libération émotionnelle et exercice du pourquoi

Comment se libérer de blocages émotionnels (exercice pratique)

Voici un exercice qui ne paie pas de mine et qui pourtant, est super puissant : l’exercice du pourquoi.

Bien évidemment, il faudra le coupler avec une technique de libération émotionnelle type EFT/Sedona, sinon tu ne feras que gratter la surface.

Cet exercice a pour but de faire remonter à la surface les raisons, les racines cachées qui fait que tu as tel ou tel problème. Quand tu prends une décision dans la vie, tu penses savoir “le pourquoi du comment”, mais en fait, tu n’as accès qu’à la conclusion de l’histoire.

En gros, tu as le titre du livre, mais tu sais pas ce qu’il y a dedans.

D’ailleurs les neuro-scientifiques d’Harvard disent pareil : quand un adulte prend une décision, il croit décider alors qu’il ne fait que suivre à 90%, les directives de l’inconscient. C’est ce que l’on appelle les comportements automatiques.

Finalement, tu crois te connaître quand tu ne te connais pas, car ce que tu connais de toi, n’est que la pointe de l’iceberg. Ce qui t’a amené là, les raisons derrière les raisons te sont inconnues…

Du coup, les directives de l’inconscient… quelles sont-elles ?

C’est là que l’exercice du pourquoi entre en scène. Une fois mises à jour, on va pouvoir changer des schémas mentaux, des boucles mentales, des schémas répétitifs.

On va procéder en 2 étapes :

Étape 1 : Découvrir les directives/raisons derrière les raisons d’un blocage.
Étape 2 : Libérer/désactiver les programmations de qui nous amène à ce blocage.

Idéalement, fais-le avec quelqu’un de confiance, mais tu peux le faire seul. Prend aussi en compte que la partie la plus importante est la pratique (étape 2) autrement dit, il faudra y passer du temps et donc avoir un certain courage pour se confronter émotionnellement à ces “raisons/blocages”.

Comment utiliser l’exercice du pourquoi

C’est super simple : déjà tu prends une feuille et un stylo et tu écris tout en haut de ta feuille ta problématique. Ici par exemple : “Je suis toujours indécis”. Ensuite tu fais une petite flèche vers le bas et tu marques “pourquoi” à côté.

Tu réponds à la question en inscrivant la première réponse qui t’es venu à l’esprit (sans juger, sans remodeler, sans tergiverser).

Voici les 4 questions à utiliser lors de l’exercice :

  1. Pourquoi ?
  2. Qu’est-ce que tu cherches à éviter ?
  3. Qu’est-ce que tu cherches à gagner ?
  4. Qu’est-ce qu’il se passe si…?

Quand tu poses une question (pourquoi par exemple), tu reprends toujours la réponse précédente.

Voici un exemple :

Je suis toujours indécis 
(pourquoi tu es toujours indécis?)
Car j’ai peur de ne pas faire le bon choix
(pourquoi tu as peur de ne pas faire le bon choix?)
Car j’ai peur de devoir prendre des décisions.
(pourquoi tu as peur de devoir prendre des décisions ?)
Car j’ai peur d’être responsable
(pourquoi tu as peur d’être responsable ?)
Car quand j’ai pris des décisions dans le passé les gens m’ont rejeté
(pourquoi les gens t’ont rejeté)
Car mes choix ne correspondaient pas à leurs attentes
(qu’est-ce que tu cherches à gagner en restant indécis ?
En étant indécis, je continue d’obtenir l’amour des gens.
(Pourquoi ?)
Car de cette manière, ce sont les autres qui décident pour moi, s’occupent de moi, et finalement je suis leurs décisions à eux : ils sont alors contents et m’aiment en retour.

Etc. Etc.

Les prises de conscience

Quand tu fais cet exercice à quelqu’un ou à toi même ce que l’on cherche sont les prises de conscience. En fait, ces 4 questions sont là pour ouvrir des tiroirs en soi qui contiennent déjà les réponses.

Le cerveau il sait déjà la réponse, et face à une question il est obligé de formuler une réponse, car le cerveau à horreur des vides.

C’est là qu’il te faudra être vigilant à la première pensée qui va émerger.

C’est en générale là qu’on va tout de suite tenter de camoufler, bloquer, nier, refouler, reformuler, dévier, afin de ne pas donner la vraie réponse, car “on ne veut pas voir”.

Finalement quand tu n’as plus de réponses à donner, tu as donc de la matière pour passer à l’étape 2, soit la libération émotionnelle.

Par exemple ici avec les quelques réponses obtenues on peut passer plusieurs heures à libérer :

  • La Peur du rejet.
  • Le Besoin d’approbation face aux parents, entourage.
  • Le sentiment d’indécision.
  • La Dépendance affective.
  • Le besoin de se cacher, d’être séparé, d’être invisible.
  • La Peur d’être responsable et donc, d’être sous les projecteurs.
  • La Peur d’être un leader.
  • Le Manque d’estime de soi.
  • Le Manque d’amour de soi.
  • Le Besoin d’être en sécurité via les autres.
  • Le Besoin d’être contrôlé par les autres.
  • La Peur de la solitude.
  • Etc.

Du coup, si tu fais cet exercice seul, je te recommande d’utiliser l’EFT qui est facile à apprendre et va vraiment t’aider à libérer tout un tas de choses. L’idée est toujours la même :

  • On identifie des blocages émotionnels,
  • On l’active en y pensant (on remue le couteau dans la plaie).
  • On fait péter le noeud émotionnel (via l’EFT)

Chaque pensée ou schéma de pensées à un effet sur le corps, les Chakras, les méridiens énergétiques et sur les chemins neuronaux du cerveau.

En libérant ces noeuds, tu libères de l’énergie en toi, mais aussi des chemins neuronaux qui ne seront plus automatiquement utilisés & nourris par ces blocages, car ces derniers ne seront plus là.

Mais bien évidemment tu l’auras compris… pour avoir des résultats :

Il faut faire les bonnes choses, suffisamment longtemps et avec régularité.

Autrement dit, tu peux avoir du soulagement après la première session d’EFT, mais il t’en faudra certainement plusieurs pour désactiver le programme complètement. D’autant plus qu’un programme ne vient jamais seul, quand tu en libères un, un autre fait surface.

C’est le principe des ramifications.

Good luck ! 😎😎😎

Une vidéo qui explique rapidement l’EFT :

Une vidéo pour apprendre l’EFT en quelques minutes :

Un résumé des points d’EFT en une page :

eft en une page

Perso j’ai appris l’EFT avec cette image, puis j’ai ensuite lu des livres sur le sujet afin de mieux comprendre, mais avec cette seule image, tu as vraiment tout ce que tu as besoin de savoir. Il suffit juste de mémoriser par coeur tous les points et dans le bon ordre, puis de travailler sur tous les problèmes que tu veux.

Plus tard si tu le sens tu pourras passer à des algorithme spécifiques de la TFT (qui est la mère de l’EFT) ou tu as des algorithmes spécifiques pour l’angoisse, la crise de panique, la dépendance et ainsi de suite. Je ferais d’ailleurs un article sur ça 🙂

Si tu veux la source mère d’information sur la TFT c’est Roger Callahan (psychologue américain), l’EFT vient de Gary Craig, son meilleur élève.

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel, comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

Il y a un commentaire

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most popular

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

Most discussed