Quand tu suis tes Addictions et non ton Intuition

Commençons par revenir sur l’addiction pour aller ensuite du côté de l’intuition car comme tu le verras, souvent, et sans t’en rendre compte, quand tu crois suivre ton intuition tu ne fais que suivre ton addiction.

Oui Oui… lit bien jusqu’à la fin pour comprendre la différence, car cela change toute la donne.

Qu’est-ce que l’addiction

Faisons court mais simple : Si tu ne peux pas te passer de cigarette, de pain, de fromage, d’héroïne, de cocaïne, de salade, de gâteaux, d’alcool, de mensonges, de sport, de shopping ou de ton partenaire :

Tu es addicte, fin de l’histoire.

Par cette expression de “Je ne peux pas me passer de…”, il faut entendre qu’il y a donc une émotion négative, un mal-être lorsque tu es privé de X ou Y.

En fait pour être plus précis, tu n’es pas vraiment addicte à la cigarette au pain ou au shopping, mais :

Addicte à un schéma de pensées/pulsion intérieure

Tu es donc soumis à une programmation mentale qui te pousse à fumer, manger du pain, ou faire les magasins sans que tu puisses faire autrement.

Tu es donc soumis, car si tu essaies de faire autrement, tu n’y arriveras pas ou très difficilement et tu reviendras, contre ta volonté à ce schéma pensée.

C’est ce que l’on remarque quand on est fumeur.

On décide d’arrêter de fumer, le matin on fait le kéké et on y arrive sans peine pendant 2 heures, mais l’après-midi, on fait moins le malin car on commence à sentir un putain de mal aise en soi.

On devient irritable, colérique, énervé, tendu, stressé et il faut faire un effort mental de dingue pour résister à en cramer une…

Finalement on retournera dans ce vice, ou dit autrement : on sera poussé à se soumettre à la programmation mentale qui dans ce cas, dit :

Fumer = Plaisir

Le mécanisme de l’addiction

À ce moment-là, tu sentiras un soulagement croyant que c’est bon pour toi de fumer.

En effet, quand tu ne fumes pas, tu ressens un mal-être. Pour te sentir mieux, tu vas alors céder à l’addiction et en fumant, tu valides alors ta programmation et tu te sens mieux.

Ce qui te fait sentir mieux, n’est pas l’ingestion de la fumée, mais la fait qu’en fumant tu valides alors ta programmation de “fumer = plaisir/soutien/réconfort”.

C’est d’ailleurs cette association au plaisir qui perpétue l’Addiction, car toi de ton côté, tu comprends vite la chose suivante :

  • Sans clope = me sent mal.
  • Avec clope = me sent mieux.

Donc, je ressens un mal-être que je peux régler en fumant une cigarette (en faisant du shopping, en mangeant du pain etc…).

Ce soulagement que tu ressens n’est donc absolument pas un ressenti de ton âme ou quoi que ce soit de spirituel, mais une simple réponse du mental face à ton refus de te soumettre à la programmation.

Oui tu as bien lu : face à ton refus de te soumettre à une programmation mentale déjà établie et que le mental doit valider par son activation :

Ton mental va alors t’envoyer un Ressenti Fictif Négatif.

Dit autrement :

  • Quand tu refuses de te soumettre à une programmation établie : tu te sens mal.
  • Quand tu acceptes de te soumettre à ta programmation établie : tu te sens bien.

C’est pourquoi le changement est toujours désagréable.

L’Âme ou tes Guides ou ton Intuition n’ont rien à voir là-dedans alors laisse les tranquilles 5 min.

Les dérives de la spiritualité bon marché

Et c’est là qu’on arrive dans les dérives de la spiritualité et du développement personnel bon marché avec plein de perroquets qui répètent des concepts sans aucun discernement…

C’est là que tu vas entendre des trucs comme :

  • Mais voyons, suis ton intuition.
  • Prends uniquement ce qui résonne en toi.

Je dis bullshit, car ce sont des réponses toutes prêtes données par des gens qui, si tu leur posais une simple question : “Mais c’est quoi l’intuition ?”, seraient incapables d’aligner deux mots à la suite pour te répondre.

Mais à la fois c’est une réponse juste aussi, car si tu sais suivre ton intuition tu fais des choix plus adaptés à Qui Tu Es et par extension, si tu te fis à ton intuition, tu suis aussi ce qui résonne en toi.

Sauf que… et c’est là que le discernement entre en jeu.

Discernement que ces petits perroquets n’ont pas, sinon au lieu de jouer les “Mages” qui savent tout de haut de leur ignorance, ils te parleraient d’abord de… ah bah non ils peuvent pas t’en parler, vu qu’ils savent pas ! 🤣🤣🤣

Alors ça c’est ballot…

Tout le problème vient de…

  • Est-ce que je suis en train de suivre mon intuition/âme/guides ? Ou
  • Est-ce que je suis en train de suivre un ressenti fictif de mon mental…?

Car tu vois, en termes de probabilités, tu vas surtout papoter avec ton pote Pipeau l’Ego qui lui n’arrête pas de bavarder tout seul dans ta tête toute la journée.

Donc… quand tu “suis ton intuition” ou que tu suis ce qui “résonne en toi”, tu vas souvent (pas toujours), mais souvent te faire avoir, car c’est ton mental qui va résonner en toi

Eh ouais on devient pas Maître Yoda en un week-end Reiki !

Et c’est le gros problème avec le développement personnel et la spiritualité, tout le monde brandit des beaux concepts, mais la maîtrise de ceux-ci prend du temps.

C’est pourquoi notre mentor nous disait tout le temps :

Voici un concept qui prend 5 minutes à apprendre et une vie entière à maîtriser.

N’importe qui peut apprendre par coeur des concepts et répéter pour faire “wanna again people bistoufly” sur Instagram… mais maîtriser, comme tout dans la vie te demande :

Faire les bonnes choses, suffisamment longtemps et avec régularité.

Autrement dit, copier-coller une citation sur Instagram c’est à la portée du premier tebé venu. La maîtrise, c’est filtrer 99% des touristes qui se prennent pour Maître Yoda sans jamais avoir vraiment rien pratiqué et qui pense que “parce que j’ai retenu l’information, je la sais”.

Maintenant que ça c’est dit, passons à la suite :

Avant de parler à ton âme, tu vas surtout parler avec ton mental.

Pour illustrer ce point, je vais prendre un exemple vécu des dizaines de fois qui va montrer comment une personne pense “suivre son intuition, ou ce qui résonne en elle quand finalement, elle n’écoute que son mental sans même le savoir.

Le mental peut donc :

  • T’envoyer un Ressenti Fictif Négatif quand tu refuses de valider un programme.
  • T’envoyer un Ressenti Fictif Positif pour t’amener à valider un schéma de pensées.

(Je dis “fictif” par contraste avec les ressentis de ton âme qui eux sont vrai car provenant de ton âme et pas d’un programme mental acquis à la tv, l’école, expérience perso, les parents et ainsi de suite.)

Pour l’exemple, prenons une personne qui à une programmation :

“Gagner de l’argent facilement sans avoir à trop se fouler”.

Si tu lui présentes une opportunité qui lui promet l’argent facile, cela va vibrer de dingue en lui, et croyant suivre son “intuition”, il va alors se lancer “tête baissée” dans cette opportunité car il pense avoir reçu un énorme feu vert de l’univers 🤣🤣🤣

6 mois après, il aura perdu 3000 euros, car la société aura fermé.

Ne comprenant rien, car “cela vibrait de dingue en lui”, son intuition lui aurait-elle joué des tours ?

Bah non pas du tout, il n’a fait que valider une programmation préétablie.

Le mental à agit comme pour le fumeur car pour le mental, l’opportunité présentée est entrée en résonance avec sa programmation d’argent facile sans trop se fouler.

Le mental lui a alors envoyé un ressenti fictif positif, que lui a pris pour son intuition…

Tout cela pour quoi ? Pour valider une autre programmation sous-jacente car une fois que le mec a perdu ses tunes, il va alors penser  :

“Je fais toujours les mauvais choix et je n’arrive jamais à rien”

Bingo ! tu as donc attiré via tes programmations, une circonstance, situation, personne ou évènement dans ta Vie via la loi de l’attraction qui correspond à ta programmation.

Et comment on sait que le gars a suivi une programmation ?

Car encore une fois, il suffit de compiler les faits et d’avoir un peu de bon sens, car par effet contraste, j’ai eu cette personne au téléphone, et quand je lui ai présenté mon opportunité :

Multinationale Américaine existant depuis 15 ans, faisant environ 700 millions de chiffres d’affaires/an, avec aucune dette, le mec te dit :

“Hummm non désolé, je ne la sens pas ton opportunité”.

Par contre, dans la foulée, on va lui proposer une opportunité qui s’appelle “Get Easy”, qui veut dire “obtenir facilement”, qui vient tout juste d’être créée et qui te promet de gagner du blé sans trop avoir à te fouler et là le gars te dit :

“Je la sens de ouf cette opportunité.”

Résultat des courses le mec a perdu 3000 euros et l’entreprise à fermée au bout de 6 mois.

Dit donc Robert ton GPS est vachement bien configuré ?!🤣🤣🤣

Je ne peux pas me faire confiance car…

Voici maintenant le point le plus important de cette histoire. Cette personne va petit à petit perdre confiance en “soi” car finalement chaque fois qu’elle a un ressenti fictif positif, elle se rend compte qu’elle finit droit dans le mur.

Par association (encore), elle va se dire : quand je me fais confiance et que je crois que c’est “bon”, je finis droit dans le mur. Je ne peux donc pas me faire confiance. (Ce qui valide d’ailleurs le programme d’impuissance cité précédemment).

Or, et c’est là encore un faux raisonnement, car si la personne savait faire la différence entre son mental (programmation) et son SOI, elle dirait alors :

“Visiblement je ne peux pas faire confiance à mon mental,
car chaque fois que je l’écoute, je finis droit dans le mur.”

Du coup, la personne arrêtera de rêver et retournera dans le “droit chemin”, celui du métro boulot dodo et deviendra un “voleur de rêves” qui expliquera aux autres pourquoi c’est complètement n’importe quoi quand ils essaient de faire des choses “hors des clous”.

Pour eux, tu seras alors un mouton noir qu’il essaient d’aider car “ils sont déjà passé par là avant”. Mais comme ce sont des ignorants de leur propres mécanismes, ils tentent alors de t’enseigner ce qu’ils ne savent pas.

Tu écouteras alors une personne qui a une opinion sur tout mais une expertise sur rien.

Tu vois donc comment par des raisonnements trop étriqués, la personne ne voit même pas sa propre réalité et pourtant, elle a le nez en plein dedans…

Ce qu’on ne vous dit pas petits Padawans :

Voici maintenant le clou de cet article, et voici un sujet que tous ces perroquets ne vous diront pas, car ils ne sont pas au courant (pour la plupart) et s’ils le savent, ils ne le pratiquent pas de toute façon, car cela fait trop “peur”.

Avant de vouloir jouer le kéké et se la péter maître Yoda, il faut d’abord passer par l’école des Padawan… Question de logique et de bon sens. Mais quand la personne est dans l’égo spirituel, elle “brûle” les étapes car elle est déjà à un tout autre niveau.

Et c’est vrai… elle est trop haute pour moi dans l’ignorance pour que je puisse l’y rejoindre 🤣

Quand tu commences le développement personnel, tu arrives avec un sac à dos, blindé de croyances négatives, préjugées, croyances limitantes et ainsi de suite qui vont totalement flinguer, biaiser ta capacité à suivre ton Intuition (comme nous l’avons vu dans l’exemple ci-dessus).

Il te faudra donc passer un certain temps à nettoyer, à pratiquer de la libération émotionnelle, car tu es bourré de réaction automatique, de comportements automatiques…

Cela parait de ouf, mais en pratique c’est assez simple. C’est comme le Fitness, rien de compliqué par contre, il faut :

Faire les bonnes choses, suffisamment longtemps, et avec régularité afin d’avoir des résultats.

Quand tu nettoies intérieurement en te libérant de programmations mentales, tu vas petit à petit te sentir mieux sur une base quotidienne, car tu auras de moins en moins de “gâchettes émotionnelles activables”.

Autrement dit, le monde extérieur va de moins en moins déclencher chez toi des réactions émotionnelles.

Pour cela il y a des solutions : La méthode Sedona, l’EFT, le Psych-K, l’EMDR, le Theta Healing et j’en passe. Personnellement après 12 ans de développement personnel, je vous donne mon avis :

La méthode Sedona surpasse de très très très… très très très loin toutes les autres méthodes réunies que je connais et que j’ai pratiquées…

Au début tu risques de galérer un peu avec la méthode Sedona, car elle va directement au coeur du sujet et c’est pour cela qu’elle hérisse le poil à beaucoup de perroquets et “grand mages”, car ceux qui s’y lance, c’est pour faire le job, et non pour décorer leur égo en prônant le badge de la spiritualité.

Maintenant, ce n’est pas parce que la technique est super puissante, qu’elle va régler tous tes problèmes en un week-end : discernement petit padawan, discernement.

Cela veut dire que si tu l’utilises suffisamment longtemps et avec régularité, tu vas avoir des super résultats.

Encore faut-il s’y atteler.

Quel lien entre l’addiction et l’intuition alors ?

Eh bien c’est très simple :

Si fumer est le résultat extérieur d’un schéma de pensées et que tu ne peux pas t’empêcher de fumer car cette programmation te pousse à la respecter, alors t’es addicte.

On peut alors considérer que tout schéma de pensée dont tu ne peux pas te passer est alors une addiction. Si tout schéma de pensée dont tu ne peux pas te passer est une addiction, alors ton mental va d’abord te forcer la main et donc te mettre cette programmation sur le devant de la scène avant tout le reste.

Autrement dit : ton mental prédomine sur ton intuition que tu n’entendras que rarement.

Prenons une analogie : le mental est le batteur d’un groupe et ton intuition le guitariste acoustique.

Qui des deux vas-tu entendre le plus facilement ? Le batteur évidemment !

Ton intuition est là, elle “joue sa mélodie”, mais tu ne l’entends pas, ou alors que très rarement entre les “les pauses de coups de baguette du batteur”, car il fait trop de bruit.

Autrement dit, tes programmations mentales vont par un mécanisme automatique prédominer sur ton intuition afin que tu les valides. C’est d’ailleurs pourquoi il est si incommodant de changer.

Et cela sera encore plus le cas sur des programmations importantes comme les relations, l’argent et ainsi de suite car tout le monde à des programmations super ancrés sur ces sujet-là…

Et c’est pourquoi beaucoup de gens dans la spiritualité pensent “canaliser” ou “parler à leur guide” quand en fait c’est leur pote pipeau l’égo qui s’amuse un peu car il sait être très fin quand il veut !

Et comme nous l’avons vu, ton mental va t’envoyer des ressentis fictifs positifs et négatifs afin de te “forcer la main”. Autrement dit, il te faudra annuler/libérer/désactiver/ tout un tas de programmes afin qu’ils ne se déclenchent plus pour avoir accès plus facilement à ton intuition.

Dit comme ça, cela paraît un travail de titan, alors que pas du tout, car ton premier but est celui-ci :

En utilisant l’EFT ou Sedona chaque fois que je me sens mal, je libère une partie de l’énergie de ce programme qui me fait sentir mal.

En répétant l’opération sur une base régulière, je désactive des programmes (peu importe si je sais comment ils s’appellent ou pas, on s’en fout), car ce qui compte, c’est que lorsque je fais la procédure, je me sens un peu plus léger chaque fois.

Par exemple, si tu es une personne jalouse, et que tu fais de l’EFT ou Sedona chaque fois que tu te rends compte que t’es en mode jalousie, tu vas petit à petit être de moins en moins jaloux. Tu vas donc petit à petit moins réagir à un stimulus extérieur qui déclenche normalement ton mode jalousie.

Quelques jours, semaines ou mois après avoir fait tes “squats mentaux” tu te rends compte que tu n’es pratiquement plus jamais jaloux… comme par magie.

Bingo ! En te concentrant uniquement à faire de l’EFT ou Sedona sur un sentiment négatif, tu as désactivé le programme “jalousie”. En soi, rien de bien compliqué, mais comme pour le fitness, il te suffit de…

Faire les bonnes choses, suffisamment longtemps et avec régularité pour avoir des résultats.

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel, comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

Il n’y a aucun commentaire.

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most popular

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

Most discussed