Énergie tierce, Star Wars et Dark Twin

dark twin et énergie tierce

Voici aujourd’hui un article un peu différent puisque écrit par Zøwie, ami Flamme jumelle, écrivain, poète, artisan.

Aussi en discutant l’autre jour à propos de l’énergie tierce, une idée d’article lui est venue en appellant l’énergie tierce la “Dark Twin” faisant référence de manière allégorique, au film Star Wars.

Bonne lecture !

Ahhhhh cette fameuse énergie tierce du Runner qui laisse le Chaser dans le désarroi le plus total… Avons-nous réellement fait le tour du sujet bien qu’il soit source de milliers d’explications et de milliards de dires ?…

Energie tierce par ailleurs, que nous pourrions également nommer faiseur de troubles, vampire énergétique, bête noire, l’ombre…etc… Autant de qualificatifs ne faisant finalement que plonger notre Chaser dans l’incompréhension massive et le rendant toujours plus mal puisque qu’incapable de concevoir que son autre puisse aller « se perdre » auprès de tels énergumènes tandis que lui n’attend que sa venue ou son retour au palier de porte…

Nous parlerons donc dans cet article vous l’aurez compris, bien d’une énergie tierce « physique » qui partage sentimentalement la vie de votre Runner, non d’une addiction, d’un membre de sa famille ou autre.

Et si cette énergie tierce était un jumeau de l’ombre ? Voici la problématique qui m’est venue un soir, doutant tout d’abord de mon lien FJ envers mon autre, une fois n’est pas coutume, et me questionnant par la même occasion ce qu’il en était de leur lien à eux.

En effet, à de nombreuses reprises mon mental tournoyant et obsessionnel se demandant si l’énergie tierce de ma jumelle n’était pas en réalité son jumeau… Me fais-je bien suivre ?…

D’évidence et par constat, pour avoir discuté avec plusieurs Chasers soumis à l’atrocité de voir son jumeau papillonner dans d’autres bras et y trouver (de façade) un réconfort, voir une satisfaction, cette énergie tierce tend régulièrement à être notre opposé, aussi bien physiquement, qu’énergétiquement ou spirituellement, ce qui rend la chose encore plus énigmatique et horrible pour nous, dans un espèce de défi et de dualité.

C’est ainsi que Star Wars m’a amené à cette idée : et si l’énergie tierce était un Dark Twin ? J’aime les métaphores et m’explique. Pour celles et ceux qui ne connaissent cette saga légendaire, c’est très simple, dans Star Wars il a le bien et le Mal, le côté lumineux de la Force : les Jedis, et le côté obscur de la Force : Dark Vador et compagnie, ce nom ne doit pas vous être étranger.

Le Bien et le Mal se livrent à une lutte sans merci, à une guerre des étoiles, science-fiction oblige, jusqu’ici à l’ouest rien de nouveau, sauf que derrière l’image et le scénario d’apparence simplistes, le fond est on ne peut plus captivant et très concomitant avec le parcours FJ.

Le côté obscur de la force, que nous pourrions symboliser par l’étoile de la mort et ses sbires, est toujours active, tapie dans l’ombre, attendant que le versant lumineux se relâche afin d’accomplir son funeste dessein.

Premier détail on ne peut plus intéressant et troublant, les leaders de ce côté obscur ont souvent basculé d’un jour à l’autre de par un événement tragique, un traumatisme, ayant comme fuit leur destin, leur incarnation. N’oublions pas que Dark Vador était à la base un Jedi des plus prometteurs en qui la Force avait placé toutes ses plus belles attentes. Bon c’est raté…

Et là vous allez me dire, quel est le rapport avec les FJ ? Et bien le Runner ne bascule-t-il pas lui aussi, à la manière d’un Anakin Skywalker, vers la force obscure, parce que ses blessures ne sont point refermées (la mort de sa mère dans l’épisode II) ou encore par peur de l’engagement dans l’amour (Padmé), de ne point maîtriser son émotionnel surpuissant, voir impulsif.

Plus curieux encore, dans la dernière trilogie en date, l’héroïne ainsi que le vilain (ouh qu’il est méchant) sont en réalité frère et sœur et en permanence reliés par une connexion énergétique, télépathie notamment, ce qui touche l’un affecte l’autre.

La notion de Parèdres est même clairement évoquée dans l’épisode VIII. Remarquez aussi que les Dark Vador et compagnie se cachent toujours derrière un heaume solidement forgé : ne serait-ce pas là la matérialisation d’un faux-self, d’un accoutrement fantasque, déguisant leur vraie nature derrière une parure, un masque infidèle, reniant aveuglement leur Soi ?

Et pourquoi sont-ils éperdument accrochés à un leader charismatique qu’ils semblent aduler et placer sur un piédestal, celui-ci leur vendant du rêve, de la matière et une certaine forme de sécurité, tandis que bien sûr, il ne s’avère être que manipulateur et toxique ?

Et oui, le Mal recrute, il tient votre Runner de par des promesses de pouvoir et d’avidité, ayant parfaitement perçu ses faiblesses, appuyant sur ses failles narcissiques et en tirant profit bien entendu.

Le Runner irait-il donc choisir le côté obscur de la force afin de tomber au plus bas et ainsi réellement parfaire son éveil ?

N’a-t-il pas besoin lui aussi de son mentor sombre (Empereur Palpatine Dark Sidious) afin de panser ses plaies et se rendre compte par expérimentation du malin de l’aberration des énergies véhiculées par son hôte ?

Pire, ne va-t-il pas s’embrigader auprès d’un Dark Twin dans lequel il voit un prophète, afin de rétablir je ne sais quel « bagage karmique ». Est-ce fatalement en se noyant au chaos qu’il trouverait l’Amour inconditionnel ?

Pendant ce temps, notre Chaser quant à lui apprend à maîtriser ses pouvoirs auprès de maître Yoda et s’élever dans des sphères autrement plus rayonnantes que celles de l’énergie tierce, se connectant au noyau de l’Univers, intériorisant le divin.

Le Dark Twin représente-t-il cette figure, paternelle ou maternelle, que le Runner se persuade d’être son alter-ego et qui évoque à coup sûr l’enfance meurtrie qu’il ne veut traiter, cette fameuse peur du rejet qu’il n’a hélas jamais conscientisé. Jusqu’où le Runner se doit-il de répéter les schémas, dans la maltraitance souvent, se subornant à une image si éloignée de la réalité et se manquant de respect.

Le Runner, afin de tendre enfin vers la lumière et la véritable spiritualité (point celle qu’il perçoit en son énergie tierce), se doit-il d’aller explorer ses propres démons en compagnie d’autres succubes égarés au bas astral ? N’est-ce que l’allégorie finalement d’un complexe d’Œdipe, ceci est un autre sujet…

En sa finalité, rappelons que Dark Vador fini par « assassiner » son énergie tierce, ôtant ses chaînes de tout le poids du passé, le payant certes au péril de sa vie, mais symboliquement étant désormais libre, pouvant aller dans l’invisible se réunir auprès de sa chère épouse défunte, la reine Amidala. Kylo Ren en l’épisode IX, ne finit-il pas par retourner sa veste, allant tendre la main, le sourire aux lèvres, à son vrai jumeau Rey, qu’il a tant combattu en son Ego, il faut bien le dire, jusqu’ici  démesuré.

En conclusion, le Dark Twin est-il réellement une menace pour nous Chasers ou bien n’est-il que l’élément perturbateur offrant à la trame tout son sens ?

A quel point ce Dark Twin attaché à notre jumeau révèle aussi notre potentiel et notre potentialité à défier les lois de la rationalité, de l’Ego contrôlant et des programmations mentales, quand il faille, s’exiler seul sur d’autres planètes afin de débuter et achever sa complétude.

Le Dark Twin parait de la sorte essentiel à la vie du Runner afin de lui ouvrir les yeux quant à la supercherie qu’il met machinalement en place depuis des lustres. Est-ce le dernier palier de sa formation, le stade ultime d’un rituel initiatique afin que dans l’éternité, il gagne sa déférence, il rejoigne son autre…

Zøwie.

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel, comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

There are 8 comments Join the conversation

Join the conversation

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Share
Tweet
Share
Pin