?

        Cette difficulté à revenir à soi, se recentrer sur sa vie, faire le deuil de cette relation sur laquelle on s’est trompé, n’est-ce pas un taf suffisant?!

        Revenir à soi mais bosser pour l’autre ?🤔

        Partir du postulat que le runner est dans le déni, c’est aussi maintenir le déni du chaser de son propre déni qui l’a plongé dans cette emprise relationnelle, puis “spirituelle” à défaut de pouvoir poursuivre la relation qui lui donnait si peu et à laquelle il donnait déjà trop. Bosser pour 2, même en l’absence de l’autre… toujours aussi toxique quoi. Avec ou sans lui.

        Je cite:
        “Chose intéressante, chaque fois que je nettoie pour deux (alors que mon jumeau ne le sait pas, puisque impossible de lui parler) je regarde ses story (dans la journée) et je vois un net changement dans son état émotionnel…

        Finalement, on reçoit son indifférence, son mépris, ses silences et son caca à nettoyer. Elle est belle la vie du Runner LOL.”

        Ben oui elle est belle la vie du runner, il vit sa vie justement. Il passe à autre chose. Pendant que les chasers jouent aux apprentis sorciers à faire un taf non sollicité. A passer à côté de leur vie.🤷
        Déjà que c’est pas une tendance du runner de prendre la responsabilité de ses actes (surtout ceux qui sont en fait des narcissiques), que voudraient les chasers? Que le runner dise merci pour un truc qu’il n’a pas demandé ?

        Est est-ce vraiment cela, travailler sur soi?

        Et à qui cela profite ?

  • Merci pour ta réponse Alexis 🤗

    Ben ouais, on s’en prend plein la poire et on doit en plus nettoyer pour deux pendant qu’il peint des mandarines en bleu sans en baver une seconde?! Il y en a marre de ça, j’ai déjà trop de mal à nettoyer de mon coté, je ne vais pas faire son job, en plus, j’ai compris que ce n’était pas mon rôle, je ne peux pas me “désintoxiquer” à sa place, et rien ne dit qu’il ait envie d’être clean.

    Il m’arrive quelque chose que je trouve très bizarre depuis le 29 juillet. J’ai eu un feeling immédiat avec un type de la même capitale étrangère. Nous nous sommes virtuellement rencontrés le jour où ma douleur était arrivée à son maximum, j’étais dans un état que je ne perdrai pas du temps à décrire, mais j’étais à terre, littéralement, sur le parquet, en position foetale à hurler, et quelques heures plus tard, cet étranger est arrivé… pour panser mes blessures (“Tu n’es pas seule”, “Tu es protégée” etc…)
    Il a le langage d’une flamme jumelle (“connexion”, “âme”, “fusion complète”, “reconnaissance”, “être à la maison”) bien que je sache à 1000% que nous ne le sommes pas lui et moi
    Alors, j’ai vu ça comme un message: ce type doit être un messager, parce qu’il me montre avec pédagogie tout ce qui peut être déroutant et flippant chez moi pour mon jumeau, et il a tout du dépendant affectif total, et c’est vrai que c’est vite lourd, je le comprends aujourd’hui.

    Je ne crois pas au hasard à ce point. Il est arrivé pile au moment où je devenais plus que dingue et il me fait comprendre beaucoup de choses (avec le même accent que mon jumeau…)
    Tu as déjà entendu parler de ce genre de choses? Pour moi, ça fait partie de mon apprentissage.

    Merci encore pour ta réponse Alexis 🤗

    • Oui en effet j’ai déjà entendu ce genre de rencontre “au même genre de moments”. Donc effectivement moi ça me parait être le genre de rencontre qui sont là pour aider à comprendre un certain nombre de choses. 🙂 🙂 🙂

      • Merci pour ta réponse Alexis.
        Cette rencontre a tout de bizarre. Le jour de notre rencontre (dépression totale) la ville d’origine, le contexte, les mots employés, tout est en relation avec mon duo.
        Il me montre un amour total et très excessif, et… 1. Parfois, ça me soûle vraiment, c’en est flippant. 2. Ça met en lumière ma propre dépendance affective (je suis dans le même délire, mais pas prête à tout et je freine des quatre fers comme un runner).

        Il me montre avec pédagogie, que je ne peux pas dire spontanément tout ce qui me passe par la tête, que je peux être perturbante, excessive et déroutante. Et ça me touche à un point inimaginable. Quand avant j’aurais pensé “Mais je suis comme ça et c’est tout, si tu ne comprends pas ça… et bien dégage!” là, je me dis “mon dieu, mais je suis vraiment très blessante, ça me fait énormément de peine de me comporter avec cet ego de m**** à vouloir toujours tout contrôler et obtenir tout ce que je veux”.

        J’apprends aussi à être moins disponible. J’ai envie de lui répondre immédiatement quand il m’écrit, mais pourquoi? J’ai aussi des choses à faire, du boulot… Quand il n’est pas libre pour moi, je prends sur moi et je m’occupe. C’est très peu, mais ça m’apprend un peu la tempérance.

        En bref, tout ce qui a coincé avec mon jumeau, ce mec qui habite à deux quartiers de lui, me dit ce qui ne va pas, avec beaucoup de douceur et de bienveillance, en réactivant toutes mes blessures, mais sans clash, avec beaucoup de dialogue.

        Je te remercie beaucoup pour ta réponse. Je me doutais bien que tout cela ne pouvait être que pur hasard.

  • Bonjour Je lis avec beaucoup d’humour ce billet sur le chaser qui attend un vieux texto moisi de 2 ans de son runner.

    Merci pour votre texte sur le retour à la réalité et sortir de la rêverie de l’amour.
    C’est très intéressant de lire ce blog, à la lecture je crois que je ressemble au « chaser » dans la relation qui me concerne, Cela a commencé il y a 15 mois avec un début fusionnel profond évident, entre nous. Après ça a déraillé : pas réponses aux messages, l’indifférence, puis un jour c’est le drame, un rendez vous annulé …. Ça fait très mal et le silence qui a duré 8 mois . Et puis il est revenu, on s’est revu une fois en groupe et je suis retombée dans la marmite de l’amour, En me disant bonjour il m’a cherché au fond des yeux mais il a été incapable de me dire au revoir en partant Peuh !!’ . Et c’est n’importe quoi, ça recommence l’indifférence. Dans nos activités il va partout où je ne suis pas donc il ne risque pas de me trouver !!! et il a planté une rencontre cette semaine qui m’ a mis en fureur.
    J’ai lu bcp de choses sur l’unité à soi, l’amour de soi, souviens-toi de qui tu es, lâcher prise, faire confiance, grandir, la complétude , flammes jumelles, famille d’âme… la recherche de lui c’est un manque de connexion à moi , l’amour inconditionnel tout ça ok mais c’est pas drôle. C’est douloureux. c’est vrai que ça percute là où ça fait mal -STOP surtout qu’a la fin de la période de silence, j’allais super mieux, mais non il est là et j’y pense tout le temps, mais j’en ai mare de tourner en rond .
    Je sais que je l’aime et ça me met plutôt en paix que m’énerver après lui. Je sais aussi que le ciel me demande en échange de changer quelque chose , c’est la seule issue. en tout cas après j’espère rencontrer quelqu’un dans une relation sincère et partagée.
    Cela me fait du bien de le dire.

    Je souhaite aux chaser beaucoup d’amour parce qu’on a bien besoin de se recharger les batteries ( aux runner aussi !)

    • Hello Fabienne 🙂

      En fait ce que tu dis est très juste. Perso je pense qu’à un moment le chaser devrait ou “doit” tourner les talons définitivement. (Après chacun fait en fonction de son ressenti) car finalement à force d’ouvrir la porte après chaque silence et indifférence du Runner c’est lui envoyer le message suivant :

      Tu peux te barrer quand tu veux en me manquant de respect et revenir la fleur au fusil comme si de rien n’était. C’est vachement pratique pour lui car il y a alors “ZERO effort” à faire.

      Il fait ce qu’il veut quand il veut dans la mesure ou il le veut. Comment il va avancer dans ces conditions vu qu’on lui propose de toujours jours la même mélodie ?

      Et arriver à fermer la porte définitivement c’est pour moi la vraie preuve d’amour de soi, car si on laisse la porte entre ouverte c’est qu’on attends, qu’on espère quelque chose… car “sans notre runner il manque quelque chose”. On est encore dans le “j’ai besoin de X ou Y pour me sentir complet”.

      En plus qu’on se le dise… quand une personne veut vraiment quelque chose et si c’est vrai un lien divin et protégé et tout le tsoin tsoin, alors le Runner trouvera toujours un moyen d’enfoncer une porte fermée 🙂 🙂 🙂 🙂

      Finalement si on regarde bien, c’est souvent le chaser qui se cale le Runner et donc, c’est le runner qui mène la danse en quelque sorte, car on se cale sur SES vas et Viens alors que… et c’est pas pour être méchant, mais si un “coucou ça va” ca le fait flipper, il est clairement pas au niveau pour gérer une relation, alors pourquoi se caler sur lui ?

      C’est juste qu’on est dans l’attente 🙂

      Mais quand tu t’aimes toi et que tu reprends ton pouvoir tu n’attends plus et ciao bello, car tu n’as pas envie de tourner en rond pendant 1000 ans pour rien.

  • Amen!!!! Vos articles sont réconfortants, pleins de vérité et de soulagement! Ça me conforte d’être dans la bonne voie…. Une mine d’or 😍

  • Toutes les deux phrases, un super recadrage ! C’est cash et efficace, tout est mis en lumière, démonté, pas de possibilité de trouver des subterfuges, évitements, mauvaise foi, excuses…
    Régulièrement en lisant l’article, je pense à un truc du genre, “oui, mais ça marche pas parce que…” et bim ! la phrase d’après mon argument est démonté ! Merde !… enfin plutôt, Merci ! 🙂 . Cela évite de se trouver encore des excuses à deux balles pour justifier pourquoi j’ai raison de continuer à m’accrocher comme ça à ma runneuse, pourquoi, c’est elle qui comprend rien et que si elle faisait un petit effort et m’écoutait un peu, il y a longtemps qu’elle aurait largué son lourdeau de mec (que je connais même pas) et enfin vivre l’Amour Divin Parfait avec moi !
    A lourdeau, lourdeau et demi, quand je lis le commentaire de Kate (merci Kate) sur sa rencontre avec un mec pot de colle et qui m’éclaire sur ma façon d’agir avec ma runneuse.
    Merci Alexis de combiner l’art de me coller des recadrages bien sentis en me faisant poiler toutes les deux lignes.

  • Bonjour Alexis,
    Lire tes articles ,c’est déjà comme une thérapie, et tu ne racontes pas de bobards.
    C’est vrai que lire des articles, voir des vidéos à profusion peut nous enchevêtrer dans ce lien qui au final est invisible.
    Lol je ne sais toujours pas qui est yang et qui est yin.
    Tout est mélangé dans ma tête

  • Merci pour ce tirage d’oreilles…. Je suis en larmes car c’est exactement mot pour mot ce que je vis… Je viens juste de rompre car je l’aime mais j’en ai marre de ne pas exister et qu’il encaisse plein de galère crescendo sans se donner le droit de vivre … Et reste marié en mode esquive et collocation pour les enfants…alors qu’il veut partir.
    J’en peux plus…
    Et par vos écrits j’ai réalisé à quel point j’ai fini par faire comme lui, en me moulant à lui, en m’étant ma vie sur pause …et en attendant qu’il se réveil…

    Ça fait tellement mal d’avoir quitter la personne qu’on aime le plus au monde … En se disant qu’on a tout essayé mais qu’on n’est pas entendu !!! et tomber ensuite sur votre article qui montre clairement qu’on n’est pas plus en action que notre cheri (runner)

    • Il y a une émission “ça commence aujourd’hui” sur les maîtresses qui ont vécu dans l’ombre toute leur vie, des années… accrochées à la promesse jamais tenue de ceux qui veulent le beurre, l’argent du beurre et le cul de deux crémières pour le prix d’une en plus….
      Je trouve dommage qu’à un certain niveau de mensonges chroniques, sous prétexte d’attachement à l’autre, d’amour, on voit la femme officielle comme la mauvaise tierce qui le garde prisonnier, l’empêche de partir, alors qu’elle est à mon sens, comme vous, juste la victime d’un indécis dans le meilleur des cas…en plus parfois ont se rend compte que vous n’êtes d’ailleurs pas juste 2, mais bien plus nombreuses. Ou que quand la maîtresse ose poser un ultimatum elle est jeté et remplacée par une autre (la femme c’était une qui avait espéré des années).
      Vous êtes toutes les vilaines tierces de la romance de l’autre et monsieur n’est jamais responsable de rien. 😇 Pauvre victime, qui sait ce qu’il lui raconte à elle si elle est au courant pour que vous soyez la tierce de son histoire ?
      Les psy qui donnaient leur avis sur ces tristes témoignages le disent: à un moment donné si on dit qu’on veut partir et qu’on ne le fait pas, après des années, c’est qu’on a un intérêt à rester et qu’on ment aux deux. C’est facile de dire “je veux partir”, s’il avait dit dès le début “je ne quitterais jamais ma femme”, ils y auraient beaucoup moins de runner et de maîtresses ou chasser (oui mais divin donc ça va) sur cette terre. 😅
      Avec toute ma compassion pour votre souffrance et celle de sa femme.
      Si les femmes avaient plus le sens de la sororité, ça éviterait à des gougeats de jouer avec leurs sentiments ou pire les mettre sous emprise et dépendances affectives…
      C’est tellement PAS sexy un homme qui sait pas ce qu’il veut ni se positionner.