Technique de libération émotionnelle (partie 3) – La méthode Sedona

Si t’as lu les articles précédents sur la libération émotionnelle, tu as dû comprendre que nous sommes bourrés de programmes. Ce que nous appelons notre personnalité est en fait en grande partie le résultat de nos programmes mentaux.

Le but de cet article-ci est de présenter les bases de cette fameuse technique de libération émotionnelle appelée la méthode Sedona ou l’art du lâcher-prise.

Cette méthode est vraiment puissante, mais il te faudra la pratiquer. Si tu recherches la pastille magique… tu n’es pas au bon endroit.

Comme dans tout dans la vie :

Il faut faire les bonnes choses, suffisamment longtemps et avec régularité

Quand t’es pris par le courant de la rivière

Ce qu’il faut comprendre avec le mental c’est qu’il génère des pensées non-stop et adore revivre le passé ou imaginer des trucs du futur. Du coup, comme tu crois être ces pensées, tu te laisses embarquer par elles, un peu comme si tu te laissais embarquer par le cours de la rivière.

Finalement tu ne contrôles pas ton mental comme tu contrôles
ton bras ou ta jambe, mais c’est lui qui te contrôle. 

Du coup quand le mental lance un “film”, tu le vis, t’es dedans, pris par l’histoire.

Avec la technique que je vais te donner dans cet article, tu vas apprendre à te placer en mode observateur. C’est-à-dire que tu vas te placer sur la berge et observer le courant de la rivière.

Courant de la rivière : Le flot de tes pensées et tes émotions et sensation physique.
Sur la berge : J’observe ces pensées et ces émotions et les sensations physiques.

Du coup tu vas apprendre à observer le “jeu” de ton mental et te rendre compte qu’il y a TOI et ces pensées et ces émotions. Quand tu vis une situation négative et que tu te sens mal, tu vas pouvoir utiliser cette technique qui va te permettre de faire “voler en éclat”, libérer, laisser aller, évacuer ces pensées et ces émotions.

En répétant le processus de libération sur la même thématique, tu vas à terme libérer LE PROGRAMME qui génère ces pensées et émotions. Du même coup, tu vas libérer les connexions neuronales sur le sujet en question.

Par exemple la jalousie est un programme.

Si tu es une personne jalouse et que tu utilises la technique, tu remarqueras qu’avec le temps, tu ne réagiras plus du tout à ces “gâchettes” qui avant allumaient ton comportement de jalousie.

Conséquence de quoi : tu n’auras donc plus les mêmes pensées, les mêmes émotions, actions et donc résultats face à ce genre de situation. C’est ta nana qui te remerciera, crois-moi 🙂 🙂 🙂 Car quelqu’un de jaloux c’est casse-couilles. Désolé, mais il faut appeler un chat, un chat.

Technique de libération émotionnelle : la Méthode Sedona ou l’art du lâcher-prise

Voici les 5 questions de base à se poser lorsque vous souhaitez utiliser la méthode Sedona :

  • Qu’est-ce que je ressens dans le moment présent ?
  • Est-ce que je pourrais accueillir & permettre à ces pensées, sensations physiques, images et sons d’être là pendant un instant ?
  • Est-ce que je pourrais les laisser s’en aller ?
  • Est-ce que je voudrais les laisser s’en aller ?
  • Quand ?

Ne vous y trompez pas, ces questions paraissent “trop simples” pour être efficaces, mais en fait elles le sont. Ces questions sont là pour diriger votre attention sur ce qui est en train de se passer en vous, et vous guider à prendre une décision face à ce que vous êtes en train d’observer.

La force de la méthode Sedona (et ici vous n’avez que la pointe de la pointe de la pointe de l’iceberg) est que ces questions vous amènent à observer ce qui est en train de se passer en vous au lieu d’être pris par le flot de pensées, émotions et sensations physiques que créés le programme de votre mental.

Par exemple quand John pète un câble et se met en mode jalousie vis-à-vis de sa compagne, il est complètement piloté par le programme jalousie et aura donc un comportement de jaloux.

Il ne choisit pas, il subit ! Sauf qu’il croit être aux commandes… Car il lancera un autre programme après pour justifier le programme jalousie : c’est toi qui en faisant ceci ou cela, etc.. Puis il lancera un autre programme suite à votre réponse et ainsi de suite.

Pendant ce temps, il est le pantin du programme.

S’il prend le temps (pendant ou après la crise) de se poser ces questions et de “travailler” avec la technique pendant quelques minutes chaque fois, il va permettre au programme jalousie de perdre de sa puissance. Autrement dit il va “vider” la batterie du programme.

À terme le programme sera pratiquement inexistant et donc Johan aura changé de comportement.

Clique ici pour savoir comment profiter au max de la méthode Sedona.

Durant le parcours flamme jumelle on est souvent désemparé et complètement déboussolé. Si tu veux te débarrasser de ce fardeau émotionnel, comprendre en détail ton parcours pour un mieux être immédiat et aller de l’avant clique ici.

Alexis

N'oublie pas d'utiliser ton discernement durant ta lecture. Ne nie pas tout en bloc mais n'accepte pas tout non plus.😎 Questionne, remet en cause, jauge, pondère, compare, analyse ce que tu lis afin de trouver ta vérité.

There are no comments

Join the conversation

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Reçois Gratuitement le Protocole Flamme Jumelle "Énergie de l'Union

Share
Tweet
Share
Pin