Quand tu travailles partout sauf là ou il faut.

Au cours des années je me suis rendu compte d’une chose assez géniale. Souvent quand les gens viennent en coaching, ils sont prêts à tout faire… sauf ce que tu leur proposes LOL !

C’est un mécanisme super intéressant, car la personne veut changer, mais ne veut pas changer. Cela ne te rappelle pas un peu ton Runner ?

Je t’aime, mais trouve-toi une âme soeur stp ! LOL

Et justement tu vas voir que certains Runner font justement exactement ce qui est décrit dans l’article sans même s’en rendre compte. Si je t’en parle, c’est aussi pour que tu regardes si tu ne ferais pas pareil 🙃.

En tout cas, moi je suis tombé dans le panneau… des dizaines de fois !🤣

Quand ton mental te joue des tours

Ce mécanisme est l’oeuvre de ton mental qui te joue des tours. Tu as la volonté de progresser mais il te déviera légèrement de ta route en te laissant bosser sur les sujets annexes qu’il t’aura suggéré.

L’idée est que tu crois qu’en allant sur le Chemin en question tu vas arriver à tes fins.

En fait ton mental à horreur du changement et toi t’arrives avec tes gros sabots en mode “ouais c’est bon j’en ai raz la casquette, je vais changer” alors il te laisse changer un peu en t’envoyant dans des directions ou il sait que cela ne viendra pas toucher ses fondations à lui.

En fait, tu es toujours tenu en laisse…

Finalement tu vas continuer de faire ce que tu as toujours fait avec des moyens différents.

Oui je sais, cette phrase elle pique les yeux. 🤣🤣🤣

Quand un Runner veut changer

Du coup, si on revient à nos Runner adorés, quand certains d’entres eux sont à mi-parcours et connaissent le lien de flamme jumelle, ils vont commencer à bosser sur eux.

Ah oui oui  ! À un moment les Runners percutent que ça ne va pas du tout et qu’il faut se bouger. (Là tu sors le champagne et tout et tout, ne fais pas le radin, lâches toi 🤪)

Du coup on va retrouver des Runners dans des activités comme :

Le Yoga, l’écoute de podcast de dev perso, le Reiki, la méditation, le Tarot, le Channeling, la Nutrition, le sport etc… Tu remarqueras que je n’ai point écrit “voir un thérapeute, un coach ou un psychologue”.

On se demandera bien pourquoi.🙃

Quand ta programmation racine décide.

En fait il y a plusieurs raisons au fait que le Runner ne choisira pas l’option “psy, coach, thérapeute”.

La première raison c’est le respect de la programmation racine et c’est bien pour cela que j’écris cet article. Le Runner est encore piloté par le Faux Self mais il ne s’en rend pas compte.

Mais si je parle du Runner sache que cet article concerne tout un chacun.

Qui dit Faux Self dit montrer une image de soi qui n’est pas la vérité mais qui va plaire à l’entourage : image lisse, pleine de vitalité, pétillante, à succès, avec une vie réussie, une personne souriante, aimable, serviable etc… etc…

Finalement c’est du Marketing quoi !

Du coup pour le mental, tu peux faire du développement personnel tant que cela ne touche pas cette programmation racine : montrer une belle image à l’entourage.

Du coup… Aller voir un Psy, un Coach, un Thérapeute c’est montrer exactement l’inverse de tout cela, car au vue de la société, quand tu vas voir un Psy c’est que “t’as un truc qui tourne pas rond la haut”.

Aller voir un psy c’est admettre à soi-même et aux autres que ça va pas.

Par contre, se mettre au Yoga, à la méditation et ainsi de suite, rentre parfaitement dans le cadre de la programmation racine liée à l’imagine de soi. Au vue de la société, la méditation et le yoga sont des pratiques de bien-être. On montre alors qu’on prend soin de soi, de son corps et ainsi de suite.

C’est positif et contribue alors à donner une belle image de soi.

Finalement tu continue de faire ce que tu as toujours fait avec des moyens différents.

Et tu auras raison de penser que tu as changé, car au fond, tu as changé d’activité pour arriver à la même finalité : montrer une belle image de toi à ton entourage.

Mais question résolution de problèmes, faudra repasser…

La deuxième raison est le coeur du problème. Un psy, un coach, un thérapeute va justement te faire mettre to nez dans ton caca, et c’est bien ce que tu ne veux pas LOL. Comme dit en début d’article :

Les gens en coaching sont prêts à tout, sauf ce que je leur propose.

C’est pourquoi le Runner ira d’abord dans les trucs fun qui donnent l’impression de bosser mais ne font que travailler son image personnelle qu’il pourra projeter à son entourage.

Tu vois encore le travail de l’image !

Mais là ou le mental est fort, c’est qu’effectivement en faisant ces activités on progresse un peu, car si t’as jamais fait de musculation et que tu commences à soulever des poids, tes muscles font forcément prendre un peu de volume ce qui va t’encourager à continuer.

Sauf qu’à ce stade tu seras déjà leurré par ton mental car c’est lui qui tient les rennes en te faisant aller partout sauf à l’endroit de tes problèmes.

Mettre le nez dans ton caca, il ne te laissera pas car le caca, c’est lui… et c’est pourquoi en général, un Runner, ne va pas chez un thérapeute, psy, coach.

Quand l’égo Spirituel pointe le bout de son nez

Le mental n’est pas suicidaire et il te laissera faire ces activités tant que cela ne le met pas en danger. En fait, plus tu vas avancer sur ce parcours de développement personnel, et plus tu auras de volonté à progresser, plus il va se faire fin.

Pourquoi tu crois qu’on parle d’égo spirituel ?

Y a des gens qui ont trop d’égo et vont alors chercher de l’argent, de belles voitures pour compenser et se la raconter et y a ceux qui font exactement pareil mais dans la spiritualité…

C’est la spiritualité au service de l’ego au lieu de l’ego au service de la spiritualité.

Car dans ce second choix… l’ego laisse sa place LOL

Et tout le parcours de flamme jumelle te demande de te délester dans une bonne partie de ton mental/ego car c’est lui, par sa programmation dysfonctionnelle, qui créé tout un tas de problèmes.

Du coup voici ce que je note souvent en général et ce qui peut se passer avec le Runner :

Au début tu te lances dans ces activités et tu ingurgites tout un tas d’informations. Comme tu accumules de l’information, tu crois que tu sais mais tu ne sais pas, car tu n’as pas vraiment bosser sur toi.

Mais maintenant tu connais toutes les poses de yoga par coeur, tu as deux ou trois diplômes et tu vas tout naturellement passer à l’étape suivante, celle par laquelle tu n’as jamais passé avant

Tu vas devenir coach, thérapeute, mentor holistique, leader en ché pas quoi etc…

En fait tu vas devenir un marketeur, un commercial, mais n’est-ce pas là encore ce que le Runner est à la base, un commercial, qui se vend lui même en travaillant son image pour l’entourage…?

Oh merde, finalement tu vas continuer encore de faire ce que tu as toujours fait avec des moyens différents.

Sauf que maintenant, c’est toi qui enseigne aux gens ce que tu as appris de manière théorique. Et le piège dans tout cela, c’est que finalement, pendant que tu fais tout cela t’es pas vraiment en train de travaillé sur toi.

Tu as plus d’informations qu’avant mais ce “surplus” d’informations te laisse croire que tu as progressé, mais tu as juste mémorisé plus d’information, c’est tout. (et ce piège, beaucoup, mais beaucoup tombent dans la panneau).

Mais maintenant, tu vas te lancer dans le business et tu vas être occupé à droite et à gauche, car maintenant, il faut s’occuper d’élever la vibration de la terre et toutes ses conneries marketing afin d’être dans le “je suis trop altruiste de ouf”.

Eh ouais le savoir s’est transformé en étiquette à laquelle on s’identifie ce qui va contribué à croire qu’on a tel atteint tel stade. Le mental adore les étiquettes.

T’es encore en train de te noyer sous une tonne de taf… comme tu le faisais quand t’étais employé, ou noyé sous l’alcool, ou dans le fitness ou dans je ne sais quelle autre addiction pour fuir

Finalement tu continues encore de faire ce que tu as toujours fait
avec des moyens différents.

Mais maintenant la pilule passe mieux, car t’es dans le développement personnel, et tu crois que t’y es, que tu sais, que t’a atteints un stade, que tu as réglé tes problèmes…

Alors attention, je ne dis pas que c’est ce qui va arriver à chaque Runner ici je veux simplement montrer un phénomène, celle de changer de moyens, de méthodes, avec finalement un objectif similaire tout en croyant avoir “changé intérieurement”.

La vraie question

L’idée n’est pas d’arrêter toutes les activités que tu as lancée, mais de te poser une simple question:

  • Pourquoi est-ce que je fais du Yoga ?
  • Pourquoi est-ce que je fais de la méditation ?
  • Pourquoi est-ce que je me lance dans le Reiki ?

Est-ce pour :

  • Me donner une bonne image ?
  • Pour régler mes problèmes ?
    Si oui.. à quels problèmes tu fais allusion ?

Hummmmm ça pique là…

  • Comment tu penses que ces activités peuvent régler tes problèmes ?
  • Et concrètement, cette semaine quel problème as-tu réglé ?

Non mais qu’on se le dise, si je t’avais au téléphone je te poserais ces questions là et je ferais face à un silence magistral, car au fond tu n’en a strictement aucune idée.

D’ailleurs la vérité, tu n’as aucun plan d’action, aucune liste de problèmes à régler, avoue ?

T’imagine un obèse qui va au fitness sans programme sportif…. Elle serait bonne la blague non? N’est-ce pas là ce que le coach sportif fera en premier d’établir un programme physique & nutritionnel ?

Enfin moi je dis ça, je dis rien, je suis pas coach sportif…

Mais du coup, explique moi quelque chose…

T’y connais rien en développement personnel, mais tu décides seul de t’auto-medicamenter sur un sujet (ton intériorité) ou tu as passé toute ta vie à l’ignorer, l’éviter, l’enterrer.

Du coup, quand t’es malade physiquement, tu te lances en première année de médecine ou…? A mon avis tu vas voir ton médecin… Car ce qui t’intéresse est la solution et le résultat et non te faire chier à étudier 10 ans la thématique.

Mais là, subitement tu veux devenir un Avenger du Développement Personnel…

T’as pas comme l’impression que c’est justement encore une stratégie pourrie de ton faux self…? Car tu pourrais par exemple, continuer de travailler ces thématiques par toi-même tout en consultant un professionnel non ?

On en parle de celle-là ou tu préfères d’abord méditer sur l’idée ?

Mais cette solution non plus ne va pas te plaire et maintenant par déduction tu peux te rendre compte que si l’idée d’aller voir un professionnel ne te convient pas, c’est juste parce que tu ne veux pas vraiment travailler sur toi.

Mais ça non plus ça va pas te plaire et tu sais pourquoi ?

Car tu as un désire inconscient (auto-sabotage) de ne pas y arriver.

La vérité c’est que

Tu veux survoler, papillonner, histoire de donner l’impression que… car c’est pour l’image.

Du coup, par orgueil et vanité mal placée tu crois que tu peux faire ça seul, planqué dans ton coin. Du coup, tu veux faire les choses à ta manière et d’ailleurs ton expérience légendaire montre que jusque-là cela t’a plutôt bien réussit !

Toi qui aime la méditation : médite sur ça 🙂

Finalement tu continues encore de faire ce que tu as toujours fait
avec des moyens différents.

Le problème de base du Runner

Vu que t’es maintenant un Avenger gonflé à bloc, je vais t’aider un peu.

Tu penses qu’on va pouvoir aller directement au coeur du problème ou tu viens tout juste de recevoir, par le plus grand des hasards, 50 msg super urgents dont tu dois t’occuper…? LOL 🤣🤣🤣

Le problème de base du Runner est sa peur du Rejet et son immense insécurité intérieure. Il a donc un énorme manque de sécurité qu’il lui faudra combler.

Pour cela, il a tout un tas de solutions bidons proposées par le faux self :

  • Dépendance affective,
  • Relation (toxique ou pas),
  • Addictions en tout genre
  • Et ainsi de suite.

Le Runner c’est un vampire qui n’a pas sucé de (non attend, c’est tendancieux ça🙊🙈🤣) qui n’a pas bu de sang depuis 3 mois et est en pleine agonie.

Aussi, il va se planquer dans une relation par exemple.

Du coup, cette relation deviendra alors le pilier, la fondation, la colonne vertébrale de tout son monde. C’est son point de gravité, son parachute.

Sans cette relation, il est complètement pommé notre Runner.

Si tu te demandais comment ça se fait que ton Runner n’arrivait pas à quitter son énergie tierce qu’il n’aime pourtant pas, eh bien tu viens d’avoir la réponse.

Ce n’est pas une question d’Amour, mais une question de Besoin.
Pour lui, c’est une question de survie, tout simplement..

Maintenant que tu viens de lire ton plus gros “problème” j’ai une question pour toi :

Cette semaine, tu comptes faire quoi concrètement pour te libérer de ton insécurité chronique ?

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel, comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

There are no comments

Join the conversation

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Share
Tweet
Share
Pin