8 principes du succès que tu devrais toujours avoir en tête

Dans cet article court, je vais lister quelques principes du succès qu’il serait avantageux de connaître par coeur et surtout d’appliquer.

Quand j’étais dans GIN, pour arriver à un certain niveau d’enseignement, on devait apprendre par coeur environ 1200 questions et savoir expliquer les concepts si on nous les demandait.

Un des avantages, c’est qu’on devait utiliser notre discernement à fond afin de comprendre les concepts pour les utiliser et qu’en plus, cela alimentait le mental de bonnes pensées et donc.. le reprogrammait.

Principe sur l’enseignabilité

  • Être enseignable, avoir une haute volonté d’apprendre et d’accepter le changement.
  • Je ne sais pas ce que je ne sais pas.
  • Savoir et ne pas faire n’est pas savoir.

Ces 3 concepts vont ensemble, d’une part tu en sais beaucoup, mais il y a énormément de choses que tu ignores, et donc l’idée est d’être toujours dans une attitude d’enseignabilité : curiosité, discernement, apprentissage, découverte, remise en question des choses.

Ensuite ce que tu as appris, si tu ne l’appliques pas alors tu ne sais pas le faire. Ceci te permet de garder à l’esprit la vérité et pas de te flouer toi-même à croire que tu sais faire quelque chose alors que visiblement tu n’en a pas les résultats.

Combien de fois j’ai entendu lors de mes années en marketing de réseaux “Oui oui je sais faire des appels téléphoniques” et lorsque je leur demande une simulation… ça sent la peur à plein nez !

Pas étonnant que le prospect ne devienne pas client… Mais visiblement “ils savent faire…”.

Principes sur les objectifs

  • Comment mange-t-on un éléphant ?  Une bouchée à la fois.
  • Va aussi loin que tu peux voir et quand tu y seras, tu verras plus loin.
  • Penser au “comment” peut pratiquement garantir l’échec

L’idée ici est de comprendre que quand tu as un projet, tu ne peux pas tout faire d’un coup, aussi, tu dois à la fois te focaliser sur la prochaine étape logique, tout en gardant de vue l’image au complet (but final), mais que tout va se faire petit à petit.

Finalement tu vas aussi loin que tu peux voir, et lorsque tu seras arrivé là-bas, tu verras ta prochaine étape logique. Ce qui signifie que tu ne sais pas le plan à l’avance.

En fait, toute personne qui a eu un succès monstre n’a jamais su toutes les étapes à l’avance.

Il/elle n’a toujours fait que de découvrir les choses au fur et à mesure de son avancement un peu comme lorsque tu roules de nuit. Tu sais ou tu veux arriver, mais les phares de ta voiture éclairent de 100m en 100m. Bien-être que tu ne vois pas toute la route et que tu la découvres au fur et à mesure, cela ne t’empêche pas d’arriver à destination.

Ici ce concept c’est exactement là même chose. Tant de gens n’osent pas, car ils ne “savent pas les étapes” ou ce qui les attends. La bonne nouvelle, c’est que tu ne sauras jamais !

Cela vient petit à petit, tu découvres pendant que tu fais.

Du coup, on arrive au 4e concept qui est penser au comment peut pratiquement garantir l’échec.

Comme les gens ne savent pas toutes les étapes (le comment), alors leur mental (qui a peur de l’inconnu) tourne en boucle pour essayer de savoir quelque chose qu’il ne peut pas deviner car ton mental il est pas voyant ni devin. Il ne fait que tourner en boucle sur ta banque de données (mémoires) afin de trouver une solution qui n’y est pas contenue.

Du coup.. cette réflexion inutile devient un blocage. Toi dans ta vie, tu as une idée et directement tu vas la laisser tomber car tu ne sais pas “comment faire ceci ou cela, ou comment arriver ici et là”.

C’est ce qui fait que les gens ne bougent pas d’un iota.

Par exemple quand j’étais en MLM (marketing de réseaux), si tu savais le nombre de gens qui avaient peur de payer 130 euros pour démarrer un business clé en main car ils te disaient :

  • Mais comment je fais faire pour trouver des clients et distributeurs,
  • Mais comment je fais organiser mes réunions de présentation,
  • Mais comment je vais faire des présentation Online,
  • Mais comment je vais faire, j’ai peur de parler en public,
  • Mais comment faire des clients je ne suis pas crédible,
  • Mais comment…

Et je leur disais : pour l’instant tu n’en est pas là, occupe toi de l’étape qui’l y a devant toi. Quand tu l’auras passé la prochaine se présentera naturellement, tu t’en occuperas à ce moment-là.

Peut-être qu’effectivement tu devras apprendre une nouvelle compétence une fois arrivé à ta prochaine étape, mais quand t’y seras, tu verras !

Comment on mange un éléphant ? Une bouchée à la fois

  • Le succès construit la confiance, la confiance crée l’activité qui crée des habitudes.

Du coup, tu devrais t’arranger pour augmenter ta confiance en toi afin de créer des habitudes de succès. Concept détaillé dans l’article sur les objectifs 100% gagnants.

Principe sur l’attitude

  • Quand votre attitude est juste, les faits ne comptent pas.

Ceci est un concept qui claque tout ! Bon en fait, il aurait fallu suivre le cours de notre mentor pour vraiment en comprendre la portée mais en substance, cela veut dire :

Quand t’es vraiment alignée (pensées, émotions, actions) donc ton attitude, les faits extérieurs ne comptent pas, car la loi de l’attraction, la puissance de ta pensées & émotions vont mettre l’univers en branle pour que se présentent à toi les bonnes personnes, évènements, situations et circonstances.

Quand votre attitude est juste, les faits ne comptent pas.

Cette phrase notre mentor nous répétait à longueur de journée car elle nous rappellera d’abord et avant tout la chose suivante :

Prête attention à tes ressentis : te sens tu bien ou mal ?
Si tu te sens mal, libère afin de te sentir mieux.

Cela nous ramenait aussi au concept le plus important :

Dans la vie, quoi que tu fasses, tu le fais pour ressentir la joie et le bonheur.

Aussi ils nous répétait ce concept afin que nous ayons toujours à l’esprit que ce n’est pas la mercedes, l’argent, le partenaire qui allait nous rendre heureux, mais nous et notre capacité à prêter attention à nos ressentis et notre capacité à agir sur notre façon de pensée.

Finalement cela nous ramenait à notre responsabilité personnelle :

Que je me sent bien ou mal, dans les deux cas j’en suis responsable.

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel, comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

There are no comments

Join the conversation

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Share
Tweet
Share
Pin