Quand le chaser rejette le runner • Change Ta Perception ≫ Guérir de son parcours flamme jumelle.
Tous les Articles du Blog > Quand le chaser rejette le runner

Quand le chaser rejette le runner

quand le chaser rejette le runner

Quand le chaser rejette le runner, on arrive à un moment clé dans le parcours flamme jumelle. Celui qui va permettre au chaser de vraiment démarrer son travail sur lui. En effet, sans le savoir, quand le chaser rejette le runner, il prend en fait une très bonne décision, et j'oserai même dire : la bonne décision.

Seulement voilà, c'est une décision qui, quand on n’a pas fini de guérir, est dure à prendre. Et c'est justement cette étape qui est intéressante, car quand le chaser rejette le runner, il fait face à une grosse étape de guérison même s'il ne le voit pas forcément de cette manière.

Au début du parcours, le chaser va être sous l'envoûtement de sa propre psyché, de la flûte de pan du Runner et du discours flamme jumelle. Autrement dit, prendre la décision de rejeter le runner sera compliqué d'autant plus que le récit FJ explique que c'est justement “le truc” à ne pas faire alors qu'en fait si.

Pourtant, tôt ou tard, cette étape essentielle devra être prise par le chaser puisque la relation aura prouvé maintes et maintes fois qu'elle ne fonctionne pas. La relation est dysfonctionnelle et toxique.

Quand le chaser rejette le runner : Aïe ça fait mal !

Quand le chaser rejette le runner - souffrance

À force de vas et de viens, de non-communications, de manipulations et d'indécisions de la part du runner, le chaser arrivera au moment ou il rejettera le runner mais cela ne se fera pas s'en mal. Bien que rejeter le runner est exactement ce qu'il faut faire, le chaser y arrivera difficilement (pour ceux qui y arrivent).

Arrivée à cette étape du parcours, le chaser ressentira de la culpabilité due à la loyauté mal placée, au trauma bonding et la dissonance cognitive. Il ressentira alors un malaise à rejeter le runner. Il aura un sentiment de perte rien qu'en y pensant et sera persuadé que “ce n'est pas la chose à faire”.

Alors qu'en fait, c'est exactement ce qu'il faut faire.

Le but n'est pas de rejeter le runner pour se venger ou pour le faire réagir, mais simplement, car, la dynamique relationnelle a prouvé à maintes et maintes reprises qu'elle ne fonctionne pas, tout simplement.

Quand le chaser rejette le runner, le Chaser fera face à son vrai travail sur soi. En effet, rejeter le runner c'est aller contre sa propre programmation mentale (inconscient) qui a reconnu le runner comme étant LA bonne personne. (Voir l'article sur la réponse traumatique pour plus d'infos).

De ce fait, comme pour l'inconscient du chaser, le runner EST LA BONNE PERSONNE, car elle RÉPOND à ses croyances et traumas, il devient difficile de couper le cordon.

En plus de cela, le chaser s'étant généralement bourré le cerveau avec tout le récit flamme jumelle, à coup de

  • “Il ne faut pas couper le lien” ou
  • “Il ne faut pas tenter de couper le lien”,
  • “Même si tu essaies tu n'y arriveras pas, car le lien est incassable”
  • (Je m'abstiendrai de rigoler 🙊)

Le chaser à vraiment l'impression de “ne pas faire ce qu'il faut” en rejetant le runner. Cependant, rejeter le runner est la meilleure décision que le chaser pourrait prendre et je vais t'expliquer pourquoi.

Quand le chaser rejette le runner : la clé !

Quand le chaser rejette le runner

Quand on parle de guérison des blessures/traumas/lignes de codes/croyances limitantes, il faut bien comprendre une chose :

Il y a ce que l'on veut consciemment & ce que veut l'inconscient.

Tout comme le fumeur qui voudra arrêter de fumer sentira une résistance intérieure quand il essaiera, presque chaque fois que l'on prend une décision qui va trop à l'encontre de ce que veut l'inconscient, on va ressentir une résistance intérieure.

Et une résistance intérieure peut se présenter sous plusieurs formes.

Ici, quand le chaser rejette le runner, il ressentira de la culpabilité mixée avec une énorme sensation de perte et/ou de faire l'erreur de sa vie avec de la déloyauté et l'impression de trahir “son” autre.

Se fiant comme toujours à l'intensité de ses ressentis, car le Chaser en bonne âme “éveillée au lien” est toujours aussi aveugle sur sa propre mécanique intérieure. Il prendra une décision en ce sens.

Autrement dit, quand le chaser rejette le runner, il se sentira mal et on aura alors ici deux cas de figure.

1- Soit le chaser rejette son Runner mais comme il se sentira mal, il sera alors fragile devant tout retour du Runner. Il ouvrira certainement la porte à ce dernier en pensant que cette fois, c'est la bonne ! Après tout, ce n'est que le 47e retour du Jedi 🤣.

Mais sinon, en tant qu'âme éveillée, il serait peut-être temps de se réveiller. 🙃🖖🏻

2 – Ou alors, le chaser va s'en tenir fermement à sa décision et va passer un sale quart d'heure.

Pourquoi se fier à ses ressentis n'est pas une solution ?

Quand le chaser rejette le runner - souffrance

Dans le développement personnel on entend souvent “écoute ton corps” ou “il faut écouter son corps” et c'est généralement amené comme étant un guide à suivre, comme si le corps avait son intelligence et donc, qu'il serait bon de suivre sa guidance.

Alors qu'en fait, quand tu commences à mettre tes petites mimines dans ton monde intérieur, tu te rends compte que les ressentis de ton corps ne sont que des réactions mécaniques et automatiques de ton inconscient mental ego par rapport à une information extérieure.

Autrement dit, il faut savoir faire la différence entre :

Les ressentis/sensations vécus d'un côté et le message qui vient avec de l'autre.
Ce sont deux choses bien souvent différentes.

Et voici un exemple.

En tant qu'homme c'est un peu à nous d'aborder les femmes, car si on attend que cela soit le sexe féminin qui le fasse, on va vite se retrouver comme dans le parcours flamme jumelle, à garder la foi, être patient, car c'est un parcours long 🤣.

Quand un homme voit une jolie nana, il a envie d'aller la voir, mais toute de suite, sa copine la peur, pointe le bout de son nez et voici ce qu'il se passe :

1 – Désir d'aller lui parler,
2 – Apparition de la peur dans toute sa splendeur (ressentis physiques, émotionnels, psychiques),
3 – Un message est alors délivré avec ces ressentis.
4 – On croit au message et on ne bouge pas d'un iota.

Et c'est là que cela devient intéressant, car j'ai fait un petit test juste pour le fun.

Dans ce genre de cas, mon scénario proposé par mon Ego mental, de manière mécanique et automatique face à ce stimuli (aborder une belle nana) était le suivant :

Si j'aborde cette femme, alors elle va me rejeter et tous les clients du café vont se moquer de moi.

Du coup, tu as tout de suite moins envie d'y aller. 🤣

Sauf que quand tu fais un travail sur toi et donc d'éveil de conscience, tu te poses alors une simple question :

Est-ce vraiment vrai que cela va se passer comment ça ?

La seule réponse est : expérimente et alors tu sauras.

Il y a un bien souvent un gouffre abyssal entre croire et savoir. L'un est purement théorique et l'autre provient de l'expérimentation et donc de la réalité terrain.

Dans le parcours FJ c'est de la théorie à plein tube basé sur 1001 croyances qui nous arrangent bien et pourtant, dès qu'on met le nez dans la réalité terrain on découvre bien d'autres choses : notamment les vérités du parcours non divulguées.

Du coup si on en revient à mon exemple plus haut, j'ai décidé de faire un petit test sur 15 femmes. J'ai utilisé mes techniques de libération émotionnelles pour me libérer de l'emprise de la peur et pouvoir passer à l'action.

Ce qui fut intéressant est le résultat obtenu :

Dans aucun de ces 15 cas, le scénario annoncé par la peur ne s'est produit.

Ce qui est intéressant, c'est que j'ai fait face à plusieurs résultats différents. On pourrait dire autant de résultats qu'il y a de personnalités abordées.

Pourtant, parmi la multitude de scénarios possibles et envisageables, la peur elle, n'en voit qu'un seul scénario possible.

Ce qu'il se produit en toi à ce moment-là est la chose suivante :

Peur Intense + scénario délivré = tu y crois dur comme fer.

Alors que si c'était :

Mini Peur + même scénario délivré = t'en aurais rien à battre 🤓

Et ce deuxième résultat est ce que l'on expérimente une fois que la peur est passée de Intense à toute petite via la libération émotionnelle. On en a rien à battre du message de la peur et on est alors en mesure de suivre notre désir initial : aborder la femme et tenter sa chance.

Quand on est sous le joug de la peur, on croit à un truc qui est une illusion, une possibilité qui, peut être réel, comme pas. Cependant, n'étant que dans ta tête, puisque non vérifiée, car non expérimenté dans la réalité terrain, c'est alors juste une pensée, une illusion.

Et c'est sur la base de cette illusion que la plupart des gens se forgent une partie de leur perception de leur réalité…

Je te laisse imaginer tout le bullshit qu'on croit dur comme fer dans le parcours FJ, sans jamais l'avoir expérimenté, basé sur le même genre de mécanismes, colporté par tout un tas de personnes dans la même situation, eux aussi soumis à l'illusion de leur mental ego.

Et cette mécanique est :

Je prends pour argent comptant l'intensité d'un ressenti et le message qui vient avec. Ou comme j'ai bien à dire :

Plus une pensée/émotion est forte, plus on va avoir tendance à croire que le message qui vient avec est vrai et/ou va nous arriver.

Pourquoi on croit à la peur ?

quand le chaser rejette le runner - la peur s'installe

Une des raisons qui fait qu'on croit à fond à la peur est sa structure hyper logique basée sur la loi de cause à effet :

Si j'aborde cette femme au café,
Alors elle va me rejeter,
Et tous les clients du café vont se moquer de moi.

Sa structure logique, basée sur la loi de cause à effet + le ressenti intense fait qu'ON DÉCIDE de croire que c'est vrai et/ou que c'est ce qui va nous arriver.

Mais tant qu'on ne passe pas à l'action, on reste bloqué à l'étape de la croyance et donc de la  “non expérimentation”.

On croit qu'on sait, mais on ne sait pas.

Autrement, on reste au stade de l'illusion mentale.

On fait d'une croyance, un savoir, sans même plus faire la différence.

Quand le chaser rejette le runner ou y pense, il va ressentir ces émotions négatives (comme la peur dans l'exemple en haut). Les ressentis sont bien réels puisque vécus.

Cependant ce sont de simples réactions mécaniques et automatiques du mental ego, car la décision de tourner la page va à l'encontre des programmations actuelles du mental ego.

  • Dans le cas de la femme dans la rue : aller l'aborder c'est se diriger vers le rejet selon le mental ego. Ce dernier ne veut pas que tu vives le rejet et produit alors la peur afin de te protéger de cette situation jaugée souffrante. La peur te dissuadera de vivre le rejet et te permettra, en y allant pas, de rester dans le bien-être.

Puis,

  • Dans le cas du chaser qui rejette le runner : Couper le cordon c'est se diriger à l'opposé de ce que le mental ego veut : être en présence de la personne qui te complète (complète tes traumas). Autrement dit, pour t'éviter de souffrir en t'éloignant de l'autre, tu te prends les foudres de ton mental ego afin de te faire rester sur le “bon chemin”.

Couper le cordon va à l'encontre de cette ligne de code souche du chaser :

Tel que je suis, je suis incomplet et il me faut la fameuse personne pour me sentir complet.

Quand le chaser rejette le runner, en fait il choisit d'aller contre cette croyance qui lui fait croire que tel qu'il est, il est “incomplet” ou pas assez. Comme c'est une croyance racine, le retour de bâton va être violent.

L'inconscient va tout faire pour faire rester le chaser “coller au lien”, car pour l'inconscient le profile runner est exactement la réponse à ses traumas/lignes de codes contenus dans le disque dur.

Bref le mental ego ne fait que de faire son taf en t'envoyant des ressentis négatifs, car pour lui, tu fais une connerie.

  • Du point de vue de la programmation mental : tu fais une connerie
  • Du point de vue de l'expérimentation (guérison) : c'est certainement une des meilleures décisions de toute ta vie LOL.

Sauf qu'au départ, le chaser va être sous emprise des ressentis négatifs qu'il vit quand il veut tracer sa route. Il va alors errer dans le labyrinthe de la flamme jumelle pendant des années alors que la guérison pourrait être pliée en quelques mois à peine.

La nuit noire de l'âme est exactement ça

Le chaser est forcé par la dynamique relationnelle à ne pas pouvoir être avec le Runner, donc ne pas pouvoir “être complété” par la présence de l'autre. La ligne de code a été validée (lune de miel) puis invalidée (vas et viens et séparation).

Quand invalidé >> La chute de mental ego est terrible.

Dans le cas ou le chaser choisit de rejeter le runner, il y aura une “chute similaire de l'ego mental” mais cette fois-ci, décidé par le chaser. C'est une forme de “suicide”, mais je te rassure, c'est juste un “suicide” de lignes de codes toutes pourries qui à par te ruiner ta vie, ne servent pas à grand chose d'autres. 🤣

Quand certains chasers prennent la décision de faire de la libération émotionnelle avec assiduité et pas en mode touriste, ils commencent à désinstaller petit à petit les programmations mentales de leur inconscient, ce qui laisse la place au bien-être de manière naturel.

Alors une fois arrivé de l'autre côté (guérison), ils ont alors le “Avant/Après”. Ils ont alors l'expérimentation des deux versants.

Puisqu’ayant expérimenté les deux versants, ils se rendent compte à quoi point dans le “Avant”, ils étaient complètement perchés.

Quand t'es dans le “avant la libération émotionnelle ou l'avant-guérison”, tu crois que tu veux cette relation, mais en fait c'est ton inconscient qui te transfert “son vouloir“.

Mais tant qu'on ne fait pas un vrai travail d'éveil de conscience, on a grandement du mal à le voir.

On prend pour argent comptant les pensées et ressentis qu'on a en nous, produits par le penseur (mental ego) comme dirait Eckhart tolle dans le pouvoir du moment présent.

Et cette mécanique de :

Ressenti intense + message qui vient avec = j'y crois dure comme fer

Cela marche aussi avec les ressentis positifs. Quand tu rencontres “ton autre”, tu as un ressenti positif hyper puissant, et pour toi, c'est un feu vert. Tu entends ou ressens en toi “l'autre c'est ton autre”, alors :

Ressentis positif intense + le message (c'est ton autre) = Tu y crois dur comme fer.

Sauf qu'en fait, quand tu pratiques la libération émotionnelle, tu enlèves la brume que tu as sur tes lunettes et tu peux alors vraiment apprécier la réalité et voir si elle correspond vraiment à ce que tu veux toi et pas ce que veux ton mental ego.

Soyons clairs :

Dans le parcours flamme jumelle, ce qui dirige ce parcours c'est l'Ego Mental, soit les désirs de l'inconscient.

Dès que tu vas te libérer de l'emprise de ton inconscient sur toi, tu ne porteras plus d'intérêt à cette histoire, à cette personne et à cette réunion.

Et plus tu perds de l'intérêt pour cette histoire, plus en parallèle tu récupères ton bien-être, la patate la gouache, bref le feu quoi !

Tu attires ce que tu vibres

Quand on est “avant la guérison”, on est pris par la peur et le manque.

  • Sans l'autre on va mourir,
  • Notre vie va être de la merde,
  • C'est l'unique personne avec qui on vibre,
  • Etc…

Dans cette étape-là, on ne va pas ou peut challenger la croyance d'être flamme jumelle pendant un long moment. On va vouloir s'accrocher à l'idée que la flamme jumelle existe, qu'on est flamme jumelle, que la source veut qu'on ait la réunion.

On va se bourrer le mou avec tout cela pendant un temps, car on en a besoin.

Par conséquent, cela veut dire qu'on vibre une certaine fréquence… on attire donc de situations, personnes, évènements, qui correspondent à ce que l'on vibre.

Autrement dit, on vibre la dépendance émotionnelle inconditionnelle à plein tube et on va se diriger vers toutes les vidéos qui correspondent à cet état vibratoire : soit les vidéos qui nous disent ce que l'on veut attendre pour soulager ces peurs et manques :

Les vidéos FJ, tarot, médiumnité et soins énergétiques/magiques.

Autrement dit, RIEN qui ne permet au chaser de s'extirper du contrôle et de l'emprise que le mental ego à sur lui. Et c'est tout à fait normal, car on ne challenge même pas cette idée.

Cela ne vient à l'esprit de personne, car on t'explique que ce que tu vis est normal vu que c'est le résultat d'une décision de la Source, du Contrat Karmique ou de ton Âme.

Tu vis un enfer mais t'inquiètes paupiette, c'est voulu par la source.

Conséquence de quoi, pendant qu'on vibre tout ce que je viens de dire au-dessus, on pas accès aux techniques, outils et méthodes qui peuvent nous permettre de se détacher du contrôle et de l'emprise que l'ego mental à sur nous (paraphrase de Bouddha) et donc de guérir.

Il suffit de regarder le contenu du récit FJ pour se rendre compte qu'on ne parle pas :

  • Du pouvoir du moment présent,
  • Du cours en miracle,
  • De l'EFT,
  • De l'EMDR,
  • De la thérapie comportementale cognitive,
  • De la pleine conscience,
  • Etc…

Car tout cela te permet de ne plus être sous emprise du mental ego moyennement :

Faire les bonnes choses, suffisamment longtemps et avec régularité.

Fait intéressant, le cours en miracle, un pavé (1500 pages) n'a qu'une seule utilité : des exercices pratiques pour te libérer du contrôle et de l'emprise que le mental ego à sur toi. Et tu sais quoi ? Les auteurs des livres disent avoir canalisé l'information d'entité énergétique supérieure

Du coup, c'est le genre d'infos sur lesquelles ont aurait du sauté dessus dans le parcours FJ vu la quantité faramineuse de Mediums et tarologues.

Bah mince alors, personne n'a su canalisé l'information que ce bouquin existait… Incroyable, pourtant il est là depuis 1976. 🤣

  • Comme quoi, tu attires ce que tu vibres…
  • Comme quoi, tu canalises ce que tu vibres…

Dans le parcours FJ, serait-on axé sur tout, sauf sur la guérison ? 🙊🙈🙉

Mais bon pour rappel, dans le parcours Flamme jumelle, nous sommes envoyées par la Source en mission Divine (rien que ça) pour augmenter la vibration de la terre et sauver le destin de l'Univers !

Afin de bien réussir cette entreprise, la Source a pris soin de nous écarter de toute réelle méthode ou outils qui permettra déjà, pour commencer… de guérir soi-même et d'élever sa propre vibration.

Ralalala qu'elle coquine celle-là !! Elle est joueuse, elle est joueuse.🤣🤣🤣

En fait, quand on vibre la peur et le manque on est soumis à l'emprise de son mental ego, on est alors pas sur le fréquence qui permet de trouver les outils pour se séparer de cette emprise. Et quand bien même ils passeraient devant ton nez, point d'utilisation tu en ferais.

La raison est simple : être focalisé sur “obtenir la réunion” c'est être dans le manque et la peur, car on est mal et on a besoin de l'autre pour se sentir bien.

Cet état vibratoire faire que tant qu'on veut la réunion, on est soumis par son mental ego sans même savoir qu'on l'est. D'autant plus que dans le parcours FJ on te dit que ce que tu vis est normal…

Du coup, dans cet état vibratoire, on ne peut pas attirer les bonnes personnes, circonstances et évènements qui nous amènerait à nous séparer de l'emprise que le mental ego à sur nous.

Et c'est pourquoi, quand le chaser avance petit à petit vers le “j'en ai marre d'en avoir marre“, sa vibration change petit à petit et il est de plus en plus prêt à envisager d'autres directions, d'autres points de vue, et décide donc de changer sa perception.

Comme quoi l'univers est bien fait, il répond mécaniquement et automatiquement à ta vibration…

Vibration qui, elle, ne dépend que de toi…😃

Si tu en es au point, tu veux vraiment guérir, cliques ici. 😃

Voici le lien de la vidéo du même article sur la chaine youtube :

YouTube player

Pour aller plus loin :

Pour réserver une séance ici.
Pour visiter l'Instagram ici.
Pour visiter la chaine youtube.
Pour lire l'intro du blog.

Alexis Faure

⛓️‍💥 Expert En Désactivation Des Traumas
🌱 Et Transformation Consciente
🧘‍♀️ EFT ❘ PNL ❘ SDN ❘ MCBT ❘ DTMA
🥂 +6000 coachings réalisés.
🏆 +2.3 Millions de pages lues.
🌀 Se libérer de la souffrance Flamme Jumelle 👉🏻 ici.
🌀 Couper avec les dépendances et addictions 👉🏻 ici.
🌀 En finir avec l'anxiété, les phobies et la dépression 👉🏻 ici.

7 comments

  • Cher Alexis,
    Je tenais à laisser ce commentaire ici sur ce dernier article, non pas en lien avec cet article précis, mais faisant suite à notre entretien téléphonique (gratuit) de ce jour, vous n’avez pas compté votre temps pour répondre à mes questions et m’expliquer votre démarche avec sympathie, patience et bonne humeur 😁 merci pour tout le contenu présent et accessible sur ce site et sur les réseaux, YT notamment, une vraie mine d’or pour notre développement perso.
    Bonne continuation et peut être à bientôt en coaching, qui sait 💪😉🙏🏻

  • Merci Alexis pour ce nouvel article super juste…et criant de vérité !

    Petit retour d’ex-chaser….
    Quand j’ai rejeté mon Runner il y a plus d’un an ..parce qu’il avait encore merdé et que j’étais usée par cette relation dysfonctionnelle..je n’ai ressenti aucun regret.
    Clairement, le ras-le-bol était bien plus fort que mes croyances inconscientes sur lui, le concept FJ et ma peur de le perdre. Plus rien à foutre !! Je me suis sentie super bien à le faire. J’étais calme, même plus en colère…mon corps et mon esprit me hurlaient juste que c’était la seule chose à faire…. mon inconscient ne pouvait pas lutter.
    Depuis, j’ai repris toutes mes forces, j’ai repris ma vie en mains.
    J’ai pleinement profité de mon célibat pendant 14 mois et aujourd’hui, la vie a mis sur ma route une personne merveilleuse : un truc de fou..un homme attentionné, volontaire, engagé dans la relation, motivé, ouvert, communiquant…un homme adulte qui n’a pas peur d’aimer…autant vous dire que ça me change !
    Du coup, ma pseudo FJ peut s’accrocher….. si un jour d’éclipse, avec alignement de Saturne et Jupiter où il pleut des grenouilles, mon Runner décide de revenir vers moi pour une relation amoureuse…il va devoir être sacrément au niveau…et je sais qu’il ne le sera jamais….car le palier à franchir est bien trop grand.

    Mon seul regret est d’avoir passé autant de temps accrochée à cette histoire FJ, à avoir mis autant d’énergie et de pensées à croire que c’était mon Runner la bonne personne….et à espérer qu’il se rende compte un jour de la beauté de notre lien. Avec le recul, je sais aujourd’hui que tout ça….ce sont des petits histoires qu’on se raconte….comme le dit Alexis, pour ne pas voir et accepter la vérité : on est seuls dans ce lien qu’on croit réciproque. Même si l’autre revient sans arrêt ou cherche à maintenir le contact, ce n’est jamais pour s’investir vraiment.

    Moi, j’ai eu une overdose de miettes avec mon “Runner”…et quand je vois comment est une relation totalement réciproque et authentique..autant vous dire que le concept FJ. vous parait vraiment Bullshit !!

    J’en veux beaucoup à tous ceux qui perpétuent ce mouvement et continuent à tous ceux qui s’identifient FJ de continuer à croire et espérer. Je sais que C’est leur gagne pain…. mais quand même….. je trouve ça moche.
    Pire, quand j’écoute certains audios…. je me rends compte à quel point certains “thérapeutes FJ” sont eux-mêmes emprisonnés dans leurs croyances FJ…comment voulez-vous qu’ils aident les autres à en sortir ?

    Plein de courage à tous.
    Et je le redis…après 4 ans de parcours, je suis aujourd’hui convaincue que tout ce concept FJ est une construction inconsciente traumatique. L’amour sincère, réciproque, doux et simple existe vraiment…
    Et ce n’est pas avec un profil évitant de Runner que c’est possible. …. (de mon point de vue)…

  • Merci pour ce nouvel article très clair
    J’ai fait un coaching avec toi Alexis il y a quelque mois maintenant , je vais bcp mieux , je pratique l EFT régulièrement et je t’avoue que j adorerais que tu fasses au moins une vidéo YouTube pour nous montrer un exemple d eft en lien avec la problématique fj / un exemple de séance pour se libérer de nos croyances

    Merci à toi

    Marina

  • Bonjour!
    S’il vous plaît, si quelqu’un ayant l’habitude de lire le blog et son auteur peut me répondre; est-ce que l’auteur de l’article postule que le “chaser” ne veut pas de la relation en réalité?
    Il croit la vouloir seulement et s’il l’a, il est déçu/souhaite repartir?

    • Bonjour Milou,

      Oui, il y aurait dans le système de fonctionnement (issus de traumas et croyances limitantes) du Chaser, un besoin de courir après son Autre (pour se sentir vivant, pour vibrer, pour trouver son Autre intéressant). Donc, sur cette base théorique, quand le Runner revient, hyper motivé et engagé dans la relation (ce qui est quand même de l’ordre du miracle)…. le Chaser n’a plus ce même élan, cette même envie d’être avec son Runner. La relation ne l’intéresse plus autant qu’avant.

      Mais comme très peu de Runners arrivent au stade de revenir vers les Chasers…et bien, on n’a pas trop de recul en fait ! Par contre, ce qui est certain (et Alexis l’explique très bien), c’est que, même quand le Runner reste dans la fuite, l’évitement, la non implication etc etc..des années et des années….le Chaser finit par s’user, se dégouter, faire une OVERDOSE de cette relation et de cette personne…et finit dans tous les cas (enfin, on l’espère pour leur santé mentale) par dégager son Runner de sa vie…par respect pour lui-même…et juste pour continuer d’avancer, en reprenant son pouvoir et les commandes de sa vie.

      Au final, le seul cas où ça pourrait marcher (attention, on est sur les stat de l’EuroMillion !!) c’est quand :

      – le Runner aime vraiment son Chaser et fait un travail de DINGUE sur sa psychée, ses peurs, ses croyances limitantes et ses émotions et a les coucougnettes de revenir vers son Chaser motivé, positionné et engagée

      – ET QUE le Chaser a aussi dégagé de son côté les croyances limitantes qui lui font croire inconsciemment que “l’Amour, c’est courir après qqn”, que “l’Amour est souffrant et compliqué etc etc…”

      Le hic, c’est que souvent, les Chaser font ce travail beaucoup plus vite que les Runners (car ils sont plus conscients de ce qui se passe et qu’ils ont envie de sortir de la souffrance…Et qu”‘ils se sortent les doigts…. bref)…. Mais du coup, leur conception de l’Amour change (quand le Runner en est encore au stade de compter les paquerettes..) et il s’ouvre à un ou des nouvelles relations super épanouissantes….et là encore, Game Over pour le Runner..

      Voilà mon analyse…(mais c’est juste la mienne). Bon courage !

  • Bonjour ! Et merci pour votre façon de voir cette relation accro-froussard ! Au début, vos propos m’irritaient. Mais aujourd’hui, j’en ai marre de souffrir d’être pris pour ce que je ne suis pas, un manipulateur, alors que je suis juste piloté par mon ego mental de dépendant affectif… FJ ou pas… rien à foutre, on verra. Pour l’instant, je suis Flamme éteinte pendant que mon Autre s’éclate dans la vie mais panique devant le grand méchant que je suis. Ok pour l’EFT… juste, à quelle fréquence par jour svp ?
    Merci encore pour votre côté décalé !

  • Bonjour a tous 🙂

    Effectivement le mouvement FJ est devenu bien a la mode. Je ne sais pas si c est mon cas. J ai rencontré quelqu un pour qui je ressent un pur et intense amour. Et pourtant je l ai rejetté. Car il ne peux pas m offrir de l amour. Celà est très dur de rejetté quelqu un pour qui on a un tel amour. Donc on s est retrouvé au bout de 15 jours. Puis de nouveau la séparation. Je lui ai couru après. Lui me disant être perdu…ne pouvant m offrir de l amour… jusqu à ce qu il m annonce qu il donne une chance à son ex (10 ans de relation toxique) mais qu il espère me revoir. Qu avec moi c est la passion. Et là ça été extrêmement dur pour moi de lui dire non. Je suis restée dans l amour avec lui , juste j ai vrillée en lui faisant par la suite des déclarations d amour. Et la il m a dit c est intolerable…et la j ai vraiment fait ma nuit noire de l âme. Je lui ai dit que je vaut respect et bientraitance. Chose que je n avais jamais fait avant. J ai eu moi même 2 relations toxique de 20 à 32 ans. Parallèllement j ai trouvé mon chemin spirituel. J ai été tellement bien guidée. J ai eté aussi malmenée par d autres personnes. Ça a été très dur. Le récit de mantras d amour universel et de pratiques de médiations m aide beaucoup. Bref, j ai continué malgrès tout a resté dans l amour avec celui pour qui je vibre d amour. Il m a juste annoncé début d année que l amour n existait plus entre lui et son ex, qu il etait désolé de son comportement… puis silence radio ^^ avec l aide de l univers, mes pratiques, je vois enfin tout le positif de cette relation 🙏 je suis pleine de gratitude aussi envers lui car il m a permis d enfin casser mon passé. De dire je vaut de l amour! ( on en vaut tous) que je vaut respect et bientraitance. Et je ressent une forte vibration d amour en moi. (Un peu trop intense par moment) et j ai enfin fait mes adieux pleine de gratitude a cet homme. Merci à lui de m avoir offert la possibilité de me guérir, me choisir et vibrer d amour. Je lui souhaite de s ouvrir à l amour quand il se présentera. Tout ça pour dire que l amour inconditionnel doit être déjà pour soi même. Alors oui quelqu un qui n est pas dans l amour avec vous, il vaut mieux se séparé. En restant humain et dans l amour. Ce que j ai appris à faire grâce à cette relation. Je reste pleine d amour pour cet homme mais je vaut de l amour 🥰🙏alors continuons nos chemins de vie chacun de notre côté. J ai confiance en l univers..
    Je sais que de belles choses m attendent ainsi que pour lui. Car pour moi cet homme m a offert le plus beau cadeau qu on puisse faire. ❤