Le switch du chaser : c'est quoi en fait ? • Change Ta Perception ≫ Guérir de son parcours flamme jumelle.
Tous les Articles du Blog > Le switch du chaser : c’est quoi en fait ?

Le switch du chaser : c’est quoi en fait ?

le switch du chaser

Dans le parcours des flammes jumelles arrive un moment ou on t'explique le switch du chaser. On te dit que, lorsque le Runner revient, le chaser se met alors à faire le “runner”. Il est dans la relation, mais pas vraiment ou alors, semble ne plus vouloir de cette relation. On dit alors que le chaser “fuit” le lien, Aka le switch du chaser.

Ce qu'il faut comprendre, c'est le contexte, car quand on te dit que le Chaser “fuit” le lien, on part du principe que le lien est indélébile. Alors c'est peut-être vrai dans l'imaginaire de ceux qui racontent le parcours flamme jumelle mais dans la réalité terrain, pas du tout. Mais alors pas du T.O.U.T.

En fait, le problème c'est que parlé de “lien divin” ou lien incassable” c'est poser un cadre ; celui de vouloir lier les deux dans une “dynamique” qui est voulue par la source ou “cimenté” et que donc, c'est la direction à prendre. Cela amène également l'idée que l'autre est ton autre et que c'est comme ça.

Or en fait, c'est encore la transposition des traumas/croyances du chaser version spirituels. Le switch du Chaser serait donc l'attitude d'un Chaser qui refuserait, renoncerait à ce lien divin.

Le switch du chaser : c'est quoi exactement ?

Comme d'habitude, on va laisser le strass et paillette spirituelles de côté pour expliquer ce phénomène de manière simple et surtout factuel car basé sur l'observation des clients depuis 4 ans. En fait ce qu'il se passe c'est qu'après la “lune de miel”, il y a aura la phase des vas et viens puis la séparation.

Après celle-ci, le Runner peut refaire surface et on fera alors face à 3 situations qui sont “reconnues” comme étant le switch du chaser.

  • Switch du Chaser 1 – Il se dit “pourquoi pas ?”. Et tout semble bien se passer.
  • Switch du Chaser 2 – Il se dit “pourquoi pas ?”. Ca repart en sucette.
  • Switch du Chaser 3 – Il se dit “pourquoi je ferais ça ?”. “Vous ne passerez pas !”.

Aussi explorons ces 3 situations, bien que les deux dernières vont être ultra simples à traiter ! 🤣

Situation 1 – Le switch du chaser : sésame ouvre toi.

switch du chaser, c'est quoi ?

Dans cette situation, le chaser va ouvrir la porte au Runner et ils vont alors commencer une reprise de contact puis une relation.

Le chaser pense que c'est bon, le runner à changé et que c'est le moment tant attendu puisque annoncé par tout le récit flamme jumelle.

Aussi le relation peut vivre une nouvelle lune de miel. Mais voici ce qu'il va se passer.

Au fil des semaines, le Chaser va ressentir une sorte de manque d'intérêt, qui peut arriver soit petit à petit, soit très rapidement.

Il va sentir comme si cette relation avait moins d'attrait, était moins excitante, comme s'il manquait un “truc”. (Tu m'étonnes Maurice, il manque énorme truc pour se sentir si vivant dans cette relation).

Ce qu'il se passe à ce moment là est en fait vraiment très simple. Si le Runner fait un “sans faute”, c'est à dire qu'il se comporte normalement et qu'il n'est pas revenu dans ses travers d'antan, le chaser va en fait être dans l'impossibilité de pouvoir chaser, car il n'y a plus rien à Chaser vu que l'autre fuit pas.

Et c'est pourquoi, petit à petit, les conflits vont revenir ce qui va permettre de se retrouver encore dans une dynamique de “Push and Pull” si excitante qui permet de maintenir la relation au stade de “je t'ai presque mais pas vraiment”.

Tout l'attrait de cette relation flamme jumelle est que tu pourrais avoir ton saint graal mais tu ne l'a pas car X ou Y. Ceci créer une attraction et une magnétisation hors norme qui te semble te faire sentir vivant.

En fait c'est normal que cela soit comme ça car le chaser et runner se nourrissent de cet “amour inconditionnel” qui est en fait une attirance très forte par l'impossibilité de cette relation. Comme on dit : les opposés s'attirent.

Le chaser, pensant être menée par l'amour est en fait mené par son inconscient qui reproduit un schéma de l'enfance : Je devrais avoir X de mes parents et je ne l'ai pas, je vais alors travailler très dur pour l'obtenir.

Switch du Chaser : La quête de l'excitation

Evidemment je fais en mode très simple car il y a d'autres paramètres en jeu comme notamment l'association mentale chez tous les chaser :

Relation saine : on va se faire chier.

Autrement dit : En quête d'excitation, de sentiment d'être vivant et reproduction de schéma de l'enfance, le chemin de gauche (flamme jumelle) est le bon chemin.

Par contre, le chemin de droite (relation saine et la réalisation du soi) sont étiquetés dans l'inconscient comme étant : ennuyant voir la mort ou l'inexistence.

Autrement dit, entre les deux chemin, pour l'inconscient, c'est très claire : le chemin de gauche est La Voie.

Sauf que dans cette situation, le chaser pense être conscient quand il est en fait piloté par les traumas du passé. Et c'est d'ailleurs tous ces traumas du passé qui ont fabriqué cette histoire flamme jumelle pour s'auto convaincre de continuer de faire ce que l'on a toujours fait : vouloir cette fameuse personne pour être complet.

Ce qui est déjà, en soi, l'expression du trauma :

Tel que je suis, je ne suis pas assez

La prophétie auto-accomplie

Ce qui est intéressant, c'est que dans ce parcours FJ, tous les chaser ont ressentis cette sensation de ne jamais être “assez” pour l'autre, car quoi qu'ils fassent, ce n'est jamais assez pour obtenir la réunion ou ne serait-ce que la reconnaissance de cette personne.

La boucle est bouclée : l'inconscient a bien choisi la bonne personne :

  • Celle qui te fera croire que tu auras ton saint graal et de te sentir complet.
  • Celle qui ne te permettra jamais de l'avoir et qui te permettra de te sentir “pas assez”

Sauf que voilà, le but étant de guérir de nos lignes de codes qui ne servent plus nos intérêt de bien être, se libérer de cette ligne de code, veut dire aller “contre” notre programmation existante et ce n'est pas du tout agréable, en tout cas au début.

Et surtout, c'est là que cela va nous demander un effort conscient pour faire changer la direction du bateau.

Au début personne ne veut vraiment le faire et c'est pourquoi le chaser, semi-conscient, se laissera bercé par la puissance de l'inconscient et de ses croyances en cartons dans ce parcours flamme jumelle.

Puis, plus le temps passer, plus la moutarde va lui monter au nez et sera de plus en plus prêt à reprendre les rennes de sa vie.

En général c'est à ce moment là que je les récupère.

Pour conclure cette partie, le chaser étant encore dans ses traumas, aura besoin de se sentir vivant au travers des vas et vient qui alimenteront son sentiment d'être vivant, d'avoir une quête à mener car de l'autre côté il a trop peu envie d'emprunter le chemin de la réalisation du soi.

D'ailleurs, le contenu des vidéos étant sur le runner est bien peu sur les solutions que le chaser pourrait mettre en place, est encore un indicateur de l'aveuglement du chaser, qui, toujours axé sur l'autre, fait tout pour ne pas trop se regarder en face.

Situation 2 – Le switch du chaser : La relation part en sucette.

Ici le chaser ouvre la porte à nouveau (pour la 380ème fois) et se rendra vite compte que c'est encore et toujours la même ritournelle, aussi, il va très rapidement claquer la porte et ne pas donner suite.

C'est souvent à cause de toutes ces fois ou on se rend compte que c'est toujours la même chose qu'on arrive au point d'en avoir marre d'en avoir marre.

Situation 3 – Le switch du chaser : Non intéret pour cette relation

Ici c'est vraiment hyper simple, le chaser ayant guéris ou étant en complétude, ne voit aucune intérêt à revenir dans une relation avec une personne qu'il sait ne pas avoir “magiquement guéris”.

Car en complétude on sort de toute cette illusion FJ qui parait si réelle. En plus cela, un Chaser en complétude a maintenant d'autres standards en termes de relation et des attentes bien plus élevées.

A ce stade il n'est plus intéressé par “sauver” quelqu'un mais par construire quelque chose avec quelqu'un qui est également prêt à le faire. Aussi, il n'a pas de temps à consacrer à des “peut-être” ou des dynamiques inconsistantes, pas claires ou incohérentes. Aussi, pourquoi redonnerait-il une chance ?

En bref, ici et à ce stade : cette relation ne présente plus aucun intérêt.

Conclusion

En conclusion, le concept du “switch du chaser” dans le parcours des flammes jumelles est une mauvaise interprétation des réactions du chaser car on part du principe qu'il n'est pas possible/permis de se détourner du “lien”. Or il n'en est rien.

C'est tout le sujet de cette relation Flamme jumelle : reprendre son leadership, décidé pour soi et par soi, ce qui sert nos intérêts de bien-être et d'acter en conséquence.

Tant qu'on choisis de se laisser “guidé”, on est encore la marionnette de programme issues de l'enfance et tout l'enjeu sera alors de faire des choix différentes pour honore qui on est, et donc de choisir le chemin de la guérison du soi.

La vidéo sur le switch du chaser :

YouTube player

Pour aller plus loin :

Pour réserver une séance ici.
Pour visiter l'Instagram ici.
Pour visiter la chaine youtube.
Pour lire l'intro du blog.

Pour aller plus loin :

Alexis Faure

🔆 Coach Transformationnel.
🔆 Expert en Désactivation des Traumas.
🔆 Régulation du Système Nerveux.
🔆 EFT ❘ PNL ❘ SDN ❘ MCBT ❘ TCC.
🔆 + de 6000 coachings effectués.
🔆 + de 2.3 millions de pages lues.
🔆 Coaching & Mentoring 👉🏻 ici.

1 comment

  • Bonjour Alexi,

    Merci pour cet article!
    C’est fou comme je me reconnais ! j’ai été soit disant “chaser”, lol, maintenant je peux en rire ! Je m’étais tellement bourée le cerveau avec cette histoire de FJ que je ne parvenais plus à me projeter dans l’avenir sans lui, lui qui n’a jamais été là…
    Aujourd’hui, je ressens comme un dégout, tout est devenu fade au point que j’ai honte de moi quand je regarde un peu en arrière ! J’avais cru que c’était une simple crise mais ca va bientot durer 3 mois. J’étais meme retournée vers lui pour me tester un peu tellement j’en revenais pas mais le dégout n’a cessé de s’accentuer ! Je ne le hais pas et je ne ressens plus non plus cette chose “spéciale” que je ressentais ! Juste le vide. Tout ce qui m’intéresse aujourdhui c’est moi et mes objectifs ! J’ai réussi à accomplir pas mal de choses durant cette période ! je me sens comme poussée des ailes ! qui l’aurait cru? Pas moi en tout cas ! Avant j’avais peur qu’il m’oublie, qu’il souffre de mon départ mais aujourd’hui j’en ai que faire de ce que cela peut bien lui faire ! C’est un adulte qui a toujours su ce qu’il faisait et moi j’étais comme aveuglée et acharnée à poursuivre ce qui me glissait entre les doigts ; il en a simplement profité comme tout homme ordinaire l’aurait fait ! J’ai compris que je suis attirée par l’interdit, par des hommes inaccessibles, les hommes qui me défient, etc ! Et mon prétendu “runner” a su activer ce mode dans mon mental ! Souffler le chaud et le froid, c’était ce qui me mettait à terre ! Mais tous ces vas et viens ont fini par m’epuiser et me “deconnecter” de lui ! Je pensais qu’il fallait que je lutte mais non, c’est arrivé de soi ! Je ne pensais meme pas que ce serait comme ça ! Je sais mieux qu’hier ce que je veux pour ma relation et c’est tout sauf ce que j’ai vécu avec lui ! J’ai compris que meme si cette histoire de FJ serait vraie qu’une réunion serait possible, il n’est pas l’homme idéal pour moi. Non, je n’en veux pas, merci !

    Cependant, je dis bien, CEPENDANT, ce qui me trouble par moment, ce sont des sortes des coïncidences et des rêves prémonitoires que je fais sur lui. Il faut dire que je ne pense plus trop à lui et il m’arrive de rêver de lui au moment inattendu. Au réveil de ce genre des rêves, je me sens comme vampiriser de toute mon énergie ! Et comme par magie, dans la même journée, il m’écrit souvent “tu me manques”… J’ai beau me dire que c’est juste des rêves mais j’avoue que j’en ai jamais connu de tels ! Y a t il des explications scientifiques à ce phénomène? Je comprendrai que mon cerveau me produise des rêves mais qu’en est il de ses réapparitions au lendemain des rêves? Est-ce normal? Et toute cette fatigue matinale? ça s’explique tout ça? J’avoue que c’est la partie qui m’enerve le plus dans cette expérience parce que j’ai l’impression qu’on essaye de violer mon espace privé ! C’est des reves très imposants… C’est assez agressif… Et ça me prend du temps de reprendre des forces pour poursuivre mon chemin ! J’ai réussi à rester silencieuse face à ses multiples vas et viens, et plus je le resiste, plus il fait le gars “gentil” qui a subitement compris ce qu’il nous faut sauf que moi je ne suis plus intéressée et j’arrive plus à lui dire mot. Moi qui lui écrivais des fables auxquelles il repondait séchément ! Maintenant, il en écrit et je ne trouve plus l’intéret de lui repondre parce que tout ce que je devrais dire, je l’avais deja dit et cela n’a jamais rien changé ! Mais malgrè mon indifférence, n’empeche que quand je reve de lui je me sente abattue…

    Merci de m’aider à comprendre, si possible !