Combien de temps dure la séparation ? • Change Ta Perception ≫ Guérir de son parcours flamme jumelle.
Tous les Articles du Blog > Combien de temps dure la séparation ?

Combien de temps dure la séparation ?

Combien de temps dure la séparation

Dans le récit flamme jumelle on parle de plusieurs étapes, dont la fameuse phase de séparation. Beaucoup se demande alors, combien de temps dure la séparation ou si même il y aura réunion..?

Mais simplement se poser la question “combien de temps dure la séparation” révèle quelque chose de très important dans la psychologie du chaser.

Mais qu'est-ce donc ?

Combien de temps dure la séparation : la signification

De prime abord on pourrait se dire que se poser la question “combien de temps dure la séparation” est une question légitime, mais en fait, pas vraiment. Elle ne fait que mettre l'accent sur quelque chose que l'on veut moins voir : notre attente.

Au fond, on veut savoir quand la séparation va se terminer pour savoir quand on aura la réunion.

Mais pourquoi on veut la réunion ?

Car on pense que c'est notre destiné, car on se sent si complet accompagné du runner (par contre seul… c'est une autre histoire).

Aussi, cela doit être le “bon chemin”.

Or, c'est justement ça tout le “hic”.

Comment est-ce possible de se sentir si peu complet par soi-même alors qu'on est un être à part entière… comme n'importe quel être humain ?

La seule explication alors, c'est que l'autre est ton autre, la flamme jumelle, le couple divin.

Ouais… ça c'est l'explication facile et rapide.

L'autre explication consiste à mettre ses petites mimines dans l'inconscient pour savoir ce qui est présent comme programmation et là… on découvre un tout autre paysage… On trouve la ligne de code :

Seul je suis incomplet et j'ai besoin d'une autre personne pour me sentir complet.

On se rend aussi compte que cela provient des programmations de l'enfance, soit, rien de bien “fou fou” en fait.

Mais du coup… tant que l'on pense “combien de temps dure la séparation”, on est juste dans l'impatience d'avoir sa réunion pour se sentir enfin complet. Cela veut dire aussi qu'on nourrit encore la croyance que seul on est pas complet et par conséquent, on a besoin de l'autre pour l'être.

Donc cela veut dire qu'on va adhérer dans une certaine mesure au discours FJ, qui justement joue à fond sur cette ligne de code inconscient qui a été spiritualisé et romantisé afin de la rendre “normale” alors que c'est juste un trauma du passé.

Cela veut dire que du point de vue psychologique, se poser la question “combien de temps dure la séparation”, veut dire qu'on est dans un état psychologie d'attente, de dépendance.

Mais voici donc la réponse à cette question :

Combien de temps dure la séparation ?
Elle dure le temps que tu vas choisir de lui accorder.

Et voici pourquoi :

C'est toi qui décides combien de temps dure la séparation.

En effet, se poser la question “combien de temps dure la séparation” de manière régulière, c'est faire le choix de croire qu'il y aura un retour du runner et donc une réunion. Faire ce choix ne dépend que de toi (et de ton pote pipeau l'ego, alias l'inconscient), mais comme c'est toi qui a la main sur lui, au final, c'est toi qui est responsable de ce choix, même s'il t'influence.

Autrement dit, pendant que tu fais le choix de regarder à gauche, tu fais le choix de ne pas regarder à droite.

Pendant que tu fais le choix de :

🌀 Croire en ce discours Flamme jumelle,
🌀 Croire en un retour possible,
🌀 Croire en une réunion,

En fait, tu fais le choix suivant :

“Je choisis de continuer de mettre ma vie sur pause même si je dis que je ne le fais pas, mais au fond, je ne crois pas en ma capacité d'atteindre la complétude par moi-même, car je suis trop persuadé qu'elle ne peut se faire que par la présence du runner.

D'ailleurs, j'en ai eu la preuve pendant la lune de miel. Aussi, je préfère attendre, être patient, passif, garder la foi et tout reléguer sur le karma et les volontés de la source, même si au quotidien, je vois bien que je ne me sens pas bien“.

Mais cela veut dire aussi que faire ce choix là, c'est faire aussi ce choix :

“Je m'exclus de toute pratique ou méthode efficace qui pourraient m'amener à changer de perception, arriver à ma complétude par moi-même, car j'ai peur de me confronter à mes traumas et problèmes du passé.”

En plus de cela, il faut regarder les statistiques :

Il y a 2 milliards de femmes et 2 milliards d'hommes adultes sur la planète, franchement il y a de quoi faire pour trouver quelqu'un qui nous conviendrait, mais on n'ose pas vraiment y aller.

Chaque fois que j'ai des personnes au téléphone, cette porte des 2 milliards est à peine effleurée. Pourtant… le chaser est si désireux d'être avec son runner, et donc être en couple…

Bizarre, bizarre vous avez dit bizarre ?

En fait, dans ce parcours flamme jumelle :

🌀 Le travail sur soi est tout juste effleuré,
🌀 Les vérités terrain sont à peine discutées,
🌀 L'ouverture de cette porte des 2 milliards, à peine envisagée.
🌀 Par contre tout les solutions magiques sont hyper utilisées.

Et c'est normal, car les “fausses solutions” comme je les appelle, vont permettre de croire “qu'on fait quelque chose pour travailler sur soi (afin d'attendre sa complétude et d'avoir la réunion), mais donne peu de résultats”.

Du coup, cela nourrit encore une fois, la fameuse quête éternelle du chaser qui déploie énormément d'efforts depuis tellement de temps mais qui n'a pas encore finit de guérir. En plus c'est top, le critère pour savoir si on a finit de guérir, c'est le retour du runner (runner qui ne veut pas de cette relation LOL).

Le chaser valide ainsi sont rôle de Chaser Sauveur Sacrificiel.

Du côté statistique, si on parle du retour tant attendu du runner, je parle ici d'un retour ou la personne à VRAIMENT changé et non d'un énième retour en carton comme les 453èmes que tu as eus avants, on les voit jamais ou presque jamais (histoire d'être zentil😌).

Encore une fois, une personne dans une relation compliquée avec beaucoup d'attentes envers l'autre personne, peut se catégoriser flamme jumelle car elle se reconnaitra dans le parcours et les différentes étapes décrites.

🌀 Des conjoints de Pervers Narcissiques,
🌀 De Passifs agressifs,
🌀 De Narcissiques (introvertis/vulnérables)
🌀 De schizoïdes
🌀 De troubles borderlie de la personnalité
🌀 Des chasers dans la limerence se retrouvent dans le parcours FJ.

C'est pour dire… avec toute cette jungle de profils psychologiques et donc de dynamiques relationnelles, les stats de réunions devraient être énorme et pourtant, elles jouent à cache-cache avec le 0 pointé.

Voyant cela, le chaser continue de maintenir l'idée qu'il est séparé et donc qu'il aura sa réunion. Ce choix lui appartient à 100% et à personne d'autre.

Autrement dit, faire ce choix, c'est choisir d'être bloqué, car le vrai saint Graal se trouve sur le chemin de guérison.

Le chemin de guérison consiste à challenger sa croyance flamme jumelle qui t'amènera à challenger une de tes lignes de codes racines :

Tel que je suis, je suis incomplet et je serais complet en présence de la bonne personne.

Tant que cette ligne de code n'est pas challengée, ta guérison, comme ta réunion d'ailleurs, tu pourras la rêver, mais jamais l'expérimenter.

Et ce faisant, tu seras toujours en train de rôder dans les couloirs du parloir “flamme jumelle” en écoutant des gens qui te disent ce que croit déjà ton inconscient :

L'autre c'est la bonne personne, il va revenir, t'inquiète paupiette.

L'autre revers de la médaille :

Le truc c'est que voici ce qu'il se passe.

Comme déjà expliqué dans mes vidéos youtube, imagine une pièce de monnaie. Il y a Pile, Face et la Tranche. Le chaser durant son parcours est sur “Pile”. Il se sent incomplet et pense qu'être réunis c'est être complet donc la destiné.

Tout comme un héroïnomane pense que son fixe est la clé de son bien-être, le chaser pense qu'être avec son runner est son salut.

Sauf que quand le chaser est sur “pile”, et qu'on lui parle de Face (l'opposé), soit, être complet par soi-même, il va envisage cette idée sur la base de sa psycho émotionnelle du moment, c'est-à-dire : “pile”.

Soit un état psycho-émotionnel de manque.

Aussi, il y aura des freins clairs à sa guérison et c'est pourquoi, même si en lui il y a envie de guérir dans une certaine mesure, être en complétude seul par soi même et juste pour soi, est étiqueté par son mental ego comme négatif et donc à éviter.

Un peu comme si tu tentes d'expliquer à l'héroïnomane que sa vie sera vachement mieux sans son héro : il tire la gueule le bougre.

Dans sa tête l'l'héroïnomane se dit : mais qu'il est con lui, avant l'héroïne ma vie c'était chiant à mourir. Avec l'héroïne je pète le feu, pourquoi je reviendrai comme avant ?

N'ayant jamais expérimenté une vie radieuse sans l'héroïne, le drogué ne peut pas s'imaginer ce que c'est. Aussi il ne lui reste dans son expérience de vie que deux souvenir :

🌀 Sa vie sans l'héroïne,
🌀 Sa vie avec l'héroïne,

Un chaser sait :

🌀 Ce qu'est sa vie avant la présence du Runner.
🌀 Ce qu'est sa vie en présence du Runner.

🚫 Mais il ne sait pas ce que c'est que de se sentir en complétude sans le runner, juste pour soi.

Aussi, il va tenter d'imaginer (avec sa banque de donnée) ce que serait la complétude, seule, par soi même, pour soi-même sans le runner. La seule expérience qui correspond à cela est sa vie sans son héroïne.

Il ne sera pas séduit !

Ceci est systématiquement vérifié en séance de coaching et c'est une programmation qui vient de l'enfance, chaque fois que le Chaser prenait des initiatives.

Du coup, dès qu'il s'agit de faire ce choix pour Soi, par Soi, le chaser n'a plus de Power. Les Duracell sont vides.

Par conséquent, on se retrouve avec un chaser qui :

🌀 Côté 1 : Envie d'aller mieux
🌀 Côté 2 : Pas trop envie d'aller mieux. (les freins psycho émotionnels).

Sauf que voilà, durant le parcours flamme jumelle, on aura d'abord tenté de faire changer le runner, de lui expliquer les choses.

Bref on aura joué toutes notes cartes mais sans succès. Aussi, pour avoir notre réunion, il ne nous reste qu'une seule option possible.

Tadaaaaaam, roulement de tambours 🥁🥁🥁🥁

Celle qu'on te dit dans le parcours flamme jumelle :

Travaille sur toi ET le Runner reviendra.

Du coup, le chaser se mets à travailler sur soi, (ce qui vient un peu alimenté le Côté 1 : Envie d'aller mieux) mais bypass le Côté 2 : Pas trop envie d'aller mieux.

Eh oui, car du coup, le chaser ne travaille pas sur soi QU pour soi, PAR soi, et uniquement dans le but d'aller mieux, mais parce que cela devient un nouveau moyen d'obtenir la réunion. Cela bypass alors le Côté 2 : Pas trop envie d'aller mieux (si c'est que pour moi).

Et c'est en cela que la complétude, bien qu'imaginé, ne sera jamais vécue, car la vraie intention de ce travail sur soi n'est pas d'aller mieux pour soi, par soi, mais dans l'optique de la réunion, ce qui alimente encore la ligne de code :

J'ai besoin de l'autre pour me sentir complet.

Quand le shift est fait, tout ce travail est fait pour soi, de soi, à soi, dans l'unique but de se sentir bien. Alors la réunion alors n'est plus qu'un vague souvenir car la fioul de la motivation du chaser à ce moment-là, est juste de péter le feu, car il le vaut bien.

Dans la ligne du mire du sniper du chaser il n'y a alors que :

Je fais ce que je fais pour péter le feu car c'est mon droit naturel, c'est mon objectif et je ferais ce que j'ai à faire pour y arriver.

Arrivé à ce stade, la réunion, le chaser en à rien à carré au². 🙃

Un chaser tiraillé entre deux feux

Si on en revient à ce que j'ai écrit plus haut on a un chaser qui est tiraillé entre :

🌀 Côté 1 : Envie d'aller mieux
🌀 Côté 2 : Pas trop envie d'aller mieux (juste pour soi – donc freins intérieurs).

Comme il y a cette double contrainte, ou tension cognitives opposées, il va être d'une logique implacable que le chaser va avoir tendance à se diriger vers des techniques, outils, méthodes qui donnent l'impression d'avancer, mais qui sont trop peu efficaces.

Ceci permet de ne pas arriver en complétude, mais comme mentionné plus haut :

Permets de continuer d'être dans le rôle du chaser sauveur sacrificiel qui travaille dur dur dur tellement dur, mais malheureusement, récolte si peu…😢

Après tout, guérir prends du temps non ?

Tu sais un peu comme avec le Runner quoi :

Tu donnes tout, essaies toutes tes cartes et bien que tu aies fait tout cela… à part les 3 miettes du paquet, tu ne récoltes pas grand-chose.

Tu fais le lien ?

C'est normal car ceci est une des fondations du chaser. C'est un programme à virer dare dare c'est pourquoi, en reflet de cette programmation intérieure, on va trouver le tarot, la médiumnité et les soins et énergétiques, qui promettent beaucoup,

Mais dans les faits, ne permettent pas au chaser d'arriver en complétude.

Et c'est normal car tout comme un fumeur qui en a marre de fumer (mais pas tant que ça) ne se dirigera pas vers les professionnels, outils, méthodes qui lui permettront d'arriver à bout de son addiction !

Par contre, quand la balance va pencher vers le “j'en ai vraiment raz le bol de fumer”, comme par magie, il saura trouver le chemin des outils et méthodes efficaces.

Et c'est bien là tout l'enfumage de ce discours FJ

Et c'est bien la tout l'enfumage de ce “discours spirituel” qui n'est qu'en fait le reflet de l'offre et la demande.

🌀 La demande : un chaser rêveur qui veut que l'impossible soit possible.
🌀 L'offre : des outils faisant rêver le chaser à coup de “Ne fait rien, l'énergétique c'est magique”.

En fait l'énergétique n'est pas vraiment le problème de fond, le problème de fond est l‘engagement personnel et la pro-activité du Chaser à faire son travail sur lui.

Quand une personne n'est pas prête à mettre les mains dans le cambouis, elle se dirige vers les solutions qui lui permette de pas mettre les mains dans le cambouis, tout simplement.

Quand on regarde bien, l'EFT est une technique énergétique puisqu'on vient tapoter sur les méridiens d'énergies Yin Yang de son corps pendant qu'on pense au trauma.

Pourtant, aucune chaser ne se bouscule pour l'utiliser alors que pourtant :

🌀 C'est une technique gratuite,
🌀 Qui peut être utilisé sans aucune modération,
🌀 Qui est sans effets secondaires, (voir les 269 études cliniques à ce sujet).

Le putain de Saint Graal de la guérison quoi ! 😮✌🏻😏

Logiquement on devrait avoir une ruée vers l'or de la part des chaser.

Et non, on a personne ! 🤣🤣🤣

Et c'est normal, car l'EFT nous confronte à nos problèmes, demande d'aller ouvrir les portes qu'on a pas envie d'ouvrir, de regarder nos traumas qu'on fout constamment sous le tapis, de les faire sortir, de les nettoyer et de s'en séparer.

Donc de se séparer d'une certain nombres de choses, de schémas qu'on estime être “soi”, et donc d'une partie de sa personnalité, qui n'est en fait que le fruit d'une construction, d'un empilement de lignes de codes.

C'est bon respire, tu vas nous faire un AVC là… 🤣🤣🤣

Du coup, ca tombe bien car de l'autre côté, on nous propose des méthodes ou on a presque aucune implication personnelle d'engagée. Le hic, c'est que je les récupére ces gens et ils ont au moins tous le même problème en commun :

Peu importe ce que j'ai fait depuis X temps,  je n'arrive pas à sortir l'autre de ma tête“.

Jouer au ping pong avec une cuilliere permet effectivement de taper un peu la balle mais ne permettra jamais d'avoir un vrai niveau.

Ne pas faire de l'EFT est en fait super révélateur.

Cela montre à quel point se prendre en charge, faire les choses pour soi, par soi, est digne d'un désintéressement le plus total de la part du chaser.

Et c'est normal, car le chaser fonctionne à la dépendance (dans ce genre de domaines).

🌀 Se réaliser soi, pour voir = pas très motivé le Chaser.
🌀 Se réaliser soi, au travers du regard/présence du runner : Il est chaud patate le chaser.

Or justement…

Parmi le lot de programmations internes du chaser, c'est justement cette fondation qu'il va falloir challenger et oui…

Conclusion

Du coup, combien de temps va durer la séparation ?

Elle va durer le temps que tu décides de lui accorder, car tous les faits tendent à montrer que la “réunion”, le vrai retour du jedi, changé, évolué, n'arrive pas dans la réalité mais seulement dans l'imaginaire collectif des chasers.

Alors évidemment tu vas me sortir les quelques personnes qui disent être réunis, mais faire de quelques cas isolés la ligne de mire de tes décisions, cela s'appelle être atteint d'une distortion cognitive de généralité. Qui est encore une fois le reflet d'un ressentis d'incomplétude et non de complétude.

Aussi, il ne tient qu'à toi de t'atteler sérieusement à ton travail sur toi, pour atteindre la complétude, une fois à ce stade, on en reparler? On va bien se taper des barres, tu te diras, “mon dieu mais comment j'étais à la masse”, comme bon nombre de mes clients qui, après leur coaching de 3 mois, se demandaient ce qu'ils avaient fumées.

Voir la vidéo Youtube correspondante :

YouTube player

Alexis Faure

⛓️‍💥 Expert En Désactivation Des Traumas
🌱 Et Transformation Consciente
🧘‍♀️ EFT ❘ PNL ❘ SDN ❘ MCBT ❘ DTMA
🥂 +6000 coachings réalisés.
🏆 +2.3 Millions de pages lues.
🌀 Se libérer de la souffrance Flamme Jumelle 👉🏻 ici.
🌀 Couper avec les dépendances et addictions 👉🏻 ici.
🌀 En finir avec l'anxiété, les phobies et la dépression 👉🏻 ici.

Ajouter un commentaire