Comment avoir confiance en soi grâce à des objectifs 100% gagnants !

avoir confiance en soi

Dans cet article on va traiter d’un sujet clé, mais vraiment clé. Ce que je vais te donner est vraiment puissant encore faut-il l’utiliser sur une base régulière. Cet article est donc une clé pour ton succès et ce peu importe ton domaine.

Si t’es Runner de Flamme jumelle, il est encore plus important pour toi de l’étudier, de le décortiquer et de le pratiquer, car c’est exactement ce dont tu as besoin.

Je précise cela, car chaque fois que j’ai enseigné cet exercice lors de séminaires les gens disent “ah oui c’est intéressant”, mais ils ne le comprennent pas.

En fait ils ne comprennent pas sa portée réelle. Quand j’étais en marketing de réseaux, je présentais souvent des séminaires de 2 jours devant 120 à 500 personnes spécifiquement sur les principes du succès et donc cet exercice…

Tout le monde disait “oui oui j’ai compris”, et pourtant personne n’était vraiment capable de l’appliquer. Chaque fois que j’allais vérifié, je me rendais compte qu’ils n’avaient rien compris, car ils pensaient déjà avoir “compris le truc”, alors qu’en fait pas du tout.

D’ailleurs quand j’ai découvert ce concept, je suis aussi tombé dans le panneau. Il a fallu que j’écoute mon mentor en parler des 10ènes de fois, et que j’y réfléchisse pour enfin percuter!

C’est avec cet exercice que j’ai passé beaucoup de mes peurs.

Résolutions 100% perdantes

Si tu as remarqué en début d’année, tout le monde prend des résolutions de Nouvel An.

Tu savais qu’une étude à montrer qu’en fin d’année, 92% des gens n’ont pas atteint leurs objectifs ?

Seuls 8% l’ont fait et la raison est simple : Les gens se mettent des objectifs 100% perdants.

En fait tu vas voir que se mettre ce genre d’objectifs est un mécanisme d’auto sabotage. En fait c’est pourquoi à peine on découvre l’exercice que je vais te donner, on se dit “oui oui c’est sympa quoi…”, mais on ne l’applique pas.

Ceci est une pensée d’auto sabotage : si tu sais déjà, pourquoi essayer ?

On va alors continuer d’appliquer des objectifs 100% perdants. Pourtant, en toute logique, personne ne devrait être intéressé par des objectifs 100% perdant… C’est bizarre non ?

Là tu vas dire :

“Mais faut être con pour ne pas choisir de gagner”

  • On parie 100 Balles que c’est pourtant exactement ce que tu vas faire ?
  • On parie 100 balles que tu ne finiras pas l’article ?
  • On parie 100 balles que tu n’appliqueras pas l’exercice ?

Alors mon adresse Paypal c’est..🤑🤑🤑

Comment je le sais que tu ne vas pas le faire? Car j’ai fait tellement de fois cet exercice en séminaire que je peux déjà prédire ton avenir, car bien que tu penses déjà savoir, tu ne sais pas tout simplement.

C’est ton mental qui te fait croire que tu sais déjà afin que tu n’ouvres pas une porte qui t’amènerait au changement. Tu crois te connaître, et tu ne te connais pas. Tu crois que tu penses, mais tu ne penses pas.

C’est ton mental qui te dicte quoi faire.

Alors tu vas tomber dans le panneau comme tout le monde et pourtant, je suis déjà en train de t’avertir de ce qui va arriver, mais cela ne t’empêchera pas de tomber dans le panneau.

Pourtant, t’es un killer aux commandes de ta vie non ?

Mort de rire, je suis…

Et le pire, c’est que là t’es en train de penser “mais si gros con je vais le faire”, mais tu ne le feras pas. En fait t’es tellement certain d’être aux commandes de toi-même que t’es déjà baisé par ton mental.

Oui je sais, celle-là elle pique..

Quand tu vas devoir te regarder en face et comparer “ce que tu as dit” et “ce que tu as fait” ton cerveau va avoir une “erreur système” parce que tu vas te rendre compte que tu n’es pas aux commandes.

Je te dis tout cela en AVANCE pour que tu puisses scanner ton mental et observer comment il fonctionne afin que tu repères ses petites stratégies.

Regarde bien le baratin qu’il va te raconter pour justifier pourquoi tu n’as pas fait l’exercice.

Car ce qui compte est la finalité : l’exercice est fait ou il n’est pas fait.

Aussi tu risques d’avoir des justificatifs comme :

  • J’ai mieux à faire…
  • Non, mais c’est sympa ce truc, mais bon voilà quoi…
  • Oh il m’a soulé celui-là…
  • Je le ferais après, car là je suis en pause déjeuner,
  • Je l’aurais bien fait, mais mon mec vient d’arriver,
  • Bla-bla-bla…

Tu auras toujours un “argument en apparence imparable et logique” pour expliquer pourquoi tu continues de faire les mêmes choses qu’avant et que tu ne changes pas.

Prépare tes 100 balles 🤑🤑🤑

Sweet Spot & objectifs 100% gagnants

Je vais partager avec toi une histoire personnelle ou j’ai appliqué ce concept dans un business.

Cela va te montrer comment ça a fonctionné et surtout jusqu’ou ça m’a mené.

L’idée est que tu t’inspires du mécanisme pour ta vie.

Sauf si bien évidemment t’es bien trop occupé à laisser ton mental mener la danse, mais ça c’est toi qui voit vu que t’es “aux commandes” de ta vie !

Voici la définition d’un Sweet Spot (la technique des objectifs 100% gagnants).

Un Sweet Spot est un objectif suffisamment haut pour t’exciter émotionnellement, mais suffisamment bas pour être sûr et certain de le réaliser.

On a ici 3 composants super importants.

  • On définit un objectif (ce qui implique savoir ce qu’on veut).
  • Cet objectif doit nous exciter émotionnellement (joie, détermination…).
  • Mais on doit aussi être sûr de pouvoir y arriver (garantir notre succès).

Pourquoi ?

  • Car le succès construit la confiance,
  • La confiance créée l’activité (envie d’agir).
  • Et l’activité créée les habitudes (de succès).

C’est un cercle vertueux. Maintenant que ça c’est dit, passons à la suite.

Ton niveau de croyance est la clé

Si on te parle d’un objectif ou t’es sûr et certain de pouvoir le réaliser, cela implique que tu vas scanner ton niveau de croyance par rapport à l’objectif.

Tu dois donc ressentir en toi, ta vérité.

Cela implique aussi connaître tes limites actuelles. Pour faire ensuite un petit pas de bébé juste en dehors de tes limites.

Un petit pas de bébé on a dit, et pas une résolution à la con du Nouvel An avec 92% d’échec.

Donc en fait, tu vas choisir un objectif assez grand (la finalité), puis le morceler en petits objectifs et en choisir un premier qui :

  • Est suffisamment haut pour t’exciter émotionnellement.
  • Et qui est suffisamment bas pour être sûr de gagner.

Voici en pratique ce que cela donne.

Exemple tiré de mon expérience perso.

Dans mon premier marketing de réseaux je prêtais 14CD sur les principes du succès et la loi de l’attraction fait par mon mentor (milliardaire). J’ai prêté ces CD a un peu plus de 2000 Personnes que j’avais en moyenne 7 ou 8 fois au téléphone.

Mais ce club fonctionnait comme un marketing de réseaux, aussi je devais contacter des gens, leur prêter un CD d’intro, puis les 14h de cours (tout cela gratuitement). Ensuite s’ils voulaient ils pouvaient rentrer dans le club.

Mais voilà… gagner de l’argent avec ce club impliquait arriver à inscrire les gens dans le club. Sachant que le droit d’entrée était de 1000 dollar (avec une croisière 5 étoiles offertes aux Bahamas).

Sauf que quand tonton Chaser il a commencé ce business, il avait un niveau de croyance proche de 0.

J’avais envie de le faire mais j’y croyais pas du tout.

Je me disais : Pff mais personne va payer 1000 dollars et 150 dollars/mois pour adhérer à ce club, moi je le fais parce que je suis un extra-terrestre, mais monsieur madame tout le monde s’en fout royalement.

Tu as remarquer cette capacité à penser pour les autres ?

Mais… de l’autre côté j’avais un désir de prêter ces cours car c’est vraiment de la bombe atomique, aussi j’avais envie d’aider les gens. Quand je me suis décidé à faire le business, je me suis alors mis un objectif :

Être le numéro 1 Europe de recrutement ( C’était ma résolution du nouvel an). LOL !

Sauf que j’avais un niveau de croyance proche de 0.

Donc si on récapitule…

Point de départ : Aucune expérience, jamais fait ce genre de business.
Objectif final  : Être n°1 Europe en recrutement.

Du coup, il faudra morceler cela en petits objectifs…

Mais avant, il m’a fallu découvrir que quand :

T’es con, t’es pas forcément au courant LOL

aveugle jusqu'au boutDu coup, j’ai commencé le business à ma manière sans écouter les cours de notre mentor milliardaire.

D’ailleurs pourquoi l’écouter, lui qui avait 2 records mondiaux en marketing de réseaux.

Dans son premier marketing de réseaux, il avait réussit à avoir une équipe de 150 000 personnes en 2 ans. Ensuite il entre dans une autre compagnie et créé une équipe de 200 000 personnes en 1 an et demi.

Tu comprends bien que MOI, j’allais pas écouter ce mec, c’est d’une évidence à toute épreuve…

Du coup, j’ai fait comme tout le monde, j’ai pensé “ouais c’est bon je sais…”. Du coup j’ai commencé le business sans acheter les CD car j’avais trouvé mieux que la méthode pourrie de mon mentor.

Mais moi, le petit con qui n’a jamais fait ce business, pensait avoir l’idée du siècle…

Et les mauvaises idées commencent toujours pas sembler géniale surtout quand t’es un complet débutant :

“Rien à foutre de la méthode pourrie de mon mentor, MOI, je vais les envoyer gratuitement en mp3 via mon blog. J’économise ainsi l’argent des CD, les frais postaux et je gagne un max de temps.”

Ce que je ne savais pas à l’époque, c’est que cette idée du siècle était guidée par ma peur de perdre de l’argent. Du coup quand après 3 mois j’ai vu que cela ne donnait rien… car effectivement je ne gagnais pas d’argent et je n’en perdais pas…

J’ai décidé de ravaler mon ego de merde et d’écouter le big boss.

J’ai donc acheté des CD et j’étais prêt à payer les frais postaux mais j’avais toujours un niveau de croyance à 0 concernant le fait que des gens allaient payer 1000 dollars pour entrer dans le club.

En plus comme je venais de lâcher des tunes j’avais encore plus le stress que ça marche pas, car si ça marche pas c’est une perte pure… LOL

Alors voici ce que j’ai fais

Déjà j’étais téllement VNR de ne pas avoir réussit que j’ai décidé que j’allais gagné et rien à foutre si mon égo était pas content.

Moi je décide lui il suit !

Alors j’ai appliqué la technique de mon mentor : le Sweet Spot. J’ai pris une feuille et un papier et j’ai noté mon objectif final.

Ensuite j’ai également décortiqué tout le processus du business afin de pouvoir noter toutes les prochaines étapes logiques auxquelles je pouvais penser.

Tout ça dans l’unique but de détecter mon Sweet Spot. Voici en gros ce que cela donnait :

Top 10 : Avoir au moins un prospect à qui proposer le CD d’intro.
Top 9 : Avoir au moins 1 personne qui demande le CD d’intro.
Top 8 : Avoir au moins 1 personne qui écoute le CD d’intro.
Top 7 : Avoir au moins 1 personne qui demande les 14CD.
Top 6 : Avoir au moins 1 personne qui écoute les 14CD.
Top 5 : Faire 1 inscription à 250 dollars.
Top 4 : Faire 1 inscription à 1000 dollars.
Top 3 : Faire 1 inscription à 1000 dollars/mois.
Top 2 : Faire 2 inscriptions à 1000 dollars/mois.
Top 1 : Être le recruteur N°1 en Europe.

Si tu regarde bien, je n’ai fait que détaillé les étapes du business dans un ordre logique.

Il me faut une personne a qui je vais proposer l’intro. S’il l’écoute il me demandera les 14CD et s’il l’écoute, il entendra la proposition du club et pourra éventuellement adhérer.

Si je répètes ça X milliers de fois, je vais être numéro 1 du monde, huh d’Europe LOL !

Une fois que la trame est décortiquée, il faut te scanner pour savoir ou est ta limite en terme de niveau de croyance. Dans mon cas au départ :

  • J’avais aucun problème à trouver des prospects vu que j’avais un blog.
  • J’avais aucun problème à appeler les gens et proposé l’intro.
  • Mais j’avais un problème car personne ne voulait écouter les 14CD…

Bingo ! Si ça coince ici, je n’arriverai jamais aux étapes suivantes… et donc être numéro 1.

Et ça c’était clairement pas possible, car je voulais tous les défoncer ! 🤣🤣🤣

Mon Sweet Spot était clair :

“Avoir au moins UNE personne qui écoute les 14CD”.

Et dit comme ça, tu dois te tenir “mais qu’est-ce qu’on s’en tape… une personne c’est rien”. Ouais mais une personne répété 1000 fois, ça commence à en faire des gens qui écoutent les 14 CD…

  • Cet objectif était suffisamment haut pour m’exciter émotionnellement car je savais que cela allait débloquer toute la suite.

et

  • Cet objectif était suffisamment bas pour être sûr et certain que j’allais y arriver.

Car avec tous les visiteurs de mon blog de l’époque, c’était statistiquement impossible que je ne trouve pas tôt ou tard une personne qui demande les 14 CD même si cela prenait 6 mois.

J’avais déjà gagné, tout n’était alors qu’une question de temps !

Rappel moi, on te dit quoi avec la loi de l’attraction déjà…? Imagine ton objectif comme si tu l’avais déjà, ressent le, touche le , vit le comme si tu l’avais déjà.

Et là je viens de t’expliquer quoi ? Jte laisse faire le lien 🙂

Et ensuite quoi faire ?

Comme j’étais chaud bouillant, je suis passé ensuite à l’étape 2 :

Celle de visualiser et d’utiliser la loi de l’attraction sur cet objectif.

Quand mon objectif a été atteint, je me suis dis bah voilàaaaa ça c’est fait et j’ai commencé à avoir 100% des gens qui me demandaient les 14CD et à les écouter en entier.

Mais personne n’adhérait au club. 🤣🤣🤣

Du coup, j’ai utiliser le même raisonnement et mon nouveau Sweet Spot était alors.

Avoir au moins 1 personne qui adhère à 1000 dollars.

Quand c’était fait, je voulais maintenant 1 personne à 1000 dollars par mois.
Quand c’était fait, je voulais maintenant 2 personnes à 1000 dollars par mois.

Bref au bout d’un an et demi j’étais le numéro 2 d’Europe, et je recrutais environ 3 à 6 personnes/mois et je passais ma vie aux Usa à voyager à droite à gauche.

Maintenant que je t’ai raconté ma life…

Tu vas faire quoi toi là maintenant tout de suite ?

Tu prépares tes 100 Balles ou ta feuille et ton stylo ?

Maintenant que tu as lu l’article, regarde bien le baratin que vient de te raconter le mental à la lecture de ma question. Et pose toi la question :

  • Pourquoi j’ai pas fait l’exercice finalement…?
  • Pourquoi j’ai subitement pas envie de le faire ?
  • Pourquoi j’ai envie de le faire… plus tard qui n’arrivera… jamais ?

Et là tu vas entendre tout un tas de raisons bidons pour justifier :

Pourquoi tu continues de faire ce que tu as toujours fait en pensant obtenir des résultats différents.

Petit tacle en pleine face, au passage ! 🤣🤣🤣

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel, comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

There are no comments

Join the conversation

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Reçois Gratuitement le Protocole Flamme Jumelle "Énergie de l'Union

Share
Tweet
Share
Pin