Un Quizz pour savoir si t’es dépendant affectif.

test pour savoir si on est dépendant affectif

Voici les 9 caractéristiques de la dépendance affective d’après la classification du psychologue américain Gregory L. Jantz. La dépendance affective c’est :

  • Avoir du mal à prendre des décisions sans conseil ni validation d’un tiers.
  • Compter sur d’autres pour assumer les responsabilités dans les domaines importants de sa vie. (revenus, gestion administrative, santé, organisation domestique…).
  • Craindre & éviter tout désaccord avec l’interlocuteur
    (peur des conflits, d’être rejeté, exclu)
  • Avoir du mal à démarrer des projets ou à faire les choses par soi-même.
  • Se sentir anxieux quand on est seul, ou à la pensée de l’être.
  • Se rendre spontanément responsable de ce qui ne va pas
    (dans le domaine privé ou professionnel).
  • Se sentir obligé de satisfaire les demandes et besoins d’autrui.
  • Avoir vraiment besoin de l’approbation et du réconfort des autres.
  • Être incapable de poser et de défendre ses propres limites.

Maintenant que les grandes lignes sont posées, on va voir au travers de diverses questions si tu as le profil.

Le profil du dépendant affectif :

Voici quelques questions qui vont te permettre de savoir si tu as le profil du dépendant affectif. Prends une feuille et un stylo pour marquer le nombre de réponses que tu auras obtenu.

Pour chaque réponse, tu réponds soit « oui » soit « non ».

  • T’es émotif ?
  • Tu as eu une enfance difficile
  • T’es mélancolique ?
  • T’es altruiste ?
  • T’es timide ?
  • Tu as vécu un deuil important dans l’enfance ou l’adolescence ?
  • Tu ne t’aimes pas beaucoup ?
  • Tu détestes le conflit ?
  • T’es généreux ?
  • Tu culpabilises facilement ?
  • T’es souvent anxieux ?
  • Tu doutes de pouvoir être aimé ?
  • Tu t’attaches rapidement ?
  • T’es entier dans tes sentiments ?
  • Tu maîtrises mal tes émotions ?
  • Tu sens souvent un vide intérieur ?
  • Tu te sens inutile ?
  • Tu te sens fragile ?
  • Tes parents ont connu des dépendances (alcool, drogue…) ?
  • Tu as été victime ou témoin de violences dans votre famille ?
  • Tu te suradaptes à l’autre ?
  • Tu souffres de phobies ?
  • En cas de stress, tu as besoin d’être rassuré ?
  • Tu as des comportements autodestructeurs (drogues, sport à outrance…) ?

Maintenant tu peux faire le total de tes « oui ».

Si tu as coché au moins 10 « oui », tu as le profil du dépendant affectif.Note le total que tu as obtenu.

Dans quelle mesure es-tu dépendant affectif ?

  • Tu ne pars jamais seul en vacances ?
  • Tu planifies et anticipes tes week-ends afin d’être toujours occupé ?
  • Tu as peur d’être rejeté ou abandonné ?
  • T’es angoissé dès que t’es sans nouvelles de ton conjoint ?
  • T’es continuellement en demande de démonstrations affectives de ton partenaire ?
  • Tu cherches l’approbation/validation des personnes importantes pour toi ?
  • Tu vérifies sans cesse que tes amis vous aiment toujours ?
  • Tu ne supportes pas les sorties à 3, car tu te sens toujours de trop ?
  • Tu anticipes les besoins des autres ?
  • Quand un ami décommande une sortie, tu penses souvent qu’il n’a pas envie de te voir ?
  • Si tu ne fais pas partie des invités à un anniversaire, t’es vraiment blessé ?
  • Tu ne supportes pas la solitude ?
  • Tu culpabilises d’avoir autant besoin d’amour ?
  • Ton partenaire te faire souffrir, mais tu n’arrives pas à envisager vivre sans lui ?
  • Les critiques te sont intolérables ?
  • T’es particulièrement jaloux ?
  • Dans ton job, tu en fais toujours trop ?
  • Tu t’engages sexuellement et tu t’attaches rapidement à des personnes que tu connais peu?
  • Pour ne pas être abandonné/rejeté, tu restes dans une relation destructrice qui vous éloigne de tes proches ?
  • Par peur de vide affectif, tu enchaînes les relations les unes après les autres ou tu vis plusieurs histoires d’amour en même temps ?
  • Tu t’attaches continuellement à des personnes indisponibles ?
  • Tu idéalises l’autre, jusqu’à lui prêter parfois des pouvoirs qu’il n’a pas ?

Si tu as coché au moins 3 « oui » : t’es bien dépendant affectif, mais cette dépendance ne t’affecte pas trop.
Si tu as coché entre 7 à 11 « oui » : la dépendance affective est votre principal obstacle. Tu as constamment peur de déplaire à autrui.

Si tu as coché plus de 11 « oui » : ta dépendance affective te provoque beaucoup de souffrance. Vous n’êtes clairement pas heureux. À ce stade on peut considérer que la dépendance affective est une pathologie mentale. Tu devrais voir un spécialiste afin de t’aider à t’en sortir.

Si tu n’as coché aucun « oui » : C’est que t’es un Chaser pur et dur LOL ! Peut-être es-tu dans la contre-dépendance affective ou alors tu es vraiment stable psycho-émotionnellement ? Mais ce qui est sur, c’est que si tu n’as coché aucun « Oui », rien ne compte plus que ta liberté !

Une dépendance ne vient jamais seule…

Quand on est sous dépendance, c’est que l’on a des carences affectives on va alors chercher à combler ce manque par d’autres moyens et pas seulement via les relations. Regarde alors si tu tentes de combler un manque par :

  • La cigarette (Marijuana, alcool…)
  • Tu fais du sport chaque jour (genre Bigorexie)
  • Tu bois de l’alcool chaque jour en grande quantité ?
  • T’es accro au sexe ?
  • Tu es un shopping addict ?
  • T’es gagné par la fièvre du jeu ?
  • T’es addicte à ton ordinateur ?
  • T’es un drogué du travail ?
  • Tu consommes de la drogue (cocaïne, héroïne…)
  • Tu as des pulsions alimentaires ?

Maintenant tu devrais y avoir plus clair quant à ton profil dépendant affectif ou pas. Que comptes-tu faire pour y remédier ?

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel, comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

Il y a un commentaire

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer