Nuit noire de l'âme - un récit personnel • Change Ta Perception ≫ Guérir de son parcours flamme jumelle.
Tous les Articles Flammes Jumelles > Nuit noire de l’âme – un récit personnel

Nuit noire de l’âme – un récit personnel

Nuit noire de l'âme, nuit noire de l'âme runner

L'autre jour j'ai écrit un article sur les précompensations Runner/Chaser et un autre article sur les foudres karmiques et la nuit noire de l'âme.

Je vais donc ici te raconter comment j'ai vécu la mienne, car en fait j'en ai eu plusieurs 🤣. Une première assez longue et d'autres plus courtes lors du parcours “flamme jumelle”.

Quand on te dit que l'univers est généreux, ce n’est pas des blagues ! 🤣

Tu vas voir également que même si le karma, le transgénérationnel, la génétique et toute la clique ont éventuellement une certaine influence, en fait, tu as toujours le libre arbitre, car tes pensées créent ta réalité.

Quand tu vis une nuit noire de l'âme (reset de certaines partie du mental ego) c'est parce que justement grâce à ton libre arbitre tu t'es trompé de chemin pendant trop longtemps… et tu es rentré en résistance avec toi-même.

Finalement ton libre arbitre consiste à suivre le chemin de ton coeur (âme, intuition) ou suivre le chemin de tes peurs (le mental et ses programmations).

Précompensation le début des emmerdes !

En juin 2013 d'après Fabien marchand, ça serait le début des précompensations pour les Chaser de “flamme jumelle” qui se sont rencontré après la date d’août 2015. Comme dit dans l'article en question, en fait on se rend surtout compte de la diversité des parcours FJ. Certains commencent leur travail sur eux lors de la séparation et d'autres avant leur rencontre, tout simplement.

Il explique qu'à partir de cette date, les chasers de ces couples “flamme jumelle” vont alors commencer leur pré-compensation et donc… devenir de moins en moins Chaser en développant leur “Yin”.

Autrement dit, jusqu'à cette date on est très dans le “il faut et je dois”, à fond sur le travail, notre sécurité financière, le statu sociale et la réussite.

J'étais dans un business à cette époque-là, et en septembre 2013, les premières rumeurs comme quoi ce business allait s'écrouler commençaient à me faire flipper comme jamais :

Tout ce que j'avais construit allait se terminer là comme ça ?!!

Dans ce Business j'étais comme un poisson dans l'eau, j'avais déjà fait des plans sur la comète et j'étais en train de monter les échelons, bref tout me réussissait. Et bien évidemment, les rumeurs se sont révélées juste :

L'entreprise a fermé et je me suis retrouvé sans rien.

J'ai sauté illico presto dans un autre business et je repartais de zéro. J'utilisais alors la loi de l'attraction comme un dingue afin de créer un nouveau business et ça marchait du tonnerre.

Je pouvais prédire les résultats à l'avance à la “virgule” près tellement j'étais rôdé dans ces procédés concernant la loi de l'attraction. Je montrais mes graphiques prévisionnels à mes équipes et ils disaient tout pareil :

  • Tu parles comme si c'était déjà accompli, mais tu mens car ce n’est pas encore fait !
  • Je répondais alors, “Je ne mens pas,  je dis simplement la vérité en avance, observe.”

Finalement ils étaient bien obligés de voir que les prévisions se révélaient juste à chaque fois. Tout se passait à merveille, je gagnais ultra bien ma vie sauf que…

Je n’avais pas compris quelque chose à l'époque…

Toute ma motivation business était basée sur la peur.

Du coup, après 8 mois dans le second business, je casse la baraque, je gagne super bien ma vie et mon réseau faisait une courbe exponentielle (vraiment, j'ai encore les graphiques 🤣).

Tout fonctionnait bien jusqu'à juillet 2014…

1 mois et demi avant, mon Runner entrait en relation avec son partenaire qui se révélera toxique avec le temps. Coincidence ou envie d'y voir un signe ?

Côté du Runner c'est tout à fait logique, car au vue de sa psychologie il va entrer dans une relation contraste et cela peut le pousser à devoir savoir dire non, s'affirmer, avoir confiance en soi, et donc un partenaire toxique va le contraindre, restreindre et le priver de liberté…

Le Runner entamait son processus de changement afin d'arriver à l'affirmation de soi, la confiance en soi, s'honorer, s'aimer et se respect. Pour ce faire. quoi de mieux qu'une bonne relation toxique et liberticide ?

De mon côté, pure logique aussi, étant motivé par le peur de perdre, la chute des business les uns après les autres, m'ont permis de vivre ma peur que je tentais d'éviter et d'ajuster le tir via la nuit noire de l'âme/reset du mental ego.

Ayant tout perdu et donc vécu la peur que je tentais d'éviter, cette peur n'était plus là. Cela a donc permis de réajuster le type de motivation et de passer de la peur au plaisir de monter un business.

Les raisons de l'effondrement : les intentions

J'ai tout tenté pour que cela n'arrive pas (hyper contrôle), mais au fond je le savais que c'était mort, c'était une question de temps. Aussi j'ai ensuite vogué comme un zombie, car j'avais beau tout tester, tout faire, rien ne marchait.

Je n'avais plus envie de faire ce business, mais de l'autre côté… Il faut de l'argent pour vivre non ? Il était hors de question que tout s'effondre et que je me retrouve sans rien, encore une fois.

En fait comme ma motivation était basée sur la peur de rien avoir… Tôt ou tard on finit par vivre l'effet de cette cause vibratoire (loi de l'attraction).

Sauf qu'une fois que tu as vécu ça, cette peur n'existe plus, car elle ne fait plus partie de toi. Les choses peuvent commencer à changer et surtout, tes motivations pour faire du business (dans mon cas) ne sont plus du tout les mêmes.

On passe de :

  • La motivation par la peur,
  • La motivation par le plaisir/bonheur/coeur.

Sauf que passer de l'un à l'autre c'est comme faire un “reset” de ton ordinateur (nuit noire de l'âme), c'est pas du tout la même programmation et c'est déroutant car on ne doit fonctionner d'une manière totalement différente. C'est pour cela que ça prend un peu de temps.

Finalement on est plus du tout focalisé sur l'argent mais sur le bien-être que l'activité va nous procurer. Autrement dit :

On ne fait plus pour faire, mais pour Être.

En fait, si t'es dans cette situation, tu vas te rendre compte que l'argent ne fait pas le bonheur dans le sens ou, tu as beau vouloir tout contrôler au millimètre, avoir plein d'argent, la source de cette motivation est la peur et donc…

Même quand tu obtiens ce que tu veux : tu n'es toujours pas complet.

En fait tu ne peux pas te sentir complet si la source de ta motivation est la peur. C'est juste impossible, c'est limite mathématique.

La peur génère la peur et non le bonheur.

En fait, tu vas partir en croisade dans une activité X afin d'arriver à un résultat : la joie (selon toi).

Sauf que le succès est un voyage, non une destination.

Autrement dit quand ta motivation est la peur, même si en apparence elle est déguisée par de la détermination, du perfectionnisme, de l'enthousiasme, au fond y a un truc qui cloche.

Et c'est ce truc qui cloche que tu essaies de régler avec des possessions matériel, de l'argent, la stabilité d'un foyer etc… Mais surtout vu que la motivation est la peur, alors ton voyage est parsemé de mal-être…

Du coup on s'entête et on va encore plus dans le matériel afin de combler ce “truc qui manque”, d'autres le font dans des relations, l'alcool, le sport et ainsi de suite. Mais cela ne marche pas vraiment ou alors temporairement.

Cela ne veut pas dire que tu ne feras pas d'argent si tel est ton souhait, mais l'intention avec laquelle tu le feras après ta nuit noire sera totalement différente.

En fait dans la vie tu as deux options :

  • Soit tu fais quelque chose car t'es motivé par la peur de…
  • Soit tu fais quelque chose car t'es motivé par le plaisir de…

Phase 2 effondrements de masse

Du coup, mon business avait pris une certaine dynamique de croissance, je vivais en Espagne à ce moment-là, j'étais sans envie. Une successions d'évènements (que je ne vais pas tous cité, sinon on en finit plus) se sont enchaîné dans les mois qui ont suivit.

En mai 2015, de tous les pays d'Europe où le business était implanté, c'est l'Espagne qui a eu les plus gros problèmes : Les paquets n'arrivaient plus en 4 jours chez le client, mais en 2 mois.

Mon équipe est passé d'un chiffre d'affaires de 500 000 euros/mois à 250 000 en 1 mois puis dégringolait chaque mois.

C'était la merde quoi ! 🤣

En fait, tu vois que tout s'effondre que tu ne peux rien faire, pour un Chaser, c'est vraiment horrible.

Ici on pourrait croire que pour faire avancer LA flamme Jumelle, alors la Source fait s'effondrer un business en mettant en jeu la vie de milliers d'autres entrepreneurs dans le même business, alors qu'en fait il n'en est rien.

Si ce réseau dans ce pays s'est effondré car parce qu'il y a eu une ambiance de négativité de très haut niveau pendant de nombreux mois, une sortie de noyau dur de gens très envieux.

Point d'attraction vibratoire de masse de merde = résultat de merde de masse 🤣

Bref, en août 2015 je rencontrais alors “ma fausse flamme jumelle” (comprendre ici schéma relationnel répétitif correspondant à des traumas du passé) avec qui j'ai eu une histoire de 10 mois a permis de réveillé toutes les blessures de l'âme (abandon, injustice, trahison…).

Ceci était la prolongation de ce que j'avais vécu dans le business précédent avec ce “noyau dur de gens envieux”.

C'est à la suite de cette histoire que “magiquement” une amie du club privé dont j'avais fait partie reprend contact avec moi et me conseille une méthode de lâcher-prise avec laquelle je traite les petites flammekueche à guérir de leur traumas et atteindre la complétude.

Je retourne en France et le business continuait de chuter sans que je ne puisse rien faire, car de toute façon plus d'envie… je pratiquais alors cette technique pendant 1 an tous les jours entre 1h à 4 h/jour.

À cette époque j'alternais entre des phases de “je lâche prise sur le business” et “je lâche pas prise”.

Du coup en février 2017 j'ai tenté de faire repartir mon business, alors pour te donner des exemples chiffrés, en temps normal (hors nuit noire de l'âme), lorsque je faisais des appels téléphoniques, sur 100 personnes je faisais rentrer entre 5 et 15 personnes.

J'avais fait ce business pendant des années, et j'avais eu près de 30 000 personnes dans mon réseau, donc question compétences et savoir-faire, ça va je gérais.

Sauf que dans t'es dans ce processus de la nuit noire de l'âme (état vibratoire pourri), tes compétences, tu peux te les foutre au… enfin t'as compris, car PLUS RIEN NE MARCHE et c'est bien ça qui est troublant. Mais en fait c'est tout à fait normal au vue de ce qu'il se passe en soi à ce moment-là.

Du coup, une fois dans ce processus, j'ai appelé 600 personnes et j'en ai inscrit 2, soit 0.33% de conversion. 😃

  • En dehors de la nuit noire de l'âme : 5 à 15% de conversion.
  • En nuit noire de l'âme : 0.33% de conversion.

C'est là que j'ai percuté, car j'avais 6 ans d'expérience dans ce business, fait des milliers et des milliers d'appels téléphoniques donc techniquement… je savais faire le business.

C'est là que j'ai percuté :

Il y a vraiment un truc en plus, arrêter de vouloir te raccrocher à cela par peur, ce n'est plus ta voie.

Et voici le fin mot de l'histoire…

Du coup quand j'ai percuté ça, j'ai décidé de lâcher mon business en me disant tant pis. J'ai donc cherché à faire ce que je tentais d'éviter en créant des business : être employé. J'ai alors répondu à des centaines d'offres d'emploi, environ 200. J'ai reçu environ 200 Non!

Et là, tu percutes encore plus, car 0.33% de compétences et 200 non à des offres d'emplois, ça commence à en faire de faits clairs et précis LOL ! Sauf que tu te dis, mais si je peux pas relancer mon business et que je peux pas avoir un emploi…

Il me reste quoi finalement ? Rien ? Et c'était justement à là que “la nuit noire m'emmenai”t, car quand t'es dans le “rien”, il te reste une seule chose : Qui tu es.

Sauf que lâcher totalement l'affaire sans avoir de porte de sorties, c'est super flippant, c'est arriver à faire face à l'inacceptable :

Juste être.

Finalement je combattais sans le savoir les propres désirs de mon coeur. Alors je me suis mis à écouté, j'ai fait de la méditation, encore plus de lâcher prise pour me libérer de tout ce contrôle et finalement en Mai 2017… Après avoir libérer tout un tas de peur, j'ai vécu 3 semaines de “pure connexion”/complétude.

Je vivais avec 250 euros par mois, parfois j'avais pas de quoi manger, je pouvais rien faire si ce n'est que de la méditation, du lâcher-prise, des marches dans la nature et je commençais à apprécier les choses simples de la vie.

Tu sais tous les trucs donc t'en a rien à péter car t'es trop occupé par les objectifs, la tune, les relations, le salaire, le statut social…?

Bah dans ces moments-là, il ne te reste plus que ce qui est gratuit et essentiel : la vie et ton bien-être.

Cette sensation est resté 3 semaines et s'est en allée, mais quelque chose est resté en moi, comme une certaine paix intérieure ou confiance, je sais pas comment le dire.

Finalement, c'est là aussi que j'ai lâché le business en me disant : c'est bon je capitule.

C'est alors que je me suis retrouvé au téléphone avec un ami qui vivait à Malte. Et finalement la seule porte qui s'est ouverte fut celle-ci. Je suis donc allé bosser là-bas.

Et devine quoi ? Un an après être arrivé, une nouvelle employée pointait le bout de son nez : “ma flamme jumelle”. Ici on pourrait voir le pilotage de la Source ou pas. N'oubliant pas qu'en Espagne j'avais aussi rencontré une “fausse flamme jumelle”.

Autrement dit, tu rencontres dans ta vie ce que tu attires et ensuite tu le traites… ou pas. Et c'est normal car l'inconscient attire aussi le contenu du disque dur, d'ou les schémas répétitifs dans la vie.

Rencontre flamme jumelle

Du coup, par la rencontre, c'est lancé le processus “flamme jumelle” qu'on connaît tous, mais encore une fois, je n’étais pas à ma place là-bas. Bien sûr avec “ma jumelle” c'était le paradis au début (réponse traumatique), mais “il a fallu” cette relation pour donner le dernier coup de marteau pour créer un re-routage et relancer le feu intérieur que j'avais perdu en juillet 2014.

Au final, que cela soit sur la thématique relationnelle ou du Business, l'idée de cette nuit noire de l'âme ou des Foudres karmiques et de comprendre que cela permet un re-routage par rapport à soit même.

Soit t'es trop piloté par tes peurs soit par ton coeur.

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel – de ce vide intérieur – comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis Faure

⛓️‍💥 Coach Pleine Conscience.
🌱 Désactivation des Traumas.
🌱 Transformation Consciente.
🧘‍♀️ EFT ❘ PNL ❘ SDN ❘ MCBT ❘ DTMA.
🥂 +9000 coachings réalisés.
🏆 +2.3 Millions de pages lues.
👉🏻 Guérir du parcours FJ ici.

20 comments

  • Bonjour,

    Quel parcours…! Quel beau chemin!
    Si je comprends bien, la nuit noire de l’âme peut avoir lieu avant la rencontre ou même avant que l’on ait conscience d’être Flamme jumelle ?

    Merci!

    • Hello Steph 🙂

      Oui la nuit noire de l’âme n’est pas exclusive aux flammes jumelles. N’importe qui peut en avoir une et je pense que cela dépend du programme de l’âme dans cette incarnation. En tout cas, c’est comme ça que je vois le choses.

      Ensuite suivant les cas, oui tu peux être chaser ou runner et avoir une nuire noire avant la rencontre car en fonction de ton parcours et ta capacité à écouter ton mental, tu en auras besoin pour mieux vivre ta relation FJ.

  • Je n’avais pas bien saisie alors!
    Je pensais que les étapes devaient se faire dans un ordre.
    Je comprends mieux.
    Ce qui peut également expliquer pourquoi je n’arrive pas à me situer entre chaser/runner.
    C’est vraiment rassurant de lire un site où les infos sont, non seulement, claires, recoupées avec d’autres ( Fabien Marchand), et basées sur du vécu!
    Je ne sais pas si je dois être rassurée ou beaucoup plus « paniquée » de cette vérité.
    J’avoue être complètement perdue et en difficulté face à tout ceci, et vous trouver aujourd’hui fait beaucoup de bien!
    Merci de nous aider sur ce chemin. Si nous avons les solutions en nous , vous nous aider à y voir plus clair et trouver la bonne clef! 😉
    Au plaisir de vous lire!

    • Oui en fait les 7 étapes de flammes jumelles sont là pour qu’on s’y retrouve, mais il peut y avoir des “sous étapes” comme par exemple la “danse des flammes”, soit les vas-et viens entre runner et chaser : reprises de contact puis clash. Reprises de contact puis clash. Jusqu’à la fameuse grosse séparation.

      Ensuite effectivement même si tu as vécu une noire noire avant ta rencontre flamme jumelle, tu peux en revivre une ou plusieurs pendant le parcours. Perso j’en ai vécu 1 bien énorme de 3 jours ultra intense et ensuite une autre plus petite, une journée.

      Mais ces nuits noires, ce ne sont pas juste des “je suis dégouté, vnr que mon runner ne m’accepte pas”, ce sont des émotions tellement profonde et intense, on sait pas d’ou elles sortent, elles nous abattent, c’est comme se prendre un tempête en pleine face alors qu’on est jamais partie en mer.

      C’est vraiment étrange, c’est mêlé avec de l’impuissance, une sensation d’avoir perdu une partie de soi, plus d’envie de rien, plus de sens à rien.

  • Oui je vois très très bien…
    en lisant ces mots, j’en pleurerais de douleurs…
    ce manque, ce vide inexplicable, cette sensation d’être incomplet, et dans mon cas, pour une personne que je ne connais quasi pas… nous habitons loin l’un de l’autre.
    au début, j’ai cru que je devenais dingue… j’ai fini par apprendre et comprendre.
    Cette vague de vide revient par moment, sans que je m’y attende parfois…

    Ces étapes sont forcément vécu de l’un et de l’autre?
    Et si l’un des deux n’est pas conscient de ce lien, le chemin se fait tout de même j’image?

    C’est donc la méthode Sedona qui vous a aidé à évoluer dans ces moments ?
    Comment êtes vous rester ancré ? Comment réussir à rester soi, sans son autre….se retrouver sois même ?
    ( je dois relire vos articles et prendre des notes!!!).

    Désolée de toutes les questions..
    Je vous souhaite une belle journée !

    • Hello Steph 🙂

      Normalement chacun vit les choses séparément à des “moments différents” mais bien évidemment c’est de manière schématique. Le chaser commence à bosser en premier, vit sa nuit noire de l’âme en premier et ensuite c’est au runner, mais ce n’est pas forcément si tranché que cela, mais pour expliqué, c’est plus simple 🙂

      En fait, j’ai utilisé tout un tas de méthodes, mais principalement sedona car c’set la méthode dont je suis spécialiste. Après en testant différentes méthodes, on va trouver celles qui nous convient le mieux.

      Pour résumer, réunion ou pas, runner en fuite ou pas, conscient du lien ou pas, chacun devrait faire son travail sur soi, et ceci vaut pour n’importe quel être humain et pas “juste les flammes jumelles”.

      Nous on sera “forcés” de faire se travail tellement ça va être chamboulant émotionnellement donc on prendra conscience tôt ou tard que… faudra faire quelque chose.

      Sauf que dans la vie de tous les jours “monsieur et madame” tout le monde prennent leur problème comme “les choses normales de la vie” du coup ils ne travaillent pas sur eux, mais chacun son choix 🙂

  • Bonjour Alexis!

    Vos mots , vos posts me sont très parlant. Cela éveil en moi beaucoup de choses. Un peu comme un guide!
    Au delà des flammes jumelles, force est de constater que sur ce chemin d’eveil, nous rencontrons de magnifiques personnes!
    Merci de ce temps que vous prenez, merci de vos réponses.

    Je vais m’intéresser très fortement à cette méthode !
    Avez vous un lien? Un livre à conseiller ? ( j’ai lu vos posts sur le sujet, je dois m’en imprégner pour mieux saisir l façon d’entreprendre).

    Je vous envoi toute ma gratitude et vous souhaite une belle fin de semaine.

  • Hello Steph 🙂

    Merci !

    Oui pour la méthode Sedona, voici le lien https://www.sedona.com/Try-It-Today.asp
    Mais c’est uniquement en anglais 🙂

    Pour les livres, la méthode sedona LOL ! Pour commencer ensuite les livres de esther et jerry hicks : le fabuleux pouvoir des émotions, demandez et vous recevrez et le vortex, pour commencer. 🙂 🙂 🙂

  • Bonjour Alexis,

    Vous dites que vous avez travaillé avec votre flamme jumelle et j’ai vu d’autres témoignages aller dans ce sens. Est-ce que les flammes jumelles sont toujours amenées à travailler ensemble ? Si oui, est-ce toujours après la séparation et quel est le but de cette collaboration entre flamme jumelle : est-ce un autre moyen de se réunir là où ça n’a pas fonctionné avant la séparation, autre chose … ?

    • Hello Sab 🙂

      Oui j’ai eu l’occasion de travailler assez brièvement avec ma FJ, mais chaque histoire est différente du coup, il n’y a pas vraiment de règle ni d’objectif particulier. Cela se fait ou pas en fonction des histoires, des envies de chacun.

      Perso cela ne nous a pas éviter la séparation, car pour ma part on a pu un peu travailler ensemble, mais la phase de séparation reste tout de même un travail “seul dans son coin” en général 🙂

    • Bonjour Alexis. Je lis vos articles que j’adore car très parlant (et drôle, ça fait du bien) et je viens de regarder une vidéo de Fabien Marchand sur la nuit noire de l’âme. Cette nuit noire de l’âme implique t elle forcément la perte matérielle ? Maison, travail, autre? J’essaie de comprendre ce qui m’arrive, c’est un véritable tsunami intérieur qui correspondrait à une nuit noire de l’âme mais pour l’instant “uniquement” intellectuel et émotionnel, ce qui est déjà dévastateur…. merci pour votre éclairage

      • Hello Christelle 🙂

        Non pas forcément, c’est ce qui est souvent constaté mais c’est pas systématique. 🤓

        • Merci pour votre réponse. Difficile de s’y retrouver d’autant qu’on se sent seul dans ce parcours. Mon lien d’âme vient d’être confirmé mais on m’a aussi dit que cette relation n’aurait pas d’avenir. Un voyant/médium peut il l’affirmer dans un parcours aussi atypique que celui de FJ?

          • Un voyant peut affirmer ce qu’il veut, mais quand est-il de la vérité ?

          • Il est très très fort mais ça me paraît compliqué de pouvoir prendre position dans ce genre de parcours car dépend du libre arbitre de 2 personnes et de leur cheminement, en sachant que cela peut prendre plusieurs années. A moins que ce soit une stratégie de mes guides de me concentrer sur mon chemin sans attendre quoi que ce soit 😉 , ce qui est la finalité (je précise que mon jumeau et moi sommes tous 2 mariés)

          • Chrisxk Votre médium alimente inconsciemment vos peurs. C’est fait exprès. Si vous voulez que votre relation avec votre FJ fonctionne, allez chercher votre FJ !!!

  • Bonjour,
    J’ai lu qu’il y a des gens qui croient dur comme fer qu’ils sont avec leurs vrais jumeaux puis changent d’avis quand ils en rencontrent un deuxième. Du coup ma question est
    “quand avez-vous su que votre première rencontre ( celle qui a duré 10 mois) était une fausse jumelle? Et comment vous l’avez su?”

  • Bonjour… se peut il que nous subissions plusieurs nuits noires de l âme… jai limpression que jen ai subi au moins 4 ou 5… je ne compte plus tellement jai pu toucher le fond … j’ai l’impression que la vie s’acharne littéralement sur moi… dans un parcours de flammes jumelles depuis 6 ans… même si jai beaucoup avancé… et que je commençais à sortir la tête de leau en fin d’année dernière… je me fais voler (tout récemment) 15000 euros soit une grande partie de mes économies…. pourquoi autant de malheurs ? Jai limpression de toucher le fond, encore… et qu’un moment je ne me relèverai plus. Je me demande à ce moment-ci si la vie vaut la peine d’être vécue… si cest pour se prendre malheurs sur malheurs…. jai enfin un peu d’argent pour investir dans un chez moi… et on me vole cet argent. Comme si la vie me mettait des embûches constamment….je n’en peux plus de cette vie terrestre de m… Jai envie de retourner là-haut…

  • J’ai eu plusieurs nuits noires de l’âme, la première, la plus grosse, longue de plusieurs mois, juste après le départ de la flamme jumelle. Puis comme un tremblement de terre, elle fut suivie de deux répliques, voire une troisieme lus légère.
    J’ai Touché le fond. D’ailleurs professionnellement ça s’est bien goupillé, je me suis retrouvée au chômage pile quand il est parti. J’ai eu du temps. Pour le pleurer, essayer de la faire revenir, me rendre compte qu’il ne revenait pas, que c’était horrible, que la vie était trop horrible, etc… Une première semaine à ne pas pouvoir dormir ni manger. Bref, un vrai zombie!
    Mais à etre un zombie, on se rend bien compte que ca ne peut pas continuer comme ça. Alors on doit prendre une décision, on remonte la pente où on se noie. Mais pour ma part, dans ce parcours, aucun désir de mort. Alors on remonte.
    Pourtant j’ai perdu beaucoup : le départ de ma FJ, mon logement, mon travail, mon véhicule, beaucoup de proches malade, dont certains décédés dont mon animal domestique… Mais quand on a presque tout perdu, c’est plus simple de repartir, car on n’a plus peur de perdre quelque chose! Si on ne veut pas du suicide, il n’y a qu’une seule voie possible, elle est devant et on se met un coup de pied au cul!
    J’ai eu de la chance, la vie m’a fait changer de région peu apres.

    Donc petit message d’espoir: je dirais qu’après avoir touché le fond, on se met un coup de pied au cul, on remonte, on a moins peur, on et plus fort et on fait confiance à l vie, qui au final nous le rend bien! (C’était il y a plus de trois ans pour ma part).

  • Merci Alexis pour cet éclairage très intéressant et de remettre ça en parallèle avec le timing affirmé par FM. En ce qui me concerne, même si ma relation fj semble s’inscrire dans ce « timing FM » car nous nous sommes retrouvés après 2015, je pense avoir commencé la pré-compensation en 2012 avec un burnout et changement de vie radical. Idem pour mon runner qui a fait une tentative de suicide début 2013, que j’ai vécu à distance dans mes rêves sans l’avoir encore rencontré. Depuis 10 ans ma vie est chaotique et la Vie s’emploie à m’enlever progressivement tout pour me forcer à n’avoir plus d’autre choix que d’Être. Je pensais être doucement sur le chemin de la sortie de la nuit noire mais la « vraie bonne grosse séparation » avec mon runner après 6 mois de retrouvailles vient de se produire et me remet face à tout ce qu’il me reste à guérir et c’est pas joli joli 😅 Et par chance je tombe sur votre site maintenant 🙏🏼 Enfin des infos lucides et pratiques pour aborder les choses ! Merci pour ça ! J’ai suivi une formation en libération émotionnelle à la première séparation avec mon runner il y a 2 ans avec notamment la méthode sedona et aussi le questionnement de Byron Katie « en êtes-vous vraiment sûr ? ». Ça m’a littéralement sauvé la peau.
    Grâce à votre article je réalise que je suis dans cette période où tout ce que j’essaierai encore de faire ne va pas fonctionner… et que même si j’ai déjà libéré des gros dossiers j’ai encore beaucoup de taf. C’est pour ça que je suis dans cet espèce de vide intergalactique où je n’ai pas encore vraiment trouvé ma voie. La vie me pousse à retrouver le plaisir et ne plus agir « parce qu’il faut » ou par peur de manquer 🙏🏼
    Quand on a passé sa vie à faire, c’est compliqué d’être forcé à ne rien pouvoir faire… J’avais trouvé un début de complétude et de grande paix en avril dernier et complètement lâché prise sur le lien et « comme par magie » mon runner a débarqué en panique 3 jours après le gros déclic 😂 ….. pour pouvoir en 6 mois me retourner à nouveau la tête, la vie, et toute la merde qu’il restait au fond de la cuve et me laisser ensuite en plan avec un bordel innommable et toutes mes blessures réactivées puissance 10 !! (ils sont forts quand même 😅😂) Mais je sais que c’était fait exprès et je le remercie malgré tout. J’étais en train de me reposer sur mes lauriers avant qu’il ne revienne 😬
    Merci Alexis pour vos articles très justes ! Ça fait vraiment du bien cette lucidité et simplicité comparé aux vidéos culpabilisatrices ou entretenant la dépendance 🙏🏼⭐️