Chaser, quand tu penses avoir compris alors que... • Change Ta Perception ≫ Guérir de son parcours flamme jumelle.
Tous les Articles Flammes Jumelles > Chaser, quand tu penses avoir compris alors que…

Chaser, quand tu penses avoir compris alors que…

Aujourd'hui je vais te faire part d'un message que j'ai reçu d'un Chaser.

Lit bien cet article, car on va parler de deux concepts clés et beaucoup tombent dans le panneau tôt ou tard dans ce parcours flamme jumelle. On va mettre en lumière le concept “tu crois que tu sais mais tu ne sais pas” et le concept de patience.

Quand tu penses avoir compris alors que…

Pour vous remettre dans le contexte, notre Chaser, qui se croyait en complétude, me sort ce message vocal juste après lui avoir recommander sur quoi travailler.

Tout en me disant “non c'est bon je sais”, son discours montrait exactement les points que je lui disais de travailler. M.D.R. Voici le vocal :

“Mais non, mais j'ai compris, mais ça me casse les couilles, parce que… c'est long quoi. Non, mais après je suis fier dans l'idée de, bah c'est pas à moi de lui écrire.

Après s’il m'écrit, je lui répondrais. Je demanderais des explications, je rangerais ma fierté comme d'habitude, tu sais très bien, franchement je ne peux pas avec lui, je n’arrive pas à être agressive.

Mais voilà, j'attends que ça soit lui qui m'écrive, je pense, c'est légitime que ça soit lui qui m'écrive vu que c'est lui qui a décidé de me supprimer, donc c'est lui qui va décider de m'écrire quand il aura envie.”

Quand t'es vraiment aveugle et que tu ne veux pas voir…

Ici je voudrais vraiment te montrer quelque chose que je remarque depuis des années durant mes coachings (j'en ai fait environ 6000) donc ce que je vais te dire n'est pas quelque chose que j'ai vu de temps en temps, mais que je vois pratiquement tout le temps.

Les mots utilisés par une personne ne sont pas dus au hasard, qu'elle en ait conscience ou pas. Les mots révèlent une réalité, un schéma de pensées, une programmation, un point de vue.

Le hic, c'est que les gens parlent, aiment parler, mais ne s'écoutent pas parler.

S'ils prenaient le temps d'être présents avec ce qu'ils disent, ils auraient plein de “Aha Moments” (prises de consciences).

Ici par exemple, la personne n'est pas en complétude, ses mots la trahissent, et le pire c'est qu'elle croit dur comme fer qu'elle ne se trompe pas, est en complétude et sur le bon chemin…

Finalement la personne est dans une petite forme de déni, afin d'espérer se sentir mieux.

Et cela marche un peu, depuis qu'elle fait cela, elle se sent “un peu” mieux, car c'est comme si elle avait “bloqué” la connexion/relation. Mais c'est du maquillage, ni plus ni moins, et toute sa programmation et ses problèmes sont juste en veille temporaire.

Je te raconte ça pour que tu regardes si, à tout hasard, tu ne ferais pas la même chose 🙃.

On est jamais mieux trompé que par soi-même LOL !

Du coup ici, d'un côté le Chaser dit qu'il a compris, mais de l'autre, on peut lire : casse les couilles, c'est long, j'attends que, c'est légitime, ma fierté, etc. Du coup, on voit bien la réalité derrière le masque…

En soi c'est pas trop grave, car on est tous à une étape de notre chemin. Le truc c'est que lorsque tu “nies” ta réalité, tu prend des pommes pour des poires, et en général tu stagnes et tu souffres.

Et je sais pas si t'es au courant, mais t'aimes pas trop beaucoup ça.

Finalement dans la situation présente, ou voit bien que la personne n'est pas encore en complétude.

Le Chaser croit avoir compris, alors qu'il n'a pas compris.
Savoir, mais ne pas faire, n'est pas savoir.

Différence entre réalité et réalité souhaitée

Un fumeur te dira qu'il a compris que fumer n'est pas bon pour la santé, et pourtant il continue de fumer.

  • Quand tu percutes un concept,
  • Quand tu comprends un concept,
  • Quand tu prends conscience d'un concept,
  • Quand tu sais un concept,
  • Alors tu tu mets des actions cohérentes en place,
  • Et un changement s'opère.

Quand tu as vraiment compris que fumer n'est pas bon pour toi, tu arrêtes de fumer.

C'est pourquoi : Savoir et ne pas faire, n'est pas savoir.

Sinon, c'est que tu crois que tu sais alors que ce n'est pas le cas, car tu n'as pas percuté donc tu ne fais pas et donc tu ne sais pas car…

Le savoir c'est >> la théorie + la pratique = résultat (expérience).

Pour l'instant, la personne se ment à elle même, elle est dans une sorte de déni par rapport à son Runner. Elle a envie de croire qu'elle a atteint un certain stade afin de ne pas assumer ses responsabilités, pour éviter de travailler dans les zones où ça pique genre les peurs :

  • La peur d'aimer sans pouvoir concrétiser cet Amour.
  • La peur d'aimer dans le vent et de se faire des films pour rien.
  • La peur d'être encore jetée si elle le contact alors qu'elle en crève d'envie.
  • Etc…

C'est bien mal connaitre Tonton Chaser si elle croit qu'elle va s'en tirer comme ça. Nous les Chaser on a une réputation à tenir nom de Zeus ! LOL 🤣🤣🤣

Quand t'es dans la complétude…

  • Tu n'attends plus ton Runner,
  • Tu n'es pas impatient,
  • Tu n'as pas d'émotion négative a son sujet,
  • T'es bien avec ou sans ton Runner,
  • Tu vibres le bien-être en pensant à lui,
  • Tu ne forces pas le contacte si ton intuition te dit de pas le faire…
  • Tu n'as plus peur de perdre ton Runner,
  • Tu n'as plus peur de ton Runner et ses réactions négatives,
  • Tu n'a plus peur qu'il refasse sa vie ailleurs,
  • Tu n'a plus peur qu'il t'abandonne,
  • Etc…

La dernière fois que j'ai contacté mon Runner, je me suis pris une porte blindée en pleine gueule et cela m'a fait sourire… Je me suis dit : OK elle en est encore là (état des lieux).

Je lui ai donné un petit conseil (histoire de), puis après une nuit noire de l'âme express dans la soirée et la nuit, le lendemain l'histoire était pliée.

À un moment vient le temps ou t'as plus le temps d'écouter ton ego à deux balles et de nourrir de la merde pour tout ce qui a été fait, pas fait, dit, pas dit etc… On s'en tamponne de tout ça.

Si tu te sens mal, que t'es dans l'attente, l'incompréhension et toute la clique, donc t'a pas encore compris et donc t'as pas encore guéris.

Finalement ça dérange qui cette séparation ?

Regarde la vérité en face, ça dérange vraiment qui de ne pas être en couple avec ton Runner…?

Cela dérange le petit personnage, ton Ego, ton mental uniquement (celui qui vit dans le passé et le futur mais jamais dans le présent).

Mais Toi, Qui-Tu-Es vraiment, la conscience, le décideur, celui qui saitil sait justement et donc quand tu te libère du contrôle et de l'emprise que les pensées de ton mental ego a sur toi, t'es peace.

Tant que ton mental viendra te souler avec ses conneries à deux balles, tu n'auras pas vraiment accès à cette vérité/état d'être. C'est pourquoi tu devras procéder à la déprogrammation de ton petit personnage (mental) de tout ça :

Attachements, addictions, manque d’amour, besoin de sécurité, besoin d’approbation, besoin d'avoir raison, besoin de justifier et défendre ton point de vue, ta colère, ton injustice, ta trahison, l'humiliation, l'abandon, le rejet, le besoin d’avoir raison, besoin d’être reconnu par ton jumeau pour qui tu es, te sentir exclus, isolé, renié, insulté, etc…

Ouhhh putain j'ai mal au poignet et j'ai pas finit la liste LOL ! 🤣🤣🤣

Nous arrivons maintenant à un principe clé que tu vas entendre ici et là : Dans ce parcours flamme jumelle il faut de la patience.

Si tu veux te libérer de la souffrance de ce parcours je t'invite à cliquer ici et prendre rendez-vous en thérapie comportementale cognitive.

Alexis Faure

⛓️‍💥 Coach Pleine Conscience.
🌱 Désactivation des Traumas.
🌱 Transformation Consciente.
🧘‍♀️ EFT ❘ PNL ❘ SDN ❘ MCBT ❘ DTMA.
🥂 +9000 coachings réalisés.
🏆 +2.3 Millions de pages lues.
👉🏻 Guérir du parcours FJ ici.

11 comments

  • Hello Alexis,

    Je vais essayer d’être le plus honnête possible pour voir si je ne capte toujours rien.

    Quand t’es dans la complétude…
    Tu n’attends plus ton Runner: Non, plus du tout et il ne peut plus me joindre quoiqu’il arrive.

    Tu n’es pas impatient: non, puisque je ne l’attends plus.

    Tu n’as pas d’émotion négative a son sujet: oh que si, je n’ai que ça à son sujet. Dégoût, déception, amertume, rejet. Rien de bon.

    T’es bien avec ou sans ton Runner: mieux sans.

    Tu vibres l’amour, le bien-être en pensant à lui: absolument pas. Penser à lui ne me procure plus de plaisir et je le fuis.

    Tu n’as plus peur de le contacter même si un mur t’attend, car un mur t’attends: même pas en rêve. J’ai construit un mur entre nous moi aussi.

    Tu ne forces pas le contacte si ton intuition te dit de pas le faire: même pas en rêve non plus.

    Tu n’as plus peur de perdre ton Runner: je l’ai déjà perdu mais maintenant, je fais avec.

    Tu n’as plus peur de ton Runner et ses réactions négatives: je préfère les éviter lui et ses réactions.

    Tu n’a plus peur qu’il refasse sa vie ailleurs: si et je ne veux surtout pas être mise au courant car ça me démolira.

    Tu n’a plus peur qu’il t’abandonne: il l’a déjà fait, je n’ai plus confiance.

    Resultat: 99% à côté de la plaque 😂

    La souffrance a été telle que je le diabolise moi aussi de mon côté. Je n’ai encore rien compris, mais ça se fera en son temps. Ou pas.

    • Hello Kate 🙂

      Oui c’est pour cela que je dis “EFT EFT EFT EFT” car tu vas accélérer le processus de guérison, de libération de programmation mentales. En gros tu vas aller bien plus vite en faisant ça qu’en faisant rien.

      Et je te rassure, ce par quoi tu passes est normale, je me retrouve totalement dans tes commentaires !

      En tout cas bravo pour ton honnêteté car peu oserait faire cela et encore moins en public !

      Force et courage, tu vas y arriver 🙂

      • Merci beaucoup pour ta compréhension et tes encouragements, Alexis 😊

        Je préfère être le plus honnête possible car à quoi ça sert d’aller voir un toubib si on ne lui dit pas où on a mal?

        Je sais très bien au fond de moi que j’aime profondément mon jumeau, d’ailleurs, je n’ai pas la moindre de pourquoi. Je pense qu’il n’a pas beaucoup de personnalité et ne sait pas s’affirmer (à part avec moi évidemment) et je trouve ça rédhibitoire.
        Comme je le disais, un runner n’a pas une personnalité mais un “cocktail de personnalités”. Par exemple, pendant la phase Lune de miel, je lui parlais d’un film ou d’un livre que j’aimais bien et il le commandait à la seconde sur Amazon puis m’envoyait la photo dès réception. D’un côté, je me disais “C’est génial ce lien entre nous” (on a énormément de goûts en commun) de l’autre, je me disais “Il fait ça pour m’impressionner”. Il s’était carrément mis à acheter les mêmes yaourts que moi, le même jus de fruits…
        Personnellement, ça ne me viendrait pas à l’idée de faire ce genre de choses, et, avec le recul, je pense qu’il ne fait pas ça qu’avec moi.

        Bref, je sature complètement et c’est assez confortable de ne plus le pleurer en permanence, mais quand je me lis, c’est quand-même plein de négativité et de passivité.

        Merci pour le conseil (EFT) je t’avoue que j’ai peur de tout foirer à cause de mon état d’esprit trop peu positif, mais je vais tenter la démarche 😊
        Ça ne va pas me perturber si je le fais en étant ainsi?

        Merci encore pour tout.

        • En fait le but de l’EFT est de libérer, faire partir, effacer, désactiver les émotions produites par les schémas de pensées (programmes). Donc ça vire les programmes à terme et donc les émotions…

          Car ce parcours FJ il vient clairement appuyer sur tous nos programmes de manques et donc on ressent les émotions qui vont avec. Faire de l’EFT sur une base régulière, c’est la meilleure manière de foncer vers sa complétude, car super simple et facile à apprendre.

          Après… le fera-t-on ?

          Perso si je dois choisir entre regarder 1h de vidéo FJ sur YouTube ou 1h d’EFT, je prends l’EFT. C’est pour te dire, je ne regarde même plus de vidéo FJ ni quoi que ce soit sur le thème, cela ne m’intéresse plus.

          J’écris juste sur mon blog dans le but d’aider les gens à se bouger le popotin.

          Ensuite pour le “runner type” oui c’est normal qu’ils fassent ça, c’est leur mode “caméléon”. C’est leur faux self, soit rien de plus qu’un lot de programmation.

          En fait le Runner se caméléonise pour s’assurer de ne pas te perdre. C’est leur manière de fonctionner, et en fait, la rencontre FJ pour eux va faire en sorte qu’ils ne se reconnaissent plus. Ils vont “perdre” pied, car cette rencontre leur demande de se retrouver eux…

          Du coup pour eux c’est super déstabilisant, car toute leur vie à consister à se planquer derrière le mode caméléon, et ne savent même plus qu’ils se caméléonisent… C’est devenu tellement automatique qu’ils ne savent même plus qui ils sont.

          Une fois ma FJ m’a dit : à cause de toi je ne sais plus qui je suis.

          Je lui ai dit : l’as tu seulement déjà su…?

          Et nous Chaser ça nous fout la boule de nerf, car on sait qu’il joue des jeux, et on croit qu’il se fout de notre gueule alors qu’il n’est clairement pas au courant de ce qu’il fait. Ils ont plein de réactions automatiques qu’ils vont regretter plustard et ainsi de suite, tout comme nous… d’ailleurs.

          En fait chacun à son lot de trucs à régler. Même s’il est vrai que dans le parcours classique, les problèmes sont initiés à 90% par le Runner, car c’est lui, ses fuites, ses peurs, ses masques qui “initient” la guerre.

          Mais de l’autre côté, si nous on était Bouddha, on aurait éteint la mèche… ce qui n’est clairement pas le cas !

          • Merci pour les explications sur l’EFT, j’ai déjà commencé à regarder sur ton blog.
            En effet, 90% des vidéos FJ sur YT, c’est vraiment n’importe quoi. Beaucoup sont des charlatans qui vous disent quotidiennement des banalités que vous voulez entendre.

            Le runner est comme ça, oui. J’ai été assez interloquée quand il m’a approchée, je pense que je lui ai vraiment beaucoup plu (pas forcément physiquement) et il n’a pas hésité à m’écrire en privé. Il s’est spontanément mis à me proposer de traduire un reportage que je ne comprenais pas (nous ne parlons pas la même langue) et il l’a fait en moins de vingt-quatre heures, il m’écrivait en permanence, voulait tout savoir sur moi, m’envoyait des cadeaux, des lettres d’amour et je ne comprenais pas. Je me disais “il me veut quoi ce type?! Pourquoi il en fait trop?! Si vite? Il cherche quoi?”.

            Et quand j’ai lâché mes résistances, il a flippé de plus en plus. Typique.

          • C’est ça typique… LOL !

            Finalement on retrouve le même processus chez le chaser ou runner.
            Au début le Runner “pour séduire”, “se faire accepter” va faire ce que tu viens de dire : les cadeaux, rendre service et tout le tsoin tsoin, mais cela n’engage à rien… Quand cela sera le cas “ciao bello”, il va prendre ses jambes à son cou.

            Le chaser va “chasser” car il veut à tout prix récupérer ce qu’il aurait pu avoir mais n’a pas vraiment eu, mais ici encore, cela n’engage à rien car “on arrive pas à choper la savonnette”…

            Par contre quand le Runner revient après la séparation, c’est là qu’on a le switch, car maintenant le Runner veut du sérieux et c’set le Chaser qui fuit, car maintenant c’est du concret… alors que fait-on ? LOL

            Quand en début de parcours c’était du concret le runner fuyait.
            Quand en seconde partie de parcours c’était du concret c’est le Chaser qui fuit.

            C’est pour cela que finalement en gros, peu importe qui a fait quoi, on va se retrouver dans presque “les mêmes situations” à tout de rôle. Quand c’est pas l’un qui casse les C**** c’est l’autre LOL !

  • C’est exactement ça, avant qu’on ne se rencontre, je lui disais “je vais souffrir de cette relation à distance, j’ai déjà perdu trois kilos en moins de quinze jours, je t’aime mais j’ai peur” et lui, totalement sûr de lui me disait “Fais confiance, on a une connexion merveilleuse, tout va bien se passer. Je t’aime alors ça va aller, je le sais parfaitement”.

    Puis quand c’est devenu concret (ses vrais désirs pour moi très cash alors que c’est un gros refoulé, nos rencontres) il a paniqué. Rien que m’avouer ses désirs à été le début de la fin. Être aussi franc, ça n’est pas lui et je pense qu’il a du me voir comme une tentatrice à éviter comme la peste.

    Et tu marques un point, s’il me disait “Viens vivre ici, ne pars plus, vis avec moi”, je ne répondrais pas clairement car je suis aussi le cul entre deux chaises. Je préfère l’entre-deux, le flou et je ne sais pas bien ce que je veux de concret moi non plus. Les contacts et quelques rencontres, c’est super.

    • Eh ouais… tu as compris maintenant le “pourquoi du comment” de la relation FJ LOL finalement Runner/Chaser sont vraiment similaire sur plein plein de programmations mentales…

      D’ou l’effet miroir qui te renvoie ta même image, soit tes mêmes programmations mentales (dans le bon comme le mauvais) 🙂

      Question pour toi : pourquoi préfères-tu le flou dans cette situation (aie aie carambaaa hahahaha).

      • Ah là là, en voilà une question qu’elle est bonne, et merci de me la poser 😊

        Et bien, parce que je flippe! Déjà, il faudrait que je quitte tout pour aller vivre, certes, dans une ville que j’adore, mais dont je ne parle pas la langue (hardcore à apprendre en plus). Je ne me sens pas capable de tout quitter non plus d’ailleurs, ni de sortir de ma zone de confort.

        L’entre-deux, c’est: on continue comme au début, c’était merveilleux, top! Mais ce n’est plus possible.

        Je lui ai proposé qu’on “reste amis” et il m’a dit que c’était effectivement mieux, mais à l’évidence, il ne le voulait pas, quand moi, j’avais accepté l’idée et étais dans cette dynamique.
        Une flamme jumelle m’a dit “Ton jumeau ne veut pas être ton ami, il veut être ton amour et rien de moins”. Je ne sais pas si c’est vrai. Il m’a à nouveau fait un cadeau très mignon quand nous nous sommes quittés avant que je ne rentre en France, mais je n’ai rien compris de ce qu’il avait voulu ou pas. Ils font tout pour qu’on ne puisse pas percer la muraille d’un millimètre et on finit par abandonner. Trop durs à comprendre.

  • Pour moi la complétude c’est se choisir soi et redevenir un être entière.

    On est plus dans l’attente de l’autre ni des autres parce qu’au final ce qui est important ce ne sont pas les autres mais soi. De toute façon ce lin existera pour toujours quoi qu’on le veuille mais pour atteindre la complétude il faut arrêter de se focaliser sur l’autre mais sur soi.

    Arrêtons de chercher ce qu’il y a chez l’autre car nous l’avons aussi en soi et puis la terre est une école et un bon lieu d’apprentissage pour évoluer. La complétude c’est aussi une forme de lâcher prise parce qu’au final c’est vivre le moment présent. Si vous êtes avec votre FJ tant mieux sinon il y aura toujours une personne qui vibrera ce que vous êtes pour finir avec vous.

    C’est être dans l’amour inconditionnel car c’est ce que nous sommes de bases et ce n’est plus aller se fourvoyer dans des histoires qui ne mènent nulle part à part dans des dépendances de l’autre. A ce stade, on a appris à s’aimer soi, à se redécouvrir.

    Limite on s’en fou parce que plus rien ne nous atteint parce que l’on se détache de l’égo, de cet égo qui nous a protéger mais au final nous ne sommes pas et nous ne sommes pas ce que nous croyons être 🤣🤣🤣 mdrr je dois passée pour une illuminé.

    Je finirais par une phrase de Don Miguel, n’en fait pas une affaire personnelle mais surtout fait de ton mieux🙏

  • Je hais ce parcours et je ne comprends rien. On n’a pas l’éternité non car un jour on va mourir et avant cela, ça me semble légitime de vouloir être en couple, se marier et avoir des enfants. Notre runner n’est pas seulement notre flamme jumelle c’est aussi la bonne personne et c’est normal de vouloir faire sa vie avec la bonne personne afin de réussir sa vie? C’est exactement ce que l’univers nous refuse. Faire sa vie avec une autre personne implique accepter de ne pas vivre le véritable amour, de ne pas être avec la bonne personne. Qui peut accepter cela? Le chasser est en fait rejeté par la bonne personne, celle qui devrait aimer le plus. C’est insoutenable