Trauma Bonding dans les Relations Toxiques : Comprendre le Lien Emotionnel Destructeur • Change Ta Perception ≫ Guérir de son parcours flamme jumelle.
Tous les articles Psychologie > Trauma Bonding dans les Relations Toxiques : Comprendre le Lien Emotionnel Destructeur

Trauma Bonding dans les Relations Toxiques : Comprendre le Lien Emotionnel Destructeur

qu'est-ce que le trauma bonding ? lien traumatique

Les relations toxiques sont souvent caractérisées par un phénomène psychologique complexe connu sous le nom de “trauma bonding”. En français “lien traumatique ou attachement traumatique“.

Dans cet article, nous plongerons dans la nature de ce lien émotionnel, ses mécanismes, ses effets dévastateurs et la manière de s'en libérer.

Qu'est-ce que le Trauma Bonding ?

Le “trauma bonding” est un terme qui décrit le lien émotionnel intense qui se forme entre une victime et son agresseur ou son abuseur, souvent dans le contexte de relations abusives ou toxiques.

Dans le contexte du “trauma bonding”, les termes “agresseur” et “abuseur” sont souvent utilisés de manière interchangeable, car ils font référence à des personnes qui causent intentionnellement ou non du préjudice à une autre personne.

Cependant, il peut y avoir une nuance subtile entre les deux :

Agresseur : Un agresseur est une personne qui peut avoir commis un acte agressif, violent ou abusif envers une autre personne. Cela peut inclure des actions physiques, verbales ou émotionnelles qui causent du tort à la victime. L'agression peut être ponctuelle ou répétée.

Abuseur : Un abuseur est généralement associé à une relation abusive à long terme. Un abuseur est une personne qui exerce un contrôle ou un pouvoir excessif sur une victime, utilisant divers moyens pour manipuler, intimider, dominer ou maltraiter la victime. Cela peut inclure des abus physiques, émotionnels, psychologiques, sexuels, financiers, etc.

Bien que les termes “agresseur” et “abuseur” se chevauchent souvent, l'abuseur est souvent associé à une relation plus complexe et à long terme, tandis qu'un agresseur peut faire référence à quelqu'un qui commet un acte d'agression ou de violence de manière plus ponctuelle.

Cependant, dans le contexte du “trauma bonding”, les deux peuvent être à l'origine du lien émotionnel intense avec la victime.

Mécanismes du Trauma Bonding

Explorons maintenant les mécanismes connus du trauma bonding :

Cycle d'Abus et d'Apaisement : Le cycle de comportements abusifs suivis d'une période d'apaisement renforce le lien émotionnel. Par exemple, après un conflit violent, l'agresseur peut s'excuser profondément et montrer de l'affection.

Renforcement Intermittent : L'alternance de comportements aimants et abusifs crée une incertitude, incitant la victime à espérer un changement. Par exemple, un partenaire peut être affectueux un jour et cruel le lendemain. (Voir l'article dédié au renforcement intermittent ici).

Isolement Social : L'agresseur peut isoler la victime de son réseau de soutien, rendant la victime dépendante de lui pour le contact social. Par exemple, l'agresseur peut décourager la victime de voir ses amis ou sa famille. La victime peut aussi s'isolé peu à peu de son cercle sociale par choix.

Dépendance Émotionnelle : La victime peut devenir émotionnellement dépendante de l'agresseur, se sentant incapable de vivre sans lui. Par exemple, une victime peut croire que son agresseur est la seule source de bonheur dans sa vie.

Peur des Conséquences : La peur des représailles ou des conséquences négatives peut empêcher la victime de quitter la relation ou de pleinement s'exprimer (limites, désirs, inconforts). Par exemple, la victime peut craindre que l'agresseur la menace ou la harcèle après la rupture ou dans le cas de l'expression, perdre l'affection et l'attention de l'agresseur.

Culpabilité et Honte : La victime peut se sentir coupable de son attachement à l'agresseur et honteuse de ne pas mettre fin à la relation. Par exemple, elle peut penser qu'elle est faible ou qu'elle mérite les abus.

Identité Liée à l'Agresseur : La victime peut développer une identité étroitement liée à l'agresseur, percevant souvent l'agresseur comme une partie essentielle de sa propre identité. Par exemple, elle peut penser qu'elle n'est rien sans lui.

Manipulation Psychologique : L'agresseur utilise souvent des tactiques de manipulation pour contrôler la victime, créant un environnement où la victime se sent coincée. Par exemple, l'agresseur peut minimiser les abus et les attribuer à des problèmes de la victime. (Voir l'article sur le gaslighting ici).

Effets Dévastateurs sur la Santé Mentale : Le trauma bonding peut entraîner des problèmes de santé mentale tels que la dépression, l'anxiété, le stress post-traumatique et la perte d'estime de soi. Par exemple, une victime peut développer des symptômes de stress post-traumatique en raison des abus subis.

Difficulté à Rompre le Lien : Même si la victime est consciente des abus, il peut être extrêmement difficile de rompre le lien émotionnel du trauma bonding en raison des mécanismes complexes qui le sous-tendent.

Effets Chimiques dans le Cerveau : Les relations abusives peuvent déclencher la libération de certaines substances chimiques dans le cerveau, telles que l'ocytocine (l'hormone de l'attachement), renforçant ainsi le lien émotionnel.

Sous-estimation de la Gravité : La victime peut minimiser la gravité des abus ou les justifier, croyant que l'agresseur va changer ou qu'elle mérite les traitements subis.

Sentiment d'Impuissance : La victime peut se sentir impuissante face à l'agresseur et à la situation, ce qui peut renforcer la dépendance émotionnelle.

Sens de la Loi de l'Engagement : Une fois engagée dans la relation, la victime peut se sentir liée par une sorte de “loi de l'engagement” qui l'empêche de partir, même si elle est consciente des abus.

Peur de la Solitude : La victime peut craindre la solitude et la perte de l'agresseur, ce qui la pousse à rester dans la relation.

Ces mécanismes du trauma bonding sont interdépendants et peuvent varier d'une relation à l'autre. Les comprendre est essentiel pour aider les victimes à briser le cycle du trauma bonding et à trouver un soutien pour leur guérison.

Les Effets Dévastateurs du Trauma Bonding

Les effets comprennent :

Dépendance Émotionnelle / Isolement Social /Peur des Conséquences / Culpabilité et Honte.

Perte d'Estime de Soi : Le trauma bonding peut entraîner une grave perte d'estime de soi, la victime commençant à douter de sa valeur et de sa capacité à prendre des décisions éclairées.

Anxiété : Les victimes de trauma bonding peuvent souffrir d'anxiété, notamment de crises de panique, en raison du stress continu de la relation abusive.

Dépression : La dépression est fréquente chez les victimes de trauma bonding en raison du stress chronique et de la perte de confiance en elles.

Troubles de l'Attachement : Les traumatismes liés au trauma bonding peuvent entraîner des troubles de l'attachement, affectant les relations futures.

Stress Post-Traumatique : Les victimes peuvent développer des symptômes de stress post-traumatique en raison des abus subis et du lien traumatisant avec l'agresseur. (voir l'article à ce sujet ici).

Pensées Suicidaires : Dans les cas graves, le trauma bonding peut conduire à des pensées suicidaires, car la victime se sent piégée et désespérée.

Difficulté à Établir des Limites : Les victimes ont souvent du mal à établir des limites saines dans leurs relations, car elles ont été conditionnées à accepter les abus.

Dissociation : Certaines victimes peuvent éprouver des épisodes de dissociation, où elles se déconnectent mentalement de la réalité pour faire face aux abus.

Reproduction des Schémas Abusifs : Les victimes de trauma bonding ont parfois tendance à reproduire des schémas abusifs dans leurs futures relations.

Détérioration de la Santé Physique : Le stress chronique lié au trauma bonding peut avoir un impact négatif sur la santé physique, augmentant le risque de maladies.

Incapacité à Rompre le Lien : L'un des effets les plus dévastateurs du trauma bonding est la difficulté à rompre le lien émotionnel, même lorsque la victime est consciente des abus.

Conséquences de l'incapacité à rompre le lien :

Les victimes de trauma bonding peuvent développer des récits et des croyances complexes pour justifier la persistance de leur lien avec l'agresseur. Cela peut inclure des idées telles que “c'est un lien divin” ou “c'est l'autre moitié de mon âme”.

Ces croyances sont souvent le résultat de mécanismes de défense psychologique qui contribuent à rationaliser ou à normaliser la relation abusive.

Voici comment ces idées peuvent se manifester :

Lien Divin : La victime peut percevoir la relation comme étant d'une importance cosmique ou spirituelle. Elle peut croire que cette connexion est destinée à être et que les difficultés de la relation sont un test ou une épreuve.

Autre Moitié d'Âme : La croyance que l'agresseur est l'âme sœur ou l'autre moitié de l'âme de la victime peut renforcer l'idée que la relation est extraordinaire et unique et donc justifier la décision d'y rester car l'autre devrait changer.

Normalisation de la Souffrance : Ces croyances peuvent contribuer à la normalisation de la souffrance, car la victime peut penser que toutes les relations ont leurs hauts et leurs bas, même si les abus sont flagrants.

Déni de la Réalité : Les croyances romantiques peuvent servir de mécanisme de défense pour éviter de faire face à la réalité de la relation abusive et aux abus subis, aussi nombreux soient-ils.

Lutte pour la Validation : La victime peut rechercher la validation de ces croyances chez l'agresseur, espérant que l'agresseur partage les mêmes convictions romantiques sur la relation.

Il est important de comprendre que ces croyances ne reflètent pas la réalité de la relation abusive, mais plutôt la manière dont la victime tente de faire face à une situation difficile et traumatisante. Les agresseurs peuvent également renforcer ces croyances pour maintenir leur contrôle sur la victime.

La prise de conscience de ces mécanismes est un premier pas essentiel vers la sortie de la relation abusive.

Comment Rompre le Trauma Bonding

Le trauma bonding est un lien émotionnel complexe qui peut être difficile à rompre, mais il existe des outils, des méthodes et des exercices reconnus par la psychologie pour aider les victimes à sortir de cette situation dangereuse.

Voici quelques-uns de ces moyens :

Thérapie de Soutien : La thérapie individuelle ou de groupe avec un professionnel de la santé mentale spécialisé dans les traumatismes et les relations toxiques est l'une des méthodes les plus efficaces pour rompre le trauma bonding. La thérapie peut aider la victime à comprendre les mécanismes du trauma bonding, à traiter les émotions liées aux abus et à développer des stratégies pour se rétablir.

Thérapie Cognitivo-Comportementale : La TCC peut aider la victime à identifier et à changer les schémas de pensée négatifs liés au trauma bonding. Elle peut apprendre à reconnaître les pensées irrationnelles et à les remplacer par des pensées plus saines.

Thérapie par Exposition : La thérapie par exposition guidée peut aider la victime à confronter progressivement les souvenirs et les émotions liés aux abus, réduisant ainsi leur pouvoir sur elle.

Réseaux de Soutien : Rechercher le soutien d'amis, de membres de la famille ou de groupes de soutien pour les survivants de relations abusives peut être extrêmement utile. Ces réseaux peuvent fournir un soutien émotionnel, des conseils et l'assurance que la victime n'est pas seule.

Éducation et Connaissance : Apprendre davantage sur le trauma bonding et les mécanismes des relations toxiques peut aider la victime à prendre conscience de la nature de la situation et à comprendre pourquoi il est important de la quitter.

Établissement de Limites Saines : L'apprentissage de la communication assertive et de l'établissement de limites saines est crucial pour mettre fin au cycle des abus. La victime doit apprendre à dire “non” aux comportements abusifs.

Développement de l'Estime de Soi : Travailler sur la confiance en soi et l'estime de soi est essentiel pour rompre le trauma bonding. Une meilleure estime de soi peut aider la victime à reconnaître sa propre valeur et à ne pas accepter les abus.

Plan de Sécurité : Élaborer un plan de sécurité est important pour préparer la sortie de la relation abusive en toute sécurité. Cela peut inclure la documentation des preuves d'abus, la recherche d'un endroit sûr pour se rendre en cas d'urgence et le maintien d'un réseau de soutien.

Auto-Soins et Gestion du Stress : Apprendre des techniques de gestion du stress telles que la méditation, la relaxation l'EFT et l'exercice physique peut aider la victime à faire face aux émotions difficiles et à maintenir sa santé mentale.

Suivi Professionnel Continu : Le rétablissement du trauma bonding peut être un processus long et complexe. Il est important de continuer à travailler avec un professionnel de la santé mentale même après avoir quitté la relation abusive.

Rompre le trauma bonding est un défi, mais avec le bon soutien et les bonnes ressources, il est possible de se rétablir et de commencer à reconstruire sa vie. Il est important de rappeler que chaque personne est différente, et les approches de traitement peuvent varier en fonction des besoins individuels.

Alexis Faure

⛓️‍💥 Coach Pleine Conscience.
🌱 Désactivation des Traumas.
🌱 Transformation Consciente.
🧘‍♀️ EFT ❘ PNL ❘ SDN ❘ MCBT ❘ DTMA.
🥂 +9000 coachings réalisés.
🏆 +2.3 Millions de pages lues.
👉🏻 Guérir du parcours FJ ici.
👉🏻 Guérir des dépendances ici.
👉🏻 Guérir de l'anxiété ici.

Ajouter un commentaire