23 critères pour reconnaître un Pervers narcissique + un test

Rappel toi que pour qualifier quelqu’un de Pervers Narcissique, il faut qu’il utilise une combinaison de plusieurs de ces critères (au moins 10) et de manière régulière.

Autrement dit, ces critères font partie intégrante de sa manière d’être.

Rappel toi que ces critères vont aussi te permettre de détecter les manipulateurs en tout genre, les personnes sournoises, perfides, jalouses, possessives, narcissiques : bref les personnes toxiques.

Aussi je te recommande de bien prêter attention à ces 23 critères afin de pouvoir les détecter dans ton entourage. Si jamais tu reconnais un Pervers Narcissique :

Casse toi illico presto car c’est ta seule option, ne joue pas au héros.

Voici la liste non exhaustive de 23 critères pour identifier un pervers narcissique :

  • Le pervers narcissique culpabilise l’autre et inverse les rôles constamment.
  • Il n’a jamais tort et n’est jamais responsable.
  • Il ne communique pas clairement ses attentes.
  • Il nie constamment les évidences et les preuves.
  • Il change de comportements et de discours en fonction de son interlocuteur.
  • Il utilise la technique de la double contrainte pour te briser.
  • Il divise pour mieux régner.
  • Il isole sa proie de ses amis et famille (interdiction tacite de socialiser).
  • Se positionne toujours en victime surtout quand il est coupable.
  • Il change de sujet et fuit constamment.
  • Il utilise les principes moraux des autres à son avantage.
  • Il utilise les menaces et le chantage.
  • Il compte à fond sur l’ignorance des gens pour arriver à ses fins.
  • Il ment de manière chronique.
  • Prêche le faux pour avoir le vrai.
  • Totalement égocentrique.
  • Il est jaloux et possessif.
  • Il utilise constamment la peur et le doute pour casser/briser sa proie.
  • Travaille à fond son image en société (loup déguisé en agneau).
  • Il s’énerve et se braque facilement.
  • Il se contredit très facilement dès qu’on creuse un peu.
  • Il dit blanc, mais fait noir.
  • Il provoque la dépendance affective.
  • Il ne te poussera jamais à grandir en tant que personne.
  • Il coupe sa victime de ses libertés.
  • Atteins ses objectifs aux dépens des autres.
  • Il lui fait perdre ses repères.
  • Il se nourrit de son énergie (vampire énergétique).
  • Etc., etc.

Maintenant pour mieux comprendre, voici un peu plus de détails sur certains de ces critères. On ne va pas tous les faire sinon faudrait que j’écrive un livre !

Le Pervers narcissique culpabilise l’autre en inversant les rôles.

Si par exemple, une femme cherche à quitter le PN pour un autre homme, il va retourner la situation et faire en sorte qu’elle passe en mode reconquête, alors qu’à la base… elle voulait le quitter !

Et ça, c’est fort quand même !

Pour ce faire, le PN va se positionner en victime en expliquant à sa partenaire qu’il essaie de la protéger de ce futur prétendant qui lui, ne cherche qu’à la manipuler pour X ou Y raisons.

  • Tout ce qu’il fait est d’insuffler la peur en jouant sur son émotionnel.
  • Il se positionne alors en victime car son couple est sur le point d’éclater.
  • Puis se positionne en Sauveur car il protège sa chérie d’une menace.

Il est donc le bourreau qui devient une victime puis sauveur.

Finalement il arriver à faire douter sa partenaire qui lui donnera le bénéfice du doute. Elle reviendra au bercail bourrée de culpabilité, de peur, avec encore moins de confiance en elle, car elle n’a pas vu le piège dans lequel elle allait tomber.

Ouf !! Heureusement que le PN était la pour veiller au grain !

Sauf que maintenant les règles du jeu ont changé… Comme sa partenaire est maintenant la cause de ce conflit dans leur relation, il faut qu’elle se fasse pardonner, car mine de rien, le PN vient tout juste de la sauver !

On va alors assister à un autre renversement de situation ou le PN devenu sauveur se replace de nouveau en victime et “demande réparation”.

Bien évidemment, il ne va pas demander réparation de manière très claire, mais de manière subtil. C’est par sa posture de victime qu’il va expliquer (sans vraiment expliquer) que “par ta faute on a failli rompre et tout perdre”.

Le sentiment de culpabilité de la partenaire fera le reste : elle se sentira alors coupable et se sentira poussée à réparer le tort qu’elle a causé !

Finalement elle va redoubler d’efforts pour reconquérir l’homme
qu’elle cherchait justement à quitter quelques heures plutôt!

Elle est bonne la blague non ?

Ceci va permettre alors au Pervers narcissique de resserrer encore plus son emprise sur sa partenaire, car elle passe maintenant pour une petite incapable qu’il faut protéger.

Ceci justifiera les mesures liberticides que le PN va alors mettre en place en toute impunité car la victime comprend que ces mesures sont maintenant nécessaires face à son manque de discernement…

Conclusion, la victime sera encore plus surveillée, fliquée, tracée, contrôlée…

Il ne communique pas clairement et nie les évidences.

Il joue beaucoup sur les mots et communique des phrases floues qui peuvent être interprétées comme bon nous semble. Cela permet d’embrouiller l’esprit. C’est une technique très maline car :

  • Si on comprend A, manque de pot, il te dira qu’il fallait comprendre B.
  • Et si on comprend B, il te dira qu’il fallait comprendre A.

Finalement dans la pratique, si tu n’arrives pas à combler ses attentes, il saura te le faire remarquer en te reprochant que tu ne t’intéresse pas à lui (vu que tu ne sais pas ce qu’il veut).

Mais de l’autre côté, vu qu’il ne communique pas très clairement, si tu cherches à mieux le comprendre (donc tu t’intéresse à lui), il te reprochera d’être trop oppressante et de trop le questionner.

Finalement, la victime encore une fois, aura toujours tort et fera tout de travers.

Et c’est justement là toute la stratégie du PN qui cherche à créer la confusion afin que la personne perdre confiance en elle et se sente impuissante : en bref sont but est de briser sa proie afin d’avoir l’ascendant sur elle.

Mais ceci poussera aussi sa proie à aller droit dans le mur à toujours vouloir combler le PN, car rappelez-vous… la victime à des manques à combler que seul le PN s’est montré capable de combler.

Autrement dit, il faut que la relation se passe bien pour que le PN décide de combler ses besoins à nouveau. Elle a donc intérêt à tout faire pour combler le PN qui lui n’est jamais comblé.

Eh ouais, son but n’est pas d’être comblé par ce que tu peux lui apporter. Il se sent comblé uniquement par ce sentiment de domination, de puissance et de soumission qu’il obtient en te détruisant.

Autrement dit, il a tout intérêt à continuer de nourrir cette dynamique de conflit afin de toujours ressentir ce sentiment de dominant/dominé, contrôlant/contrôlé, car c’est comme ça qu’il prend son pied.

Pour un PN, ta relation c’est une partie d’échec et il ne fait que jouer avec toi pour arriver à ce seul but : ta soumission et ta domination. Il est addict aux problèmes.

Autrement dit, il ne cherche pas la “paix” mais la guerre car il s’en nourrit.

Il se nourrit de la dépendance que sa proie a envers lui. C’est pourquoi il va utiliser la technique du Chaud/Froid. Il te donne et te reprend. Il te créer la confusion, le doute.

Tu n’auras jamais une relation stable avec un PN, la relation n’avancera jamais vraiment, elle va faire du surplace, rien de concret, toujours des problèmes et encore des problèmes qu’il va lui même créer par son besoin de dominer, de posséder et détruire l’autre.

Il compte sur ton envie d’une relation stable, de construire quelque chose
afin que tu sois toujours derrière lui et donc… dépendante!

C’est pourquoi il ne te donnera jamais vraiment ni complètement ce que tu attends (sauf au début de la relation pour t’hameçonner) afin que tu sois toujours dans l’espoir que tu récupèreras cela un jour…

Il change de comportement et de discours en fonction des personnes.

Pour un Pervers narcissique, il est normal d’ajuster son discours en fonction de la personne qu’on a en face de soi, même si on vient de dire l’inverse à un autre collègue 2 minutes avant.

L’incohérence ne choque absolument pas le pervers narcissique, d’ailleurs s’en rend-il même compte ?

La technique de la double contrainte.

Le Pervers narcissique utilise beaucoup ce type de technique. Elle consiste à faire un compliment et une critique dans la même phrase avec un ton plutôt doux et mielleux. La technique fonctionne aussi entre le discours et les actions mise en place. Il dit A mais fait B.

Cela créé la confusion et instaure le doute, car on ne sait pas vraiment comment réagir :

Vient-il de me critiquer ou de me complimenter ?

Exemple : “je te respecte et je t’aime, tu le sais bien”

Alors qu’il vient tout juste de violer ton intimité en fouinant dans ton journal intime et en envoyant des photos à ta famille pour t’humilier…

Il ne te poussera jamais à grandir en tant que personne.

Toutes les techniques ont pour but de briser et broyer la victime afin qu’elle ne puisse s’appuyer que sur son sauveur : Le PN. Il devient alors sa référence. Tout est orchestré pour cela.

Mais tu peux être sûr d’une chose qu’il ne fera jamais : pousser sa victime à s’instruire et à se développer personnellement. Faire cela (même dans une stratégie de manipulation) c’est trop risqué pour lui car il perdrait petit à petit la main sur sa victime : tôt ou tard.

Du coup si le PN voit que t’es intéressé par ces thématiques, il va encore et toujours faire la même chose :

D’une manière ou d’une autre il va insuffler la peur et le doute sur ces sujets là.

Par exemple, il inversera les rôles en t’expliquant que dans le monde du développement personnel tu vas te faire bouffer le cerveau, qu’il y a pleins de manipulateurs, ou que tu risques d’entrer dans une secte, que les gens ont des mauvaises intentions etc etc…

Il ne fera que projeter son propre comportement sur un sujet extérieur à toi tout simplement. Finalement avec la répétition il espère ainsi que tu abandonnes ton intérêt pour ces sujets là.

En fait il veut globalement que tu abandonnes tes intérêts en général (sauf si il a quelque chose à gagner) afin que tu ne te consacres qu’à lui, que tu ne vives que pour lui et que tu n’appartiennes qu’à lui…

(Même si le PN devient ton Gourou en développement personnel, c’est une stratégie super risqué et vouée à l’échec car tôt ou tard la victime aura d’autres sources d’informations et se rendra compte des manipulations.

C’est pour cela que même avec cette stratégie en utilisant la spiritualité et le dév perso, il continuera au maximum d’être super présent, de t’isoler de tes proches, bref, tout faire pour “t’enfermer” dans sa toile.

C’est pourquoi une des bases est de toujours avoir une multitude de sources d’informations sur un même sujet.

Diviser pour mieux régner

Ceci est une tactique de base où la personne va s’arranger pour casser les amitiés, les couples qui pourraient tourner autour de sa proie et qui potentiellement pourrait l’éloigner de lui.

En gros, si la victime se prend d’amitié pour des gens, elle va vouloir passer du temps avec, ce qui est inacceptable pour un PN… Il va donc utiliser la discrimination, les critiques et les insinuations, afin de créer la zizanie et insuffler la peur.

Exemple d’insinuations :

“Dans l’entreprise où tu travailles, ce ne sont pas tes amis, fais attention.”

En fait, comme sa proie est une personne très émotionnelle, un rien va activer la peur chez elle. Et comme le PN s’est déjà placé depuis des mois voir des années comme le “sauveur et protecteur” de la victime, elle va facilement boire ses paroles sans trop de discernement.

En fait le PN ne fait que créer des fausses menaces dont il “protège” sa victime. Cela permet à la victime de croire que son partenaire est une bonne personne, alors qu’en réalité il n’y a aucunes menaces…

Et c’est avec ce genre de stratégies et la répétitions qu’il arrivera à retourner le cerveau de sa victime et qu’il arrivera à lui faire gober des choses inacceptables comme :

“Moi j’ai le droit d’aller voir ailleurs, toi non, mais je ne le ferais pas.”

Et cela passe comme une lettre à la poste. La victime ne se rend compte de rien car elle est totalement anesthésiée. Elle est tellement sûr que son partenaire (PN) est une personne fidèle, honorable et ainsi de suite qu’elle ne se rend même pas compte de l’énormité qu’elle vient d’entendre.

Du coup si jamais un jour il va effectivement voir ailleurs, la victime ne pourra rien dire car “il a le droit” et en plus lorsqu’il lui avait dit la victime n’avait pas réagit.

Finalement qui ne dit mots consent non ?

Isoler des amis et de la famille

On arrive alors à une des tactiques préférées du PN qui consiste de manière très insidieuse et toujours avec de “bons conseils” afin d’isoler sa proie de sa famille et de ses amis (autant qu’il peut) et encore une fois de manière indirecte.

Il proposera d’ailleurs un déménagement géographique (changement de régions, ou de pays) afin d’isoler sa victime et qu’il devienne alors son unique et principal soutien.

Se positionner en victime.

Le PN se positionne toujours en victime et renverse constamment les rôles. Il va toujours tout retourner pour montrer que c’est l’autre qui a fauté, indépendamment des preuves et des faits.

Et c’est ça le point clé ! Indépendamment des preuves et des faits, car une personne censée peut reconnaître via la compilation de faits, qui a fait quoi et comment et quelle interaction cela produit.

La personne peut donc reconnaître ses torts si tel est le cas.

Mais un pervers narcissique n’a jamais tort et ne s’excuse jamais sauf si c’est encore une stratégie de manipulation. Autrement dit tes preuves il en a strictement rien à foutre et il les balayera d’un revers de la main.

Tu ne peux pas faire entendre raison à un PN. En réalité, plus tu insistes plus la pression va monter et cela peut en arriver à la violence physique…

Il expliquera alors que c’est toi qui l’a forcé à te frapper
puisque tu l’accuses injustement depuis 20 minutes !

Il utilise les menaces et chantages.

Le PN utilise tout un tas de menaces qui vont des menaces aux chantages émotionnels directs comme indirects.

Par exemple, si tu sors avec une amie, il va te faire la gueule sans forcément te dérouler un argumentaire. C’est du chantage émotionnel, car son mécontentement vient directement du fait que tu es sortie sans lui et/ou que tu ne l’as pas prévenu et/ou demander son autorisation.

Il ne te dit pas clairement qu’il veut être prévenu ou savoir à quelle heure tu rentres, mais il va clairement pas être content.

Tu vas alors associer cela au fait que t’es sortie avec une amie.

Mais ce raisonnement pas association n’est venue que de toi car il ne t’a rien dit spécifiquement. Il t’a juste montrer qu’il t’ignore, qu’il n’est pas content en te laissant tout le loisir de “deviner” ce qui cloche.

On se retrouve encore avec des incohérences qui foutent le doute :

  • Une attitude A (grognon, t’ignore)
  • Des paroles  B (je ne t’ai fait aucun reproches, tu te fais des films).

Si tu lui fait remarquer son comportement, il t’expliquera que ce soir-là il n’a fait aucun reproche et que tu te fais des films… C’est très lâche comme façon de faire, mais cela marche superbement bien pour faire culpabiliser l’autre car t’es pas con… tu as bien vu que “quelque chose allait pas”.

Il peut également passer aux menaces plus directes mais au début de la relation c’est souvent discret.

En fait, plus il va avoir de l’emprise sur sa proie, plus les choses vont être directes.

Maintenant que sa partenaire est bien tenue en laisse, elle est suffisamment soumise pour accepter les menaces directes, car elle aura trop peur de perdre et est déjà au fond du trou question confiance en soi.

Il change de sujet et fuit

C’est une autre technique, dès que tu vas aborder un point clé qui pourrait le mettre en danger, et révéler le pot aux roses, il va changer de sujet, poser une autre question, bref tout faire pour détourner ton attention.

Cela créer chez la victime un manque d’approbation, car pas écoutée et pas entendue, donc pas comprise. Cela va contribuer à créer de la dépendance vis-à-vis du PN, car on veut être entendue, comprise, écoutée.

Plus il va faire en sorte de t’éviter plus la pression va monter de ton côté car tu auras encore plus envie de te faire entendre, d’être comprise, d’avoir raison et ainsi de suite.

En fait une des carences principales que le PN utilise est justement ton manque de reconnaissance qu’il va utiliser contre toi.

En effet, plus tu cherches à avoir raison, à être comprise et entendue, plus tu vas lui donner de ton attention. Pendant qu’il joue à la victime oppressée par ton attitude déplacée il jouit intérieurement car t’es en train de faire exactement ce qu’il veut…

Et plus tu pètes un câble a tenter de te faire entendre, plus il kiffe sa race. Mais bien sûr du point de vue extérieur, tu ne fais que constater quelqu’un qui fait mie de ne pas comprendre, d’être la victime de tes accusation car justement plus il joue ce jeu, plus tu vas tenter de te justifier.

En fait, à l’intérieur, il kiffe de ouf! C’est comme ça qu’il prend son pied.

En fait ta souffrance est son plaisir à lui.

Il se nourrit de ton énergie (vampire énergétique)

Quand tu côtoies une victime d’un pervers narcissique ou d’une personne étant très manipulatrice, tu vas te rendre compte que la personne flétrit au fil du temps. Elle perd petit à petit de sa vitalité, elle est toujours fatiguée, épuisée et a moins de joie de vivre.

Ce n’est pas une fatigue suite à une dispute, mais de manière générale, c’est presque chronique, car le PN a besoin de cette énergie vitale de l’autre personne. Il se nourrit du conflit et des frictions, de son sentiment de puissance et de soumission de l’autre.

Et puis surtout la victime est sous stress constant devant faire attention à ce qu’elle fait, avec qui elle le fait, à quelle heure elle rentre à la maison, elle est donc sous tension continuellement et donc épuisée…

Froideur émotionnelle du pervers narcissique.

Même si le PN joue un rôle et qu’en apparence c’est une personne douce et chaleureuse en fait elle est vide et froide à l’intérieur. En fait, si vous prêtez attention, vous allez le remarquer et il suffit généralement de regarder attentivement les yeux de cette personne pour s’en apercevoir.

C’est le genre de personne qui a le regard vide. Il a bien un corps, mais il semble n’y avoir personne à l’intérieur.

Il compte à fond sur l’ignorance des gens

Le PN compte vraiment sur la naïveté des gens et c’est pourquoi il a horreur des personnes trop érudites et cérébrales qui pourraient faire voler en éclat ses masques. Aussi il préféra quelqu’un qu’il pourra impressionner avec ses conneries et ses jeux de pouvoir.

C’est pourquoi il interdira aussi à sa victime, toujours avec ses accusations, ses critiques, et ses affirmations insufflant la peur : toute forme de développement personnel.

En fait le PN cherche à anesthésier la façon de penser de sa victime.

D’ailleurs, on remarque souvent que la victime a des pertes de mémoire, doute de sa propre mémoire, a du mal à réfléchir, à des absences, et est très souvent prise dans son émotionnel.

D’ailleurs sa victime à souvent des crises de panique qui la congèle sur place.

Il provoque la dépendance affective.

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent, il va jouer au jeu du “Je te donne ce que tu veux et je te le retire”. Mise à part cette stratégie il va en utiliser d’autres, qui ressemble un peu à celle de la double contrainte.

Par exemple pour créer de la dépendance, il faut expliquer à l’autre (toujours de manière subtil) que l’autre ne peut rien faire sans nous, qu’on a besoin de lui afin de x ou Y.

Par exemple, il va utiliser le procédé suivant :

  • Faire un compliment,
  • Montrer le problème,
  • Se proposer comme la solution.

Voici ce que cela donne dans un exemple réel :

“Tu sais je t’admire beaucoup, je trouve que tu as beaucoup de potentiel et que tu devrais lancer ton entreprise. Mais tu sais que cela te faire peur et que tu ne va pas y arriver c’est pour cela que tu as besoin de moi pour te canaliser.”

La personne en carence émotionnelle va alors comprendre quelque chose du genre :

Mon dieu mais quel partenaire magnifique, il me fait tellement de compliments, il croit en moi, il est si gentil (j’exagère un peu exprès). Du coup la personne est anesthésiée car elle ne voit pas la réalité de la phrase :

T’es super puissante, mais tu n’y arrivera pas (sauf si je suis là…)

Cela répété sur divers sujets conjointement avec les autres techniques vont créer de la dépendance. Il se rend indispensable tout simplement.

Test pour savoir si vous avec un Pervers Narcissique:

Voici un test élaboré par une psychologue pour l’émission de TV “Ça commence aujourd’hui” :

Conclusion :

Maintenant que tu as vu le “haut de la pyramide” en termes de manipulateur, car diagnostiquer quelqu’un de Pervers Narcissique ce n’est pas rien, c’est le “top du top” du manipulateur, tu as maintenant les outils pour détecter les petits manipulateurs de ton entourage et ne pas tomber dans le panneau.

Si jamais en faisant le test ou en lisant les deux articles tu penses être avec un PN, je te conseille de prendre tes cliques et tes claques et de te barrer vite fait sans te retourner et en coupant tout contact.

Demande ensuite de l’aide à un psychologue, amis, famille, bref à toute personne pouvant t’aider et te soutenir dans ta démarche. Car en général le PN utilisera toutes les techniques à sa disposition pour te faire passer pour une folle, la coupable, et ainsi de suite. Il ne lâchera pas l’affaire.

Certains vont même jusqu’à vomir toute la nuit et jouer la victime comme dans les films afin de te montrer à quel point le fait de vouloir rompre est atrocement douloureux.

Certains vont plus loin avec des pseudo tentatives de suicides pour te faire porter le chapeau. Bref ce n’est que du bluff afin de te faire rester. Mais voici le point suivant à comprendre :

Le pervers narcissique ou manipulateur n’a de pouvoir sur toi que parce que et uniquement parce que tu l’autorises à en avoir.

S’il vomit toute la nuit et que tu te sens coupable, c’est ton sentiment de culpabilité qui va te pousser a rester avec une personne qui te fait sentir mal et non l’amour. Finalement c’est encore et toujours des méthodes afin de jouer sur ton émotionnel et avoir ce qu’il/elle veut.

Mais la seule vrai question dans toute cette histoire est :

Toi, qu’est-ce que tu veux vraiment ?

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel, comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

Il n’y a aucun commentaire.

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most popular

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

Most discussed