L'heure du choix ! • Change Ta Perception ≫ Guérir de son parcours flamme jumelle.
Tous les Articles Flammes Jumelles > L’heure du choix !

L’heure du choix !

flammes jumelles fin de parcours

(Attention cet article ne concerne pas toutes les “flammes jumelles” mais seulement une très petites parties d'entre elles.

De plus, il est raconté en personnifiant les “volontés de la source”.  Le but de cette manière d'écrire est de donner un autre angle à la version FJ traditionnelle expliquant que ce que l'on vit est “voulu” par la source et qu'on a pas le choix car contrat karmique.

Or les statistiques et les faits prouvent le contraire : on peut faire les choix que l'on veut et de ce fait, chaque choix possible est donc “voulu” par la source, puisque possible et donc faisant partie du dit “contrat karmique”.)

Durant ton parcours de flamme jumelle, tu vas vivre tout un tas de cycles et d'étapes comme dans la vie d'ailleurs. Et si durant tout le parcours le Chaser courrait derrière le Runner, il arrive à un moment ou le Chaser sera en complétude tôt ou tard.

Le hic c'est qu'il peut se passer un phénomène qu'on pensait jusque-là impossible de la part du Chaser… Arrive à un moment ou il refermera la porte définitivement sur sa relation avec son Runner. Et la Source approuvera ce choix !

Quand c'est l'heure du choix.

Durant tout le parcours le Chaser est passé par tout un tas de choses et a fait face à un Runner un peu en mode “petit prince qui se fait un peu désiré”.

Je stéréotype un peu, mais y a un peu de ça.

Quand le Chaser arrive en complétude, il va alors être capable de faire sa vie sans son Runner. Non pas parce que c'est ce qu'il veut, mais parce qu'il a accepté l'idée que visiblement il ne reviendra jamais.

Il peut donc arriver que certains Chaser ajoutent une décision supplémentaire à ce choix : celui de fermer définitivement la porte à leur Runner. Ce choix sera également approuvé par la source.

Stade : Fin de parcours

En fait, quand on en arrive là, c'est qu'on est vers la fin de la séparation. Dans cette situation, le Runner sait qu'il est flamme jumelle, ou en tout cas qu'il sait que le lien qu'il a avec son Chaser est de l'amour inconditionnel, qu'ils sont liés et ainsi de suite.

Autrement dit, tout est clair pour le Runner mais papi fait de la résistance consciemment. Le Runner arrivera à un moment du parcours qu'on appelle le carrefour :

Il devra faire un choix en toute conscience… Et cela sera en gros son dernier choix. Ce choix va ensuite définitivement “cimenter” le reste de sa vie et de sa relation flamme jumelle.

Je re-précise que ceci n'est que pour un très petit groupe de flamme jumelle. La majorité des Chaser vont laisser la porte ouverte.

Suivre son coeur

S'il décide de faire les choses différemment et de suivre son coeur même s'il pète de trouille, qu'il a les jambes qui tremblent et les dents qui claquent…

Il ira vers la prochaine étape : les retrouvailles puis réunion et il continuera ce pourquoi il a signé : son évolution personnelle (pour faire simple).

Suivre ses peurs

S'il fait ce choix, c'est qu'il décide consciemment de fermer les yeux sur cette relation et il préfère continuer de vivre comme il l'a toujours fait. C'est-à-dire dans la misère émotionnelle.

Finalement il sera alors en défiance par rapport à son contrat karmique.

Mais cette fois-ci c'est une défiance consciente et délibéré en jouant les excuses de “j'ai peur, patati et patata” mais la source sait qu'il sait, le Chaser sait qu'il sait, bref tout le monde sait !

C'est donc une défiance délibérée et choisit.

Au début du parcours la Source était indulgente car on sait que le Runner est complètement perdu dans le faux self. C'est pourquoi cette rencontre flamme jumelle a lieu afin d'électrochoquer les deux pour les pousser au réveil.

La Source joue alors son rôle de Guide via les signes, les synchronicités, tous les phénomènes énergétiques de la flamme jumelle et ainsi de suite. Le but : tapoter sur l'épaule de chacun pour dire “hey gros réveil toi”.

Bref, au début on sait que le Runner ne sait pas alors on va l'aider à se souvenir.

Sauf que lorsqu'on arrive à ce moment carrefour voici en gros comment les choses se passent :

  • Nous la Source on a fait notre taf, maintenant tu sais ce qu'est ce lien.
  • Nous la Source on sait que le Chaser a fait son taf : il est en complétude.
  • Nous la Source on sait que toi Runner tu décides de nier consciemment.

Maintenant que la Source a joué son rôle, c'est l'heure du choix.

Si avec l'aide de la Source, de l'Amour Inconditionnel et un Chaser qui t'explique le pourquoi du comment… tu décides encore de nier : libre à toi d'en assumer les conséquences.

Mais tu les assumeras… seul !

Du coup, on pourrait dire qu'arriver à ce stade la source se retire et dise :

“Nous aussi on est dans l'acceptation, tu veux couler, tu veux brûler ? Ainsi soit-il !”

Mais si la source le laisse couler, cela veut dire qu'elle n'interviendra plus, tout comme le Chaser d'ailleurs. Autrement dit, il sera tout seul dans ses cycles pourris et il se noiera petit à petit.

Mais au fond, c'est bien ce qu'il a choisi avec son déni de :

“Je ne veux pas voir ce que vous me proposez, laissez-moi tranquille”.

Le hic, c'est que si déjà avec l'aide de la Source, de l'interaction flamme jumelle, l'amour inconditionnel il n'a pas réussi contre ses peurs…

Seul, sans rien, il va faire quoi ? Bah rien justement.

Déjà qu'avant la rencontre flamme jumelle, son état émotionnel c'était pas folichon folichon… alors après ça risque d'être pire. Good Luck Boy !

Finalement on se retrouve en face de ces personnes qui fument et, bien qu'elles sachent pertinemment que fumer tue, que ce n'est pas bon pour la santé, que c'est écrit sur tous les paquets, que ça te coûte une blinde, que c'est connu, sur connu, ultra connu, la personne continue de dire :

Je m'en fous, je continue de fumer oh laissez moi tranquille !

Je donne cet exemple pour montrer en gros dans quel cas on est ici.

Mais ce n'est pas fini…

Même s'il réussit à s'en sortir, le Chaser aura fermé définitivement la porte à cette relation et la Source approuvera aussi cette décision.

Et voici pourquoi…

Quand le Chaser arrive en complétude, il en est au stade ou il se sent bien seul et peut vivre avec ou sans son jumeau. Sauf que vivre sans son jumeau n'est pas ce qu'il a décidé. Il a accepté l'idée que visiblement son jumeau ne reviendra pas. Il est dans la paix avec cela.

Mais… Le Chaser aura aussi envie de refaire sa vie, de vivre l'Amour dans un couple.

Aussi quand le Chaser prendra la décision de refaire sa vie émotionnellement, c'est-à-dire qu'il trouve une personne avec qui ça colle. Il prendra la décision de tirer un trait définitif sur son Runner.

Si certains Runner peuvent être en couple tout en flirtant ci et là avec son Chaser (triangulaires), le Chaser lui ne fait pas ce genre de chose. En effet, s'il décide de refaire sa vie, c'est pas pour aller avec quelqu'un et le lâcher comme une vieille chaussette dès que le Runner pointe le bout de son nez.

C'est absolument hors de question.

Il n'y aura donc plus de place pour un retour possible. Un Chaser c'est soit oui, soit non. C'est blanc ou c'est noir, il pleut ou il fait beau. Y a pas de place pour le “cul entre deux chaises”, car nous on sait que c'est le meilleur moyen de ne rien faire.

Il nous suffit de regarder les Runners en général pour se rendre compte de ce que ça donne.

Quand il en arrivera là, il prendra une décision claire, nette et définitive. Au même moment par effet miroir on retrouve un Runner à l'étape du Carrefour.

Et puis il y a aussi un autre phénomène, c'est que, le Runner a eu suffisamment de signes, d'aide et de temps pour se bouger le cul et que s'il ne le fait pas, c'est pas par ignorance mais par choix : une défiance délibérée basée sur des excuses bidons. On est plus au stade de “je ne sais pas, je suis pas sûr”

Et il fait ce choix, car il a côté “petit prince” qui pense que tout lui est du. Que de toute façon c'est une relation divine donc impossible à briser donc il peut prendre son temps… car cette relation lui es du. Il y a un peu de ça au fond, alors il ne se presse pas, il fait attendre son monde…

Et ça c'est très courant chez les Runners.

  • Le Runner fait tout pour retarder la Réunion
  • Le Chaser fait tout pour arriver à la Réunion.

Aussi s'il décide de nier, soit, le Chaser tournera la page définitivement pour refaire sa vie ! Revenir ensuite en mode “petit prince Runner is back” bah c'est mort. Les choix tu les as fait.

Le hic c'est qu'à ce stade, quand le Chaser est sur le point de prendre cette décision définitive, le Runner le ressent en lui, il est stressé, il sait qu'il a un choix à faire et que ça urge grave.

En gros, il faut qu'il se bouge son boule maintenant ou là c'est finit pour toujours.

L'époque de “je suis ta flamme jumelle, je fais ce que je veux quand je veux car je sais que tu me quitteras jamais” bla-bla-bla est révolue. Maintenant c'est l'heure du choix ferme et définitif.

Tu fais le con ou pas, c'est toi qui voit et c'est toi Runner qui t'en mordra les doigts, car complétude sans ton Chaser il n'y aura pas…

Finalement à trop tirer sur la corde, elle lâche et le moment du Carrefour
c'est le moment ou la corde casse ou pas…

Finalement dans la vie il faut avancer et si le Runner veut stagner, il peut faire ce choix, mais le Chaser veut avancer, aussi la source approuvera la décision du Chaser, car elle sait qu'il a fait sa part :

  • Il aura tenter de faire le Chaser avec son Runner : ça a pas marché.
  • Il aura pris très cher avec les traumas à nettoyer,
  • Il aura pris très cher en nettoyant aussi certains traumas du Runner.
  • Il aura pris de plein fouet une ou plusieurs nuit noire de l'âme,
  • Il se sera ouvert à son autre, à l'amour inconditionnel,
  • Il aura lâcher prise sur le contrôle de son autre,
  • Il aura appris à se laisser guidé par la source,
  • Il a été prêt à tout pour son Runner sans jamais vraiment recevoir quoi que ce soit,
  • Il aura alors récupérer sa complétude au prix d'un effort vraiment abusé.

Finalement le Chaser s'est trouvé lui-même et a compris qui était son autre, qui a compris qu'il y a un Timing Divin et s'en remet également à lui. Finalement c'est un Chaser qui a tout donné mais qui n'est plus dans le compromis.

En gros au moment du carrefour, le Runner sent qu'il faut qu'il se bouge qu'il y a quelque chose qui “touche à sa fin”, et c'est normal car pour le Chaser, il arrive à la fin de son cycle :

Le Cycle ou il était prêt à tout pour son Runner et qui après tout les signes, tout le temps attendu, tout ce qu'il a fait pour lui est face à un Runner qui ne donne rien, ne montre rien et choisis de se planquer.

Du coup le Chaser se choisit-lui, ne fera plus de compromis ni de sacrifice pour son Runner. Il décide de faire sa vie et en gros si le Runner vient tant mieux et s'il ne vient pas tant pis. Soit le point de non retour.

Du coup, à ce stade là, le Runner peut avoir des pensées comme “OMG je l'ai perdu, c'est trop tard, c'est trop compliqué”, car par effet miroir il sent que quelque chose se trame.

Et si cela en est là, c'est bien parce que le Runner pionce et a force d'avoir peur de perdre son autre, on finit par le perdre, tout simplement.

Finalement le Chaser met fin à son cycle (celui du sacrifice, prêt à tout pour son runner, à être dans l'attente) ce qui par effet miroir met le Runner dans un choix face à son cycle :

Continuer de reproduire son cycle ou aller vers son Chaser.

Et vu que le Runner est le porteur de réunion, si on se retrouve à ce moment carrefour c'est bien parce que le Runner choisit de nourrir encore et toujours ses cycles toxiques.

Aussi le chaser arrive alors à la fin de son cycle et doit faire son choix, et comme le runner ne fait pas le choix de son coeur car un coup il veut, un coup il veut pas…

Le Chaser va trancher pour les deux

Car si le Runner veut foutre sa vie en l'air avec ses masques et ses jeux pourris c'est son choix, mais le Chaser a tout donner, a tout tenté aussi il ne partira pas dans le sacrifice pour 3 miettes de pains.

Si le Runner est adepte tu Sacrifice ce n'est clairement pas le cas du Chaser. Le chasera aura attendu jusqu'à l'extrême afin d'attendre son Runner, mais comme tout dans la vie, il y a des limites qu'on finit par atteindre.

Attendre plus, serait pour le Chaser, choisir de sacrifier sa vie, ses désirs pour un possible rien. Et il n'en sera pas question.

Du coup la Source reconnait que la décision du Chaser est saine et elle l'approuvera parce qu'au fond une relation se fait à deux, et le Chaser aura tout fait pour respecter son Contrat Karmique.

Par contre pour le Runner…

Le Runner risque fortement de prendre cher et en plein poire.

D'une part car il va retourner dans ses propres schéma tout pourris. Vu que c'était pas la joie de vivre dans son passé, ça risque de pas de changer maintenant…

Il va continuer les masques, les énergies tiers, relation toxique et pas pour 2 semaines. Il sera reparti pour des cycles qui se comptent en années… Mais bon ça a priori il connait, sauf que maintenant vient s'ajouter deux autres éléments :

  • L'absence d'aide de la Source,
  • L'accumulation des erreurs du Runner.

Comme le Runner ne veut pas respecter son Contrat Karmique, il est “contre” la Source. Aussi la Source va accepter le choix du Runner : autrement dit, être seul.

La Source va alors laisser le Runner seul.

Petit à petit : finit les syncro, les signes, l'aide, les guidances et ainsi de suite… 🙂

Il pourra faire bisous bisous avec un entourage tout pourrit qui ne le comprend pas, vivra de bonnes nuits noires de l'âme bien souffrante et sera finalement plus seul que jamais… même s'il est entouré de monde.

Si jamais il arrive à s'en sortir, et qu'il retourne vers son Chaser, il se trouvera face à une porte fermée, sans ambiguité, sans retour possible ni négociation possible.

Un non ferme et définitif.

Du coup, alors qu'il pensait avoir “enfin” pris la bonne décision (3 siècles après), il s'attendait en bon prince à ce que son Chaser l'attende tranquillement les bras ouverts.

Bah non ton Chaser, il a compris, il s'est barré et à refais sa vie. Ciao Bello !

En fait, il va se manger de plein fouet toute la procrastination, la culpabilité, les mauvaises décisions qu'il a pris et fera face à sa plus grande peur : le Rejet.

Mais à cela va s'ajouter la connaissance… celle d'avoir été le seul à avoir provoquer ce rejet, d'avoir accomplit sa prophétie tout seul comme un grand car finalement…

Toutes les portes étaient grandes ouvertes et c'est lui qui leur a tourné le dos…

Au final, “tout le monde lui aura tourné le dos” car, par ses décisions motivées par la peur, il aura tourné le dos à tout le monde en premier et à des dizaines de reprises…

Finalement cela sera un peu le coup de grâce d'être arrivé à la conclusion qu'il aura été rejeté par l'amour le plus important de sa vie, car il s'est d'abord rejeté lui-même comme un con…

Pire encore, quand il en sera là, il se rendra compte qu'il a rejeté tout le monde à cause de peurs bidons, et il sera rongé par la culpabilité de ne pas avoir écouté quand tout le monde tentait de lui parler (Source, Chaser).

Il aura perdu l'amour de sa vie pour des peurs complètement bidons, fantômes et irréelles.

Perso, c'est là que je me dis : je suis content d'être Chaser 🤣😅

Alexis Faure

⛓️‍💥 Expert En Désactivation Des Traumas
🌱 Et Transformation Consciente
🧘‍♀️ EFT ❘ PNL ❘ SDN ❘ MCBT ❘ DTMA
🥂 +6000 coachings réalisés.
🏆 +2.3 Millions de pages lues.
🌀 Se libérer de la souffrance Flamme Jumelle 👉🏻 ici.
🌀 Couper avec les dépendances et addictions 👉🏻 ici.
🌀 En finir avec l'anxiété, les phobies et la dépression 👉🏻 ici.

42 comments

  • Bonjour, je n’ai pas fini de lire mais j’ai déjà constaté que apparement le chasser n’a pas pas besoin du runner mais que l’inverse bien sinon on est foutu 😂 .. et le runner flirterai à droite et à gauche en etant avec le chasser ben apparement c est pas le cas de tous les runner 😂

    • On peut faire le travail sur soi parce qu’on sait qu’on en a besoin ça clairement c’est abusé mais insinué qu’on est rien sans notre chaser, je crois que les 2 peuvent trouver le bonheur et bien-être séparément

      • C’est pour cela qu’il est peut-être bon de lire l’article entièrement avant de commenter, car si vous lisez bien, j’explique bien vers le milieu de l’article : “Même s’il réussit à s’en sortir, le Chaser aura fermé définitivement…”

        Du coup, petite analyse de phrase : même s’il s’en sort, ce qui veut dire qu’il a fait un travail sur soi et donc que c’est encore une possibilité. 🙂

        Sauf qu’ici on parle d’un type très précis de Runner comme le dit la première phrase de l’article :

        (Attention cet article ne concerne pas toutes les flammes jumelle mais seulement une très petites parties d’entre elles)

        Du coup, si on prend le temps de lire l’article posément on se rend bien compte qu’on parle d’un type très spécifique de Runner ET de Chaser 😉

    • Bien évidemment ce n’est pas le cas de tous les runners, c’est des principes généralement constatés.

      Après ici je parle spécifiquement d’un type de cas très spécifique : le runner qui sait le lien de flamme jumelle et décide de nier quand même bien. Donc si ce type de runner fait ce choix, c’est qu’il est “foutu” comme vous dites, à cause de ses choix car niveau psycho émotionnel c’est l’équivalent d’un drogue qui à le choix d’arrêter mais continuera de faire le choix de se droguer.

      Difficile alors dans ce cas d’avoir une vie saine. Ce qui est purement logique tout simplement.

      Autrement dit, il creuse sa tombe tout seul.

      • Ok ok d’acc merci de m’avoir encore répondu 😅, il y a quelques temps déjà en étant dans des émotions fortement négatives, je me suis réveillé un matin avec pleins de griffures et j ai senti que je avais été pompé énergétiquement, je n etais pas encore dans le processsus d d’eveil mais ça m arrive encore mais maintenant c est juste des petits points de sang j ai une douleur puis un peu de sang.. j ai fais comme-ci rien etait en me disant que ça partira.. Je cherche quelqu’un pour un nettoyage énergétique auriez-vous une personne à me recommander?? Svp

        • Je suis pas super calé sur les soins énergétiques mais je rechercherais un annuaire des praticiens reiki dans ma région car en présenciel les soins sont plus efficace. Ensuite si cette personne n’arrive pas ou ne peut pas vous traiter, il vous dirigera surement vers un collègue dans une autre thématique énergétique.

  • Bonsoir,

    je pense que c’est normal de se retrouver, on a pas fait tout ce travail intérieur et aider notre jumeau à se guérir pour se quitter définitivement. Maintenant, chacun doit travailler pour se retrouver soi-même, avant tout .

    Une fois , le travail effectué par le chaser, le runner prend le relais pour se guérir. Maintenant, il est vrai qu’il y a des obstacles, la différence d’âge, sociale, culturelle, physique, religieuse et autres. Maintenant , lors de la lune de miel, on voit le comportement de notre runner et on sent tout de suite , s’il est content, joyeux ou interrogatif comme moi , je l’étais.

    Alors, que lui était entreprenant, heureux et amoureux . Personnellement, je ne l’attends plus, mais pour l’instant, je lui laisse la porte ouverte. On verra dans quelques temps , l’évolution de son parcours.

    Mais cette relation est tellement magique, que j’ai dû mal à comprendre que l’on puisse vivre séparément cet amour réciproque, sinon on est encore dans le déni. Du moment , ou vous avez accepté le lien, vous devez aller jusqu’au bout de ce chemin. C’est pourquoi, il est difficile. Ma nuit noire d’âme a duré 2 ans 1/2 , parce que j’ai fait de la résistance, du déni et j’ ai subi les foudres karmiques.

    Ma première rencontre avec mon jumeau a été de courte durée, une soirée, puis plus rien, Je suis peu à peu rentrée dans ma nuit noire. Et durant ces deux années, je l’ai vu une ou deux fois. Pourtant, on habite la même commune, un secteur opposé, donc on pouvait se croiser régulièrement.

    Je travaille à l’école et c’est là que je l’ai rencontré et que le je vois quotidiennement. Donc tout est fait pour que l’on travaille individuellement et en duo.

    Le jour , où je déciderai de tourner définitivement la page, ce sera le moment ou je sentirai qu’il a finit son travail mais qu’il préfère rester dans sa zone de confort. Je respecterai son choix et je m’en irai définitivement. Je ne l’attendrai plus et encore moins , si je suis avec une âme soeur.

    Bon courage vous !

    • Hello Fatia 🙂

      Oui voilà chacun après est différent.

      Aujourd’hui j’ai passé 3h au téléphone avec un Runner qui n’est clairement pas dans le “stéréotype” du Runner classique.

      Il est entreprenant, ouvert d’esprit, sympa, il veut des solutions a envie de travailler sur lui et prêt à faire ce qu’il faut.

      Mais on va retrouver des groupes très spécifiques ou “spéciaux” dans le parcours flamme jumelle et cet article était pour ceux là, si jamais ils lisent 🙂

  • Coucou Alexis
    Le réunion a alors lieu, pour ce type de flamme jumelle, dans une autre vie ?
    Le but de cette relation est bien de se retrouver un jour.

    • Coucou Ambre 🙂

      Je pense que oui ça sera reporté car finalement c’est pas la première fois que Runner et Chaser se retrouve dans la même vie. Et si c’est pas la première fois c’est qu’ils n’ont pas réussit la réunion/fusion voir dans les autres vies, alors le “game” redémarre.

      • Personnellement, je pense que le chaser et le runner se retrouvent une seule et unique fois après la séparation originelle, dans leur dernière vie, et que la Source les mène là où ils doivent aller. Merci pour tes avis en tous cas et tes articles très intéressants.

  • Hello Alexis, c’est encore moi. Je dévore tes articles et je ne peux pas m’empêcher de te poser des questions. Dis moi s’il te plaît comment un Runner pourrait revenir vers son Chaser, si celui-ci est marié par exemple. Malgré tout son Amour immense, inconditionnel, divin, sacré…son Autre, sur cette planète, est uni par le mariage. Si son chaser ne peux pas se défaire de se mariage pour mille raisons (mais il aime son Runner plus que TOUT) le pauvre runner ne pourra pas revenir et les deux seront en torture… pourquoi la Source les aurai fait se connaître, se reconnaître et les laisser en plan…le cœur déchiré ? Ça doit arriver souvent ce cas de figure. Le runner ne renie pas forcément le Lien mais il se met en retrait car il a pas le choix…🥺 Qu est ce que tu en penses ?

    • LOL j’ai pas le temps de répondre à tes commentaires que j’en ai déjà un autre hahahaha !

      Alors déjà, vu comment les phrases sont tournées, je peux te dire que rien n’oblige personne a rester marier… A moins d’être séquestré pieds et poings liés, qu’on divorce ou pas, cela reste un choix.

      Choix qu’on fait ou pas mais cela regarde la personne.

      Donc soit le chaser est en dépendance vis à vis de son couple et n’ose pas faire sa vie seue et le runner déjà pas très courageux de base n’osera pas “déranger”. Mais si le runner a clairement montré qu’il voulait du sérieux avec le Chaser, pourquoi le chaser reste t-il marié ?

      En fait j’en sais rien, je ne fais que soulever des questions car de la manière dont le commentaire est tournée on dirait que le chaser “est pieds et poings liés”, mais en fait dans la réalité des choses, pas du tout.

      La source n’est alors responsable de “rien” car si le chaser reste marié, c’est que cela l’arrange…

      l’idée de cette rencontre FJ pour le chaser comme pour le Runner, c’est de les challenger afin de sortir de leur “coquilles” donc un chaser qui reste marié et qui ne peut se défaire de se mariage pour mille raisons (mais il aime son Runner plus que TOUT)…

      Automatiquement quand je vois ce genre de phrase je me dis : quand on veut, on peut.

      Souvent dans ce genre de situation, quand on dit “on ne peut pas etc…” c’est qu’il y a un blocage, une peur qui nous fait rester dans une situation quelle qu’elle soit.

      Mais laquelle ? 🙂

    • Cher Gallois, Moi je peux te répondre à cette question car je suis très bien placée et exactement dans la même situation… je suis runner mais réveillée en premier et mon chaser est( ou à été) marié comme vous. Et comme moi j’ai fait tranquillement mon travail lui est resté toujours au même endroit( question matérielle etc ). Je l’ai revu après 3 ans de silence mais il est toujours pas sorti de son côté matériel il était trop Yang. Je lui ai dit que je vais plus continuer comme ça et je suis partie…. j’ai continué ma vie sans lui en travaillant sur mes peurs…. et un beau jour j’ai rencontré mon âme sœur!!! Et lui a accumulé de soucis( d’argent, travail de couple) plus rien n’est marché pour lui! La source a lui donné pleines de leçons de vies et pas très cool! Quand enfin il a été libéré moi j’ai été heureuse ailleurs et je suis toujours. A un moment donné fallait faire un choix : et un choix à été fait! Pas de retour possible! Donc il s’est passé exactement la même chose que dans l’article mais à l’inverse! Donc si a un moment donné vous ne prenez pas de décision la vie va vous apprendre avec une leçon terrible et vous risquez de tout perdre mais c’est votre choix! Ne sous estimez pas un runner c’est pas une petite chose qui attendra tjrs et qui sera tjrs la!!! Dès qu’il est conscient il va se faire respecter et là ça fait mal😀

  • J’ai rencontré ma FJ il y a 20 ans sans savoir de quoi il s’agissait… il y a 14 ans que je suis mariée à mon âme sœur et c’est l’éclate. Pourtant le lien FJ reste et est encore fort, c’est un tiraillement… quand j’ai compris que c’était un lien de FJ, j’ai alors ressenti une immense culpabilité. Comme si je n’avais pas fait assez d’efforts, que j’avais loupé ma mission de vie… pourtant, comme tout chaser, j’ai donné ! À un moment, je me suis choisis. J’ai décidé que je méritais l’amour dans cette vie ! Alors ce post vient de me faire un bien fou… Oust la culpabilité, je n’ai pas trahi ni la Source ni moi-m’aime (moi même). Merci merci pour ce partage !

    • Hello Fanfan 🙂

      Merci pour ton super témoignage qui montre bien que l’on peut vivre une relation d’amour vraiment épanouie avec une âme soeur. A mon avis ton histoire va permettre de soulager pas mal de chaser.

      J’imagine alors que le Runner aussi peut vivre la même chose, car comme tu l’as dis : Tu as décidé que tu méritais l’amour 🙂

      Félicitations et superbe exemple. MErci !

  • Bonjour, je ne vais pas raconter ma vie, mais le schéma chaser des flammes jumelles, c’est mon bon costume…
    Bref, après 4 ans, et le runner qui s’est mis en couple depuis 5 mois, je veux que tout s’arrête.
    Je veux dire vraiment, je ne veux juste plus qu’il soit dans ma vie.
    Je ne veux pas qu’il revienne, je ne veux pas le retrouver.
    Et encore moins dans cette vie.
    Je veux ma vie pour moi et sans lui.
    Et ma demande: je veux rester sur ce chemin.
    Atteindre cet objectif.
    Le laisser dans le passé et ne plus me retourner.
    Donc si vous avez une méthode pour les moments de fragilité, je suis preneuse 😊

  • Je suis chasser j’ai pris la décision de lui fermé la poste définitivement après 4ans ton article me réconforte encore plus dans ma décision merci

  • Bonjour !
    Merci pour cet article. C’est peut être bête mais j’ai eu une crise de rire..En raison de la façon dont tu rediges toute cette affaire qui, dans le fond est tout de même dramatique.
    J’ai adoré ta façon d’expliquer la situation.
    Merci vraiment pour tes articles 🙂 ça m’aide beaucoup à comprendre.
    Petite question : penses tu vraiment que nous pouvons vivre avec notre âme jumelle ? Ou est ce que le processus de fuite et chasse s’enclenchera sans fin ? J’ai l’impression que la puissance de l’ amour que l’on ressent est quasi inhumain, trop lourd à porter pour un simple humain . ..Après avoir ressenti ce puissant amour inconditionnel (innommable), j’ai vécu des souffrances terribles (comme une sensation de déchirure/fissure au niveau de mon système énergétique…j’en ai pleuré toutes les larmes de mon corps…Et puis mon ventre était gonflé complètement…Je me demande si finalement le but dans tout ça ce n’est pas d’apprendre le détachement de “l’autre” pour aller vers l’attachement divin ? Car une telle relation n’est peut etre pas supportable humainement. Personnellement j’aimerais énormément la réunion avec mon chesear, du fond du coeur…Mais parfois à la lecture de certains témoignages et face à la montagne d’obstacles face à nous même, je me dit que la réunion peut être “illusoire” et que finalement seul compte le chemin parcouru vers soi même et l’amour inconditionnel global. Qu’en penses tu stp ?
    J’aimerais bien une vie “terrestre” avec mon chasear d’amour 🙂

    • Hello Sam 🙂

      En fait tu as bien résumé, ce que tu ressens la “déchirure” est entre autre un des processus pour arriver au détachement du contrôle et de l’emprise que le mental à sur nous. En fait il y a l’amour d’un côté et son opposé, ici en ce qui nous concerne la dépendance car cette relation vient comblé nos manque à la perfection. Lorsqu’il y a séparation on ressent une souffrance atroce, mais qui justement vient nous montrer qu’il faut arriver à cette complétude par soi et pour soi.

      Après je pense que oui c’est possible de vivre avec son jumeau, mais une fois que chacun est en complétude, sinon c’est forcément chaotique.

  • Bonjour,
    Et donc pour les chasers qui se choisissent mais ne ferment pas la porte ça se passe comment ?
    Parce que c’est bien de dire que le chaser c’est blanc ou noir, mais moi, qui suis chaser en séparation, j’ai décidé de continuer ma vie, les rencontres et donc les relations sans pour autant fermer la porte à mon runner.

    Donc il est tout à fait possible que quand mon runner reviendra (si elle revient un jour), que je sois dans une relation avec une autre personne, et pourtant à ce moment là je sais que je serais capable de choisir mon runner.

    Il pourrait être intéressant de préciser que ce n’est jamais blanc OU noir.

    • D’ailleurs depuis la séparation j’ai eu d’autres relations sentimentales, qui n’ont pas duré longtemps certes mais le désir de continuer ma vie est là.

      Imaginons que mon runner revienne dans 3 ans, et que pendant ces 3 ans je suis en couple avec une autre personne, et bien je peux décider de choisir mon runner, ou de ne pas le choisir.

      Le chaser n’est pas forcément blanc ou noir, certains dans leur parcours seront en couple avec une autre personne durant la séparation, personne qui les aidera à travailler sur eux-même. Comme ça à été le cas avec les relations sentimentales qui j’ai pu avoir depuis la séparation.

    • Le but de l’article est de montrer qu’à un moment donné le chaser se choisit lui et va faire sa vie au lieu d’être dans l’attente perpétuelle. Donc quand on choisit de partir dans d’autre relation c’est une décision très claire.

      C’est donc net et sa bavure sauf dans le cas ou cette décision est mitigée, car utilisée “afin d’oublier son Runner” ou pour “passer le temps en attendant son retour”. Si la décision est claire et nette, et que dans 3 ans le Runner revient, à ce moment-là, vous verrez.

      Pour autant, dans l’instant, la décision est claire donc “blanc ou noir”, si c’est gris, c’est souvent un futur nid à problèmes, car psychologiquement cela veut dire qu’on n’a pas vraiment tourné la page, car on pense que peut-être “s’il revient alors…”

      Du coup, c’est comme conduire en regardant le rétroviseur, on n’est jamais centré sur l’ici et maintenant et sur ce que l’on fait, car trop préoccupé ailleurs. On n’est alors mitigé et pas vraiment investi sur l’autre chemin.

      Dans ce cas précis, on est alors dans une attente un peu plus sophistiquée 🙂

      Quand on est en complétude, on ne pense plus à ce genre de choses “et si jamais il revient dans x temps?” On s’en fiche, car on est pleinement opérationnel avec nous-mêmes et dans notre vie sentimentale et si on rencontre quelqu’un avec qui ça match on s’investit pleinement.

      S’investir dans d’autre relation avec “une porte ouverte sur un retour possible” c’est s’assurer que rien ne fonctionnera, car on est finalement en train de faire comme le Runner : avoir toujours le cul entre deux chaises.

      Car qu’on garde une porte ouverte en soi ou pas, cela n’empêchera pas le retour du Runner s’il veut revenir. Par contre, garder une porte ouverte en soi, que beaucoup vont appeler “l’espoir” c’est assez dangereux psychologiquement que cela montre qu’on n’a pas vraiment tourné la page, car :

      On pense qu’on ne peut obtenir ce paradis émotionnel qu’avec la runner car c’est bien pour cela qu’on le veut…

      Et cela peut-être très subtil et on peut penser qu’apparemment on a tourné la page, mais le simple fait d’envisager un retour est déjà la preuve qu’on est encore “dans l’histoire” même si c’est léger.

      C’est suffisant pour qu’on soit en résistance sur notre nouveau chemin, car au fond le cerveau nous dit :

      Oui, mais avec notre Runner c’était le top, du coup… s’il revient…

      D’ou justement l’article ou l’idée est d’arriver à prendre une décision franche et pleine (donc blanche ou noire) et de vivre pleinement ce que l’on a a vivre sans regarder en arrière, et si plus tard effectivement le jumeau revient : à voir.

      Mais en tout cas, pendant qu’on vit ce qu’on vit, la question du retour de l’autre ne se pose pas, car si retour il y a, alors il se verra.

      Pourquoi alors avoir besoin de laisser une porte ouverte en soi ?

      S’il frappe à la porte, à ce moment-là on ouvrira la porte ou pas d’ailleurs. Il n’est donc pas nécessaire d’entretenir un “espoir en soi” pendant des années. Si on a besoin de laisser une “porte ouverte en soi”, c’est qu’on attend quelque chose, donc on n’a pas vraiment tourné la page. Cela veut dire qu’inconsciemment ou non, on a encore des freins dans nos vies. 🙂

      Exemple : mon histoire avec ma “fausse flamme jumelle” est terminée depuis 5 ans et je n’y pense jamais, pour autant, elle m’a recontacté il y a quelques semaines. J’ai ouvert la porte, on a discuté, on a passé un bon moment, voilà tout.

      Je n’ai pas eu besoin d’entretenir une “porte ouverte en moi” pour qu’elle revienne, car je n’en attends plus rien, pourtant elle est revenue. À ce moment dans cette nouvelle unité de temps, chacun choisit de faire ce qu’il veut.

      Entretenir la porte ouverte c’est à la fois, “vouloir garder un espoir d’un retour”, mais c’est aussi avoir peur qu’il ne revienne pas.

      Autrement dit, cela créer des résistances intérieures et c’est sur ce genre de points qu’il faut être vigilant, car c’est souvent assez subtil à détecter.

      • Merci Alexis pour cette réponse très complète !
        Je pense que je me suis mal exprimé sur le dilemme que j’ai actuellement :

        Soit je me met en exclusivité du mon runner, donc je ferme la porte à toute possibilité d’autres rencontres mais du coup pour moi ça équivaut à ma placer dans une position d’attente vis à vis de mon runner, puisque quelque part je me ferme des portes pour elle.

        Soit je continue à faire ma vie et donc éventuellement me mettre en couple avec une autre personne mais je ne souhaite pas “fermer la porte” à mon runner (dans le sens si elle revient je ne lui mettrais pas un stop), je l’aime, elle est dans ma tête bref, mais cela ne m’empêche pas d’aller vers les autres.

        Je sais que c’est peut-être du “gris” mais d’un autre côté j’ai pas envie de m’empêcher de faire des rencontres avant un hypothétique retour (parce que c’est bien ça, on ne sera jamais certain du retour avant qu’il ne se produise).

        Voilà le dilemme dans lequel je suis, en espérant que ça soit plus clair.

        • Oui en fait tout le truc à savoir c’est si on est bien (vraiment bien) avec ce “je laisse la porte ouverte” et donc bien détecter que ne soit pas dans une attente “déguisée” et être sûr qu’on vit pleinement sa vie dans tous les domaines. C’est pour ça qu’il faut être vigilant par rapport à soi-même 🙂

  • Merci Alexis pour ta réponse 🙂

    Ton âme jumelle a bien de la chance de t’avoir comme “binôme”…
    Je le dis avec distance car j’aime infiniment mon jumeau <3 et ne voit que lui…forcément.

    J'ai adoré tes écrits…J'ai lu beaucoup d'authenticité et une forte dose d'humour.

    J'aimerais beaucoup créer une vraie relation avec mon âme jumelle…Mais j'ai l'impression que le cheminement est long et que la possibilité de rapprochement est "ardue"…
    Beaucoup de choses nous rassemblent et en même temps, beaucoup de choses nous séparent…
    Parfois je me dis que là haut, ils doivent bien s'amuser de certaines situations ! Lol

    La force de cet amour me submerge tellement que ça me dépasse complètement…
    Je me dis " mais comment est ce possible de contenir tout cet amour dans un "simple" corps humain" ? Penses tu que la force des sentiments et du magnétisme peuvent s'atténuer avec le temps – au moins un peu ? Car en attendant, la rencontre est quasi impossible pour le moment (à cause de ce magnétisme et force d'amour)… Et du coup, ça me fait un peu peur…je redoute alors de rejeter mon jumeau…alors qu'il ne le mérite absolument pas…J'ai peur de lui refaire du mal involontairement comme je l'ai déjà fait ! Je m'en suis beaucoup voulue ! Je me suis d'ailleurs reconnue dans le portrait du "runner" que tu dressais et sur sa manie au rejet…etc ça m'a mis une bonne claque…
    Encore maintenant, je trouve ce genre de relation complètement dingue…jamais je n'aurais pu imaginer qu'elles existaient !

  • 12.03.2021, je suis au carrefour après 22 années de parcours, aujourd’hui en complétude et en possession de toute ma puissance, j’ai fermé définitivement la porte, sincèrement sans états d’âmes. Que du bonheur cette Liberté et je SAIS qu’un bel amour m’attend

  • Je pense que le Runner est celui au final le plus en souffrance et le plus pollué de l’intérieur par toutes ces peurs qui remonte au fil des années . ( car c’est lui qui porte les blessures ancrées ) D’ou Les soins énergétiques ou médecines parallèles qui semble à mon avis être une aide indispensable de purification quand le Runner arrive à un stade du carrefour qui le bloque dans un cercle infernal qui ne prend jamais fin car trop pollué par là douleur accumulé sûrement depuis des siècles réveille par le lien d’ame qui a mon avis le chaser n’aura jamais autant à subir à ce niveau là . Certe le chaser décide de faire sa vie si le Runner reste bloquer dans ces peurs mais je peux vous assurer quand tant que Runneuse tout ce qui m’importe aujourd’hui ma priorité n’est plus de revoir mon chaser qui certe me manque mais de me sauver redonner un sens à ma vie et me sentir légère comme une plume sans ses peurs sans regard des autres et j’en passe . Mon objectif proche Tout quitter pour partir à lL’aventure c’est ma dernière chance de libération pour tracer un nouveau chemin sans peurs sans attente juste être libre et me retrouver et c’est seulement ensuite je pense que le destin redistribuera les cartes pour que notre chemin se croise à nouveau

  • Ma chaser a fermé la porte 10 mois après notre séparation. Et après avoir lu plein d’articles et vu à peu près 11492,3 vidéos sur les FJ, je me suis dit qu’elle avait sans doute trouvé une âme-sœur. Elle me disait que sa relation lui faisait du bien etc… J’ai donc décidé de m’occuper de moi et de ne pas la déranger.

    Je ramassais depuis 5 ans de plus en plus fort… Et au fil des mois, j’ai changé de boulot, j’ai monté une autre activité, j’ai vécu une NNA épouvantable mais j’ai tenu le coup. Je suis revenu vers ma jumelle… Que dalle… « dégage, je kiffe ma life! » Ok…

    J’ai rencontré quelqu’un, je suis papa d’un magnifique petit garçon, mon activité s’est développé plein pot, je suis comme un poisson dans l’eau. Je pense à elle à chaque instant et ma compagne le sait. Je ne me suis jamais caché de ressentir cette connexion si particulière avant même de mettre des mots dessus.

    Et puis… Ben, je me suis rendu compte que la relation de ma jumelle qui lui faisait du bien, en fait, ça ne lui faisait pas forcément du bien parce qu’elle était juste dans un process complètement involutif… Pourtant dans la matière au début, ça claquait. Nouveau poste de direction, salaire qui grimpe fort, ils ont acheté une maison en 6 mois etc… La réalité est un peu moins rose… Elle est complètement en sacrifice, a des emmerdes de santé permanente alors que c’est un cheval de trait niveau santé justement, elle a des problèmes de sous alors qu’elle a un salaire énorme etc… Quant à son nouveau poste, elle l’a eu en criant son besoin de reconnaissance. Donc ils se servent d’elle. Elle est devenue plus utile que nécessaire.

    J’ai essayé de lui dire. Grand mal m’en a pris. Je me suis fait défoncé parce que j’étais forcément un névrosé, un PN de ne pas avoir voulu davantage subir son contrôle pour mon bien… En bref, je me suis souvenu de cette chanson « comme un ouragan qui passe sur moi! ».

    Elle sombre. Et c’est triste en fait. De mon côté, toutes les portes s’ouvrent et j’aurais tellement voulu les ouvrir avec elle… Chaque jour désormais est un petit bijou, avec des emmerdes comme tout le monde mais on gère. J’ai vécu les heures avant la naissance de mon fils comme un déchirement qu’elle ne soit pas la femme dans la salle de travail. C’est à la fois le plus beau jour de ma vie et certainement le pire. Il est né, pas du tout à la date prévu, exactement à la même heure que ma jumelle et précisément à la date opposée de son anniversaire à elle sur le calendrier, comme un mauvais clin d’œil pas drôle.

    Elle n’est en défiance que d’elle-même finalement. J’ai repris le cours de ma vie. Difficilement, mais effectivement, chaser ou runner, peu importe, tout n’est qu’une affaire de responsabilités que l’on est prêt à prendre à nourrir notre existence de plus de sens.

    Beaucoup de chasers des débuts se mettent en défiance, retombent dans le contrôle, ne s’émancipent de rien. C’est ce qui a contribué à ce que je prenne ma jumelle pour une manipulatrice narcissique un temps (faux-self oblige!). Alors que la réalité, c’est qu’elle ne s’aime pas comme je l’aime. Mais ça, personne ne peut le faire à sa place.

    On vit sans son autre. Parce qu’on ne peut pas faire autrement. Mais le savoir malheureux, ce n’est jamais très drôle. Ce que fait ma jumelle de ce qu’elle est est absolument navrant. Mais je l’aime toujours…

    • Tu es très émouvant, Jean…
      Je suis un peu dans le cas de ta jumelle ( runner? chaser? ce n’est peut-être par la question).
      Je vis avec une âme soeur qui a été une VRAIE âme soeur pendant longtemps. Après avoir donné à mon jumeau une dernière chance, ça je l’ai compris en lisant l’article d’ Alexis, je suis partie dans le sud et suis venue le lui dire. Je le revois me dire ” Tu vas prendre l’accent..” comme s’il essayait de boire chaque cm2 de mon visage avant que je m’en aille. Mais il n’a pas bougé.
      Je suis partie, suis restée seule 4 ans et ai rencontré mon âme soeur, un feu d’artifice d’amour et de rires. 30 ans de vie commune avec des hauts, des bas, toujours sous-tendus par un immense amour. Et ce.. sans jamais oublier l’homme que j’avais tant fait souffrir et qui me l’avait bien rendu. Des âmes de 3 ans d’âge mental je me dis, avec le recul. C’était il y a 35 ans.
      Depuis 4 ans, il est de plus en plus présent, mais c’est dans la 5D donc je me suis crue un peu-beaucoup à l’ouest pendant longtemps, ai minimisé. Et puis quatre grosses claques de la vie et une naissance inespérée plus tard, je n’arrive pas à quitter mon âme soeur qui malgré sa gentillesse est devenue un boulet du poids de trois mammouth morts au pied. Problèmes d’argent, de santé, de relations, sensation physique très forte qu’il m’est toxique, que notre vie ensemble avec mon âme soeur-qui-ne-l’est-plus , nous maintient dans un contexte nauséabond d’où il ne sortira rien de sain. C’est à moi de partir, et je n’y arrive pas. Malgré les évidences. Comme ta jumelle.
      Peut-être que cette relation lui a beaucoup apporté au début, et que c’est dur de tourner la page, et culpabilisant. C’est comme planter un couteau dans 30 ans de vie pour moi.
      La différence avec toi c’est que je n’ai jamais pourri mon jumeau depuis la séparation tout simplement parce que nous n’avons aucun contact. Tout est dans la 5D, alors j’évite d’en parler, personne ne comprend- à part les FJ bien-sûr. Mais la quantité et la précision des synchronicités est hallucinante, des fois je cherche Harry Potter en me disant “t’es dans un film ma belle 😂”.
      Je dois bouger, j’ai l’impression de me cogner dans des murs en verre comme un papillon de nuit sans trouver la sortie, et en même temps la façade est belle. De l’extérieur on ne voit rien ou presque.. Elle est peut-être dans mon cas?
      Mais toi tu la ressens, tu sens tout chez elle, et c’est très émouvant.
      Moi aussi quand j’ai appris qu’il avait 4 mômes, j’ai été déchirée de haut en bas de na pas être la mère de ses enfants. Pourtant.. j’adore les miens, êtres de lumière magnifiques..
      Bonne chance Jean.

  • Je trouve que vous êtes un peu dure avec le runner. Je suis moi-même chaser, et je sens dans l’énergie de votre texte qu’il est destiné à votre runner en particulier. J’ai eu la chance de m’illuminer au point de prendre contrat avec la source pour ma mission de vie avant de rencontrer mon runner il y a 5 ans. Je suis présentement en voie de me séparer avec la mère de mes 4 enfants avec qui j’ai partagé les 16 dernières années de ma vie. Cette femme fut témoin de cet illumination, et tout mon entourage ne sachant pas ce qui m’arrivait ont eu très peur pour moi. Tout ça pour dire que lorsque vous atteindrez le moment du Je Suis, et que vous signerez votre pacte divin, vous serez dans l’amour inconditionnel. Pas avant. Et cet amour inconditionnel, il faut le cultiver parce que l’égo veut toujours reprendre un peu de pouvoir.

    J’ai rencontré mon runner environs 3 mois plus tard le temps d’une soirée.
    Puis 20 minutes, 6 mois plus tard.
    Ça m’a fait prendre 1 an et demi de sabbatique ( sans lui parler )
    Me femme la invitée l’année d’après à un party pour savoir qui était cette femme. On s’est ignoré et on jouait le même jeu sans s’en être parlé. On sentait déjà une très forte attraction.
    Puis il y a 3 mois, ma femme me propose le polyamour, j’accepte à contre cœur et contacte mon runner. Je ne lui ai que parlé au téléphone, et 2 FaceTime et d’innombrables textes. C’est là qu’on a su ce qu’on était par tous les signes que vous connaissez.
    Puis on se sépare encore.
    Je me sens toutefois retourner tranquillement dans le Je Suis, et je sais (et je l’espère bien) que c’est notre dernière séparation.

  • Bonjour,
    Bien que me sentant en complétude totale avec mon chaser, je l’ai rejeté 2 fois. Je n’ai jamais compris pourquoi. J’avais 20 ans puis 21 ans. Je me suis mariée sans le savoir le jour de son dernier anniversaire. Quelques mois plus tard dépression, divorce, galères. Puis dans le car qui, à 25 ans, me conduit à Eurorock, un festival en Allemagne, je me réveille en pleine nuit alors que tout le monde dort. Là j’ai oublié depuis longtemps mon chaser que je trouvais moyen malgré cette complétude ressentie à ses côtés. Je suis saisie d’un genre d’amour inconditionnel qui émane de je ne sais où. A la radio passe la chanson ‘The Power of Love’ de Frankie goes… Je pleure d’amour sans savoir pourquoi. Je me sens infiniment aimée. Puis mes galères recommencent. Nouveau compagnon, enfant, séparation. Puis après un gros travail sur moi et une reprise d’études en Théologie, hop le bonheur à tous les plans. Je rencontre l’homme de ma vie. Mais le jour où nous emménageons j’apprends le décès de mon chaser 10 ans plus tôt. Il est mort 5 mois avant le phénomène du car. Je reste de marbre et continue ma vie pendant 7 ans. Et puis tout me revient en tête. Je m’effondre. Signes, synchronicités. Je prie pour lui et ressens un contact terrible. Je me mets au pendule avec lettres. Premier contact incroyable. Je lui demande pourquoi après 20 ans je n’accepte toujours pas sa mort. Sa réponse : ‘Je t’aime. Nous sommes âmes-soeurs’ 40 séances plus tard le contact est amplifié. Il me dit : ‘Si je pouvais revenir je resterais à tes côtés toute ma vie’ Il dit aussi ‘Aime ton mari, tes enfants, l’amour est tout’. Il m’explique qu’il est toujours là et me demande de ne pas être triste. Il dit aussi : ‘tout ce que tu ressens je le ressens aussi. Tu es la part de moi qui survit. Tu es la femme de ma si courte vie’ (mort violente par accident sport extrême). Je n’avais jamais entendu parler d’âmes sœurs avant. Quand je lui demande quoi faire pour lui il dit ‘Reste proche, sois amour et surtout sois heureuse’. Je ressens un amour absolu ! Celui-ci m’a révélé ma médiumnité (dont je ne veux pas). Pouvez-vous me dire ce qu’il se passe au point de vue astral lorsque le chaser meurt ? Quelle est la suite ? J’aime mon mari et du coup c’est troublant. Quel est le sens de tout ça ? Qu’est-ce qui m’attend maintenant. Nous communiquons par télépathie aussi et je reçois des petites étoiles, des coeurs en papier à chaque fois que j’émets des regrets. Merci. PS : je lui ai demandé quelque chose d’incroyable. J’avais 1 chance sur 2000 que ça arrive sur un lapse de temps de 15 mn et pourtant c’est arrivé. C’est dire s’il veut me rendre heureuse.

  • bonjour,

    il m’a été très difficile d’accepter ce parcours…ce parcours d’amour…d’amour inconditionnel mais, de prime abord, unilatéral

    il m’a été très difficile d’encaisser que ce que je disais ou pensais n’était que “de la merde en boîte” pour mon runner: un runner n’entend pas ce qu’il ne veut pas entendre (là, je la joue simple voire simpliste: un runner n’entend que ce qui peut le mettre en porte à faux par rapport à ses faux selfs, c’est-à-dire ses mensonges…il veut alors sauver les apparences…ce que vous pensez , bah, il ne peut tout simplement pas l’encaisser, ce n’est pas possible pour lui, c’est trop d’émotions alors que vous crevez d’envie de les partager avec lui parce que c’est aussi trop pour vous

    il m’a été très difficile de le rejeter….à l’heure actuelle, je ne saurais pas dire si ce choix est définitif, j’ai fermé toutes les portes mais je ne saurais pas dire comment je réagirais s’il décidait de les défoncer…je sais juste que je veux me respecter, respecter et faire valoir mes valeurs

    merci Alexis pour tes articles

  • Boujour à tous.

    Pardon de casser l’ambiance mais j’ai la certitude qu’il s’agit avant tout d’un lien énergétique, l’autre est le support de notre énergie manquante (celle qui n’est pas consciente en nous) et nous sommes le support de l’énergie manquante de l’autre.

    Lors de la rencontre : il semble y avoir complétude mais c’est juste une illusion, c’est juste pour nous montrer ce qui nous manque et pour faire remonter à la surface tous les obstacles qui empêchent cette complétude en nous-mêmes. D’ailleurs lors de la séparation et même longtemps après , on retrouve le même vide qu’autrefois sauf que maintenant on en est conscient, la Vie nous a montré en face ce qui nous manquait pour remplir ce vide.
    Le travail à mon sens consiste :
    1° – à ne plus se focaliser sur l’autre personne mais sur l’énergie qu’elle portait, et qu’on aime tant (pour la bonne raison que c’est la nôtre, c’est celle qu’on n’a pas encore mis en lumière en nous-même.
    2° – s’attaquer au travail de purification, nettoyage des obstacles et Dieu sait que quelquefois c’est du lourd ! et que ça ne se fait pas en 3 mois. D’où destruction de l’égo qui se croyait imprenable (cf l’Iliade, prise de Troie , 10 ans de guerre !)
    3° – commencer le voyage vers cet autre en nous (l’Odyssée , le retour d’Ulysse vers sa Pénélope qui l’attend patiemment, et avec amour, 10 ans de plus !)

    J’en suis là, je sais d’après le mythe, que ce retour sera parsemé d’embûches, j’espère avoir le discernement et la sagesse d’Ulysse pour parvenir à rejoindre Pénélope, mon autre .

    Et qui sait peut-être que la Vie me remettra alors en présence de cet autre dans le monde physique.

    Bon courage à tous

  • Bonjour,
    Je suis assez d’accord avec ce que vous dites, Orya. Perso, je parle plutôt de liens d’âme à la place d’énergie et c’est volontaire qu’il n’y ait pas de s à âme, vu que je considère aussi que c’est une et même seule âme.
    Je suis aussi d’accord sur le travail à faire et c’est pourquoi j’ai rejeté mon runner dans le monde physique: je veux trouver mon unicité, tout au moins m’en rapprocher au plus près possible. Je n’ai plus ni colère ni rancœur envers mon runner, je connais son potentiel et ça ne sert strictement à rien de rester fixée sur des “mais comment peut-il faire, réagir ainsi……etc”
    Je ne l’attends plus (d’ailleurs, à 66 ans, je n’en ai plus le temps)
    je fais ce que j’ai à faire, même si ce n’est pas facile tous les jours parce qu’il faut bien reconnaître qu’on l’a dans le cœur, dans l’âme, dans la tête…h24!
    Une partie de moi espère que, par le principe des vases communicants, “il aille mieux” au fur et à mesure de mon travail sur moi….mais cette partie de moi m’interpelle car je pense honnêtement qu’elle révèle une forme de dépendance affective….Bref, j’ai du boulot!!!!

  • Il faut arrêter de croire à ces histoires sans nom, de romanticiser des relations toxiques et d’être dans l’imaginaire. Une personne qui a un comportement toxique comme cela, vous la laissez, vous guérissez vos blessures, et vous allez faire votre vie: il y a plein d’autres belles personnes qui existent! Faut arrêter ces conneries de runner qui reviendra: ce sont juste des psychopathes qui abusent de votre temps. Allez rencontrer d’autres personnes !!!
    Il y a quelqu’un d’autre de plus vrai qui vous attend, à la suite de votre expérience avec cette personne bizarre et étrange et narcissique. Laissez la périr dans son ego, c’est lui qui perd de toute façon puisqu’il est dans le faux et que c’est un mouton…

    Franchement arrêtez ces conneries. Vous méritez mieux et vous méritez quelqu’un de loyal et fidèle qui vous choisira dès qu’ils vous rencontrera, et pas x temps après.
    Vous méritez BIEN MIEUX.

    Arrêtez ces conneries de runner-chaser. C’est juste un gars toxique,mal dans sa vie avec un comportement de psychopathe qui se joue la double jeu. C’est triste à constater et de savoir cette vérité. Point.

  • Beaucoup d’empathie et de compassion dans ton message , A ! Le runner souffre comme sûrement tu ne peux pas l’imaginer. D’un côté il aime son autre d’un amour tellement beau, tellement puissant , tellement pur, et de l’autre il se sent enfermé dans une prison entourée de murailles construites peut-être depuis plusieurs vies, donc empêché de vivre cet amour librement et joyeusement. Alors oui, il n’a pas vu que la porte de sa prison n’a jamais été fermée à clé, et qu’il suffisait de la pousser pour aller vers sa liberté., Parce que toute sa vie il y a toujours eu qqun pour rajouter une couche de peur, et de menace, et comme dans son enfance, on s’est acharné à faire en sorte qu’il n’aie jamais confiance en lui, ben secouer ce manteau de peurs , et les envoyer balader, il ne sait pas faire. Il le fera peut-être un jour comme dit Alexis quand il en aura vraiment marre d’en avoir marre de souffrir. Ton psychopathe est juste une belle personne remplie d’amour mais malheureuse à en crever.

  • Pour qu’il y ait runner, il faut qu’il y ait un chaser. Il n’ y a pas de runner sans chaser. Et comme tout se passe en vous et rien ne se passe jamais à l’extérieur de vous, vous êtes à la fois le runner et le chaser. Vous êtes tout ce que vous percevez. Au lieu de focaliser sur l’autre, focalisez plutôt sur la question: que fuis- je? Où est-ce que je suis runner dans ma propre vie? Et qu’est-ce que je cours après, quand je fais le chaser?

    Ma petite astuce: à chaque fois que vous êtes après le runner, vous fuyez vous même quelque chose. Identifiez cette chose, puis faites demi tour, détournez votre attention du runner et tournez la vers ce que vous fuyez. Car ce que vous fuyez c’est votre chaser, et c’est vous même.

    Tout ce que vous aimez chez le runner est en vous, et tout ce que vous détestez est en vous également. Ce faux self que vous exécrez est votre miroir. C’est pour ça qu’il est impossible qu’il disparaisse avant d’être vu, entendu, embrassé. C’est la seule façon de le libérer. Ces êtres qu’on appelle les runners sont coincés aussi longtemps qu’on en a pas fini avec le miroir qu’ils nous tendent. Il faut beaucoup de force et de courage pour porter ce miroir. Il faut beaucoup de courage pour vivre leur vie. Perso, je ne suis pas sur que je tiendrais une journée dans ses bottes. Arrêtez de courir après le runner et reconnaissez vous runner vous même! Il s’occupera de lui même. C’est pour ça que c’est l’autre.

    Le chaser s’en ira. Oui il le fera. Mais il le fera avec la complicité du runner et de la source. Il le fera non pas par dépit, mais parce que c’est ce qu’il veut. Parce qu’il a fini d’être là où il est. Parce qu’il a fini d’y faire ce qu’il avait à y faire. Parce que son cœur l’appelle ailleurs. Parce qu’il est prêt pour un nouveau chapitre. Parce que la vie veut lui tendre un nouveau miroir de la personne qu’il est devenu. C’est cadeau, c’est gratuit, c’est ainsi: la vie est généreuse. Mais il partira surtout parce qu’à ce stade, son absence sera plus utile au runner que sa présence. C’est aussi un cadeau pour le runner, même s’il ne le voit pas ainsi. Tout comme le chaser ne comprend pas que le silence du runner est un cadeau.

    Le runner n’entame sa traversée qu’une fois que le chaser a fini la sienne. Le runner attend que le chaser atteigne sa complétude et s’en aille avant de commencer le voyage qui l’emmène à la sienne, pas avant. Voyez, ce sont des gentlemen et des gentlewomen. C’est pour ça qu’il attend qu’il parte. Tout ceux qui ont vécu leur nuit noire de l’âme savent que nos seuls compagnons sont la peur et la solitude, puis le désert autour. Il attend parce qu’il faut qu’il soit seul pour découvrir des ressources en lui qu’il ne soupçonne même pas avoir. Il a besoin de cette solitude pour mourir et renaître de ses cendres. Il a besoin de créer un désert total autour de lui pour apprendre à ne compter que sur lui, et ainsi découvrir de quoi il est capable. Donc, vous tous qui vous identifiez en chasers, vous ne leur rendez pas service en leur tournant autour, en restant concentrés plus sur eux que sur vous mêmes. En faites, c’est pire: vous les tenez en otage. Allez vers ce que vous fuyez, votre liberté! C’est la seule façon de leur permettre de commencer leur voyage vers la leur.

    La source ne laisse tomber jamais personne. JAMAIS! Elle accompagne chacun là où il est, à chaque instant. Il n’ y a jamais absence de synchronicités, parfois on ne les perçoit pas c’est tout. Je répète que même à l’heure la plus sombre de la nuit noire, la source est là. Ce n’est pas parce qu’on ne la voit pas qu’elle n’est pas là. Chaser, quand le runner vous perd, il lui reste plus précieux que vous: la source! Et c’est la seule chose dont il a besoin. Quand le chaser part, c’est parce que ce n’est pas de lui dont le runner a besoin à cette phase ci de sa vie et que si la source l’autorise, c’est aussi pour son propre bien! C’est pour ça qu’il traversera sa nuit noire de l’âme comme le héros qu’il est, sauf qu’il l’ignore encore.

    Ces magnifiques êtres ont signé pour rester dans leur prison tout le temps qu’il vous faudra pour vous sortir de la votre. Faites votre travail sur vous même, et libérez les avec gratitude. Chasers, vous êtes le chef d’œuvre sur lequel vous êtes sensé travailler, le runner n’est pas votre chef d’œuvre. Il est son propre chef d’œuvre. Quand vous vous reconnaîtrez vous même comme un chef d’œuvre, vous le reconnaîtrez comme tel, sans vous l’approprier.