Miracle Morning : un livre qui vous veut du bien !

miracle morning un livre clé de développement personnel

Voici un extrait du livre “Miracle Morning” de Hal Elrod, livre qui, si tu ne le connais pas, devrait faire partie de ta bibliothèque, ou mieux encore sur ta table de nuit 😉.

Je te recommande de l’acheter et de le mettre en pratique. Tu l’auras compris, ici je vais uniquement te mettre un petit extrait afin de te mettre l’eau à la bouche 🤤

Le but de cet extrait ?

Que tu vois d’ou on peut partir et comment on peut se relever de presque n’importe quoi !

Miracle Morning : on ne vit que… deux fois ?

Après un accident de voiture, je suis cliniquement mort et ce qui se produit ensuite est tout bonnement incroyable. Bon nombre de personnes parleront de miracle.

Les secouristes me chargent immédiatement à bord de leur hélicoptère et s’attachent avec détermination à me sauver la vie. Ils y parviennent six minutes plus tard. Mon cœur se remet à battre. Je respire de l’oxygène pur. J’ai la chance d’être en vie.

Je passe six jours dans le coma, puis on m’apprend au réveil que je ne remarcherai peut-être jamais. Après sept semaines difficiles de convalescence et de rééducation à l’hôpital, à réapprendre à marcher, je suis confié aux bons soins de mes parents – retrouvant donc le monde réel.

Avec onze os fracturés, des dommages au cerveau irréversibles et une petite amie qui m’a quitté alors que j’étais encore hospitalisé, la vie, telle que je la connaissais avant, ne sera plus jamais la même.

Croyez-moi si vous voulez, cela s’avérera être une bonne chose.

Malgré mes difficultés à affronter ma nouvelle situation, ne pouvant parfois m’empêcher de me demander pourquoi moi ?, j’ai pris la responsabilité de revenir à la vie. Au lieu de me plaindre du fait que les choses devraient être autrement, je me suis investi dans ce qui était désormais ma vie.

J’ai cessé de dépenser de l’énergie à souhaiter autre chose, à rêver que ce malheur ne me soit jamais arrivé, pour tirer à 100 % parti de ce que j’avais. Puisque je ne pouvais changer le passé, je me suis efforcé d’aller de l’avant.

J’ai consacré ma vie entière à exploiter mon potentiel et à réaliser mes rêves, et j’ai donc pu découvrir comment inciter les autres à en faire autant. En me donnant l’occasion d’être sincèrement reconnaissant de tout ce que j’avais, d’accepter inconditionnellement tout ce que je n’avais pas et d’endosser l’entière responsabilité de créer tout ce que je souhaitais, cet accident de voiture potentiellement désastreux s’est révélé être l’une des meilleures choses qui me soient arrivées.

Dépendant de ma croyance selon laquelle les événements ne se produisent pas sans raison – mais qu’il est de notre responsabilité de choisir les raisons les plus stimulantes de la survenue des difficultés, événements et circonstances de la vie – mon accident a permis mon retour triomphal à la vie.

Année 2000 : L’accident presque mortel

Cette année qui débute alors que je suis alité à l’hôpital – cassé de partout mais pas vaincu – se termine très différemment. Même si je n’ai pas de voiture, et encore moins de mémoire à court terme, et que j’ai toutes les excuses du monde pour rester à la maison à m’apitoyer sur mon sort, je reprends mon poste de commercial chez Cutco.

Je signe la meilleure année de ma carrière, terminant en 6e position des commerciaux de l’entreprise (sur 60 000). Tout ceci pendant que je me remets encore – physiquement, mentalement, émotionnellement et financièrement de mon accident.

Année 2001 : Transformer son malheur en inspiration

Ayant tiré de mon expérience des enseignements précieux sur la vie, le moment est venu de transformer mon malheur en inspiration et responsabilisation des autres. Je commence à raconter mon histoire dans les lycées et les universités.

Les réactions de la part des étudiants et du corps enseignant sont extraordinairement positives et je me lance dans une mission visant à toucher les jeunes.

Année 2004 : Au top de son job

Pour m’essayer au management, j’accepte le poste de directeur commercial au sein du bureau de Sacramento, toujours chez Cutco. Notre équipe finit numéro un et bat le record annuel de ventes. Cet automne-là, je bats mon record personnel et j’entre au panthéon de l’entreprise.

Sentant que je peux réussir tout ce que je veux au sein de Cutco, le moment est venu d’accomplir mon rêve : devenir conférencier en développement personnel. Je pourrai même peut-être écrire le livre qui germe dans mon esprit depuis deux ans.

Je rencontre également Ursula. Nous sommes inséparables et j’ai le sentiment qu’elle pourrait être la femme de ma vie.

Année 2005 : ai-je laissé de côté mon potentiel ?

Assis parmi les spectateurs à l’occasion de ce qui était dans mon esprit ma dernière conférence Cutco, j’ai une prise de conscience douloureuse : je n’ai jamais exprimé tout mon potentiel. Aïe !

J’ai certes remporté des récompenses et battu des records de ventes, mais en regardant depuis mon siège les deux meilleurs commerciaux recevoir la plus belle récompense offerte par Cutco – la Rolex tellement convoitée –, je me rends compte que je ne me suis jamais totalement investi, tout du moins pas pendant une année entière.

Je ne serai pas capable de vivre en paix avec moi-même si je quittais la société avant d’avoir exprimé tout mon potentiel. Je dois m’accorder une année supplémentaire, mais cette fois-ci en me donnant à fond.

Malgré une prise de décision tardive, je me fixe l’objectif de pratiquement doubler mon meilleur chiffre annuel.

Je suis terrifié mais déterminé. Je m’oblige également à écrire ce livre pour faire connaître mon histoire au monde. Je travaille 365 jours d’affilée, à vendre et à écrire, en m’imposant une discipline inédite au cours des vingt cinq premières années de mon existence.

La passion m’habite et je suis déterminé à faire ce que je n’ai jamais fait : m’aventurer hors de mon royaume de médiocrité terriblement confortable – qui régit ma vie depuis toujours –  afin de côtoyer la dimension de l’extraordinaire.

À la fin de l’année, j’ai atteint mes deux objectifs : j’ai plus que doublé mon meilleur chiffre de ventes annuel et terminé mon premier ouvrage. C’est officiel : tout est possible à condition de s’investir.

Année 2006 : Mon premier livre !

Mon premier livre, Taking Life Head On: How to Love the Life You Have While You Create the Life of Your Dreams 1 est numéro 7 au classement des ventes d’Amazon. Puis l’impensable se produit. Mon éditeur fuit le pays avec l’intégralité de mes droits d’auteur et on n’entendra plus jamais parler de lui.

Mes parents sont dévastés, mais pas moi.

S’il y a bien une chose que j’ai apprise de mon accident, c’est qu’il est inutile de s’appesantir ou de souffrir des aspects de notre vie que nous ne pouvons changer. Alors, je ne m’attarde pas. J’ai également appris qu’en se concentrant sur les enseignements à tirer des difficultés rencontrées et sur la façon de s’en servir pour embellir la vie d’autrui, on peut transformer n’importe quelle épreuve en expérience fructueuse.

Donc, c’est ce que je fais.

Année 2006 :  Coach en développement personnel

Sans presque rien connaître des arcanes de la profession, je deviens par hasard coach en développement personnel et professionnel, quand un conseiller financier d’une quarantaine d’années me demande de le coacher. J’accepte. Je finis par aimer ça.

Année 2007 : L’année où ma vie s’est écroulée

L’économie américaine se disloque. Du jour au lendemain, mon revenu est divisé par deux. Mes clients ne peuvent plus s’offrir de séances de coaching. Je ne peux plus payer mes factures, ni mon prêt immobilier. J’ai 425 000 dollars de dettes et je suis dévasté.

Mentalement, physiquement, émotionnellement et financièrement, je touche le fond.

Je ne me suis jamais senti si désespéré, submergé et déprimé. Ne sachant pas comment me sauver une nouvelle fois la vie, je cherche désespérément des réponses à des problèmes insurmontables. Je lis des livres de développement personnel, j’assiste à des séminaires et j’engage même un coach, mais rien ne marche.

Année 2008 : L’année où la roue recommence à tourner.

J’avoue enfin à un ami proche à quel point ma situation s’est dégradée (secret que je gardais jusqu’alors). Il me demande : « Tu fais de l’exercice physique ? » Je lui réponds : « Je peux à peine sortir du lit le matin, alors non. — Mets-toi à courir, me dit-il. Tu te sentiras mieux et tu auras les idées plus claires. »

Pouah, je déteste courir. Mais, comme je suis désespéré, je suis son conseil et je vais courir. Les choses dont j’ai pris conscience pendant le jogging ont marqué un tournant dans ma vie (voir le chapitre 2 : « Le désespoir à l’origine du Miracle Morning »).

Et il me vient alors l’idée de me créer une routine de développement personnel quotidienne dont j’espère qu’elle me permettra de devenir la personne qu’il faut pour résoudre mes problèmes et transformer ma vie. Chose incroyable, ça fonctionne ! Ma vie change si vite dans presque tous les domaines que je baptise cette méthode mon Miracle Morning.

Automne 2008. Je continue à développer mon Miracle Morning

En expérimentant diverses pratiques de développement personnel. Appréciant les résultats, j’en fais part à mes clients, qui y adhèrent tout autant. Ils en parlent à leurs amis, proches et collègues. Chose inattendue, des personnes que je n’ai jamais rencontrées postent des messages sur Facebook et Twitter à propos de leur Miracle Morning (vous en saurez plus un peu plus loin).

Année 2009 : Sans doute ma meilleure année !

J’épouse la femme de mes rêves, et nous donnons naissance à notre fille (est-ce que je peux dire « nous » ou est-ce plutôt elle ?). Mon activité de coach est florissante. J’ai dû mettre en place une liste d’attente. Ma carrière de conférencier décolle. Le Miracle Morning se répand comme une traînée de poudre.

Je reçois chaque jour des messages de personnes me disant qu’il est en train de changer leur vie. Je sais qu’il m’incombe d’en faire part au monde et que le meilleur moyen pour y parvenir est d’écrire un livre.

Je me remets doucement à l’écriture. Ne vous méprenez pas, je ne suis toujours pas écrivain, mais je m’investis pleinement. Comme le dit mon excellent ami Romacio Fulcher : « Il y a toujours un moyen… à condition de s’engager. »

Année 2012 : le livre Miracle Morning est enfin publié

Quand il se retrouve à la première place des ventes sur Amazon, puis devient, la première année, l’un des ouvrages les mieux notés dans l’histoire du site vendeur (avec plus de 500 commentaires et une moyenne de 4,7 étoiles sur 5), je suis estomaqué.

L’important est surtout le contenu de ces commentaires. Les gens voient leur vie changer. Et ma méthode fonctionne pour tous les types de personnes – des mères au foyer aux PDG, le Miracle Morning permet aux individus de s’améliorer dans n’importe quel domaine, voire tous les domaines, de leur existence.

Prenez votre vie en main

Je vous fais part de mon histoire afin de vous prouver que l’on peut tout surmonter et tout atteindre, quelles que soient la situation ou les difficultés que l’on rencontre.

Si j’ai pu m’en sortir après avoir frôlé la mort, m’être entendu dire que je ne remarcherai jamais plus, avoir été sur la paille et si dépressif que je ne voulais pas sortir de mon lit pour m’offrir la vie que j’avais toujours voulu vivre, il n’existe aucune raison ni excuse pour que vous ne dépassiez pas les limites qui vous empêchent de réussir votre vie.

Rien, que dalle, nada !

Tout ce qu’une autre personne a surmonté ou accompli est simplement la preuve qu’il est possible de surmonter ou de réussir n’importe quoi – et je dis bien n’importe quoi – quelle que soit notre situation passée ou actuelle. Cela implique d’abord d’accepter l’entière responsabilité de chaque aspect de votre vie et de refuser de rejeter la faute sur les autres.

Le degré d’acceptation de votre responsabilité pour tout ce qu’il vous arrive dans votre vie correspond précisément à la force de votre pouvoir mental de changer ou créer quelque chose dans votre existence.

Il est important de cerner la différence entre responsabilité et faute.

La responsabilité est la qualité de la personne qui s’engage à améliorer les choses. En repensant à mon accident, le conducteur ivre était fautif, tandis que j’avais la responsabilité d’améliorer ma vie, de créer la situation que je souhaitais.

Peu importe le fautif, l’essentiel, c’est que vous et moi nous engagions à abandonner le passé et à nous façonner personnellement la vie dont nous rêvons, en commençant dès aujourd’hui.

C’est votre moment, c’est VOTRE histoire

Sachez bien que, quel que soit l’état actuel de votre vie, il est temporaire et légitime. Vous êtes arrivé là où vous en êtes afin d’apprendre ce que vous devez apprendre. Vous pouvez donc devenir la personne qu’il vous faut devenir afin de bâtir la vie que vous désirez vraiment.

Même lorsque l’existence est difficile – et surtout quand elle est difficile – le présent est toujours l’occasion d’apprendre, d’évoluer et de devenir un être meilleur que vous ne l’avez jamais été. Vous êtes en train d’écrire l’histoire de votre vie et chaque belle histoire voit un héros ou une héroïne surmonter son lot de difficultés.

En fait, plus les difficultés sont importantes, meilleure est l’histoire.

Dans la mesure où il n’existe aucune restriction ni limite à votre histoire, que souhaitez-vous voir raconter à la page suivante ? La bonne nouvelle, c’est que vous êtes capable de changer – ou de créer – n’importe quelle chose dans votre vie, si vous vous y mettez sur-le-champ.

Je ne dis pas que vous réussirez sans efforts, mais vous pouvez rapidement et facilement réaliser le moindre de vos souhaits en devenant une personne responsable. Ce livre est destiné à vous aider à devenir la personne apte à concrétiser tout ce dont vous avez toujours rêvé. Il n’existe aucune limite.

Il est l’heure de réveiller TOUT votre potentiel

Comment se fait-il que lorsqu’un bébé vient au monde, nous parlons souvent de « miracle de la vie », avant de poursuivre notre chemin en acceptant la médiocrité de notre propre existence ? À quel moment avons-nous perdu de vue le miracle que nous vivons ?

Quand vous êtes né, tout le monde vous a assuré que vous pourriez faire, être et avoir tout ce que vous vouliez une fois grand. Alors, maintenant que vous êtes grand, faites-vous, êtes-vous et avez-vous tout ce dont vous avez toujours rêvé ou avez-vous revu « tout » ça à la baisse ?

Dernièrement, j’ai lu une étude alarmante : l’Américain moyen est en surpoids de 9 kilos, endetté à hauteur de 10 000 dollars, un peu déprimé, n’aime pas son travail et n’a aucun ami proche. Même si une infime partie de cette enquête est vraie, les Américains doivent vraiment se réveiller.

Et vous ?

Exploitez-vous au maximum votre potentiel et faites-vous en sorte d’atteindre le niveau de réussite dont vous rêvez – dans chaque domaine de votre vie – ou existe-il des sphères dans lesquelles vous mettez la barre moins haut ?

Vous contentez-vous de peu par rapport à vos capacités en disant ensuite, pour vous justifier, que cela vous convient, ou êtes-vous prêt à arrêter de vous comporter ainsi afin de pouvoir entamer votre vie idéale – vous savez, celle dont vous avez toujours rêvé ?

Placez votre vie au plus haut niveau Voici l’une de mes devises préférées, partagée par Oprah 2 :

« La plus grande aventure que vous puissiez entreprendre est de vivre la vie dont vous rêvez. »

Entièrement d’accord. Malheureusement, si peu de gens s’approchent de leur vie de rêve que l’expression est devenue un cliché. La plupart des gens se résignent à vivre une vie médiocre, acceptant passivement ce que leur réserve l’existence.

Vous pouvez vraiment avoir tout ça. Si nous mesurons le succès, la satisfaction et l’épanouissement dans n’importe quel domaine de notre vie sur une échelle de 1 à 10, nous voulons tous un 10, n’est-ce pas ?

 Résumé du Miracle Morning en vidéo

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel, comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

There are 5 comments Join the conversation

Join the conversation

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Share
Tweet
Share
Pin